Supreme Magus chapitre 784

Dons et connaissances Partie 2 |

Traducteur: Ych
———–

‘J’étais presque certain qu’elle aurait refusé de m’aider, me tenant en laisse et pourtant… Je dois interroger Protecteur sur les coutumes des bêtes car quelque chose d’étrange vient de se produire ici.’

Au moment où Lith est partie, Faluel a libéré son fils du sort qui retenait Sedra jusqu’à cet instant. Elle ne supportait pas l’idée de lever la main sur son propre enfant, mais il fallait faire respecter la discipline.

“Comment oses-tu m’insulter devant un invité estimé ? Et même l’attaquer alors qu’il est sous ma protection dans ma propre maison !” L’hydre à sept têtes avait retrouvé toute sa taille, si grande que même sous sa forme de Bête Empereur, Sedra avait l’air d’un morveux devant un adulte.

“Tu dis mépriser les humains pour leur arrogance, pourtant tu te comportes exactement comme l’un d’entre eux. Comment as-tu pu violer la relation hôte-invité que notre race considère comme sacrée ?

“As-tu emporté la traîtrise des humains avec cette forme ridicule de bonbon pour les yeux ?” Les sept têtes parlèrent à l’unisson, leurs voix grondant comme un chœur de dieux en colère.

“Mais mère…” Sedra n’avait jamais vu son parent en colère auparavant. Son arrogance d’antan avait disparu comme la neige sous un soleil brûlant.

“Pas de mais !” rugit-elle en lui coupant la parole. “À cause de ta bêtise, j’ai dû donner plus que je ne pouvais prendre pour ne pas entacher mon honneur. Quel genre de maître puis-je être si je ne peux pas faire régner l’ordre dans ma propre maison ?

“Quelles leçons suis-je censé transmettre si je suis incapable d’enseigner comment se comporter à mes propres enfants ? Tu m’as fait honte pour la dernière fois. Sors de cette maison et ne reviens pas avant d’avoir trouvé un maître prêt à t’éveiller.

“Ce n’est qu’à ce moment-là que je saurai qu’il y a au moins une personne sur Mogar qui pense que tu as prouvé que tu méritais de devenir un Éveillé.” La mère et le fils savaient tous deux que la tâche assignée était ardue.

Plus une bête de l’Empereur vieillissait, plus son maître devait être puissant pour lui permettre de survivre à son Éveil. De plus, les êtres puissants étaient généralement très pointilleux, tout comme Faluel.

“Pour quelqu’un qui se prend pour un Wyrm, tu n’es rien de plus qu’un ver. Prouve-moi que j’ai tort si tu le peux.” Les mots de Faluel touchèrent un point sensible, blessant Sedra plus que n’importe quel sort ne pourrait le faire.

Tous les Dragons mineurs souffraient d’un complexe d’infériorité à l’égard de leurs ancêtres et rêvaient de revendiquer pour eux-mêmes l’ancien titre les décrivant, Wyrm. En même temps, étant des créatures sans ailes, ressemblant souvent plus à un serpent qu’à un dragon, le ver était le pire affront qu’on pouvait leur infliger.

Une créature molle et sans défense, obligée de se cacher et de manger de la terre pour ne pas être dévorée par les prédateurs.

***

Manoir des Ernas, plus tard dans la journée.

Après avoir dit au revoir à Ryman, Selia et leurs enfants, Lith pouvait enfin se détendre après des jours et des jours de préparation minutieuse contre le Conseil humain. Il détestait l’admettre, mais la maison de Phloria devait beaucoup lui manquer.

Elle possédait une immense bibliothèque, tous les équipements d’entraînement dont il pouvait rêver, et était remplie de gens qui prendraient soin de lui, contrairement à ce qui se passait lorsqu’il était à Lutia. Là-bas, il y avait toujours quelqu’un qui se blessait, qui avait besoin de son aide ou de son attention.

Les seules exceptions étaient les enfants Verhen qui, malgré la protection que leur offraient leurs vêtements enchantés, réussissaient souvent à faire les trois choses à la fois. De plus, au manoir, il aurait l’occasion de partager avec Kamila chaque moment de répit qu’elle aurait.

Après leur discussion chez Protecteur, elle était devenue encore plus aimante et affectueuse, au point d’être presque collante. Pourtant, cela ne dérangeait pas Lith, car il s’attendait à ce que Kamila le traite différemment, du moins au début, mais jamais à ce qu’elle devienne plus gentille.

Solus travaillait sur la traduction du livret d’Huryole tandis que Lith s’entraînait aux sorts spirituels. Cette fois, ils séparaient leur attention pour une bonne raison. Le livret ne traitait que des leçons pratiques et n’expliquait que le strict minimum de théorie derrière les expériences dont les élèves avaient besoin pour comprendre le fonctionnement du sortilège.

Développer quelques lignes pour en faire une explication correcte d’une discipline inconnue demandait une énorme quantité de concentration et de matière grise. Solus n’y parvenait qu’en changeant constamment les livres de Soluspedia dans la bibliothèque des Ernas et vice-versa.

Elle se donnait à fond pour comprendre les fondements du Runesmithing, passant et repassant le premier chapitre pour s’assurer qu’elle n’avait rien raté. Si Lith devait travailler sur les chapitres suivants, ce serait un travail mécanique qui risquerait de faire perdre des détails importants dans la traduction, obligeant Solus à les refaire.

Après avoir passé en revue ses souvenirs sur les sorts spirituels, Lith préférait travailler à reproduire ceux qu’il avait vus en action, puis partager ses découvertes avec Solus, tout comme elle le ferait à propos de la forge des runes.

‘Ce n’est pas étonnant que Faluel n’ait pas voulu m’enseigner, ce truc est sacrément difficile’. Lith réfléchit pendant une pause commune. ‘Sans l’énergie du monde, chaque partie du sort doit être imprégnée de volonté et façonnée avec précision.’

‘La magie élémentaire s’apparente à l’utilisation d’un moule pour donner forme à de l’argile, alors que la magie spirituelle nécessite de repartir de zéro à chaque fois. Sans l’énergie élémentaire comme ligne directrice, manquer un seul point de focalisation du sort, c’est suffisant pour en faire un gaspillage de mana.

‘Pour ajouter l’insulte à la blessure, chaque échec consomme à peu près la même énergie que cinq sorts de niveau trois, et à chaque fois, je suis obligé de m’arrêter pour comprendre ce qui n’a pas fonctionné.’

‘Pareil pour moi.’ Solus soupire. ‘Celui qui a écrit ce livre a supposé que l’étudiant avait des connaissances qui nous font actuellement défaut, même après notre conversation avec Faluel. Pourtant, je suis certain qu’une fois que j’aurai compris les fondements de la forge des runes et avec un peu de pratique, les choses devraient se dérouler sans problème.’

Lith acquiesça. Leur plus grand obstacle n’était pas tant de graver les runes que d’identifier leurs différents motifs et leurs propriétés. Une fois qu’ils y seraient parvenus, chaque fois qu’ils rencontreraient un adversaire avec une arme runique, le sens du mana de Solus leur permettrait d’en apprendre les secrets.

Malheureusement, tant qu’ils ne comprendraient pas le sens des runes, leur fonctionnement à la fois séparément et dans leur ensemble, les mots de pouvoir ne seraient que du charabia.

Lith respira profondément avec Invigoration avant de reprendre sa pratique de la magie spirituelle. Il n’avait vu Gaaron utiliser que deux sorts spirituels : une barrière et un lien mental. Solus avait étudié leur matrice avec le sens du mana et Lith avait plus ou moins compris comment il fallait manipuler le mana.

Cependant, un lien mental exigeait de relier deux noyaux de mana, ce qui le rendait trop dangereux. Puisque Gaaron ne l’avait pas utilisé comme moyen d’attaque, il n’y avait pas le risque d’endommager le sujet de Lith mais la chance concrète de partager plus qu’il ne le souhaitait.

La seule option qui lui restait était donc la barrière. En théorie, c’était simple, mais la mise en pratique s’est avérée loin d’être facile. Les sorts de barrière étaient tous similaires dans leur matrice, nécessitant de donner à une énergie élémentaire spécifique une forme, une taille et une épaisseur.

Mais le problème de Lith était qu’il devait maintenant donner corps à quelque chose d’éthéré par nature et lui donner une forme loin de son corps. Jusqu’à présent, toutes ses tentatives qui n’utilisaient pas de vrilles de mana pour façonner ses créations avaient échoué.

Chapitre soutenu par Urasage.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Yomath Efyll
7 mois il y a

…prêt à T‘éveiller.

Merci pour le chap ^^

Yomath Efyll
7 mois il y a
Répondre à  ych

j’étais sur ma lancé, tkt

error: Le contenu est protégé !
3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser