Magic emperor chapitre 726


Traducteur: Ych
———

Les yeux de Hei Ying s’illuminèrent et tendit la main, pointant d’un doigt tremblant la bague du deuxième prince.

Attrapant sa dérive, le deuxième prince montra un tableau, les Terres de notre nation.

Le deuxième prince cria : “Ancêtre, s’il te plaît, dis-moi où se trouve le meilleur des terres de l’ouest, Danqing Shen. Puis-je le trouver ?”

Hum~

Les yeux de l’empereur Yun se déplacèrent et devinrent comme le ciel étoilé. Les étoiles autour de lui se mirent également en mouvement, libérant leur aura et faisant reculer d’effroi les deux envahisseurs de maison.

“Danqing Shen se trouve dans la zone centrale. Vous le trouverez dans la capitale impériale de l’empire de l’Étoile de l’épée. Il exaucera ton souhait.” Les étoiles s’arrêtèrent et le silence régna à nouveau après que l’empereur Yun eut parlé gravement.

Mais il y avait maintenant un doute dans ses yeux, quelque chose que les deux d’en bas ne voyaient pas.

Le deuxième prince applaudit : ” Ancêtre, est-ce vrai ? ”

“Ne m’appelez pas ancêtre ! J’ai lu les cieux et je sais que vous n’êtes pas des membres du clan Yun. Je sais aussi tout ce que votre clan a fait. Mais je ne suis que le vestige de l’empereur Yun et je dois suivre les règles. Puisque vous avez apporté l’œil mystique du clan Yun, je vous ai montré le chemin.” Le ton plat de l’empereur Yun se fit entendre.

Le cœur du deuxième prince sombra, et il devenait nerveux. Il ne respira que plus facilement en le voyant toujours aussi calme.

Puisqu’il n’était qu’un vestige, il n’avait pas de sentiments. Si l’empereur Yun était là, il regarderait leurs entrailles couler le long des murs après les avoir frappés pour avoir essayé de le tromper.

Non pas que son petit esprit ait pu s’en rendre compte, pensant que ce gros bonnet était casse-pieds. Il s’inclina donc et s’arc-bouta : “Senior, quand pourrai-je rencontrer Danqing Shen ?”

“C’est ta deuxième question à laquelle je ne répondrai pas. Vous feriez mieux de partir !” Les observant d’un regard plat, l’empereur Yun donna un coup de poignet.

Un coup de vent se forma et les deux furent emportés par le vent et embrassaient à présent le sol de la manière la plus désagréable qui soit.

Lorsqu’ils se réveillèrent enfin, ils furent choqués.

Devant eux se trouvait une montagne altière, dont le sommet se cachait derrière les nuages et dont les flancs étaient recouverts de neige.

Hei Ying s’écria : “Votre Altesse, comment sommes-nous arrivés ici ? Comment sommes-nous au pied de la montagne ? Nous avons grimpé…”

“Pendant trois années entières !”

Le deuxième prince soupire. “Trois ans de labeur alors que nous nous frayions un chemin à travers les dangers et les sentiers perdus. Des milliers sont morts, des milliers sont partis, ne laissant que nous pour continuer. Je ne peux pas croire que l’empereur Yun nous fasse redescendre d’un coup de poignet. Il est plus que monstrueux.”

Hei Ying acquiesça, n’ayant jamais imaginé qu’un des quatre piliers avait un soutien aussi monstrueux.

Si ce monstre pouvait bouger, le monde serait à sa portée.

Jetant un dernier coup d’œil au pic enneigé, Hei Ying soupira : “Tant d’années, tant de morts. Tout cela pour quelques mots d’un vieil homme. Ce résultat, ha-ha-ha…”

“C’est plus que suffisant. Nous avons maintenant un moyen de nous venger.”

Le deuxième prince cria en se pavanant vers la zone centrale, “En tant qu’ancêtre du clan Yun, sa prédiction doit être juste. Nous avons enfin trouvé Danqing Shen et un moyen de retrouver notre nation. Zhuo Fan, le clan Luo et l’ancien troisième, vous allez tous payer pour avoir volé nos terres, ha-ha-ha…”

Le deuxième prince pouvait pratiquement voir la gloire de la victoire, et la goûter. Hei Ying le dévisagea et le suivit en silence.

[Ne t’inquiète pas. Si la vengeance est la seule chose qui le motive, laisse-le faire. Peut-être que lorsqu’il montera sur le trône, il ne sera pas trop tard pour le lui dire.]

[Peut-être remerciera-t-il alors le prince héritier pour cette vengeance…]

C’est ainsi que ces deux solitaires avancèrent pour restaurer leur nation.

Sans savoir, alors qu’ils partaient, que l’empereur Yun planait toujours dans cet espace noir, le doute dans ses yeux ne faisant qu’augmenter.

“C’est étrange. Son but est de se venger du clan Luo, de Zhuo Fan et de son troisième frère. Mais le clan Luo et le destin de son frère sont clairs, seul le destin de Zhuo Fan est illisible. Se peut-il qu’il vive en dehors du destin ? Cela ferait de lui une énorme variable…”

L’empereur Yun soupira et disparut, laissant les ténèbres consumer tout ce qui se trouvait dans ce domaine….

Deux mois plus tard, l’équipe de Zhuo Fan était enfin de retour devant leur secte. Xie Wuyue et les anciens attendaient depuis des lustres.

“Ha-ha-ha, Wuyue, quel accueil grandiose je vois !” Fiend Yang riait, comme s’il se prélassait dans leur adoration.

Pourtant, Xie Wuyue lui lança plutôt un regard noir. Il lui jeta un coup d’œil au visage et piétina.

Bam !

Le boum retentissant envoya Fiend Yang voler comme un boulet de canon. La boule de chair fila dans les airs et se fracassa contre une falaise, y laissant un trou en forme d’homme.

Les disciples prêts à célébrer avec leurs aînés restèrent immobiles.

[Pourquoi le chef de la secte est-il si furieux ?]

Leur lançant un regard noir, il était rempli d’une soif de sang en regardant la falaise s’écrouler.

Fiend Yang sortit des décombres en aboyant : ” Pour l’amour de Dieu ! Es-tu un chef de secte ou un fou ? Nous avons risqué nos vies dans le manoir du Double Dragon pour la gloire de la secte et c’est ainsi que tu me remercies ? Qu’est-ce que je t’ai fait ?”

“Tu as le culot de demander ?”

Xie Wuyue a reniflé, “Il y a deux mois, tu m’as envoyé un jade d’envoi, me disant que tu serais de retour dans deux mois, sans me donner de détails sur ce qui s’est passé. Tu as du culot, tu m’as empêchée de rester tranquille pendant tout ce temps. Ce maudit gros lard mérite plus qu’un léger coup de pied !”

Les autres gloussent.

[Ah, c’est donc pour ça, c’est à cause du jade d’envoi que le chef de secte est énervé. Il est censé savoir ce qui s’est passé au rassemblement du double dragon, mais il a été tenu dans le suspense tout ce temps…].

Fiend Yang sourit, “Oh. J’ai oublié de le mentionner ?”

“Foutaises, comment peux-tu oublier quelque chose d’aussi important ? Même si tu oublies d’écrire ton testament, tu ne pourras jamais oublier ça !” Xie Wuyue renifla, “Parle ! Avons-nous tellement perdu que nous avons obtenu la dernière place des trois sectes inférieures ? C’est pour ça que tu n’as rien dit ?”

Pff !

Yue Ling et les autres ricanent.

Ils n’arrivaient pas à croire que leur chef de secte avait si peu de foi en eux.

[Il va sûrement recevoir le choc de sa vie !]

Les disciples ricanent. Fiend Yang souriait lui aussi, bien qu’il minaudait encore : ” Qu’en penses-tu, Wuyue ? ”

” Pense ton cul ! ”

Xie Wuyue lança un regard noir, puis se tourna vers Zhuo Fan. Mais ce dernier est entré dans la secte avec deux filles.

En criant pour demander deux travailleurs, Zhuo Fan a pointé les filles du doigt et a dit : ” Installez-les. ”

“Oui, intendant Zhuo !” Les deux s’inclinèrent.

Zhuo Fan ne régnait pas encore sur la secte du complot démoniaque, mais sa parole faisait loi au bureau du travail, au-dessus même de celle des anciens.

Les travailleurs se mirent à suivre ses ordres malgré la présence d’une foule d’anciens et de vénérables autour d’eux, même le chef de la secte au sommet.

Xie Wuyue était outrée, “Zhuo Fan, qui a dit que tu pouvais faire entrer des filles étrangères dans la secte ? C’est contraire aux règles…”

“Tu n’étais pas d’accord pour le laisser partir après tous ces combats ?”

Fiend Yang lui a tenu l’épaule et a souri, “En plus, le gamin a eu la plupart des mérites au rassemblement du Double Dragon. Le laisser faire n’importe quoi avant de partir, ce n’est pas grand-chose.”

Xie Wuyue était maintenant intéressée et se tourna pour lui faire face, “Comment… ça s’est passé ?”.

“Qu’en penses-tu ?” Fiend Yang a froncé un sourcil, recommençant à prendre des postures.

Le visage de Xie Wuyue se crispa et il serra les poings alors qu’un feu brûlant brûlait dans son cœur, un volcan prêt à exploser….


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser