Trash of the Count’s Family Chapitre 23

Rendre une faveur (3)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

Bien sûr, il avait prévu de leur donner leur nouvel espoir de manière anonyme. C’était une chose qu’il avait apprise du dragon.

‘À moins que leur seigneur n’ait rien à faire et qu’il me révèle à eux, il est impossible qu’ils me reconnaissent.’

Il était impossible qu’ils apprennent son identité. C’est formidable, non ? Jusqu’à présent, il aurait dû tout faire dans l’anonymat. Cale pénétra dans les ruines avec l’impression qu’un poids énorme avait été enlevé de sa poitrine.

Il pouvait voir des gens prier tout autour de la zone.

À ce moment-là, Hans s’approcha furtivement de Cale et lui chuchota.

« Je viens de voir le fils aîné de la famille du Marquis Stan.
– …Comment connais-tu cette personne ? »

Cale était vraiment surpris. Hans sourit avant de pointer ses yeux.

« À peu près toutes les informations sur les nobles sont dans ma tête. J’ai pu voir un homme poussé sur une chaise roulante. C’était bizarre qu’il n’y ait qu’une seule personne avec lui, mais j’ai pu voir qu’il y avait un écusson de serpent rouge sur le fauteuil roulant.
– Hans.
– Oui, monsieur.
– Tu es meilleur que tu n’en as l’air.
– Merci ? »

Hans haussa les épaules d’un air satisfait en terminant son rapport. Il demanda ensuite à Cale.

« Qu’est-ce que vous comptez faire ? »

Cale sentit le côté gauche de son visage s’échauffer, et regarda dans cette direction. Choi Han le regardait. Cale secoua la tête et répondit aux deux.

« Ignorez-les. »

Tous deux hochèrent la tête sans rien dire d’autre. Ce n’est qu’à ce moment-là que la visite commença officiellement. Après avoir regardé autour de lui, Cale fut choqué par l’apparence des tours rocheuses dans les ruines.

« Elles sont… »

Cale semblait incrédule.

« Plus laides que ce à quoi je m’attendais. »

Cale ne comprenait pas le sens du style des anciens. Il s’attendait à des tas de pierres, mais il y avait des tours rocheuses de toutes sortes de formes dans les ruines.

Elles avaient l’air intéressantes. Cependant, elles n’étaient certainement pas belles. Cale jeta un coup d’œil aux chatons dans les bras de Hans. Ils semblaient eux aussi extrêmement déçus.

Cependant, quelqu’un semblait plus sérieux que ce à quoi Cale s’attendait. Choi Han avait la tête baissée comme les autres personnes qui priaient, et semblait prier lui aussi.

‘Je suis sûr qu’il prie pour retourner en Corée.’

Choi Han avait grandi dans un environnement familial heureux. Il était différent de Cale et de Kim Rok Soo. Choi Han avait grandi dans une famille heureuse avec des influences positives. C’est pourquoi il était capable de survivre dans une situation désastreuse tout en restant une bonne personne.

Cale fixait Choi Han lorsque ce dernier releva la tête et établit un contact visuel avec lui.

« Cale-nim.
– Quoi ?
– J’ai une question et quelque chose à rapporter. »

Cale avait un mauvais pressentiment.

« Commence par ta question. »

Choi Han semblait réfléchir à quelque chose, alors qu’il regardait vers les tours rocheuses se dressant dans cette large plaine et commença à parler.

« Cale-nim, n’allez-vous pas faire un vœu ? »

‘C’est ce qu’il veut savoir ?’

Cale se contenta de répondre avec désinvolture.

« Je ne fais pas de choses comme faire des vœux.
– Pourquoi ?
– Cela vous fait avoir des attentes plus élevées. »

Choi Han, Hans et même les chatons se tournèrent vers Cale. Cale regarda les tours rocheuses comme l’avait fait Choi Han, et continua lentement à parler.

« Il est tellement plus facile de vivre sans grandes attentes. »

Il est agréable de gratter un billet de loterie en espérant gagner 1 dollar et de finir par gagner 5 dollars, mais si vous le grattez en espérant gagner le gros lot et que vous n’obtenez que 5 dollars, vous ne pouvez qu’être agacé.

Tap. Cale tourna le regard après avoir senti une tape sur son épaule, et vit le majordome Hans sourire et commencer à parler.

« Vous avez raison, jeune maître. Les rêves et l’espoir n’existent pas dans ce monde.
– …Arrête de parler.
– Oui, monsieur ! »

Hans répondit bruyamment, mais semblait également un peu déçu, car il prit les devants avec les chatons. Cale suivait tranquillement Hans, lorsque Choi Han s’approcha rapidement de lui et chuchota d’une voix que Hans ne pouvait pas entendre.

Choi Han n’avait pas encore fait son rapport.

« Le dragon est entré dans la ville.
– Ignore-le.
– Je comprends. »

Cale jeta un coup d’œil autour de lui. Le dragon avait dû se rendre invisible, car il ne le voyait pas. La seule chose qu’il pouvait voir, c’était les gens qui priaient vers les tours rocheuses. Le festival des tours rocheuses n’avait lieu que dans une semaine, mais il y avait encore beaucoup de monde ici. Le regard de Cale se tourna vers la direction opposée aux tours rocheuses dans les plaines.

Il s’agissait de la zone la plus huppée, celle où résident les citoyens les plus riches de la ville Puzzle. Derrière cette zone se trouvait une petite montagne, et quelque part sur cette montagne se trouvait la tombe de la personne qui avait vécu jusqu’à l’âge de 150 ans.

Le lendemain, Cale était prêt à se rendre sur la tombe. Naturellement, il devait se débarrasser des humains et des chatons qui voulaient le suivre. Heureusement, tout le monde cessa de se plaindre lorsqu’il annonça qu’une seule personne l’accompagnerait.

« Je n’emmènerai que Choi Han avec moi. »

Choi Han était la personne la plus forte. Avec Choi Han, le vice-capitaine et Hans n’avaient rien à dire.

Le vice-capitaine fronça les sourcils et déclara qu’il devait entraîner les chevaliers, avant de commencer à les rassembler. Tandis que Cale observait les chevaliers qui suivaient le vice-capitaine avec un air désespéré sur le visage, Hans dit une dernière chose avant de disparaître.

« Je vais m’occuper de nos chatons. »

Cale se détourna de Hans, qui semblait très excité à l’idée d’être avec les chatons, et sortit de l’auberge. Choi Han le suivit.

« On fait encore quelque chose aujourd’hui ?
– Encore ? Quelqu’un pourrait se faire de fausses idées en t’entendant. »

Choi Han ne répondit pas. Cale s’en fichait cependant, et se dirigeait simplement vers la montagne derrière la zone huppée, tout en continuant à parler.

« Je dois me rendre à cette montagne là-bas. Tu peux m’attendre à l’entrée de la montagne.
– Je comprends. »

Choi Han ne dit rien d’autre. Cale préférait quelqu’un comme ça. Choi Han ne posa aucune question à Cale. Il était quelqu’un qui semblait suivre Cale, mais qui n’avait aucune curiosité pour ce que faisait Cale. Cela n’était probablement possible que parce que Choi Han pensait qu’il pourrait le découvrir s’il le voulait vraiment, et parce qu’il pensait qu’il ne serait pas en danger, peu importe ce que Cale finirait par faire.

Cale arriva à la petite montagne après avoir traversé le quartier huppé stéréotypé, et s’arrêta après avoir entendu Choi Han l’appeler.

« Cale-nim.
– Quoi ?
– Je pars demain.
– Je sais. C’est moi qui t’ai dit de partir demain. »

Choi Han établit un contact visuel avec Cale, qui se tenait impatiemment à l’entrée de la montagne. Cale était quelqu’un qui disait que lui, Choi Han, était suffisant pour être protégé. Choi Han avait réfléchi à cet acte de protection ces derniers jours.

« J’en ai débattu pendant un moment, mais il y a quelque chose que je dois vous dire. »

Le rapport sur le dragon d’hier n’était pas vraiment ce que Choi Han voulait rapporter. Il hésita un moment, avant de se retourner vers Cale et de commencer à parler. Le regard de Choi Han se portait au-delà de l’épaule de Cale, vers un arbre près de l’entrée de la montagne.

« M. Ron est une personne dangereuse. »

Cale tressaillit un instant face à cette phrase qui lui tombait dessus sans aucun avertissement. Devait-il faire semblant de savoir ou faire semblant de ne pas savoir ? Il se décida rapidement. Cale ne s’attendait pas à une telle question, mais il répondit calmement.

« C’est bien ça ?
– Vous n’êtes pas surpris ? Il y a une dangereuse odeur de sang sur lui. C’est une personne forte qui a versé beaucoup de sang. Au début, j’ai pensé que Cale-nim était déjà au courant et qu’il avait toujours M. Ron à ses côtés. »

Mais si Cale l’avait su, il aurait emmené le fort Ron avec lui pour sauver le dragon. Mais Cale ne l’avait pas fait. Choi Han pensait que cela signifiait que Cale ne connaissait pas la force de Ron ou qu’il ne lui faisait pas confiance, mais il était impossible que Cale ne fasse pas confiance à quelqu’un qui était avec lui depuis 18 ans.

C’est pourquoi Choi Han en était venu à la conclusion que Cale n’était pas au courant de la force de Ron.

« Mais ni Cale-nim ni personne d’autre ne semble être au courant de la force de M. Ron. »

Choi Han avait débattu de cette question pendant un moment. Honnêtement, le fait que Cale ait dit qu’il n’avait pas d’attentes l’avait décidé à ne rien dire au sujet de Ron. Cependant, le fait que Cale l’ait choisi pour être le garde aujourd’hui fit culpabiliser Choi Han.

« C’est pourquoi j’ai pensé qu’il fallait que je le dise à Cale-nim.
– Oh, vraiment ? Je ne savais pas que Ron était fort. »

Choi Han demanda à nouveau après avoir entendu la réponse calme de Cale.

« Allez-vous toujours le garder près de vous ? Il a l’air d’être une personne maléfique. »

Cale renifla aux mots de Choi Han. Garder Ron près de lui ? Cale avait prévu de pousser Ron vers Choi Han dès leur arrivée à la capitale.

« Que ce soit toi ou Ron.
– Excusez-moi ?
– Tu dis qu’il a une force dangereuse, mais pourquoi laisses-tu Ron tranquille ?
– C’est parce que… »

Choi Han ne put soudain plus rien dire.

« C’est probablement parce qu’il ne t’a rien fait. »

Choi Han ne put répliquer aux paroles de Cale. Il y avait eu le malentendu initial qui avait mené à leur petite bataille, mais Ron l’avait aidé à trouver une épée par la suite, et l’avait même aidé à régler le problème avec le Village Harris.

Cale observa silencieusement Choi Han.

Ce n’était pas seulement pour Choi Han. Ron n’avait rien fait à personne. La seule chose qu’il faisait était de donner de la limonade à Cale de temps en temps ou de se moquer de lui avec de la viande de lapin. Mais ce n’était rien.

« Ron a été mon serviteur pendant 18 ans. »

Quoi qu’il arrive, Ron était dévoué à son rôle de serviteur. Même le vice-capitaine, qui se souciait beaucoup de la hiérarchie, ne se fâchait pas lorsque Ron, un serviteur, marchait côte à côte avec lui. Même le majordome adjoint Hans ne se mettait pas en colère lorsque Ron faisait son travail à sa place.
C’était parce que Ron était compétent et apprécié dans tout le domaine.

« Tu déteste Ron ? »

Choi Han secoua la tête après avoir réfléchi un moment.

« Non.
– Alors ?
– J’ai juste pensé qu’il serait préférable que vous sachiez que c’était une personne dangereuse, et j’ai donc décidé de faire un rapport.
– Que ce soit toi ou Ron. »

Choi Han regarda Cale après avoir entendu cela une fois de plus.

« Vous êtes tous les deux les mêmes pour moi. De ce point de vue, tu es également dangereux. »

Cale regarda Choi Han avec une expression stoïque et continua à parler.

« Tu es également fort.
– Ah. »

Choi Han laissa échapper un souffle. Cale n’en connaissait pas la raison, mais continua de parler.

« C’est la même chose pour moi. »

Il n’en connaissait pas la raison, mais Ron, qui était venu du Continent Est, vivait dans le territoire Henituse tout en cachant son identité. Si quelqu’un comme lui touchait le fils du comte ? Cela se répandrait comme une traînée de poudre dans le royaume.

Ron était quelqu’un qui ne se souciait de rien ni de personne d’autre que de son fils et de lui-même. Alors pourquoi quelqu’un comme lui ferait-il du grabuge ? Cale avait simplement peur parce qu’il savait que Ron était un vieil homme dangereux. Il voulait s’en débarrasser au plus vite pour pouvoir vivre en paix.

« Tant qu’il est mon serviteur, il n’est que mon serviteur. Tout comme tu es Choi Han, qui doit me rembourser. »

Cale consulta sa montre. La force du vent dans la grotte était différente selon l’heure de la journée. Il devait se dépêcher.

« Tu n’as rien d’autre à dire, n’est-ce pas ? Ne me suis pas. »

Choi Han hocha silencieusement la tête en guise de réponse. Cale ne regarda même pas derrière lui alors qu’il se dirigeait vers la petite montagne.

Après avoir vu qu’il ne pouvait plus voir Cale, Choi Han regarda l’arbre à l’entrée de la montagne et commença à parler.

« Tu l’as entendu, n’est-ce pas ? »

Ron sauta doucement de l’arbre. Il fixa Choi Han et commença à sourire. Une voix brutale commença à sortir de la bouche de Ron.

« J’ai changé ses couches et je l’ai élevé depuis qu’il est tout petit. »

C’était la vérité.
Choi Han se tint devant le chemin de la montagne et commença à parler.

« Cale-nim a dit que personne ne devait le suivre à partir de maintenant.
– Je sais, petit voyou. »

Ron tourna le dos à la montagne sans regret. Après avoir entendu que Cale ne partait qu’avec Choi Han, et qu’il laissait même les enfants de la Tribu des Chats derrière lui, Ron l’avait suivi, juste au cas où quelque chose arriverait.

« Je n’aurais pas dû venir. »

On dit que l’on devient plus inconstant avec l’âge, et cette inconstance était si pénible. Ron retourna à l’auberge à un rythme beaucoup plus lent que lorsqu’il était parti, et Choi Han regarda Ron disparaître avant de s’asseoir sur un rocher pour attendre le retour de Cale.

Cale se tenait devant une grotte à l’écart du sentier de la montagne. L’entrée de la grotte était couverte de lianes, si bien qu’il était difficile de la trouver à moins de regarder attentivement.

« Merde. »

Cale commença à froncer les sourcils.

L’entrée de la grotte était plutôt petite. Il baissa les yeux sur ses vêtements. Il avait porté des vêtements simples, mais ils étaient encore amples.

« Soupir ».

Cale poussa un long soupir avant de s’enfoncer dans la grotte. Qu’il s’agisse de l’arbre mangeur d’hommes ou de cette grotte, tout ce qui avait trait aux puissances anciennes semblait être fou. Le sol à l’entrée de la grotte portait désormais les traces de Cale rampant à l’intérieur.

Un instant plus tard, une petite empreinte de reptile apparut au même endroit.

Cale pouvait voir la grotte s’élargir après avoir rampé pendant environ cinq minutes.

‘Taylor devait être vraiment désespéré. Il a rampé jusqu’ici, même avec le bas de son corps handicapé.’

Puisqu’il fallait empiler la tour de pierre avec ses propres forces, le fils aîné Taylor avait dû venir ici en personne. Ce qui avait pris cinq minutes à Cale avait probablement pris beaucoup, beaucoup plus de temps à Taylor.

Cale se redressa une fois qu’il fut assez large et commença à marcher plus loin. Plus il avançait, plus le bruit dans son oreille devenait clair.

Swiiiiiiiiiiiiiiiiish. Swiiiiiiiiiiiiiiiiiiiish.

C’était le bruit du vent. Le son qui apparaissait lorsque les vents s’entrechoquaient devenait de plus en plus fort au fur et à mesure qu’il avançait dans la grotte. Finalement, Cale trouva un tissu et un pilier qui était probablement une hutte il y a longtemps.

Après avoir jeté un coup d’œil, Cale continua à marcher à l’intérieur.

Swiiiiiiiiiiiish.

Le bruit du vent devint encore plus fort. Boum. Boum. Il pouvait même entendre le vent s’écraser sur les murs de la grotte comme un poing géant. Cale se mit à marcher encore plus vite.

‘Le vent. Je me demande si le son sera le même lorsque j’obtiendrai le pouvoir ancien ‘Son du vent’ plus tard.’

Bouclier. Puis récupération. Puis pieds rapides. Tel était le plan d’action de Cale. Cale dut finalement s’arrêter de marcher après avoir réfléchi au prochain pouvoir ancien qu’il essaierait d’obtenir.

Ce n’est pas qu’il s’était arrêté de marcher, c’est qu’il avait été forcé d’arrêter de marcher.

« Wow. »

C’était encore pire que ce à quoi Cale s’attendait.

Une grande zone souterraine était apparue devant Cale. Au même moment, une tornade de vent vicieuse emplit son regard.

Boum, boum !

Les rochers des parois de la grotte s’effritaient lentement sous l’effet de la tornade. Il y avait pas mal de roches sur le sol, ce qui indiquait à Cale que cette zone s’agrandissait constamment.

Cale regarda d’un côté et de l’autre la zone souterraine et le chemin qu’il avait emprunté pour arriver jusqu’ici. Il avait l’impression qu’il serait repoussé par le vent s’il entrait à l’intérieur. Enfin, pas seulement repoussé, mais écrasé contre le mur, ce qui le blesserait probablement gravement.

C’était la force du vent.

« Mm. »

Bien sûr, le centre de la tornade serait calme, car c’était l’œil du cyclone.

‘Je suppose qu’il aurait été impossible pour Taylor de s’en sortir sans l’aide de Cage.’

Il comprenait maintenant pourquoi le roman disait qu’ils avaient lutté tous les deux pendant une semaine entière. Cependant, Cale commença à sourire. Il allait maintenant s’agir d’une bataille contre le temps.

Cale s’engagea dans la zone souterraine, dans la tornade vicieuse, sans aucune hésitation. Les cheveux roux de Cale se mirent à voleter en même temps que ses vêtements.

Au même moment…

« N-non ! Tu vas te blesser ! Tu es extrêmement faible ! »

Le dragon apparut à l’arrière du chemin et cria d’urgence.

Au même moment…

« …Hein ? »

Le dragon pouvait voir un grand bouclier avec des ailes argentées apparaître et entourer Cale.

Les ailes, qui brillaient si fort qu’on pouvait les qualifier de sacrées, entouraient Cale tandis que le grand bouclier bloquait le vent. Le bouclier et les ailes protégeaient Cale.

Cale se retourna. Ses yeux s’ouvrirent largement et son regard se posa sur le dragon.

« Qu’est-ce que tu fais ici ? »

Le dragon noir ne put rien dire en réponse.


Commentaire

4.5 2 votes
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Evans Alley
1 mois il y a

Elle est Hilarante la réaction du dragon 🤣🤣

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser