Supreme Magus chapitre 887

Le filon de la mère Partie 1

Traducteur: Ych
———-

Lith fut surpris lorsque Invigoration voyagea à travers la mousse et lui révéla que d’innombrables cristaux de mana se nucléaient dans les fissures des roches sous-jacentes aux murs de métal rouillé. La veine de cristaux suivait le chemin du geyser de mana qu’ils avaient rencontré précédemment.

Kulah et les ruines que Lith était en train d’explorer avaient été des mines de cristal par le passé. Contrairement au lieu de repos des derniers membres de la race Odi, les ruines devaient être abandonnées depuis des siècles.

Les cristaux de mana mettent longtemps à se former et, à en juger par leur vitalité, rien n’avait entravé leur subsistance depuis longtemps. Une autre surprise était l’absence totale de systèmes de défense, qu’ils soient de fabrication ancienne ou moderne.

“Pourquoi n’y a-t-il pas de réseaux ici ?” Lith’s réfléchit à voix haute, recevant une réponse inattendue.

“Ne lance jamais de sort à proximité de cristaux en croissance”. Nalrond pointa du doigt la veine de cristal la plus proche. “Ils sont avides de l’énergie du monde et si tu perturbes leur repas, ta magie se déchaînera. Si tu as de la chance.”

“Et si tu n’as pas de chance ?”

Nalrond ferme et ouvre rapidement ses mains tout en prononçant un boom.

“Comment peux-tu percevoir les cristaux à travers tout ce métal ?”.

“Ce n’est pas le cas. Je suis tombé sur plusieurs veines de cristaux en nageant dans la montagne. Rien d’utile avant au moins 300 ans.”

Lith avait encore beaucoup de questions, mais leurs mots résonnaient comme le tonnerre et étouffer la zone n’était pas une option.

‘Je suppose que c’est ainsi que son peuple a creusé sa part de cristaux. Je parie que si le royaume était au courant de leur habileté, nager à travers la terre serait ajouté à la liste des magies interdites.’ Pensa-t-il.

Après avoir marché ensemble pendant un certain temps, Nalrond avait cessé de s’inquiéter pour Solus. Il regardait Lith de temps en temps, essayant de comprendre qui était le véritable monstre.

L’objet maudit avait fait preuve d’empathie et de compassion pendant qu’il avait raconté son histoire, alors que son hôte semblait plus intéressé par la bibliothèque des Odi qu’inquiété par l’ancienne horreur qui les traquait.

Leur descente se poursuivit pendant des heures. Ni l’un ni l’autre n’ayant besoin de lumière, ils avançaient en silence et ne s’arrêtaient que pour un repas rapide ou pour boire un peu d’eau. Avant de quitter la tour, Lith avait sorti plus de nourriture de sa dimension de poche pour remplacer le sac qu’il avait perdu.

La faim était le pire ennemi d’un mage, car l’eau pouvait être facilement conjurée, ce qui n’était pas le cas de la nourriture. Pour ne rien arranger, un mage affamé ne pouvait même pas soigner ses blessures sans accélérer sa propre disparition.

‘Je ne veux pas porter la poisse à notre mission, mais qu’est-ce qui te fait penser que nous trouverons les tomes dont nous avons besoin encore en place ?’ Si j’étais Aube, je les rangerais à l’intérieur de ma dimension de poche et je les emporterais toujours avec moi.’ dit Solus.

‘C’est vrai, mais tu dois aussi prendre en compte le fait qu’elle n’a pas de Soluspedia. Aube doit constamment consulter les livres et avec le réseau de blocage dimensionnel en place, ses options sont encore plus limitées”. répond Lith.

‘Éteindre une formation aussi importante sans couper son lien avec le geyser de mana qui lui sert de source d’énergie est presque impossible. D’autant plus qu’elle a dû rafistoler ce qui restait du réseau Odi.

‘De plus, tu dois prendre en compte le fait que c’est probablement Aube qui a détruit les balises menant à l’installation souterraine. À mon avis, quoi qu’elle construise dans ces grottes, il faut que le geyser de mana fonctionne.

‘Quand tu as pris ta forme de tour, tu m’as dit que le geyser n’était pas à pleine capacité, tu te souviens ? Deux réseaux ne sont rien comparés au flux d’énergie du monde. À mon avis, elle avait prévu d’utiliser le laboratoire des Odi jusqu’à ce qu’Acala ait un endroit et un geyser de mana à lui.

‘Elle ne s’attendait pas à ce que nous nous échappions de son piège, ni à ce que nous ayons un guide. Sans Nalrond, nous serions en train d’errer sans but au lieu de nous diriger tout droit vers son laboratoire.’

‘Le vrai problème sera d’emporter tout ce dont nous avons besoin à l’extérieur avant que Aube ou ses rejetons ne nous rattrapent.’

‘Peut-être, et peut-être pas.’ Solus ne voulait pas donner de faux espoirs à Lith, mais elle sentait qu’ils se rapprochaient à nouveau du geyser de mana auquel ils avaient accédé plus tôt. La majeure partie de l’énergie du monde courait à travers la montagne, formant les veines de cristal. Sans point d’accès, le geyser de mana ne servait à rien.

Mais s’ils trouvaient une autre ouverture, alors tous les livres pouvaient être stockés à l’intérieur de la dimension de poche après les avoir déplacés à l’intérieur de la tour.

L’estomac de Lith lui indiqua qu’il était bientôt l’heure du dîner. Cela et le fait que Nalrond trébuchait de plus en plus souvent firent que Lith décida qu’il valait mieux faire une pause. Cela faisait des heures qu’ils marchaient et il était le seul à avoir un corps amélioré.

Lith était encore frais comme un gardon, tandis que Nalrond était trempé de sueur et haletait comme une machine à vapeur. Son corps humain souffrait de la faim et de l’épuisement. Il avait survécu ces derniers mois en mangeant des insectes, des fruits et rarement quelques poissons, ce qui l’avait encore plus affaibli.

En observant le corps meurtri de Nalrond et la voracité dont il avait fait preuve pendant leur repas commun dans la tour, Lith devina que c’était la première fois que le Rezar mangeait de la vraie nourriture depuis la destruction de son village.

Lith avait besoin de planifier leur prochaine action avec Nalrond, d’où la nécessité de parler. Après avoir vérifié avec tous ses sens qu’il n’y avait pas d’ennemis ni de veines de cristal, il conjura un sort de silence et donna à l’hybride une grosse ration de nourriture.

Nalrond s’assit dans l’endroit le moins sale qu’il put trouver et se concentra entièrement pour ne pas en perdre une miette.

“Je suis surpris. Tu n’as pas encore fait une seule tentative d’évasion. Pourquoi ?” demanda Lith.

“Je ne peux pas faire de Warp, je ne peux pas creuser dans la pierre, et je suis à peu près sûr que même si je parvenais à te prendre de vitesse, je n’en sortirais pas indemne. De plus, le vacarme alarmerait Aube et ses larbins.

“Je ne suis pas de taille contre elle en un contre un, et encore moins si on me met face à 15 rejetons”. Nalrond répond.

“C’est ce qui allait être ma prochaine question. J’ai remarqué que tu as de bons sorts mais que tu te bats de façon inefficace. Tu investis trop de mana dans une seule attaque, ce qui te laisse exposé chaque fois qu’elle rate.”

“Qu’attends-tu de moi ?” Nalrond demande et reçoit des secondes. L’absence de moquerie dans son ton était ce qui se rapprochait le plus d’un remerciement que sa haine des objets maudits lui permettait de donner à Lith.

“Je ne suis pas un guerrier. J’ai vécu toute ma vie dans mon village en tant que guérisseur et en veillant à ce que le Jour Lumineux ne s’échappe pas. Dieu que la viande m’a manqué. Je n’ai jamais eu le temps de dresser des animaux dans les champs.”

“Alors je suppose que tu ne sais pas te servir d’une arme”. Lith avait sur lui une épée courte non imprimée. Il l’avait prise dans la tour pour la donner à Nalrond au cas où les ennemis les rattraperaient.

“À quoi sert une arme contre un artefact ?” Nalrond haussa les épaules. “Je n’ai jamais appris à me servir d’une lame parce que je ne pensais pas en avoir besoin. Ce n’est pas ainsi que j’ai planifié ma vie.”

“Peux-tu t’occuper de ses rejetons pendant que je m’occupe de Aube ?” demande Lith.

“Seule contre 15 individus à l’esprit de ruche qui partagent une partie de son pouvoir et toutes leurs compétences ? Pas question. Je peux en tuer deux ou trois si je parviens à les prendre par surprise. Peut-être trois. 15, c’est de la folie.” Nalrond secoua la tête.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser