Trash of Count’s Family Chapitre 223

Nul besoin de s’inquiéter (4)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

Le prince héritier semblait pleurer en courant vers Cale. Cale voulut reculer en voyant le visage du prince héritier.
Valentino courut vers l’avant sans s’inquiéter car Mary avait déjà purifié le mana mort sur le sol.

« Commandant ! »

Il attrapa les deux mains de Cale.

Aigoo.

Cale tourna son regard au-delà des épaules du prince héritier et se dirigea vers le lointain. Cependant, le château de Leona se trouvait derrière Valentino.
Il pouvait voir les murs du château ainsi que les soldats, les chevaliers et les mages qui se tenaient sur les murs. De nombreux regards étaient tournés vers Cale.

‘Eh bien…’

C’était la seule chose à laquelle Cale pensait en ce moment.
Il entendit une voix derrière lui à ce moment-là.

« Commandant-nim, nous avons capturé les Ours qui n’ont pas réussi à s’échapper sur les navires. »

C’était l’elfe noire Tasha. Cale accueillit sa voix. Il dégagea rapidement ses mains de l’emprise de Valentino et se tourna vers elle.
Tasha leva ses deux mains une fois qu’ils furent en contact visuel. Elle était toujours couverte de mana mort.

« Ah, Commandant Nim. Je m’excuse. Je ne peux pas vous approcher à cause du mana mort…

– C’est bon tant que nous ne nous touchons pas. »

Tasha sourit après avoir vu Cale s’approcher d’elle.

« Vous avez raison. Vous serez en sécurité tant que nous ne nous toucherons pas. »

Cale regarda au-delà de l’épaule de Tasha.
Il pouvait voir le rivage au loin.

« Vous, vous êtes des bâtards !
– Vous êtes des tricheurs ! »

Les autres elfes noirs entouraient les ours restants. Le mana mort semblait être porté par le vent et créait une sorte de vague autour des ours.

« Ça a dû être difficile de les rassembler en un seul endroit. »

Cale regarda le centre des ours. Il pouvait voir le grand ours polaire qui mesurait presque trois mètres de haut. Il était assis sur le sol, son état berserk retiré.
Son corps était couvert de blessures. Le vent des élémentaires avait créé ces blessures.

« Ça a dû être difficile de capturer cet ours polaire aussi. »

Tasha sourit à Cale qui regardait derrière son épaule. Il y avait du sang rouge sur son épaule. Le mana mort liquide et le sang se mélangeaient et coulaient le long de son bras.
C’était la preuve qu’elle était une existence conforme à la nature. Bien qu’elle ait du mana mort, elle était similaire aux autres formes de vie. Le sang rouge en était la preuve.
Tasha utilisa sa main pour appuyer sur la zone ensanglantée tout en ouvrant la bouche.

« C’est la première fois que vous voyez le sang d’un elfe noir ?
– Tous les sangs sont à peu près de la même couleur. »

Le sourire de Tasha s’éclaira à la réponse stoïque de Cale. Cale trouva Tasha, blessée mais souriante, bizarre et sortit un mouchoir de sa poche.

« Je sais que les potions ne fonctionnent pas sur toi, alors utilise ceci pour arrêter l’hémorragie.
– Oui monsieur, merci beaucoup. »
Tasha attrapa le mouchoir que Cale lui lança tout en continuant à parler.

« Ensuite, nous nous occuperons du reste également.
– C’est… »

Tasha pouvait voir la personne qui s’approchait d’eux derrière Cale. C’était le prince héritier Valentino.
Tous les elfes noirs vivaient dans la cité souterraine, sous la Terre de la Mort.
C’était quelqu’un qui pourrait finir par régner sur le Royaume de Caro qui englobait les Terres de la Mort.

Elle observa comment Valentino hésitait sans pouvoir s’approcher d’eux.
Il hésitait parce qu’il avait peur du mana mort et parce qu’il ne connaissait pas les Elfes Noirs. C’était ainsi que les Elfes Noirs avaient été traités jusqu’à présent, et c’était probablement la même chose qu’elle finirait par vivre pour le reste de sa vie.

Cependant, Tasha remarqua quelque chose de différent de d’habitude.

« C’était incroyable. Discutons-en plus tard. J’ai un peu peur du mana mort. »

Tasha pouvait voir la maladresse mais l’honnêteté de Valentino.

‘Effrayant mais incroyable. Et plus important encore, il a dit “discutons plus tard”.’

Tasha répondit aux commentaires honnêtes de Valentino en s’inclinant légèrement et en se retournant. Le vent se levait sous ses pieds et elle retourna rapidement vers le rivage, car il y avait encore du travail à faire.

Elle pouvait voir les chevaliers ouvrir un chemin pour qu’elle puisse passer à côté d’eux. Ils ouvraient un chemin et ne pointaient pas leurs épées vers elle. Ce fait l’empêchait de cesser de sourire.

D’un autre côté, les lèvres de Cale tressaillirent légèrement.

« Commandant. »

Attrape.
Valentino s’agrippa à nouveau aux mains de Cale. Cale repoussa doucement les mains de Valentino alors qu’il commençait à parler.

« Votre Altesse, il y a encore des ennemis en bas et beaucoup de travail de nettoyage à faire. Il y a aussi des zones qui doivent encore être purifiées, alors il semble que nous devions rapidement mettre les choses en route. »

‘Arrêtez de me tenir la main et laissez-moi partir.’
C’est ce que Cale sous-entendait.

C’était le moment où il avait dit ça.

Screeeech.
Les portes de la tour centrale s’ouvrirent largement.
Des mages sortirent avec précaution de la zone purifiée. Il s’agissait des mages du royaume de Caro. Certains d’entre eux utilisaient déjà la magie de vol pour se rendre sur le rivage.

« Ne t’inquiète pas. Je n’ai pas l’intention de t’imposer tout cela ! Les navires que nous avions déplacés vers le nord vont redescendre. Les chevaliers et les mages se chargeront de capturer le reste des ennemis, tu n’as donc pas à t’inquiéter. »

Valentino s’arrêta un instant avant de reprendre la parole.

« Mais il semblerait que nous devions vous laisser le mana mort. »

Il ne voulait pas le laisser à l’évêque ou aux églises ayant une affinité avec la lumière. Il ne pouvait pas leur faire confiance. De plus, Valentino était extrêmement en colère contre les églises.
Cependant, il y avait une émotion différente sur son visage lorsqu’il regarda Cale.

« Tu n’as pas besoin de t’inquiéter outre mesure. On dirait que tu peux te détendre maintenant. Nous avons tous réussi à survivre grâce à ton Bouclier indestructible. »

‘Je deviens fou’.
Cale avait vraiment l’impression de devenir fou.
Il voulait rapidement s’éloigner du visage larmoyant du prince héritier Valentino.

Il préférait Alberu du royaume de Roan. Voir Valentino le regarder avec admiration lui donnait des frissons.

« Alors maintenant, le reste d’entre nous doit aider à alléger le fardeau qui pèse sur tes épaules. »

‘…Quel ennemi redoutable.’
Le prince héritier Valentino était un ennemi redoutable.
Cale en avait vraiment l’impression.
Il dut travailler dur pour s’empêcher de froncer les sourcils. Une expression stoïque. C’était le maximum qu’il pouvait faire pour l’instant.

Valentino ferma la bouche après avoir vu cette expression sur le visage de Cale. L’expression de Cale lui disait qu’ils ne pouvaient pas encore baisser leur garde. La façon dont il regardait le château Leona indiquait à Valentino qu’il y avait encore beaucoup à faire.

Oui, l’Alliance Indomptable n’avait pas encore abandonné.
La guerre continuait.

Serre.
Valentino resserra inconsciemment la prise qu’il avait sur les mains de Cale.

– Faible humain ! Le prince héritier te tient-il la main trop fermement ? Pourquoi as-tu une telle expression sur ton visage ? Est-ce que c’est douloureux de se serrer la main maintenant ? …Tu es trop faible. Je m’inquiète pour toi. Je vais devoir demander à papi Gold de te trouver un médicament miracle.

Non.
Ce n’est rien de ça.
Cale voulait juste s’enfuir et laisser le jeune dragon et le prince héritier derrière lui. Cependant, les yeux de Cale s’embrouillèrent rapidement.

Ses yeux se détournèrent des portes de la tour centrale.
Il regarda ensuite vers les portes de la tour nord.

Une personne en sortait avec les chevaliers et les mages derrière elle.

C’était l’autre maître épéiste, le duc Huten de l’Empire Mogoru. Il sortait avec une expression joyeuse sur le visage.

Cale s’approcha d’un pas du prince héritier Valentino. Il fit ensuite très attention à ce que le duc Huten ne puisse pas voir ses lèvres.

« Votre Altesse, j’ai quelque chose à vous dire.
– Bien sûr, qu’est-ce que c’est ? Je suis tout ouïe si tu as quelque chose à dire. »

Valentino sourit brillamment jusqu’à ce qu’il entende ce que Cale avait à dire ensuite.

« Les bombes mana mortes. Savez-vous qui a fabriqué ces bombes ? »

Cale établit un contact visuel avec le maître épéiste, le duc Huten. Cale lui fit un signe des yeux après avoir vu le duc Huten lui sourire.
Cependant, ses lèvres ne saluèrent pas le duc Huten. Elles disaient autre chose.

« L’ennemi sourit parfois dans votre dos. »

Dans mon dos ?
Le prince héritier Valentino eut soudain des frissons dans le dos. Il entendit alors une voix familière.

« Votre Altesse ! Commandant Cale ! »

Le prince héritier tourna lentement la tête vers la source de la voix. Il vit le duc Huten s’approcher de lui, le sourire aux lèvres. Valentino tourna la tête pour voir Cale, qui ne souriait pas.

« …Je vous offrirai un délicieux festin plus tard.
– Quand cela vous conviendra le mieux, votre Altesse. J’attendrai. »

Valentino regarda Cale avec une expression compliquée. Il pouvait voir le sang au coin des lèvres de Cale. Il pouvait également voir l’uniforme complètement trempé de Cale.

« Alors je vais retourner sur mon territoire maintenant. »

Le prince héritier regarda silencieusement Cale se diriger vers la tour sud, la tête baissée. Choi Han et Hilsman suivirent Cale tandis que les deux wyverns s’envolèrent à nouveau et se dirigèrent également vers la tour sud.

« Commandant ! C’était incroyable ! Je n’avais jamais vu quelque chose comme ça auparavant ! »

Cependant, Cale finit par tomber sur le duc Huten. Ce dernier avait perdu le sérieux d’un maître épéiste et semblait ne pas pouvoir cacher sa joie.

« La force de la nécromancienne était si excitante. La puissance du maître épéiste aussi. J’ai également été choqué par votre bouclier. Nous avons tous survécu grâce à vous. Merci beaucoup. »

Le duc ne se souciait pas de suivre la hiérarchie noble, il s’inclina devant Cale et lui montra ses sincères remerciements. Voir le prince héritier et le duc se montrer si respectueux envers lui semblait agréable.
Cependant, Cale n’était pas de cet avis.

Pourquoi ?

« Mais il semble que l’orbe violet de l’ennemi ait été touché par une sorte de coup de tonnerre avant d’exploser. Était-ce aussi quelqu’un de votre côté ? »

C’était parce que le duc Huten évaluait leur force de cette façon.

‘Joli, mon cul. C’est juste plein d’intrigues.’

Mais Cale préférait avoir affaire à quelqu’un comme lui plutôt qu’à quelqu’un comme Valentino. L’expression de Cale devint sérieuse.

« Je ne suis pas sûr. Je pensais que l’Empire avait fait ça. Ce n’était pas vous ?

– Hein ? Notre Empire ? Ce n’était pas nous.

– Il y avait quelqu’un d’autre ? »

L’expression de Cale devint sérieuse.

« …Je ne suis pas sûr.

– Je vois. Je pense qu’il faut que je me penche sur la question. Je pensais que vous aviez préparé ce gros coup de tonnerre avec de la magie puisque vous n’avez pas utilisé votre épée et que vous vous êtes contenté de rester à l’arrière pour diriger les troupes. »

L’expression du duc Huten devint étrange.

‘Il se plaint que je n’ai pas combattu à l’avant-garde avec mon épée ?’

Cependant, l’expression de Cale semblait trop sérieuse pour que ce soit le cas. Le duc Huten s’apprêtait à répondre lorsque Cale reprit la parole.

« Pour être honnête avec vous, je me méfie également du mana mort. Comment pensez-vous que l’Alliance indomptable a transformé le mana mort en bombes ? Ce sont toutes des nations axées sur les chevaliers, elles devraient donc manquer de magie et d’autres compétences de ce genre. Il faut que je me penche sur la question. »

Le duc Huten et les chevaliers et mages du royaume de Caro autour d’eux hochèrent tous la tête. C’était la vérité. Cela valait vraiment la peine d’enquêter.

« Nous ne pouvons pas laisser d’autres personnes se faire blesser. »

Cette phrase fit serrer les poings aux chevaliers.
Cependant, Cale regardait le duc Huten silencieux. Le duc Huten sourit à nouveau et répondit.

« Oui, bien sûr. Notre Empire participera également à l’enquête. Nous devons découvrir l’origine d’objets aussi dangereux.

– Je savais que le héros de l’Empire serait d’accord avec moi. »

‘Bien que l’Empire passera bientôt du statut de héros à celui d’ennemi du continent.’

Cale dit au revoir à l’effronté duc Huten et mit fin à la conversation.

« Alors je vais me mettre en route maintenant.

– D’accord. Notre Empire fera plus d’efforts pour le nettoyage.

– Merci beaucoup. »

‘Nettoyage, mon cul’.
Il devrait les observer afin de vérifier s’ils détruisaient quoi que ce soit qui puisse être utilisé comme preuve contre eux.

Bien sûr, l’elfe noire Tasha était chargée de cette tâche. Cale lui faisait confiance pour faire du bon travail tandis qu’il retournait à la tour sud. La porte s’ouvrit lentement lorsqu’il arriva devant.

Ce sont les soldats du royaume de Caro qui avaient ouvert la porte. Ils étaient les quelques soldats stationnés dans la tour sud. Le jeune soldat de tout à l’heure portait sa lance à la ceinture et poussa la porte de ses deux mains.

La lourde porte s’ouvrit lentement.

Screeeeeeeech-

Le jeune soldat aperçut quelqu’un par l’entrebâillement de la porte.

C’était le commandant, couvert de sang et d’eau.
Derrière lui se trouvaient le maître épéiste et le vice-capitaine Hilsman, qui avaient tous deux l’air très mal en point.

Le jeune guerrier poussa la porte de toutes ses forces en les regardant. Il poussa si fort que ses mains commencèrent à trembler.
Cependant, à ces mains tremblantes se mêlaient toutes sortes d’émotions d’avoir réussi à survivre et à ouvrir cette porte.

Screeeech- boum !

La porte sud s’ouvrit enfin complètement.
Le soldat regarda Cale entrer dans la tour.
Il n’avait rien fait ici. Cependant, le simple fait d’assister à une telle bataille l’empêchait de respirer.

Mais les personnes en face de lui étaient celles qui avaient participé à cette bataille.
Le jeune soldat tressaillit lorsqu’il entra en contact visuel avec Cale. Il remarqua que Cale regardait ses mains tremblantes et les cacha rapidement derrière son dos.

Il ne savait pas pourquoi il avait fait cela.

La voix du commandant résonna à l’intérieur de la tour sud à ce moment-là.

« Partageons un verre puisque nous avons tous survécu. »

Le jeune soldat se souvint de ce que Cale avait dit avant la bataille.

‘Survivons tous ensemble et allons boire un verre après’.

Le soldat regarda Cale dans les yeux une fois de plus.

« Bien sûr, ceux qui ne sont pas assez âgés devront boire du jus de fruit.

– Ah. »
Le soldat se mit à sourire. Il eut alors une expression que même lui aurait trouvé bizarre. Il ne souriait ni ne fronçait les sourcils.
Cependant, les mains du jeune soldat ne tremblaient plus. Le soldat serra les poings en observant le dos du commandant qui s’éloignait.

Woooooooooooooooo-
Yeeeeeeeeeeah-

Il entendit les acclamations des soldats des autres tours. C’était parce que le prince héritier avait annoncé la fin de la bataille.

Cependant, la tour sud était silencieuse.
Les gens qui ressentaient la joie d’avoir réussi à survivre étaient silencieux à l’extérieur, mais leurs cœurs battaient plus vite que jamais.

D’un autre côté, Cale ne ressentait pas le silence.
Il était très bruyant dans son esprit.

– Humain ! Est-ce qu’on mange du steak ? Qu’allons-nous manger ?

Cependant, Cale appréciait pour une fois le vacarme qui régnait dans son esprit en se frottant le ventre. Il prévoyait de manger toute la nourriture délicieuse du Royaume de Caro.
Bien qu’il y ait encore beaucoup de choses à régler, Cale commença à sourire.

C’est à ce moment-là qu’il commen^ca à sourire.

– Essaies-tu de te sacrifier ?

Il l’entendit clairement, même si c’était bruyant dans son esprit. Quelqu’un d’autre parlait aussi dans son esprit.

– Essaies-tu de te sacrifier ?

C’était le Super Rocher.

– Essaies-tu de te sacrifier ?
– Essaies-tu de te sacrifier ?

‘Pourquoi est-il comme ça ? Il s’est cassé ?’

Cale s’arrêta de marcher. Le Super Rocher lui demandait sans cesse s’il essayait de se sacrifier.

‘Pourquoi est-il comme ça ?
…C’est effrayant.’

Cale oublia soudainement le steak et le vin. Tout ce qu’il ressentait, c’était des frissons le long de son corps.
C’est à ce moment-là que Raon commença à parler dans son esprit.

– Humain ! Nous avons reçu un appel de la Villa du Super Rocher ! La prêtresse Cage a appelé !

‘…La prêtresse folle Cage ? La Villa du Super Rocher ?’
La prêtresse folle qui avait été excommuniée de l’Église du Dieu de la Mort. Pourquoi avait-elle soudainement appelé ?
Elle devrait se reposer à la Villa du Super Rocher avec le demi-Saint, Jack, et la maître épéiste, Hannah.

– Ah ! C’est coupé ! Ils ont laissé un message !

La communication vidéo se termina bientôt. Raon lit le message que Cage avait laissé sur l’appareil.

– Jeune maître-nim. Le pilier de pierre de la place souterraine tremble. Je crois qu’il va se briser. C’est bon si ça se casse ? Je mets fin à l’appel et laisse un message car vous êtes probablement encore en pleine bataille. Faites de votre mieux ! Je prie le Dieu de la mort en votre nom. J’ai dit que je me convertirais à l’Église du Dieu Soleil si vous étiez blessé. Je vous en prie, continuez à faire du bon travail.

C’était un message calme qui correspondait à la personnalité de Cale.
Cependant, Cale commença à froncer les sourcils.

Le pilier de pierre de la villa du Super Rocher.
C’était l’entrée du chemin que le Super Rocher avait scellé. C’était le même chemin que les monstres du continent de l’Est utilisaient pour entrer. Le pilier de pierre bloquait l’entrée du chemin.

– Essaies-tu de te sacrifier ?

Ce stupide Super Rocher !
Cale entendit la voix excitée de Raon.

– Humain, on rentre à la maison ? On peut voir tout le monde ? Je veux voir tout le monde !

Cale ferma les yeux. Il faisait nuit noire.
Tout ce qu’il voyait, c’était l’obscurité.


Commentaire

5 2 votes
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
L'amateur d'aéroplanes
26 jours il y a

Pas le temps de se reposer, une invasion souterraine ?

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser