Supreme Magus chapitre 1115

Le Guérisseur et la Bête Partie 1 |

Traducteur: Ych
———

“Je te suggère un restaurant familial confortable. Un endroit avec une belle ambiance et de la bonne nourriture où la bizarrerie de Morok ressortira encore comme un pouce douloureux mais ne vous fera pas mettre à la porte.” dit Phloria.

“Excellente idée. Quel établissement me recommandes-tu ?” Quylla demande.

“Au cas où tu l’aurais oublié, je viens tout juste d’être renvoyée de l’armée. Je ne connais que plusieurs cantines et les restaurants chics où mes anciens rendez-vous m’ont amenée. Je n’ai jamais fréquenté de personnes en dehors de notre statut social, à l’exception de Lith. Trop de complications.” Phloria haussa les épaules.

“Friya, dis-moi que tu as une bonne nouvelle à m’annoncer.” Quylla dit.

“Il fait beau et la température est chaude. Avec la pleine lune, la soirée devrait être parfaite pour un rendez-vous.” Friya montre du doigt le ciel dégagé.

“Pas ça ! Je veux que tu me recommandes un endroit ou au moins comment m’en sortir avec classe si les choses tournent mal.” Quylla se tapa le front en signe de frustration.

“Désolée, mais à part pendant la période où j’étais professeur adjoint à l’académie, j’ai toujours ramassé des hommes dans les tavernes. Facile à trouver, facile à larguer. C’est incroyable ce que la solitude peut vous faire faire après avoir bu suffisamment de courage liquide.” Friya dit.

“D’après mon expérience des ruptures, sois franche. Dis-lui qu’il n’est pas la personne que tu cherches comme partenaire et qu’il vaut mieux rester amis. La plupart des hommes ne comprennent pas les signaux plus subtils et parfois, pour accepter le rejet, ils ont besoin de se faire botter le c*l, alors porte une belle robe et apporte une arme.”

En désespoir de cause, Quylla a appelé Tista, qui lui a suggéré quelques restaurants dans le Marquisat de Distar.

“Ce sont tous de beaux établissements où j’ai dîné avec mes collègues après avoir obtenu mon diplôme de l’académie. Lith était assez loin pour que les hommes rassemblent assez de courage pour m’inviter à sortir, mais son nom inspirait encore assez de peur pour éloigner les idiots.” Tista dit.

“Au fait, je suis honnêtement surprise par ton courage. Mon frère m’a raconté des choses horribles sur Morok et c’est en fait une bête de l’Empereur. Es-tu sûr d’avoir envisagé toutes les implications possibles ?”

“Bon dieu, je veux juste un rendez-vous, pas des bébés ! En plus, c’était un humain il y a encore quelques années et si tu passes un peu de temps avec lui, tu remarqueras que Morok n’est pas beaucoup plus insupportable que la plupart des gars qui m’ont demandé de sortir avec eux.” dit Quylla.

“Tu es sûre ? Je veux dire, le royaume des griffons est plein de gentils garçons qui n’ont pas de sang de bête dans les veines. Tu pourrais avoir n’importe qui.” Tista dit.

“Mon argent pourrait avoir n’importe qui”. Quylla se moque. “Mais peut-être que tu as raison et qu’il est facile de trouver un gentil garçon. Pourquoi ne demandes-tu pas à ton petit ami de me présenter à certains de ses amis ?”.

“Tu sais bien que je n’ai pas de petit ami !” Tista rougit d’embarras.

“C’est exactement ce que je veux dire. Merci pour tes conseils inestimables sur la façon de rester célibataire.” Quylla raccrocha l’appel et organisa son rendez-vous avec Morok au Scorpicore glouton, nommé d’après l’ex-seigneur de la forêt du Griffon blanc.

Scarlett le Scorpicore appréciait tellement sa cuisine que, grâce à ses visites répétées et à la quantité de nourriture qu’elle consommait à chaque fois, les propriétaires avaient gagné assez d’argent pour transformer un petit resto en un véritable restaurant.

Même après son départ, l’établissement était toujours célèbre pour son ambiance joviale et ses grandes portions. Ils n’avaient aucun problème à servir des bêtes empereurs sous leur forme originale, alors une créature métamorphosée comme Morok allait forcément passer inaperçue.

Avec un peu de chance.

Quylla décida de porter un chemisier rouge pour mettre en valeur sa peau rose pâle, un collier argenté pour attirer l’attention sur son cou fin, un pantalon confortable pour pouvoir s’échapper rapidement, et Bloodbind, les chaînes Adamant jumelles qu’Orion avait fabriquées pour elle, juste pour être sûre.

Morok fut agréablement surpris par sa jolie tenue, tout comme elle l’avait été de le voir habillé comme une personne normale pour la première fois depuis qu’ils s’étaient rencontrés. Ses longs cheveux noirs avec quatre mèches de couleurs différentes étaient propres et retenus en queue de cheval.

Sa barbe était courte et bien entretenue, ce qui lui donnait un air mature. Il portait un pardessus léger sur une chemise blanche et un pantalon en lin marron. La seule chose étrange dans son allure était ses yeux, l’un rouge et l’autre bleu.

“Tu as l’air en forme.” Quylla a dit, en essayant de briser la glace.

Morok avait peur de parler et de dire quelque chose de déplacé tandis que Quylla se sentait plus gênée de seconde en seconde.

“Merci, mais c’est grâce à Ajatar le Drake, mon nouveau mentor. Il me tabasse régulièrement, souvent pour des raisons que je soupçonne de n’avoir aucun rapport avec mon apprentissage, mais au moins, il sait comment s’habiller.” dit Morok.

“Au fait, tu as l’air…” Il fit une brève pause pour regarder sa propre main droite où il avait écrit tous les mots à éviter, tandis que la gauche contenait une liste de choses dont ils pouvaient parler.

“…magnifique. La combinaison du rouge et de l’argent attire vraiment l’attention sur ton… cou.”

“Merci, maintenant entrons avant de perdre notre réservation”. Quylla franchit la porte en premier, se préparant à l’impact.

Le Scorpicore glouton était bien plus beau que ce à quoi elle s’attendait, ce qui poussa Quylla à remercier intérieurement Tista pour sa suggestion. Les murs intérieurs, les meubles et le sol étaient tous en bois massif.

L’intérieur se composait de deux pièces, toutes deux dotées de petites tables carrées avec deux chaises chacune, suffisamment distantes pour permettre aux clients d’avoir assez d’espace pour garantir leur intimité.

Seuls des feux naturels éclairaient l’endroit, lui donnant une impression qui, pour les roturiers, leur rappellerait leur maison alors que pour Quylla, elle rappelait uniquement ses missions sur le terrain. Depuis qu’elle avait atteint l’âge de 12 ans et qu’elle s’était inscrite à l’académie du Griffon blanc, le feu était devenu quelque chose qu’elle n’utilisait que pour ses sorts.

D’une certaine manière, l’absence de lumières magiques l’aidait à se détendre. Ce rendez-vous s’apparentait pour elle à une mission d’exploration d’un territoire inexploré, et le feu lui permettait de se mettre dans l’ambiance. Tout, du restaurant à l’homme en face d’elle, lui semblait étranger.

“Je ne m’attendais pas à ce qu’il te faille des mois pour fixer notre rendez-vous. Faluel t’a-t-elle vraiment donné si peu de temps libre ou es-tu ici uniquement parce que tu as perdu un pari ?” Morok remarqua à quel point Quylla était tendue et tenta une blague stupide qui n’était malheureusement pas très éloignée de la vérité.

“Pas de temps libre et pas de pari en jeu.” Quylla rougit un peu, confondant la plaisanterie avec la franchise habituelle de Morok. “C’est juste que…”

“Que puis-je vous offrir ce soir ?” Un serveur à l’allure agréable, âgé d’une trentaine d’années, l’a sauvée de l’embarras. Il portait une simple chemise blanche, un pantalon noir et un gilet marron.

“Je ne sais pas, mec. Je suis nouveau ici, alors je commencerais par un menu.” Morok n’aimait pas être interrompu, et encore moins devoir se fier aux goûts d’un inconnu concernant sa nourriture.

“Je peux vous suggérer…”

“Un menu, mec. Un de ces bouts de papier avec des trucs écrits partout qui sont généralement sur la maison. Tu veux que je te fasse un dessin ?” Le serveur lève les mains en signe d’excuse et leur tend deux menus avant de s’éloigner.

“C’était impoli.” dit Quylla.

“Oui, je sais. Ce type est libre de me donner la nourriture qu’il veut tant que c’est lui qui paie.” Morok acquiesça, content qu’ils soient sur la même longueur d’onde.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser