Trash of Count’s Family Chapitre 331

Qui es-tu ?! (1)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

Le Dragon d’Os Blanc se révélait lentement dans le ciel nocturne.

« …D, Dragon- »

Le chevalier félin Sir Rex regarda Cale avec stupeur.

‘Est-ce vraiment un os de dragon ?
Où avez-vous trouvé des os de dragon ?’

Il n’en avait jamais entendu parler.
Bien sûr, il avait lui aussi vu les images du Dragon d’Os lors de la bataille sur le territoire Henituse, mais il s’agissait d’un Dragon d’Os Noir.

De plus, ce dragon avait été détruit.

‘Il avait une autre série d’os de dragon ?’

Cale regarda un instant le regard choqué de Rex avant de se détourner. Il pouvait voir les citoyens anxieux et choqués de l’Empire.

Il entendit la voix de Raon à ce moment-là.

– C’est un faux ! Tout le monde est choqué par ce faux !

‘Je sais, n’est-ce pas ?’

Les coins des lèvres de Cale remontèrent sous la capuche.

Il s’agissait d’os de wyvern.

Cependant, ils avaient été assemblés comme un dragon par Mary, qui avait le plus de connaissances au monde sur les os et les corps et qui avait contrôlé un ensemble de vrais os de Dragon dans le passé.

C’est pourquoi il ressemblait à un dragon pour tout le monde.
C’était la partie la plus importante.

« Ha, haha- »

Sir Bernard, non, le Maître de la Tour Bernard, se mit à rire.

« Comme c’est divertissant. »

Pour l’instant, il ne se concentrait que sur les choses blanches devant lui : la nécromancienne en robe blanche, le dragon d’os blanc, les prêtres, les wyvernes et les chevaliers sacrés.

À la fin, son regard se tourna de nouveau vers Mary.

« Tu es devenue un peu plus forte que la dernière fois. »

Quoi ?

L’expression de Cale devint étrange.

Mary avait absorbé une quantité importante de mana mort dans la Section 7 et était devenue plus forte.
Elle était assez forte pour vaincre Choi Han six fois sur dix.
Mais devenir plus forte à ce point, c’était juste devenir “un peu” plus forte ?

Il entendit la réponse de Mary.

« J’en suis consciente. Je suis devenu un peu plus forte. »

Cale commença à froncer les sourcils.
Mary elle-même parlait de sa croissance comme d’un “petit peu”. Son regard était dirigé vers le maître de la tour Bernard.

« Ce n’est qu’un peu comparé à toi. »

Les gens levèrent les yeux au ciel à ce moment-là.

Screeeech-
Le dragon d’os blanc commença à bouger ses ailes.

« Cependant, je serai la gagnante. »

La voix assurée de Mary parvint aux oreilles de Bernard. Le Maître de la Tour se mit à rire en répondant.

« Hahaha, haha- ces nécromanciens sont toujours, haha- »

Puis il s’arrêta de rire.

« Des idiots. »

Il se souvint de la dernière nécromancienne, la Reine de la Mort, il y a bien longtemps.
Les coins des lèvres de Bernard commencèrent à se tordre.

Les nécromanciens étaient plus faibles que les mages noirs.
C’était la vérité.

Cependant, quelqu’un avait détruit cette vérité et proclamé qu’il fallait créer un endroit où les formes de vie dotées des attributs des ténèbres pourraient vivre.

Elle voyageait seule à travers le continent occidental et tendait la main aux différentes races dotées de l’attribut des ténèbres, tout en affirmant que les ténèbres faisaient également partie de la nature.

Elle s’était ouvertement déplacée sur le continent occidental en disant aux gens de se mêler au monde et de ne pas vivre cachés.

‘Bernard, tu dois ouvrir la voie aux mages noirs. Viens avec moi. Je suis sûr qu’il y a un moyen pour la magie noire de se mêler à la nature.’

‘Il y a une raison à tout ce qui existe dans le monde. Il doit y avoir un moyen pour que la magie noire ne soit pas maléfique.’

Elle lui avait dit cela avec son vieux visage ridé, couvert de veines noires dégoûtantes en forme de toile d’araignée.

Son corps était extrêmement maigre à force d’avoir souffert toute sa vie et son dos était courbé vers l’avant à cause de toutes sortes de maladies.

La Reine de la Mort était probablement la personne la plus minable au monde.
Cette vieille femme minable avait dit ce qui suit.

‘Bernard, retourne à la nature une fois que tu auras réglé tout cela.’
‘Finissons-en avec ton obsession de la vie’.

Bernard voyait Hannah, qui était couverte de ces mêmes veines noires, crier vers lui.

« Non seulement tu es devenue une Liche, mais en plus tu veux contrôler les gens maintenant ?! »

Il entendit également la voix de la Reine de la Mort dans son esprit.

‘Débarrasse-toi de ton obsession. Arrête de vivre comme une Liche. Donne-toi les moyens de mettre fin à ta vie selon tes propres termes. Sinon, je devrai te tuer moi-même, Bernard.’

Bernard commença à sourire avant de se transformer en un rire bruyant.

« Hahahaha- ! »

Finalement, la dernière nécromancienne qui prétendait pouvoir vaincre les mages noirs était morte.
Le seul à vivre était Bernard lui-même.

Les vivants sont les vainqueurs.
Le maître de la tour Bernard leva lentement la main.

Baaaaang !

L’aura noire et dorée frappa l’orbe de mana noir de Bernard et provoqua une explosion.
Bernard balaya facilement l’aura d’Hannah avant de lancer un regard narquois à la personne qui l’avait attaqué.

« Tu as l’air en colère. »

Bernard avait été nerveux à cause de l’attaque furtive d’Hannah tout à l’heure, mais il n’avait pas besoin d’être nerveux à cause d’une confrontation frontale.

« Pourquoi es-tu en colère ? »

Le maître de la tour Bernard regarda Hannah qui respirait bruyamment et le regardait fixement.

« Tu ne sais vraiment pas pourquoi ? »

Ses yeux furieux se déplacèrent de Bernard vers les gens qui se rassemblaient derrière lui.
Ces gens qui se rassemblaient dans l’armée de Bernard avaient les yeux noirs et aucune émotion visible sur leurs visages, comme s’ils avaient perdu tout libre arbitre.

Ils étaient contrôlés.
On les utilisait.

C’était l’une des choses qu’Hannah détestait le plus.

Elle avait dû vivre une fausse vie lorsqu’elle était plus jeune parce qu’elle avait été utilisée par l’Église du Dieu Soleil et le Pape.
Elle avait ensuite été trompée par Arm et poignardée dans le dos.

« Je suis peut-être une mauvaise personne, mais… »

Criii, criii.

Les bras d’Hannah s’affaissèrent sans aucune force. Son épée traînait sur le sol.

Son frère et le groupe de Cale étaient tous de bonnes personnes.
Cependant, elle était une mauvaise personne.
Non, elle était plus que mauvaise, c’était une personne terrible.

Elle était diabolique.

« Non. Je ne suis pas seulement mauvaise, je suis extrêmement terrible. »

Screeeeech-

L’épée se déplaça rapidement sur le sol.
L’épée d’Hannah tourna encore une fois.

« C’est pourquoi je ne me sens bien que lorsque des salauds comme toi sont morts ! »

Son aura entra en conflit avec le mana mort et provoqua une nouvelle explosion.

Baaaaaang-

Elle entendit la voix de Bernard alors que la poussière de l’explosion recouvrait la zone.

« Parfois, le camp qui a le moins de monde peut gagner une bataille s’il a le plus d’individus forts. »

Mary eut un mauvais pressentiment et fit circuler une aura noire autour de ses doigts.
Hannah s’approcha de Mary et mit de la force dans ses pieds.

C’est à ce moment-là.

Bang ! Bang ! Bang !

Ils entendirent des bruits.
C’était le bruit d’objets qui s’entrechoquaient et se brisaient.

« Merde ! »

Cale tourna la tête et commença à froncer les sourcils.

Il regarda vers l’entrée principale de la Tour de la Cloche des Alchimistes.

Il pouvait voir une Tasha choquée, les Elfes Noirs et Choi Han se tenir là.
Il y avait également d’autres personnes.

Il y avait des mages noirs attachés, des alchimistes qui n’étaient pas devenus des mages noirs, et même des personnes chargées de tâches bizarres au sein de la Tour de la Cloche des Alchimistes.

Enfin, il y avait les gens qui avaient été kidnappés et amenés dans l’Empire en tant qu’esclaves.

Il pouvait tous les voir.

« Uuuuuuuugh.
– Ugh ! »

Ils avaient tous les yeux noirs et s’agitaient dans tous les sens pour tenter de sortir de la Tour de la Cloche, alors même que les Elfes Noirs essayaient de les retenir.

Certains d’entre eux ne se souciaient même pas de leurs bras bizarrement tordus par les Elfes Noirs qui les retenaient.

Ils voulaient sortir et se diriger vers le maître de la tour, Bernard.
Ils étaient prêts à tout pour l’atteindre.

« …Ça ! Ces gens ont l’air d’être contrôlés eux aussi ! »

Cale pouvait entendre la voix anxieuse de Rex.
Il entendit également la voix de Bernard au même moment.

« Cependant, il y a un moyen de vaincre le petit côté avec les individus forts. »

Ils purent revoir Bernard alors que l’explosion se calmait et que le nuage de poussière se dispersait.
Bernard souriait à Cale. C’était un magnifique sourire qui semblait tout droit sorti d’une peinture.

« Il suffit de devenir cruel et méchant. Il est difficile de gagner une bataille quand on essaie d’être bon. »

C’est à ce moment-là.

– Humain !
– Cale ! C’est une grande présence.

C’est à ce moment qu’il entendit deux Dragons parler dans son esprit.

« Toux ! »

La personne qui se tenait à côté du Maître de la Tour Bernard commença à s’étouffer avec ses deux mains. C’était la personne qui prétendait être le maître de la tour, la personne qui avait appelé Bernard son maître.

Bernard se mit à rire tandis que les gens le dévisageaient à cause de cette situation soudaine.

« Ils peuvent même se tuer quand je les contrôle. »

C’est à ce moment-là.

« N, nooooooon ! »

Les gens tournèrent la tête vers le cri désespéré.

« Pa, papa ! »

L’un des chevaliers qui s’était dirigé vers Bernard après avoir empêché les citoyens de quitter la capitale traînait un enfant par le poignet.

« Chevalier-nim ! Non ! Vous, ugh ! »

Le père de l’enfant, qui tentait d’arrêter le chevalier, fut repoussé par ce dernier. Tout le monde s’inquiétait de cette évolution soudaine…

« Les gens que je contrôle peuvent même tuer des innocents sans problème. »

Bernard rit en continuant à parler.

« Je ne m’attaque pas aux forts. Je m’attaque aux innocents. C’est ainsi que l’on peut vaincre les gens forts et stupidement bons.

– Ugh ! Toux ! »

Bernard caressa doucement la tête de son disciple mourant.

« N’est-ce pas une grande méthode de destruction ? »

Tuer ne serait pas considéré comme de la destruction.
La destruction consistait à voir l’esprit d’une personne s’évanouir dans la douleur.

C’était le seul moyen pour que le mana mort qui s’écoulait d’eux soit plein de désespoir.
Ce serait bénéfique pour son seigneur.

« Alors ? »

Bernard regarda vers les individus forts qui étaient restés figés.
C’est à ce moment-là qu’il se dit.

« C’est de la foutaise. Mes oreilles se sont salies à force d’entendre de telles absurdités. »

Quoi ?

C’est à ce moment que la voix mécanique et rigide de Mary répondit.

Clang !

« Ugh ! Ugh ! »

Quelque chose de blanc vola dans les airs et s’écrasa sur l’armure du chevalier.

« Papa !
– Ah, ah- »

Le père tremblait en courant vers l’enfant et en le serrant dans ses bras.
Il pouvait voir le chevalier aux yeux noirs se diriger à nouveau vers son enfant.

Bang !

Mais il fut bloqué.

« Sam !
– Heh, boss. »

Le père de l’enfant, qui était commerçant, pouvait voir Sam, son employé des bidonvilles, se défendre contre le chevalier à l’aide d’un petit bouclier.

L’un des habitants des bidonvilles attrapa un objet qui roulait sur le sol et le lança.

Clac !

Quelqu’un attrapa l’objet.

C’était un bouclier.
C’était un grand bouclier en argent.
La personne qui tenait le bouclier se mit à crier.

« Protégez les citoyens de l’Empire ! »

Les gens des bidonvilles qui portaient des sacs avaient rapidement sorti de petits boucliers après avoir entendu le cri de Rex.
C’était la seule ‘arme’ qu’ils avaient dans leurs sacs.

Rex cria à nouveau.

« Tout le monde court ! »

Les yeux de Rex se dirigèrent vers Cale.
Rex établit un contact visuel avec les yeux de Cale qui étaient cachés sous la robe.

Protection.
C’était la tâche de Rex et de ses amis.

« J’y vais. »

Quelqu’un d’autre commença à crier alors que Rex se précipitait devant Cale et lui disait qu’il partait faire son travail.

« Protégez Sir Rex ! »

La femme d’âge moyen portant la robe de prêtresse blanche retira sa capuche et sortit quelques armes de ses manches en criant.

« Espèce de bâtard fou, tu oses faire du mal aux enfants ? »

Il s’agissait de Freesia, la chef du réseau d’information de Cale.
L’assassin qui avait tué son ancien chef qui lui avait dit de kidnapper un enfant dans le passé, commença à s’éloigner de la place avec ses subordonnés.

« Faites en sorte que tous les chevaliers soient incapables de se battre !
– Oui madame ! »

Les assassins qui se faisaient passer pour des prêtres se mirent tous en mouvement.
Les boucliers et les armes de l’opération commencèrent à bouger pour jouer leur rôle.

– Humain !
« Je sais. »

Cale commença à parler après avoir réfléchi aux rôles restants.

« Saint-nim. »

Cale tapota l’épaule de Jack qui marmonnait constamment “purifier, purifier”. Il regarda les pupilles tremblantes de Jack et commença à parler.

« Les gens ici sont tous déterminés. Ils sont aussi extrêmement forts. Ils sont assez forts pour s’assurer que les innocents ne soient pas blessés.

– Ah. »

Jack laissa échapper un souffle.
Il pouvait voir les gens se précipiter devant Cale et lui-même.
Choi Han et les Elfes noirs.
Ces personnes vêtues de robes blanches sortaient des ténèbres de la Tour de la Cloche des Alchimistes.

Jack entendit également quelqu’un rire.

« Pwahahahaha, bon ? Qui est bon ? »

La personne riait en levant et baissant les épaules comme un fou.

‘Ma petite sœur.’

Jack pouvait voir sa petite sœur, Hannah.

Hannah, dont les yeux étaient pleins de colère, continua à parler.

« Bonne ? Tu penses que je suis quelqu’un de bien ? Pwaha, hahahahaha ! »

Elle se remit à rire en ajoutant .

« Bernard, tout cela ne s’arrêtera-t-il pas si nous te tuons ? »

Tout cela s’arrêterait s’ils tuaient la personne qui contrôlait les autres.
Hannah continue de rire en posant une question en toute décontraction.

« Il est à moi, non ? »

La personne à côté d’elle répondit.

« C’est exact. »

C’était une voix rigide et mécanique.
Cependant, c’était la voix de la personne qui connaissait le mieux Hannah après Saint Jack.
C’était Mary, qui devait affronter la même douleur pour le reste de sa vie. Sa voix calme parvient aux oreilles d’Hannah.

« J’ai mal. »

Hannah souffrait de petites douleurs dans tout le corps.
Elle mit tout de même de la force dans ses pieds en faisant un commentaire à Mary.

« Je préfère vraiment le dragon d’os blanc au dragon noir. »

Elle se mit alors à courir.
En un instant, ses pieds quittèrent le sol.

Elle avait sauté en l’air.
Ses pieds trouvèrent bientôt un endroit où se poser.

C’était la tête du dragon d’os blanc.
Hannah se posa sur la tête du dragon d’os blanc et donna l’ordre.

« Allons-y. »

Les wyvernes d’os blanc et les chevaliers Saints suivirent Hannah dans les airs.
Choi Han et les elfes noirs passèrent devant Mary et se précipitèrent vers Bernard au sol.

Cale recommença à parler à Saint Jack.

« Il est temps. »

Jack commença à réfléchir à ce qu’il devait faire.
Il pouvait maintenant sentir le grondement dans sa poitrine. Il y avait quelque chose dans sa poche intérieure qui grondait.

Cale chuchota à l’oreille de Jack alors que ses yeux cessaient de trembler.

« Condamne le mal. »

Saint Jack saisit le petit miroir compact qui grondait dans sa poche.

L’objet divin du Dieu Soleil, la Condamnation du Soleil.

Il pleurait.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser