Supreme Magus chapitre 1116

Le guérisseur et la bête Partie 2 |

Traducteur: Ych
———

“Je parlais de toi. Ce pauvre type essayait juste de faire son travail.” Quylla soupire.

“Oh.” C’est tout ce que Morok a réussi à dire.

Un silence gênant s’ensuivit jusqu’à ce qu’ils commandent et reçoivent leur nourriture. Il fallut quelques bouchées à Morok pour se reprendre et dire :

“Je suis curieux de savoir ce qui t’a poussé à quitter l’académie et à chercher les conseils d’une Bête Empereur. Je veux dire, ta famille est riche, ton père est un gros bonnet de la Garde des Chevaliers, et les quelques fois où nous nous sommes parlés à Kulah, tu as toujours évoqué ton projet de devenir professeur.”

“Ce n’était pas un choix facile à faire.” Quylla se sentit flattée par le fait qu’il se souvenait encore de ces bribes de conversation après tant de mois et, avec la bonne nourriture, cela contribua à briser le glacier qui les séparait.

“Je n’ai jamais voulu devenir un soldat, un combattant, ni affronter le danger au quotidien. Mon seul rêve était de devenir universitaire et de passer mes journées entre l’enseignement et la recherche magique. Le seul problème avec ça, c’est que de mauvaises choses continuent d’arriver.

“D’abord Balkor, puis Nalear m’ont fait tellement peur qu’il m’a fallu beaucoup de temps pour trouver la force de sortir du lit.” Elle frémit au souvenir du sang de Yurial qui giclait partout après qu’elle lui ait tranché la gorge.

“Je te comprends. Je n’étais plus étudiant, mais j’ai dû affronter l’armée de Balkor trois années de suite et je m’en suis toujours sorti vivant, de justesse.” Morok frissonna lui aussi, remerciant intérieurement la Grande Mère pour la disparition de Balkor.

“Trois fois ?” Quylla faillit s’étouffer avec sa nourriture sous l’effet de la surprise.

“Oui. J’ai rejoint l’armée à seize ans et en tant que Ranger, j’ai été envoyé deux fois pour protéger les membres de la famille royale et une fois pour protéger les élèves du Griffon Noir.

“J’ai toujours combattu en première ligne et voir autant de gens mourir nous change à jamais. Sans vouloir t’offenser, comparé à l’armée de Balkor, Kulah n’était rien.” dit Morok.

” Pas de problème, mais je ne dirais pas que c’est rien “. Quylla répond. “Certes, tous les membres de l’expédition ont choisi d’aller à Kulah alors que l’anniversaire de Balkor s’apparentait à une punition divine inéluctable, mais c’était quand même terrible. Kulah a été mon signal d’alarme.

“Cela m’a aidé à comprendre que même si j’avais réussi à sortir de mon lit, je n’avais jamais cessé de courir. L’académie n’était pas tant ma nouvelle maison que ma forteresse qui éloignait le danger.

“Je n’ai pas arrêté de m’entraîner parce que je manquais de temps, mais parce que je manquais de volonté de me battre. Kulah et ma rencontre avec Baba Yaga m’ont appris que la seule façon d’éviter le danger est de vivre sous un rocher.” Quylla dit.

“Ce n’est pas vrai. Occupe-toi de tes affaires et prends un travail tranquille. Beaucoup de gens ont connu la paix pendant des années, même lorsque Balkor était encore actif. C’est juste une question de choix que tu fais.” dit Morok.

“Oui, le problème, c’est que je ne suis pas comme ces gens-là. Je suis né orpheline et ma famille adoptive représente le monde pour moi. Maman est une Archonte, papa est un fonctionnaire de l’armée, et peu importe à quel point elles le nient, mes sœurs sont des combattantes nées.

“J’ai essayé de faire ce que tu dis, mais cela n’a fait que m’isoler de leur vie et me rendre incapable de les aider en cas de besoin. Chaque fois que leur métier les mettait en danger, j’étais plus un fardeau qu’un atout.

“J’ai renoncé à ma carrière à l’académie parce que j’en ai assez de fuir et de toujours chercher la protection des autres. L’invasion des morts-vivants ne va pas disparaître parce que je le souhaite.

“Tôt ou tard, nos ennemis frapperont à la porte de ma famille et cette fois, je serai prête à les accueillir.” Quylla poignarde la boulette dans son assiette comme si elle avait une vendetta contre elle.

“Et toi ? Tu n’étais pas censé prendre ta retraite de l’armée et fonder ta propre maison noble ?”

“C’est compliqué.” Morok soupira, faisant une pause si longue que Quylla fut sur le point de changer de sujet.

“Quand ma mère a découvert que j’étais un hybride et mon vieux père une Bête Empereur, elle nous a mis tous les deux à la porte. J’ai passé ma jeunesse à parcourir le Royaume avec mon père, un connard à six yeux nommé Glemos qui ne m’a jamais rien appris d’autre que la magie.

“Pendant cette période, je me demandais ce que j’avais fait de mal pour que maman me déteste. Je ne comprenais pas pourquoi tous les autres enfants avaient des parents et une maison alors que je n’avais que la route.

“Quand j’ai eu douze ans, mon père m’a emmené à l’académie du Griffon de Cristal et après mon admission, il a disparu. Pour faire court, entendre toutes les merveilleuses histoires de mes camarades de classe à propos de leurs familles, m’a donné envie de devenir comme eux.

“Tout ce que j’ai fait après avoir obtenu mon diplôme m’a rapproché de mon objectif. Je me suis engagé dans l’armée, dans l’Association, j’ai accepté le poste de Ranger que personne d’autre ne voulait et j’ai réussi là où personne d’autre ne pouvait le faire.

“Je pensais qu’avec suffisamment de mérites, je pourrais obtenir tout ce que j’ai toujours voulu. De l’argent, du respect, un endroit à appeler maison, et en temps voulu, une famille. Tout ce que j’ai obtenu avec le titre de baron, c’est un tas de responsabilités, des gens qui ne voulaient que mon argent et assez de paperasse pour enterrer un dragon.

“Il m’a fallu des mois pour mettre ma fierté de côté et admettre que j’avais gâché des années de ma vie à poursuivre le rêve d’un enfant deux fois abandonné.”

“Qu’être un noble n’était pas ce que je voulais vraiment”. Morok prit une bouchée de son steak, ajoutant un peu plus de sauce au poivre vert.

Quylla pouvait s’identifier à lui, et même se sentir chanceuse en comparaison. Même avec toutes les mauvaises choses qui lui étaient arrivées, après son inscription à l’académie du Griffon blanc, elle n’avait jamais été seule.

Pourtant, tout comme lui, elle n’avait découvert que récemment que le chemin qu’elle avait choisi d’emprunter ne lui apporterait jamais le bonheur. Quylla avait demandé conseil à Faluel pour la même raison qu’elle avait accepté ce rendez-vous.

Au lieu d’emprunter la voie sûre mais malheureuse, elle voulait prendre des risques et comprendre ce qu’elle voulait vraiment.

“Qu’en est-il d’Ajatar, ton mentor ? Comment vous êtes-vous rencontrés tous les deux ?” Quylla décida de passer à un sujet moins déprimant.

Morok lui raconta ses trois jours de cuite avec son honnêteté habituelle, la faisant rire lorsqu’il cita sa première conversation avec le Drake après qu’il eut dégrisé Morok avec l’Invigoration.

“Bonté divine, tu es vraiment fou !” dit-elle après avoir écouté la partie où Faluel lui avait botté les fesses. L’hilarité lui faisait monter les larmes aux yeux.

“Trop souvent, les gens confondent la gentillesse et la bonté.” Morok haussa les épaules. “Je suis seul depuis trop longtemps pour me soucier d’être gentil, mais je suis un type plutôt honnête.”

“Oui, c’est vrai. Dis ça au serveur. Je croyais que les bêtes empereurs étaient plutôt pointilleuses avec leurs apprentis. Entre tes débuts difficiles et le fait que tu ne veuilles même pas devenir un Éveillé, je suis surprise qu’Ajatar t’ait accepté.” dit Quylla.

“Il a également été surpris quand, après être revenue du coin désolé du Désert de Sang où Faluel m’a emmenée en guerre, j’ai demandé son aide. Je ne suis toujours pas intéressé par le fait de devenir un Éveillé, mais tout comme toi, je ne peux pas rester inactif pendant que les morts-vivants attaquent le seul foyer que j’ai jamais eu.” Morok répondit.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
13 jours il y a

Merci pour le chapitre

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser