Supreme Magus chapitre 849

Combo mortel partie 1

Traducteur: Ych
———-

“Si les mages de l’impératrice parviennent à établir un Portail sûr au-delà de Dograth, les châteaux qui sécurisent le goulot d’étranglement ne seront plus qu’un tas de rochers inutiles !”. La liche prit son envol, s’avançant contre les envahisseurs.

Veeza avait à elle seule les prouesses d’un bataillon et grâce à son phylactère, elle était presque immortelle.

Plusieurs unités se déplacèrent à l’extérieur des murs de la ville pour encercler les dispositifs humains restants, afin de forcer l’ennemi à révéler sa main tandis que la principale force de morts-vivants restait à l’intérieur de Dograth, en attente.

Il fallut à Veeza une poignée de secondes pour s’approcher suffisamment du portail ouvert pour pouvoir l’attaquer avec ses sorts. Le sol trembla et plusieurs tonnes de terre enveloppées de flammes violettes se mirent à flotter.

C’était le sort de niveau 5 de Veeza, Étoiles filantes, un mélange de magie de feu, de terre et de gravité. Le sol qui s’est détaché s’est divisé en rochers géants enflammés qui ont volé à une vitesse presque sonique contre la rangée d’humains.

La magie de gravité permit à la terre, habituellement lente, de dépasser ses limites, la rendant aussi légère qu’une plume tandis que Veeza les lançait dans le ciel, puis plus lourdes que du plomb une fois qu’elles avaient été verrouillées sur leur cible.

L’effet de la fronde gravitationnelle a donné à chacun des projectiles l’élan d’une montagne en train de tomber.

Une silhouette solitaire s’envola dans le ciel, libérant un sort de magie gravitationnelle de niveau 4, Roue du destin.

L’air nocturne fut soudain déformé en un tourbillon noir qui aspira les Étoiles filantes, les faisant exploser les unes contre les autres alors qu’elles étaient encore en plein vol, encore trop loin de leur cible prévue pour infliger le moindre dommage aux Portails de l’Empire.

La Roue du destin utilisa la magie de gravité pour piéger sa cible dans une boucle et la magie des ténèbres pour l’engloutir et étouffer tout effet du sort ennemi, transformant même les explosions rugissantes des Étoiles filantes en le son étouffé d’un feu d’artifice lointain.

“Bien essayé !” dit Milea en activant son sort de niveau 5, Manastorm. Elle trace avec son index droit un arc de lumière vert émeraude dans l’air devant elle.

Le croissant libéra un barrage de balles émeraude faites de mana pur, chacune ayant la puissance d’un boulet de canon.

Veeza activa les barrières construites dans ses défenses magiques, mais le nombre de balles et leur puissance suffirent à l’abattre au sol.

Les sorts de magie spirituelle n’avaient pas de faiblesse à part l’énorme quantité de mana qu’ils nécessitaient, ce qui rendait les barrières élémentaires de la Liche incapables de faire face à l’assaut d’émeraude. Les projectiles transperçaient les défenses conjurées de la Liche l’une après l’autre, comme s’il ne s’agissait que de feuilles de soie.

Pendant ce temps, les autres dispositifs entourant Dograth s’activent. Une fois de plus, les troupes qui sortaient des portes dimensionnelles ignorèrent les forteresses et se déplacèrent pour sécuriser les arrières de l’avant-garde humaine tout en laissant derrière elles juste assez de soldats pour tenir à distance les morts-vivants qui arrivaient.

“Ce n’est pas possible ! Un portail digne de ce nom nécessite plus que quelques pierres et un tas de cristaux de mana. Il doit être aligné avec les lignes de mana de Mogar pour la mise à la terre et nécessite une protection adéquate. Sinon, tout ce que tu as, c’est une bombe dimensionnelle dévastatrice.”

La liche libéra tous les sorts stockés à l’intérieur de ses artefacts pour se gagner le temps nécessaire pour psalmodier son prochain coup.

“Et alors ? Cela signifie simplement qu’au cas où nous ne pourrions pas défendre les terres conquises, je peux m’assurer que les humains que vous gardez comme bétail n’auront pas assez de nourriture pour survivre et qu’à leur tour, votre armée mourra de faim.” Milea ricane.

“Cela me fait mal de sacrifier mon peuple et ma terre, mais à la guerre, les dommages collatéraux sont inévitables.”

Veeza n’avait jamais autant détesté les êtres éveillés. Ils pouvaient tisser leurs sorts en silence, avaient accès à la magie de l’esprit et semblaient avoir accès à une source infinie de mana.

La Liche n’avait aucune idée de ce que Milea était en train de conjurer, alors que l’Impératrice pouvait prédire les éléments que Veeza allait employer en se basant sur son chant.

Au signal de la Liche, l’armée des morts-vivants sortit de Dograth et de toutes les forteresses mortes-vivantes de l’Empire, afin de retourner le plan de Milea contre elle. Chaque soldat ou mage qu’elle employait pour son pari était absent de sa position initiale, affaiblissant le front de bataille humain ailleurs.

L’armée de l’Empire stationnée devant Dograth s’est finalement avancée pour intercepter l’ennemi, révélant que ses effectifs étaient inchangés. Contrairement aux prédictions de Veeza, ce sont les morts-vivants qui ont inondé la vallée devant les villes jumelles, avançant rapidement et sans heurt comme une rivière, tandis que les humains avançaient à un rythme lent.

Les troupes de l’Empire avançaient en gardant leurs rangs serrés et leurs boucliers encore plus proches. Les premiers rangs étaient composés de chevaliers-mages, qui fusionnaient leurs défenses conjurées, partageant le fardeau de la volée entrante de sorts basés sur les ténèbres et formant un barrage vivant qui stoppait facilement la marche de l’ennemi.

“Quelque chose ne va pas.” La voix de Sukhet la Banshee résonna dans l’écouteur de communication de Veeza. “Seuls les dispositifs situés au nord et à l’est des villes ont formé des Portails. Les autres sont toujours inactifs, même maintenant que la bataille a commencé.”

La liche ne put que répondre par un grognement pour ne pas interrompre son chant. Elle accéda en même temps à tous ses artefacts de surveillance pour mieux saisir la situation difficile de ses forces.

‘Qu’est-ce que c’est que ce bordel ?’

Il lui suffit d’un rapide coup d’œil pour remarquer qu’il n’y a que l’armée des morts-vivants qui a fait apparaître ses troupes de réserve. Le nombre de personnes sortant des Portes dimensionnelles atteignait à peine le millier, ce qui les rendait sans intérêt.

Le plan de Milea perdait de son sens à chaque seconde, car les morts-vivants étaient plus nombreux que les forces de l’Empire à chaque soldat qui sortait des forteresses. Pourtant, il n’y avait ni chaos ni peur dans les rangs des humains.

Malgré le fait que l’issue de la bataille était déjà inscrite dans la pierre, la Liche ressentait le besoin de se débarrasser de l’impératrice au plus vite. Milea était sur le point d’affronter une armée et Veeza en même temps, mais elle était si calme qu’elle inspirait la terreur dans le cœur de la Liche, morte depuis longtemps.

Veeza lança son sort de gravité de niveau 3, Effondrement, multipliant par cent l’attraction gravitationnelle de Mogar. Les arbres s’effondrèrent, incapables de supporter leur propre poids, et les rochers se fissurèrent tandis qu’un cratère se formait dans une zone de plusieurs centaines de mètres autour de Veeza.

La magie qui alimente le portail et le champ de gravité qui l’entoure ont permis au tunnel dimensionnel de résister à l’assaut, mais les personnes touchées par le sort n’ont pas eu cette chance. Certains des meilleurs agents de Milea ont été transformés en pâte de viande alors que leurs squelettes se brisaient, transperçant leur chair et leurs organes.

L’impératrice elle-même n’en est pas sortie indemne. Milea se retrouva soudain à saigner des yeux et des oreilles car aucune protection magique ne pouvait la sauver du fardeau qu’était devenu son propre corps.

Seul son raffinement corporel parfait lui permit de survivre assez longtemps pour conjurer un champ de gravité propre à elle afin de contrer celui de l’ennemi. Les os de la liche n’étaient pas aussi solides, si bien qu’ils se fissuraient et se brisaient sans arrêt, mais ses capacités de régénération étaient si grandes que son corps parvenait encore à exécuter des sorts difficiles sans manquer une syllabe ou un signe de la main.

La mâchoire de Veeza a failli tomber plus d’une fois, mais sa voix n’avait rien à voir avec ses poumons ou sa gorge. Elle provenait de son noyau sanguin, tout comme le sort de Chaos de niveau 4, Vide Hurlant.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser