Supreme Magus chapitre 934

Objets maudits Partie 2 |

Traducteur: Ych
———

L’épée n’était pas sensible, mais elle semblait avoir été imprégnée des sentiments vicieux qu’Orion avait éprouvés en la fabriquant, si ce n’est qu’elle avait même hérité d’une partie de l’esprit de son créateur.

Chaque fois qu’ils s’entraînaient avec Guerre, elle pouvait presque le sentir assoiffé de violence et le fait que Lith ait dû verser du sang juste pour le ranger lui donnait vraiment la chair de poule. Orion ne lui avait pas menti, Guerre refusait de quitter sa main sans avoir été nourri au préalable.

Lui donner un fourreau de sang était le seul moyen d’apaiser la fureur de la lame. C’était l’une des raisons pour lesquelles il la laissait à l’intérieur de sa dimension de poche la plupart du temps. La raison principale, cependant, était d’être témoin de ce qui se passait lorsque quelqu’un qui n’était pas Lith ou Solus touchait la lame.

Même si cela ne s’était produit qu’une seule fois, le souvenir hantait toujours le sommeil de Solus.

Ils étaient de retour dans la région de Kellar, en train de faire leur patrouille. Tout était calme depuis que Aube avait été chassée du royaume du Griffon. Les cours de morts-vivants étaient trop occupés à s’occuper de l’Organisation du Maître et à essayer de ramener le Jour Lumineux dans leur giron pour déranger le royaume.

Lith pouvait le sentir dans l’air, quelque chose d’important allait se produire. Il n’y avait pas que les bardes qui racontaient ses aventures partout où il allait, les criminels aussi semblaient s’être cachés puisqu’il ne recevait plus d’appels, sauf ceux liés à des événements sociaux.

Il ne restait plus beaucoup de temps avant la sortie honorable de Lith, il avait donc accepté l’invitation de Xedros et retournait chez lui. Le Wyvern était la bête empereur en charge de la région et leur accord était toujours d’actualité.

Lith ne lui faisait pas confiance, mais même si maintenant il pouvait compter sur Nalrond pour lui enseigner la maîtrise de la lumière, le Wyvern restait le seul expert qu’il pouvait consulter au sujet des flammes d’origine. De plus, si Faluel avait raison, Lith pourrait avoir besoin de son aide pour traiter avec le Conseil.

Après tant de mois, Lith supposa que Xedros était de nouveau au sommet de sa forme, aussi lorsque le Wyvern demanda une audience avec lui, Lith demanda à le rencontrer dans un endroit neutre.

Les deux hommes ne s’étaient pas rencontrés souvent depuis que Lith avait soigné l’état de Xedros. Leurs échanges s’étaient poursuivis, rapportant au Ranger quelques conseils sur les flammes d’origine et au Wyvern quelques nouveaux ingrédients, mais rien de plus.

Si possible, leur relation était encore pire qu’après leur première rencontre. Après avoir risqué sa vie tant de fois, Lith était devenu plus que paranoïaque. Son instinct de combattant était devenu si vif qu’avec le temps, il avait réussi à percevoir une étrange sorte de soif de sang émanant du Wyvern chaque fois qu’ils parlaient.

Une avidité qui brillait dans les yeux de Xedros, si intense qu’elle était visible même à travers son hologramme. Pour cette raison, Lith ne communiquait le point de livraison qu’après avoir quitté la marchandise et demandait des pourboires par le biais d’appels longue distance, jamais en personne.

Il est arrivé au lieu de rendez-vous une heure à l’avance, scrutant la zone à la recherche de pièges et de réseaux. Ce n’est qu’après s’être assuré qu’il n’y avait rien ni personne en embuscade que Lith a débarqué.

À sa grande surprise, Xedros arriva peu après et procéda lui aussi à une inspection minutieuse. Le Presque Wyrm, comme certains l’appelaient avec dérision et d’autres avec respect, ne pouvait plus se permettre de sous-estimer Lith.

‘D’abord, il a traité la malédiction de Tyris, puis il a survécu à un bras de fer avec le cavalier de l’Aube. Si ce que j’ai entendu est vrai, c’est peut-être ma chance de mettre la main sur une omni poche et sur le secret pour devenir un Dragon en même temps. Je n’ai pas le droit à l’erreur.’ Xedros réfléchit en atterrissant.

“Je t’ai demandé de me retrouver à Zantia.” Lith caressa la poignée de Guerre, prêt à la dégainer dès qu’il soupçonnerait Xedros de tenter quelque chose de drôle, mais prudent pour ne pas la déchaîner en même temps.

La lame avait une soif de sang qui lui était propre et Lith ne voulait pas que le Wyvern se méprenne sur ses intentions et attaque en état de légitime défense.

“Pourquoi devons-nous nous rencontrer sur un plateau ? Tu as peur des humains ?”

“Moi ? Peur de ces pathétiques sacs à viande ?” La voix de Xedros était pleine de venin. “C’est juste que je ne sais pas comment me métamorphoser. La sculpture corporelle n’est pas une matière facile à étudier.”

“Après tous ces mois, tu dois encore maîtriser la magie de guérison de niveau 5 ? N’est-ce pas la même magie de lumière que tu utilises pour tes constructions ?” Lith était sidéré.

“Oui, et n’est-ce pas la même magie de lumière que tu as utilisée pour me guérir ? Pourtant, je doute que tu puisses façonner la plus simple des constructions.” Xedros ricana.

“J’ai passé tout ce temps terré dans ma grotte, à lire et à pratiquer la magie de guérison, mais sans maître, il n’est pas facile de s’améliorer. En plus de cela, le changement de forme nécessite d’altérer ta propre force vitale. Une seule erreur peut entraîner la mort ou pire, comme la perte de mes pouvoirs.”

Maintenant qu’ils étaient assez proches, le réseau de détection du Wyvern lui permettait de scanner correctement l’hybride. Xedros espérait que les histoires qu’il avait entendues étaient fausses et que la raison pour laquelle Lith avait survécu était qu’il s’était soumis à Aube.

Cela donnerait à Xedros l’excuse parfaite pour le tuer et mettre la main sur une, voire deux poches omni. Il pourrait vendre la seconde pour un prix astronomique qui lui permettrait de rattraper les presque deux années perdues à cause de la colère de Tyris.

Malheureusement pour lui, Lith n’avait toujours qu’une aura unidimensionnelle entourant son corps et le réseau ne révélait aucun objet maudit. Lith avait une fois de plus laissé Solus à proximité pour éviter que le Wyvern ne la repère.

“Passons aux choses sérieuses, veux-tu ?” dit Xedros avec un faible grognement, en montrant les dents et en faisant grésiller quelques gouttes de son venin au contact du sol.

“Qu’est-ce que tu veux ?” Lith n’avait aucune idée de la raison pour laquelle la bête empereur était si énervée, et il ne s’en souciait pas non plus.

“Tu es un homme incroyablement chanceux, Lith Verhen, et j’aimerais que tu partages cette chance avec moi. En échange, je suis prêt à t’aider à affronter la tempête qui s’annonce et peut-être même tes ennemis.” dit Xedros.

“Moi ? Chanceux ?” Lith n’a pas ri uniquement parce qu’il ne pouvait pas se permettre de baisser sa garde. “Lis mes rapports. Je manque de mourir tous les jours.”

“Arrête de faire semblant avec moi !” Le Wyvern grogna, ne se souciant plus des apparences. “Tu possèdes une omni-poche, tu as vaincu d’une manière ou d’une autre le cavalier de l’Aube, et tu as rencontré une créature légendaire, alors oui, tu as une sacrée chance.”

“J’ai effectivement fait fuir le Jour Lumineux, mais je dois plaider l’ignorance pour le reste. Qu’est-ce qu’une omni poche et de quelle créature parles-tu ?” Lith haussa les épaules.

Xedros n’était pas l’armée, Lith n’avait donc aucune raison de jouer les modestes, bien au contraire. Il n’avait pas besoin de faire bonne impression sur le Wyvern pour obtenir l’aide du conseil des bêtes. Leur foutre la trouille fonctionnait très bien aussi.

“Tu ne sais vraiment pas ?” Xedros ouvrit de grands yeux et la bouche bée, fixant Lith comme s’il était le plus grand imbécile de Mogar. Puis le Wyvern éclata de rire. Pourtant, c’était un rire cruel dépourvu de joie et rempli uniquement de mépris.

“C’est une bonne nouvelle, du moins pour moi. Il semble que tu aies vraiment besoin d’un ami honnête puisque ton cher maître Faluel te maintient dans l’ignorance.” Le Presque Wyrm cessa de rire et arbora le doux sourire d’un prédateur qui a repéré le membre le plus faible d’un troupeau.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser