Supreme Magus chapitre 933

Objets maudits Partie 1

Traducteur: Ych
———

“Je-” La bouche de Tista resta ouverte, mais aucun mot ne sortit. Même si cela la dérangeait de l’admettre, Rena avait raison. Son frère était son héros, elle avait donc toujours pris les paroles de Lith au pied de la lettre et supposé qu’il était le meilleur des meilleurs.

Douter de l’une ou l’autre chose aurait été une hérésie pour sa cadette, alors elle n’avait jamais fait le rapprochement.

“Qu’est-ce qu’être un Éveillé implique ?” demande Kamila. Elle ne croyait pas aux repas gratuits et se doutait bien qu’il y avait une raison pour laquelle tous les êtres de Mogar n’étaient pas des Éveillés. Il doit y avoir un piège.

Protecteur leur expliqua comment devenir un Éveillé et leur révéla l’existence du Conseil, en entrant dans les détails des luttes de pouvoir internes qui impliquaient maintenant Lith.

Il leur expliqua qu’en dépit de leur petit nombre, les Éveillés pouvaient grandement influer sur la politique et qu’ils n’obéissaient à aucune autre loi que celle du Conseil.

” Laissez-moi mettre les choses au clair. ” Entre les montagnes russes des émotions et les longues explications, elle commençait à avoir mal à la tête.” Tu dois cacher au royaume le fait que tu es un Éveillé et à tout le monde le fait que tu es un hybride, c’est bien ça ?”

“Exact.” Lith acquiesce.

“De plus, après avoir rencontré d’autres Éveillés, tu as été entraînée dans leurs querelles et tu as maintenant besoin de l’aide de Faluel pour résister à la pression qu’ils exerceront sur toi grâce à leurs liens avec les hautes sphères du Royaume.”

“Encore exact.” dit Lith.

“Oh, je suis aussi un Éveillé, si ça intéresse quelqu’un.” Tista grommela tout en libérant son aura cyan, espérant ainsi obtenir une réaction.

“Je suis tellement fiere de toi, ma citrouille.” Raaz lui embrassa la tête avant de lui ébouriffer les cheveux, donnant à Tista l’impression d’être un enfant qui maîtrisait les tables de multiplication plutôt que les secrets de la magie.

“Y a-t-il autre chose que nous devrions savoir ?” demande Elina.

Lith regarda la bague de Solus pendant une fraction de seconde avant de répondre :

“Je dirais que c’est plus que suffisant pour un anniversaire”.

‘Je suis désolé, mais je ne veux pas te présenter comme une chose. Je veux qu’ils te rencontrent en tant que personne.’ pense Lith.

‘Ce n’est pas la peine de t’excuser. Je ressens la même chose.’ Solus a enveloppé son esprit dans la seule étreinte qu’elle pouvait lui offrir. ‘En plus, s’ils voient ta bague prendre vie, ils ne porteront plus jamais aucun des bijoux dont tu les as gratifiés.’

Cette pensée les a fait rire tous les deux.

“En fait, il y en a un.” Selia dit, ce qui fait que tout le monde se tourne vers elle.

“Je me demandais si je pouvais venir vous rendre visite de temps en temps. Je pourrais peut-être amener mes enfants pour qu’ils jouent avec les vôtres. Lilia et Leran aimeraient bien se faire des amis de leur âge. Ils ont respectivement six et quatre ans.”

“Bien sûr que tu peux. Tu seras toujours la bienvenue ici. N’hésite pas à venir quand tu veux.” Elina a souri à sa vieille amie, heureuse de la retrouver. Le fait que Selia ait donné à ses enfants le nom de Lith était un grand plus dans son livre.

“Merci beaucoup. Je ferai en sorte d’emmener leur nounou. Il est doué pour limiter les dégâts.”

Tout le monde rit de ce qu’ils prennent pour une blague, ignorant à quel point Selia est sérieuse.

Après avoir récupéré les enfants auprès de Zinya et dit au revoir au couple Fastarrow, Lith entra dans sa chambre en ayant l’impression qu’un énorme fardeau avait été enlevé de ses épaules. Tout avait l’air plus vivant et plus beau.

La seule ombre au tableau était que Kamila restait silencieuse la plupart du temps depuis qu’elle avait appris l’existence de l’Éveil.

“Alors tu as fait une cure de beauté à ta famille”. Dit-elle tout en se changeant pour enfiler une chemise de nuit.

“Oui, pourquoi ?”

“Et tes amis ? Es-tu aussi le secret de la beauté de Friya ?” Elle a demandé avec désinvolture.

“Non, elle est naturelle. J’ai seulement traité un peu Phloria parce qu’elle avait des problèmes avec ses cheveux.”

“Ah.” Ce monosyllabe contenait la froideur d’une ère glaciaire, ce qui poussa Lith à se demander s’il était temps d’arrêter d’être sincère pour la nuit.

“Ça sonne juste. Ton ex avait aussi les cheveux longs, alors tu sais à quel point il est difficile et fastidieux d’en prendre soin. Et tes autres ex ?” Sa voix était calme mais distante, comme si elles parlaient de travail.

“Je ne les appellerais pas des petites amies. Je n’ai jamais passé assez de temps avec elles pour les considérer comme plus que des passades.” Lith détourna toute l’énergie vers les boucliers frontaux pour bloquer les rayons laser passifs-agressifs.

“Et moi ? Je pense que nous avons passé pas mal de temps ensemble et tu sais que je suis toujours à l’heure. Pourtant, je n’ai reçu aucune mystérieuse bénédiction de Lith pour me faciliter la vie.” Elle pointa du doigt les produits féminins qu’elle devait toujours emporter.

“Je me souviens qu’il y a quelques mois, quelqu’un m’a dit qu’elle était ma petite amie, pas mon jouet. De plus, elle m’a demandé de ne pas utiliser la magie sur elle sans son consentement. Comme je tiens beaucoup à cette personne, j’ai pris ces paroles au pied de la lettre et j’ai respecté sa volonté.” Acculée, Lith a fait le vieux coup de l’échange, en mettant Kamila contre elle-même.

“C’est vrai.” Elle s’est soudain souvenue avoir eu cette conversation. “Ce quelqu’un a l’air d’être une femme incroyablement intelligente et pleine de volonté.”

Le sourire de Kamila s’étendit enfin à ses yeux, faisant monter la température de la pièce de plusieurs degrés et dégelant les formations de glace entre eux.

“Maintenant que tu sais tout sur moi, y a-t-il quelque chose que tu voudrais me demander ?” Lith pouvait presque entendre le feu vert dans l’air.

“J’aimerais poser ma candidature pour l’un de tes programmes d’embellissement”. Kamila se blottit contre lui, se sentant très fatiguée par les deux derniers jours.

“Pas de problème, mais il faut y aller gentiment, sinon les gens le remarqueraient et poseraient trop de questions.”

“Ne t’inquiète pas. Même ne plus avoir à démêler mes cheveux et éviter les pointes fourchues, ce serait déjà bien.” Sa voix était déjà endormie, mais elle réussit à émettre un faible ronronnement de plaisir avant de s’assoupir.

“Bien sûr, pas besoin de me remercier. De rien.” Lith ricane, en chuchotant pour lui-même puisque Kamila ronflait déjà. “Veux-tu que je traite Zinya aussi ?”

“Oui, s’il te plaît. À son âge, elle a besoin de toute l’aide possible pour trouver un compagnon décent.” Elle a ouvert un œil en répondant. Elle ignora la couche de sarcasme à haute densité qui enrobait la question rhétorique de Lith et porta le coup de grâce.

“Quoi ? Comment ? Tu étais censée dormir !” Lith s’arrêta de murmurer sous l’effet de la surprise.

“Je fais partie de l’armée, bébé. Je suis toujours vigilante.” dit Kamila avec un sourire en coin.

***

Lith et Solus passèrent le reste de leur congé en partageant leur temps entre la famille et le travail. Comme promis, Solus a dirigé les recherches sur l’anneau magique de niveau 5 pendant que Lith l’assistait.

Le temps qu’il reprenne du service, ils avaient consommé tout l’Orichalque purifié dont ils disposaient. L’un des anneaux s’est avéré être un échec parce qu’ils n’ont pas pu gérer un pic soudain dans les effets d’amplification de l’énergie de l’Orichalque qui ne s’est pas manifesté pour son homologue fondu.

Les prototypes qu’ils avaient fabriqués fonctionnaient comme des anneaux de niveau 4 et leur production s’est déroulée sans problème, alors que les vrais anneaux nécessitaient de l’Orichalque purifié, ce qui a fait capoter l’expérience.

‘Le bon côté des choses, c’est que dès que tu auras appris à contrôler tes flammes d’origine, nous pourrons recycler l’anneau. De plus, après avoir exploité le pouvoir de l’Orichalque purifié, nous avons obtenu un anneau qui peut stocker deux sorts au lieu d’un seul.’ pense Solus.

‘Oui, mais souviens-toi de ce qu’a dit Orion. Tant que nous ne commençons pas notre apprentissage avec Faluel, nous ferions mieux de ne pas utiliser Guerre ni nos dernières créations. Ou du moins, nous devons veiller à ne pas laisser de témoins.’ répondit Lith.

Solus était d’accord avec lui, mais elle était en fait préoccupée par Guerre.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser