Trash of Count’s Family Chapitre 332

Qui es-tu ?! (2)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

Le Saint Jack sortit la Condamnation du Soleil de sa poche et ouvrit sa paume. Il aperçut le vieux petit miroir compact.

Clic.

Il y avait deux petits miroirs visibles une fois qu’il l’avait ouvert.
Le visage de Jack était visible sur les miroirs. Il vit un mot apparaître sur les miroirs.

< Condamnation >

Jack reçut la volonté du Dieu Soleil au moment où il lut ce mot.

‘Punissez ces ténèbres.
Détruisez-la.’

Le regard de Jack se dirigea vers l’avant.
Il pouvait voir les personnes dont les yeux étaient devenus noirs. Ils tenaient des armes ou lançaient des sorts tout en essayant de protéger le maître de la tour Bernard.

‘Les détruire ?
Je suis censé les punir ?’

La Condamnation du soleil.
Cet objet divin était censé rendre la nuit blanche.

Le livre laissé par la Reine de la Mort disait qu’il fallait sortir une épée du miroir.

« Toux !
– Ugh ! Attrapez-les ! Attachez-les ! »

Jack tourna la tête. Les elfes noirs qui ne participaient pas à la bataille faisaient de leur mieux pour empêcher d’autres individus aux yeux noirs de se diriger vers Bernard.
Il y avait des gens qui effectuaient des tâches administratives dans la Tour de la Cloche des Alchimistes, ainsi que des gens qui avaient été capturés et amenés comme esclaves.

« …Saint-nim ? »

Cale appela le Saint raide. Jack se tourna alors vers Cale.

Cale s’en rendit finalement compte. Le Saint était en fait calme et posé en ce moment. Jack commença à parler.

« J’ai besoin de temps. »

Il avait besoin de temps pour activer l’objet divin.
Il devait faire en sorte que les innocents ne soient pas blessés. Il ne savait pas comment, mais il devait au moins essayer. Il devait essayer de les purifier.

« Tu as besoin de temps pour purifier les choses ? »

Saint Jack fit un signe de tête à Cale qui comprenait bien ce qu’il voulait dire.

« Oui. »

Jack put voir la bouche de Cale s’ouvrir lentement à ce moment-là.
C’était une voix confiante mais calme. Cependant, le message allait bientôt être transmis à tout le monde.

« Raon, transmets le message. »
– Je comprends, humain !

Choi Han et Tasha qui couraient vers Bernard, ainsi que la maître épéiste Hannah qui chargeait vers Bernard dans les airs.
Mary, Sir Rex et l’assassin Freesia aussi.

L’ordre de Cale avait été transmis à tous leurs esprits.

– Changement de plan.

Les personnes qui se déplaçaient avaient toutes tressailli.

– L’escouade d’attaque gagnera autant de temps que possible. Concentrez-vous uniquement sur l’attaque de Bernard.
– L’équipe d’évacuation concentrera tous ses efforts pour faire sortir les gens.

Saint Jack pouvait voir les yeux de Cale.
L’homme qui était aussi calme que d’habitude donna l’ordre.

« La purification de Saint Jack va commencer. Aidez-le. »

Rooooooooooooooooar-

Il entendit un rugissement à ce moment-là.
Saint Jack leva la tête.

Le dragon d’os blanc battait ses grandes ailes en poussant un rugissement. Une aura d’or noir ressemblant à un coup de tonnerre traversa également le ciel.

« …Hannah. »

Le Saint pouvait voir sa petite sœur qui fonçait vers Bernard sans le moindre sourire.
Les citoyens qui évacuaient les lieux crièrent après avoir vu cette scène.

« …Un Chevalier Dragon ! »

Contrairement au Chevalier Dragon du Royaume Roan, ils ne voyaient que du blanc lorsqu’ils regardaient Hannah à la robe blanche et le Dragon d’Os Blanc de loin.

« Hahaha ! Essaies-tu de tuer tout le monde ? »

Bernard se mit à rire en bougeant ses mains. Cependant, son regard était focalisé sur la nécromancienne Mary.

Mary commença à bouger ses mains à son tour.
Le dragon d’os blanc et les wyvernes foncèrent vers le sol en suivant ses mouvements.

Ils ressemblaient à des météores tombant dans le ciel nocturne.

Bernard commença à parler tout en regardant ce spectacle qui semblait magnifique de loin.

« Les mages noirs sont d’une autre classe que les nécromanciens qui ne peuvent contrôler que les restes sales des morts. »

Il y avait des différences significatives entre les mages noirs et les nécromanciens qui ne pouvaient manipuler que des os. Même si le mot ‘noir’ était associé à ces derniers, ils pouvaient toujours imiter la nature et utiliser la magie.

La main gauche de Bernard commença à bouger.
Une barrière noire apparut dans le ciel.
Elle était similaire au bouclier de Raon et même de Cale.

Baaaaang ! Bang ! Baaaaang !

Le Dragon d’Os Blanc et les wyvernes s’écrasèrent sur la barrière noire. Ils n’arrivaient pas à franchir cette barrière épaisse et solide.

Bernard les regarda se débattre avant de regarder à nouveau devant lui. Il commença alors à parler.

« N’est-ce pas similaire à la bataille d’Henituse ? »

La bataille entre l’Alliance du Nord et le territoire Henituse.

Le bouclier de Cale avait affronté la brigade de chevaliers Wyvern. Un spectacle similaire se déroulait en ce moment même dans l’Empire.

Bernard, amusé par ce fait, se tourna alors vers Choi Han.
Saint Jack, Choi Han et Mary. Tout devint clair une fois qu’ils furent apparus.

Cale Henituse et le Royaume Roan.

« Bien sûr, la différence est que je joue le rôle de Cale Henituse cette fois-ci. Vais-je devenir le héros ? »

Bernard aperçut Choi Han, vêtu d’une robe blanche, qui brandissait son épée dans sa direction.
Choi Han répondit brièvement en brandissant son épée.

« C’est absurde. »

Bernard rit en déplaçant cette fois sa main droite.

« Allez vous battre. »

Bang !

L’aura de Choi Han fut bloquée.
Trois chevaliers aux yeux noirs bloquèrent Choi Han et protégèrent Bernard.

« Aaaaaaaaaaaaaaaaaah ! »

Choi Han pouvait voir un groupe de personnes aux yeux noirs crier tout en chargeant vers l’avant.
L’elfe noire Tasha commença à froncer les sourcils.

« Merde !
– Nous ne pouvons que les étouffer !
– Bon sang ! On ne peut pas tuer des innocents ! »

De nombreux elfes noirs crièrent avec inquiétude.

Ils préféraient se battre contre les chevaliers et les mages.

Les elfes noirs commencèrent à froncer les sourcils alors qu’ils devaient faire face aux gens du palais qui chargeaient vers eux sans aucune arme. La situation était délicate.

Bernard n’en avait cure, il activa son mana noir et donna un ordre aux individus contrôlés.

« Arrêtez les ennemis. Utilisez vos jambes s’ils vous coupent les bras et utilisez votre corps s’ils vous coupent les jambes. »

‘Ce salaud de fou.’

Les yeux de l’elfe noire Tasha se mirent à brûler de colère.
Bernard sourit doucement en contrôlant les gens.

« Protégez-moi, votre maître. Tuez les ennemis. »

Les elfes noirs le regardèrent tous avec colère, mais ils ne pouvaient rien faire.

« Uuuuuuuugh.
– Aaaahhh- »

Il n’y avait rien à faire.

« Ça me rend fou !
– Éloignez-vous de moi si vous ne voulez pas mourir ! »

Des dizaines de personnes se rassemblèrent autour d’eux.
Les elfes noirs virent de nombreuses mains s’agripper à leurs mains et à leurs pieds. Ils voyaient des mains sans aucune arme. Il était difficile d’attaquer des gens comme ça.

« Ugh ! »

Choi Han pouvait voir le mur humain qui lui barrait la route.
Tous les chevaliers l’entouraient pour l’empêcher d’atteindre Bernard.

Baaaaang ! Bang ! Bang, bang !

Hannah et le Dragon d’Os Blanc essayaient toujours de percer la barrière noire dans les airs, mais il n’y avait même pas une égratignure sur la barrière.

« Merde ! Putain ! Dépêche-toi de rompre ! »

Les veines d’Hannah ressortaient en criant, mais la barrière noire l’empêchait d’atteindre Bernard.
Ce dernier ne put s’empêcher de rire à cette vue.

« Oh nécromancienne, tu le vois ? »

Elle était pour l’instant la seule à ne pas avoir d’obstacle.
Bernard parlait à Mary d’une manière détendue.

« La magie noire a le pouvoir d’utiliser la magie et de contrôler les gens pour qu’ils obéissent à tes ordres. »

Bernard se mit à marcher lentement.
Il passa devant les elfes noirs et Choi Han qui étaient gênés par des centaines de personnes.

« Ugggh- Bernard, espèce de salaud !
– Maître de la Tour ! »

Il ignora les elfes noirs qui le maudissaient et continua à marcher lentement en ne parlant qu’à Mary.

Magie noire.
Un pouvoir qui permettait de contrôler les gens pour qu’ils fassent ce que l’on veut.

« Que nous tuions des gens pour faire du désespoir noir ou que nous contrôlions les gens et jouions avec leur vie. »

Tap.

Bernard s’était arrêté de marcher.

Ooooooooong-

Le mana noir s’élevait comme un tourbillon dans ses deux mains.

« C’est la grandeur de la magie noire qui permet de contrôler plusieurs choses à la fois. C’est un monde à part pour une nécromancienne qui ne joue qu’avec les os. »

Il pouvait voir les doigts de Mary.
Ses horribles mains bougeaient sans arrêt.

Baaaaang ! Bang ! Bang !

Elle bougeait ses mains et contrôlait le Dragon d’Os Blanc et les wyverns afin qu’ils puissent franchir la barrière noire.
Cependant, ses limites en tant que nécromancienne l’empêchaient de gagner contre la magie noire.

« Très bien, je crois qu’il est temps d’appeler mon véritable ennemi. »

Bernard détourna son regard de Mary.
Il passa devant Saint Jack et l’individu à la robe brune à côté de lui et s’arrêta quelque part.

Il regardait un endroit vide dans l’air.

« Sors de là, petit dragon. »

Il pouvait sentir la faible présence du jeune Dragon depuis un moment.

C’était le même Dragon qui était avec Cale Henituse lors de la bataille du Royaume de Whipper.

C’était l’existence qu’il avait vue et ressentie lorsqu’il était dans le corps de Honte.

« Dépêche-toi de sortir. »

Bernard commença à avoir un regard fou dans les yeux.
C’est à ce moment-là qu’il entendit une voix provenant de la salle vide.

Il entendit une voix venant de l’endroit vide.
C’était encore une voix jeune.

« Ce n’est pas à moi de te tuer.
– …Pas à toi ? »

Tourne.
Bernard tourna la tête.

Il vit quelqu’un qui avait un genou à terre.
C’était Saint Jack.

« Ugggh- ugh ! »

Ploc, ploc.

La sueur et le sang dégoulinaient de son visage.
Jack serra ses mains l’une contre l’autre. Le miroir compact était entre ses mains.

Le détruire.
Le purifier.

Un désir plus grand que jamais, la parole de son seigneur et ses instincts l’envahirent.
Il y avait une raison simple à cela.

« …Guérir… »

C’était parce que Jack essayait de guérir à la place.
Au lieu de détruire, il essayait de sauver.

Jack leva la tête. Il pouvait voir les elfes noirs retenus par des centaines de personnes, ainsi que sa sœur et les chevaliers qui tentaient de franchir la barrière noire.

Enfin, il pouvait voir l’expression stoïque de Choi Han. Il était repoussé par un mur de gens et seul son visage était visible.

Cependant, il veillait à ce que personne ne soit blessé.

Choi Han lui adressa quelques mots.

Est-ce suffisant ?

Il se demandait s’il avait gagné assez de temps pour Jack.
Jack se mit à sourire.

Les elfes noirs et Hannah le regardaient également.
Ils l’attendaient.
Ils pouvaient se battre, mais ils attendaient parce qu’il avait demandé du temps.

Jack ferma les yeux.

Détruis-le.
Purifie-le.

La voix dans l’obscurité criait à nouveau comme ça.
Quelle sorte de lumière dirait aux gens de détruire les choses ?

« Uuuuuuuugh. »

Il éloigna ses mains l’une de l’autre.
Il avait joint ses mains dans le passé lorsqu’il ne voulait pas détruire sa jeune sœur Hannah qui avait dû être soignée par Mary en utilisant du mana mort.

Il avait les mains jointes tout le temps qu’il était dans la section 7 de la Jungle.

Il avait les mains serrées pour ne blesser personne avec ses mains.

Les mains qui étaient serrées l’une contre l’autre pendant tout ce temps s’étaient éloignées l’une de l’autre.

Elles avaient ensuite appuyé sur le sol.
Les yeux fermés, il commença à imaginer quelque chose dans l’obscurité.

‘Il faut juste peindre une image.’

Section 7 de la Jungle.

‘J’ai juste besoin de peindre la lumière une par une, tout comme ces arbres sombres sont devenus blancs un par un.’

Rabat, rabat.
Les manches de Jack s’agitaient.

« …Qu’est-ce que… »

Bernard tendit d’urgence la main vers Jack.

Mais quelqu’un lui saisit le bras.
Il baissa la tête. Il pouvait voir la nécromancienne qui levait les yeux et lui souriait.
Ses yeux lui disaient quelque chose.

Je vais te détruire.

Bernard commença à froncer les sourcils.

« Bon sang ! »

C’est alors que du mana noir commença à s’élever de son corps et qu’il explosa presque.

Ooooooo-

Le sol se mit à trembler.
Cela commença sur la place de la Tour de la Cloche des Alchimistes.

« … Qu’est-ce que… »

L’un des citoyens évacués se retourna pour regarder. Il regarda alors ses pieds.

« Hein ? »

Il ramasse alors l’un de ses pieds.
Il y avait une ligne blanche.
Il pouvait voir une ligne blanche qui s’étendait au-delà du bas de son pied.

Il tourna la tête vers l’origine de cette ligne blanche.
Il pouvait voir la Tour de la Cloche des Alchimistes au loin.

Saint Jack.

La ligne blanche partait de ses mains. Elle se dirigeait vers la capitale dans toutes les directions. La ligne blanche couvrait le sol comme Mary avait purifié les arbres.

Détruis-le, purifie-le.
Purifie-le.

Jack ouvrit les yeux.
Il répondit à la voix dans sa tête.

« Guéris-le. »

Rendre les choses meilleures.
Donner de la paix à la blessure.

Jack pouvait voir d’autres personnes que ses amis.
Il voyait leurs yeux noirs.

Saint Jack pouvait enfin voir ces yeux clairement.
Ils pleuraient.

Il pouvait voir les gens à l’intérieur qui pleuraient.

Shaaaaaaaaa-

Une brise passa près d’eux.
Puis les lieux se remplirent de cris.

« Ahhhhh !
– Aaah ! »

Une lumière blanche jaillit du sol.

La ligne blanche qui balayait le sol comme une toile d’araignée commença à projeter de la lumière vers le ciel.

« …C’est de la lumière. »

Les citoyens qui s’enfuyaient et ceux qui se trouvaient déjà à l’extérieur des murs s’arrêtèrent tous de bouger et regardèrent le sol et le ciel.
Une lumière blanche s’élevait du sol de la capitale.

C’était magnifique.

« Aaaaaah !
– Ahhhhhh ! »

L’elfe noire Tasha voyait les gens s’éloigner d’elle.
Ceux dont les yeux étaient devenus noirs pleuraient.

Leurs larmes étaient noires.
Leurs yeux semblaient revenir à la normale tandis qu’ils continuaient à pleurer ces larmes noires.

« Huff, huff. »

Saint Jack tourna la tête et regarda vers les personnes à l’intérieur de la Tour de la Cloche des Alchimistes qui étaient retenues par les elfes noirs.

Il entra en contact visuel avec l’une de ces personnes.

Une personne qui avait fini de pleurer ces larmes noires posa son dos sur la ligne blanche au sol et sourit à Saint Jack tout en pleurant des larmes normales.

Saint Jack baissa la tête à ce moment-là.
Il retira lentement ses mains du sol.
Le miroir compact était fissuré. Il pouvait voir l’objet divin en mauvais état.

« Ke, hehe- »

Jack se mit à rire.

Condamnation.

Ce mot avait disparu du miroir.
À la place, il y avait deux phrases sur le miroir.

Il lut la première phrase.

< Ton pouvoir est quelque chose que tu te donnes pour vivre ta vie. >

Les lèvres souriantes de Jack tremblaient. Ses yeux qui clignotaient sans arrêt tremblaient également.

Un pouvoir que je m’approprie.

Jack comprenait enfin ce que cela signifiait.

Ce pouvoir de guérison n’était pas quelque chose que le Dieu Soleil lui avait donné, mais quelque chose qu’il avait créé pour faire briller sa vie.

Il en allait de même pour les elfes noirs et Mary.
Ils avaient tous des pouvoirs qu’ils s’étaient créés.

Sa jeune sœur Hannah. Si cette enfant était devenue maître épéiste, c’était aussi pour sa propre vie.

Jack se rendit compte d’une chose en lisant cette phrase.

Il n’y avait pas de jumeaux du Dieu Soleil, ni même de jumeaux demi-soldes.

Hannah et Jack.

Tous leurs pouvoirs et leur temps existaient pour leur vie.

Baaaaaaang !

Jack tourna la tête après avoir entendu une explosion.
Un bouclier argenté qui était soudainement apparu était visible devant lui.

Le maître de la tour Bernard, qui était au centre d’une tornade de mana noir, se dirigeait vers lui.

« Miroir ! Tu as trouvé le miroir ! »

Bernard criait avec insistance.
Son regard était fermement fixé sur le miroir.

Objet divin.
La Condamnation du soleil.

C’était l’objet divin qu’il cherchait depuis longtemps.

C’était un objet divin !

Saint Jack vit que Bernard ne chargeait pas vers lui, mais vers le miroir. Il leva alors la tête. Cale qui avait créé le bouclier devant lui lui posa stoïquement une question.

« Maintenant que la purification est terminée, tu sais quoi faire, n’est-ce pas ? »

Saint Jack se redressa.
Il regarda le miroir compact.
Il pouvait à nouveau voir les deux phrases à travers le verre fissuré.

< Ton pouvoir est quelque chose que tu te donnes pour vivre ta vie. >

Et la deuxième phrase.

< Tu es la lumière. >

Je suis la lumière.

Saint Jack regarda la toile d’araignée blanche et brillante en réfléchissant à ce qu’il devait faire.

Il répondit à Cale.

« Oui, jeune maître-nim. Il est maintenant temps de faire ce que j’ai à faire. »

Jack infusa alors ses pouvoirs de guérison dans le miroir compact.

Craaaaaack !

Le verre du miroir fut détruit en morceaux.

« …Tu as détruit un objet divin ? »

C’est ce que demanda le Bernard en charge en tressaillant.

Le miroir compact sans miroir commença à émettre une lumière blanche.

Cale leva la tête.

Il pouvait voir la nuit noire.

Cependant, un soleil blanc se trouvait dans le ciel.

Non, ce n’était pas le soleil. Un orbe qui brillait d’une lumière blanche s’élevait vers le ciel.

« Hannah ! »

Jack se mit à crier.

« Dépêche-toi d’y aller ! »

Cale put alors le voir.
Un chevalier chevauchant un dragon d’os blanc volait vers le ‘soleil’ qui brillait dans la nuit.

Cale pouvait voir une épée blanche au centre de cet orbe brillant.

Maintenant que le Saint avait terminé, c’était au tour de la guerrière d’agir.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Satoru monamour
4 mois il y a

Merci pour les chapitres ♥

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser