Trash of Count’s Family Chapitre 369

La nuit est arrivée (2)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

Cale regardait également la femme en face de lui.

Coup d’œil.
La femme tourna légèrement la tête et établit un contact visuel avec Cale.

« C’est ma forme polymorphe lorsque j’étais un dragon adulte. »

Son comportement unique attira plus l’attention que la belle apparence d’Eruhaben.

Seigneur dragon.

Celui qui est connu comme le plus fort des Dragons. C’est pourquoi il était facile de s’attendre à de la classe et de la dignité de sa part.
Cependant, elle semblait plus espiègle qu’autre chose. Elle avait plutôt l’air d’une méchante.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Je n’ai pas l’air très forte ? »

Lord Sheritt rit en regardant Raon dans les bras de Cale. Raon tressaillit mais continua à la regarder.
Sheritt regarda chaleureusement son faible enfant avant de commencer à parler.

« C’est vrai. Je suis faible. Je suis un faible dragon. »

Raon tressaillit et son corps se mit à trembler après l’avoir entendue dire qu’elle était faible. Cependant, Sheritt continua à parler tranquillement.

« J’ai toujours perdu face à d’autres Dragons lorsque je me suis battue avec eux en utilisant uniquement nos attributs, sans magie. Je n’ai jamais gagné une seule fois. En fait, j’ai perdu pratiquement tous les combats, même en utilisant la magie, quand j’étais plus jeune. »

Raon avait l’air confus.
Le plus fort des dragons devenait le seigneur. Le Seigneur devait avoir suffisamment de force et de capacités magiques pour que les autres Dragons le reconnaissent comme Seigneur.

Mais elle était faible ? Elle perdait toujours quand elle s’entraînait ?

Raon était confus, mais il ne pouvait que remuer la bouche sans pouvoir demander.
C’est à ce moment-là que la question se posa.

Ooooooooong-
Oo- Oooooong-

Il pouvait entendre le sol trembler.
Cale se déplaça légèrement sur le côté du bouclier. Il pouvait voir ce qui se passait une fois de plus.

« Merde ! »

Le roi des mercenaires Bud Illis laissa échapper un souffle.
Les Chats commencèrent alors à parler.

« Il ne devait pas être loin. Il est arrivé plus vite que prévu.
– Je sais, n’est-ce pas ? Dépêchez-vous ! Il y a beaucoup de choses amusantes ici ! »

Oo- Oooooong-

Une fois que le sol avait cessé de trembler…
Cale avait pu voir une lumière brillante alors que l’air fluctuait.

Tap. Tap. Tap.
Des personnes atterrissaient sur le sol rempli de cailloux blancs.
Une personne portant une robe de mage était à l’avant, suivie d’un groupe de personnes portant des uniformes de combat d’Arm.

« Un mage et d’autres chats. »

Eruhaben fronça les sourcils.
Il y avait une trentaine de Chats.

« …Noona. »

Cale baissa la tête après avoir entendu une voix sous lui.
Il pouvait voir Hong qui tremblait encore derrière On. Ses oreilles et ses queues étaient toutes baissées et son corps était recroquevillé.

« Grrrrrr. »

On continuait de grogner.

« Chef ! »

Le regard de Cale se déplaça à ce moment-là.
Les trois Chats qui se trouvaient ici appelaient l’un des nouveaux Chats le chef.

Il pouvait voir quelqu’un avec des cheveux argentés comme On. Le Chat qui avait appelé le chef s’approcha de lui et commença à parler.

« Chef, les mutants sont là ! Ces ordures qui se sont enfuies dans le passé ! »

L’homme qui semblait avoir une trentaine d’années regarda vers Cale, non, vers On qui grognait avec la moitié de son corps couvert par le bouclier.

On disait que On et Hong faisaient partie de la lignée du chef.
Cela signifiait-il que ce chef était lié à On et Hong ?

L’esprit de Cale se mit à bouger rapidement…

« Je pensais que tu étais morte, mais je crois que tu es toujours en vie. »

Il entendit la voix froide du chef. Le mage à côté du chef commença à parler à son tour.

« Ils sont les derniers de cette lignée, ils doivent donc être tenaces. Mais je ne savais pas qu’ils étaient du côté de Cale Henituse. C’est pour ça qu’on ne les a pas trouvés ? »

Le chef sortit une dague de sa robe tout en continuant à parler.

« Ce sang sale doit disparaître du monde. »

On pouvait voir les yeux froids de l’homme lorsqu’elle regardait derrière le bouclier.
Les pattes avant d’On sur le sol commencèrent à trembler.
Cependant, On se crispa encore plus.

« …Noona. »

C’était parce qu’elle avait entendu la voix de son jeune frère.

Hong était fort, mais il était faible.
C’était à ce moment-là.

« De quelles folles absurdités parlent-ils ? »

On sentit quelqu’un la soulever au même moment. Hong sentit que quelqu’un le soulevait également.

On tourna la tête.
Elle pouvait voir Cale qui la regardait avec une expression stoïque. Elle pouvait également voir Raon, qui était maintenant accroché au dos de Cale, la regarder.

« On. »

Elle entendit une voix stoïque.

« Ta famille… »

On cria avant que Cale ne puisse terminer.

« Non ! Ce n’est pas ma famille ! »

Elle semblait à la fois choquée et en colère.
Le chef réagit à son tour.

« C’est exact. Nous ne pouvons pas considérer ces impuretés comme faisant partie de notre tribu des chats de brume. »

On commença à froncer les sourcils.
C’est à ce moment-là qu’il se dit

« Ce salaud croit-il qu’il peut dire tout ce qu’il veut ? »

On tressaillit.

Elle tourna la tête vers Cale. Cale était bien celui qui venait de dire ça, et sa voix était extrêmement froide.

Cependant, son visage était aussi stoïque que d’habitude.
Il n’avait pas l’air de quelqu’un qui venait de dire quelque chose comme ça.

« Hé, toi. »

Cale était pourtant bien celui qui venait de dire cela.
Le chef regarda Cale avec un sourire étrange sur le visage. Il pouvait clairement voir Cale, qui se tenait à un demi-pas du bouclier.

Le chef regarda également autour de lui.
Cale commença à froncer les sourcils après avoir vu le chef regarder autour de lui…

Oooooooong- ooooooong-

Le sol se remit à trembler.

Paat, paaat !

Deux ou trois chats apparaissaient à chaque fois que le sol tremblait.
Il y avait maintenant près de cinquante Chats.

Le chef entendit la voix du mage dans son esprit tandis qu’il désignait furtivement les autres Chats du regard.

– On dirait qu’il n’y a plus d’ennemis. Nous allons encercler les murs du château.

Shaaaaaaaaaaaaaa-

Une rafale de vent passa.
La cinquantaine de Chats se dispersa d’un seul coup.

Tap. Tap.

Ils décollèrent légèrement du sol et se déplacèrent pour entourer les murs du château.

« Merde ! Cale, il semblerait que nous devions partir nous aussi ! »

Eruhaben cria d’urgence après avoir vu les Chats bouger et Choi Han semblait prêt à s’enfuir à tout moment. Il en était de même pour le duo Molan.

Le Roi Mercenaire Bud Illis commença à froncer les sourcils en criant.

« Fou ! Des bombes magiques ?! »

Les quelque cinquante Chats avaient tous des bombes magiques à la main. Celui qui les menait était le mage qui était avec les Chats.

Il fallait s’attendre à ce que tout le monde ait l’air inquiet.

Trente personnes en même temps.
Ce mage avait téléporté autant de personnes en même temps.

« …Il est humain. »

Eruhaben fronça les sourcils en voyant ce mage qui était un mage de haut rang, non, un peu plus fort qu’un mage de haut rang.

‘Cela devient compliqué.’

Ce mage était plus fort que Rosalyn et serait probablement aussi fort que Mary s’il était un nécromancien. Avoir un tel mage comme ennemi était un véritable casse-tête.

De plus, l’Étoile Blanche n’était pas encore arrivée.

À ce moment-là, le mage établit un contact visuel avec Eruhaben.
Le mage se mit à sourire et demanda.

« Qu’est-ce que c’est ? Les mages humains n’ont-ils pas le droit d’utiliser la magie au niveau des Dragons ? Vous les Dragons, vous êtes vraiment arrogants. »

Le sourire disparut rapidement du visage du mage et son mana commença à s’accumuler.

Ooooooong-

Les bombes dans les mains des Chats commencèrent à gronder comme si elles réagissaient au mana. Le chef commença à parler à ce moment-là.

« Pourquoi continues-tu à me regarder comme ça ? »

Il regardait toujours Cale. Le chef avait l’air détendu et indifférent.
Il continua à parler à Cale.

« Tu m’as appelé, alors dis quelque chose. »

Cale avait rapidement répondu.

« Toi.
– Oui. Qu’est-ce que tu veux dire ? »

Le chef fit un geste du menton comme s’il disait de se dépêcher et de parler. Il pouvait entendre la voix de Cale.

« Ferme ton clapet. Tu es trop bruyant. »

Le silence envahit soudain les lieux.
Cale n’en avait cure et continuait à s’appuyer sur un pied en fronçant les sourcils.

« Ordures ? Sale ? Je suis peut-être une ordure, mais même moi, je ne dis pas ce genre de choses aux enfants. C’est toi la vraie ordure. Tu as perdu la tête ? »

On et Hong regardent Cale d’un air absent.

« Il a raison. Notre humain a tout à fait raison. »

Ils pouvaient également entendre Raon marmonner tranquillement.
Lord Sheritt regardait Cale avec une expression étrange. Cale était simplement ennuyé tandis que les autres se déplaçaient pour s’occuper des bombes magiques.

« Hahahaha. »

Sheritt se mit à rire.
Elle pouvait voir les coins des lèvres de son enfant s’agiter tandis qu’il regardait Cale. Cela lui rappela un vieux souvenir.

Le chef hocha la tête et répondit.

« Bien sûr, je comprends. »

Hmm ?

Cale regarda le chef qui hochait la tête comme s’il s’agissait d’un énergumène.

Est-ce qu’il est fou lui aussi ?

Cependant, Cale comprenait pourquoi le chef avait dit cela.
La raison pour laquelle Cale, Eruhaben et les autres n’arrivaient pas à se détendre commença à réapparaître.

Ooooooong- Oooooong-

Le sol commença à trembler.
C’était beaucoup plus fort que la dernière fois. Puis une lumière commença à apparaître.

Oooooooong-

La lumière commença à grossir.
Cale avait pu le sentir dès qu’il avait vu la lumière.

Ce bâtard est ici.

« C’est l’Étoile Blanche. »

L’ancien dragon dit cela alors qu’il commençait à flotter vers le haut.
Du mana blanc et doré commença à l’entourer.

Paaaat !

Une centaine de personnes apparurent une fois la lumière allumée.

‘…L’Étoile Blanche.’

Choi Han serra le manche de son épée.
Son aura noire et brillante commença à croître sur son épée.

Choi Han pouvait voir l’Étoile Blanche marcher à travers la lumière.
Il semblait être le personnage principal de cette scène avec environ 100 personnes derrière lui.

« …Merde. »

Le Roi Mercenaire commença à froncer les sourcils.
Il pouvait voir des membres de Arm derrière l’Étoile Blanche. Il y avait également des Ours et des Lions.

Comme prévu, l’Étoile Blanche était accompagnée d’individus forts et n’était pas venu seul.

‘Essaie-t-il de tout arrêter aujourd’hui ?’

Le Roi des Mercenaires comprit que l’Étoile Blanche n’avait pas l’intention de faire de la bataille d’aujourd’hui une petite bataille.

« Il y a beaucoup de visages familiers. »

L’Étoile Blanche avait une expression fatiguée alors qu’elle sortait de la lumière avec assurance.
Cale et l’Étoile Blanche se regardèrent dans les yeux. Ils s’observèrent tranquillement.

Cependant, le silence fut rapidement rompu.

« Lancez-les. »

Le sol commença à trembler lorsque l’Étoile Blanche donna cet ordre.
Une grande vague entoura le château blanc.

Elle était bleue.

Le mana bleu appartenant au mage qui se tenait près des Chats se dirigea vers le château blanc comme une vague.
La cinquantaine de Chats s’éleva dans les airs.
Le chef se mit à crier.

« Rapprochez-vous le plus possible du mur du château ! »

De grands cris secouèrent le sol couvert de cailloux blancs.

« Rooooooooooar ! Vengez notre tribu !
– Roooooooooooar ! »

La vingtaine d’ours devinrent fous furieux. Les cheveux des Lions, semblables à des crinières, flottaient dans le vent tandis qu’ils donnaient des coups de pied au sol derrière eux.
Ils fonçaient tous sans crainte vers les murs du château.

« Reculez ! »

Eruhaben cria en direction du groupe au sol.

« Ils savent ! Ils savent que les murs du château ne se briseront pas sous l’effet des bombes magiques ! »

C’était la raison pour laquelle l’ennemi coordonnait son attaque après l’explosion des bombes magiques.
Eruhaben eut la chair de poule dans le dos à ce moment-là.

Grondement… Grondement…

Il entendit un bruit inquiétant.

Il entendit ce qui ressemblait à un coup de tonnerre venant du ciel qui était recouvert d’un brouillard blanc, de sorte qu’on ne pouvait voir ni le soleil ni la lune.
Le froncement de sourcils d’Eruhaben s’accentua. Il cria le nom de quelqu’un.

« …Étoile blanche ! »

Les foudres qui s’étaient abattues sur la capitale de l’Empire.
Il s’agissait d’une partie de la puissance du ciel de l’Étoile Blanche.

Eruhaben n’était pas sûr de pouvoir vaincre cette puissance. Non, même s’il parvenait à les bloquer avec l’aide de Raon et Sheritt, ils seraient trop fatigués après coup pour pouvoir repousser les ennemis.

Bombes magiques.
Les foudres de l’Étoile Blanche.
Puis l’attaque des Ours, des Lions, des Chats, du mage et des autres membres de Arm.
L’Étoile blanche était elle aussi encore en vie.

Plus il y pensait, plus Eruhaben avait envie de rire d’incrédulité.

Il n’y avait rien à faire.
L’Étoile Blanche semblait avoir attendu ce moment pour les anéantir d’un seul coup.

Quelqu’un avait les mêmes pensées qu’Eruhaben à ce moment-là.
Cale se détourna des bombes magiques dans les mains des Chats et regarda l’Étoile Blanche.

« Tu attendais ça ? »

L’Étoile Blanche se mit à sourire.

« N’est-ce pas évident ? »

Il montra Cale du doigt.

« J’ai remarqué quelque chose quand je me suis battu contre toi la dernière fois. »

L’Empire Mogoru.
L’Étoile blanche s’était rendu compte de quelque chose en affrontant Cale dans la Tour de la cloche des alchimistes.

« La couronne en ta possession. Tu pensais que je ne savais pas que tu l’avais ? Tu sais que j’en suis le propriétaire, n’est-ce pas ? »

L’étoile blanche se mit à sourire avec éclat.

« C’est pourquoi je savais que tu viendrais ici à un moment ou à un autre. La couronne vous guiderait. »

Son regard se dirigea vers Raon et le roi des mercenaires avant de revenir sur Cale.
« Bien sûr, je ne m’attendais pas à ce que tu m’apportes deux merveilleux cadeaux. »

Son regard s’arrêta ensuite sur Sheritt qui tenait le grand bouclier.

« Je ne m’attendais pas non plus à voir cette illusion, cette fausse. »

L’Étoile Blanche leva la main.

« Fini la facilité. C’est la fin. »

Clac !

Il claqua des doigts.
C’est le signal du départ.

« Allez-y ! »

Le mage cria et les Chats lancèrent une cinquantaine de bombes magiques en l’air.
Toutes étaient des bombes magiques de la plus haute qualité.

Oooooong- oooooong-

Elles furent prises dans la vague de mana bleu du mage et se dirigèrent lentement vers le mur du château.
Le groupe de Cale n’avait pas besoin de se demander pourquoi les bombes étaient lancées lentement.

Les subordonnés de l’Étoile blanche se mirent rapidement en mouvement.
Les quelque 150 ennemis se mirent en formation avant que les bombes n’explosent.

Les Chats commencèrent à sortir des poignards de leurs poches de poitrine.
Le chef donna tranquillement l’ordre.

« Répandez le brouillard. »

Shaaaaaaaaa-

Le brouillard commença à se répandre dans toute la zone.
Ils commencèrent alors à disparaître lentement dans le brouillard.

Choi Han se dirigea vers l’avant.
Un épais brouillard entourait l’extérieur des murs du château tandis que les bombes volaient vers le château.
Le brouillard commençait à cacher les Lions, les Ours et le reste de Arm, ainsi que les Chats.
Ils allaient bientôt tous disparaître dans le brouillard.

Cependant, Choi Han ne pouvait pas foncer vers eux.
Il ne savait pas quand les bombes exploseraient et quand les foudres de l’Étoile Blanche frapperaient.

Il ne pouvait pas se déplacer facilement car il devait protéger tout le monde ici.
Choi Han entendit pour la première fois Ron parler avec urgence.

« Les faibles, nous devons les protéger ! Les Chats tuent les faibles en premier ! C’est leur stratégie. »

La tribu des Chats était connue pour ses techniques de furtivité suprêmes.
Ils essaieraient de tuer les membres les plus faibles ou ceux qui commettraient la moindre erreur pendant que le groupe de Cale se battrait contre les Lions, les Ours, le mage et le reste des subordonnés forts de l’Étoile Blanche.

Cela frustrait Choi Han qui voulait protéger tout le monde.
Il ne pouvait même pas imaginer à quel point cette bataille serait pesante.

Mais survivre à l’intérieur du château ?

‘…Combien de temps pourrons-nous tenir là-dedans ?
Devrions-nous nous enfuir ?
…Et qu’en est-il de la mère de Raon ?’

L’esprit de Choi Han se transformait en un désordre compliqué.
C’est à ce moment-là.

« Toi. »

Il entendit une voix détendue.
Choi Han tourna la tête. Il pouvait voir le Seigneur Dragon regarder Cale.
C’est Sheritt qui prit la parole.

Elle demanda calmement, même si les bombes allaient bientôt frapper le château.

« Tu as un pouvoir de bouclier, n’est-ce pas ? »

Cale tressaillit et hocha la tête.
Il tressaillit parce qu’il venait de décider d’utiliser le Bouclier indestructible.

Cependant, il n’avait pas eu l’occasion de le faire.

« Regarde. »

Le bouclier au sol fut soulevé par le Seigneur.

« Les dragons sont les créatures vivantes les plus égoïstes, indépendantes et violentes. Cependant, je suis un mutant. Je suis différent d’eux. »

Cale et Sheritt se regardèrent dans les yeux.

« Pourquoi ? »

Elle se mit à rire en ajoutant.

« Mon attribut est la protection. »

La protection.
Un attribut qui protège quelque chose.

« Ce n’est pas un attribut que peut avoir quelqu’un qui ne pense qu’à lui. »

Le regard de Sheritt se dirigea vers l’épaule de Cale.

« Mon enfant. »

Raon regarda Sheritt dans les yeux.

« Raon Miru. »

Sheritt prononça le nom de l’enfant.

« Jette un coup d’œil. »

Sheritt.
Elle savait qu’elle n’était qu’une illusion.
Sa tâche était de s’assurer que l’enfant ne se sentait pas seul et de l’aider à grandir.

Elle avait l’intention d’enseigner une chose à son jeune enfant aujourd’hui.

« Je n’ai que la force d’un dragon qui a traversé sa première phase de croissance, et je suis bien plus faible que ce bâtard de tueur de dragons connu sous le nom d’Étoile Blanche. »

Il y avait une raison simple pour laquelle elle avait pu devenir le Seigneur Dragon.

« Mais je vais vous montrer comment je suis devenue l’être le plus fort. »

Elle perdait toujours contre les autres.

« Je suis terriblement faible quand je suis seule. Je suis probablement trop faible pour être appelée un dragon. »

Cependant, il y avait des moments où elle devenait forte.

La protection.
Quand elle devait protéger quelqu’un.

« Cependant, je deviens forte quand il y a quelqu’un à protéger. »

Raon vit Sheritt lui sourire.

« Je veux que tu te souviennes qu’il y a aussi ce genre de pouvoirs. »

Dès qu’elle eut fini de dire cela…
Le mage cria.

« Explosion ! »

Cale tordit son corps en même temps.

Oooooooong-

Le sol continua de trembler.
L’air grondait également.

Il leva la tête.

Un bouclier.

Il pouvait voir un grand bouclier blanc entourant le château blanc.

« …C’est ! »

Ce bouclier entourait même Eruhaben qui flottait dans les airs.
Un grand bouclier recouvrait tout le château blanc.
Quelqu’un tirait depuis le haut de ce bouclier.

Le seigneur Sheritt.
Elle ne pouvait pas franchir les murs du château, mais le sol et même le ciel à l’intérieur des murs du château faisaient partie de son territoire.

Ses cheveux blancs flottaient au gré du vent.
Le bouclier qu’elle tenait dans sa main commençait lentement à grossir.

Puis, au moment où elle établit un contact visuel avec l’Étoile blanche…

« Mm ! »

Les yeux de l’Étoile Blanche s’écarquillèrent.

Le bouclier que Sheritt avait lancé se dirigeait vers lui.
Elle ne pouvait pas quitter le château, mais son pouvoir pouvait quitter le château.

Le grand bouclier vola vers l’avant, visant le cou de l’Étoile blanche.
L’Étoile blanche entra en contact visuel avec Sheritt à ce moment-là.
Elle sourit et commença à parler.

« Le meilleur moyen de protéger ses alliés est de tuer tous ceux qui pourraient devenir des ennemis. »

Le bouclier atteignit presque instantanément le cou de l’Étoile Blanche.

Baaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaang !
Baaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaang !

Les bombes magiques lancées vers le château blanc explosèrent.
Le bouclier volant vers le cou de l’étoile blanche explosa.

Les deux explosions secouèrent le sol blanc.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser