Trash of Count’s Family Chapitre 366

Quand la nuit vient (4)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

Raon cligna des yeux.

Baboum. Baboum. Baboum.

Son cœur qui battait la chamade s’était calmé. Son cœur ne devenait plus fou.
Même la douleur qui le faisait se débattre avait disparu.

« …Je, je ne comprends pas. »

Cependant, Raon avait du mal à comprendre cette situation.
Raon pouvait voir un Dragon blanc de la même taille que lui qui le regardait en souriant.

Bienvenue, mon enfant.

Ces mots pénétrèrent dans le cœur de Raon.

Mon enfant ? Elle a dit “mon” enfant ?

Bien que son cœur ait compris, l’esprit de Raon n’arrivait pas à comprendre.

Le dragon blanc à moitié transparent qui se trouvait devant lui était petit.
L’esprit de Raon s’éteignit et il commença inconsciemment à parler.

« Je suis Raon Miru. »

Je m’appelle Raon Miru.
Raon avait gravé ce nom au plus profond de son cœur. Il avait l’étrange sentiment qu’il devait dire son nom au petit dragon blanc qui se trouvait devant lui.

« Je vois. »

Le dragon blanc se mit à sourire.

« Tu t’appelles Raon Miru. C’est un grand nom. »

Baboum. Baboum. Baboum.

Raon sentait son cœur se remettre à battre à tout rompre. Les mots qu’il commençait lentement à assimiler transmettaient le message à son cœur et à son esprit.

C’est pourquoi Raon tourna la tête pour regarder “son humain”.

« …Qu’est-ce que tu fais ? »

Il pouvait voir Cale, qui lui posait une question en toute décontraction.
Sa main gauche tremblait légèrement avec la couronne et s’affaissait sur le côté.

À partir de là, Raon pouvait voir les autres qui avaient l’air anxieux aussi.
Même Eruhaben affichait un visage choqué et anxieux.

Une voix stoïque fit tourner la tête de Raon.

« Viens ici. »

Il pouvait voir Cale s’approcher de lui à travers le sol plein de cailloux blancs.

« Raon Miru. »

Les ailes de Raon se mirent à battre.

« Viens ici. »

Raon s’envola rapidement vers Cale après l’avoir entendu l’appeler une fois de plus. Cale plaça Raon derrière son dos.

Les deux pattes avant de Raon touchèrent le dos de Cale.
Cale changea alors de direction et commença à marcher un peu plus vite.

« …Cale-nim. »

Choi Han le suivit rapidement.

« Allez-vous entrer tout de suite ? »

Choi Han regardait le château blanc.
Ses yeux observaient les hauts murs entourant le château, la porte ouverte du château et le Dragon blanc à moitié transparent à l’intérieur de la porte.
Il pouvait également voir le majestueux château blanc qui brillait derrière le Dragon.

Eruhaben avait dit qu’il s’agissait d’un endroit où aucun dragon n’avait pu pénétrer.
Mais le dragon blanc qui y était apparu invitait Cale et Raon à y pénétrer.

Seraient-ils en sécurité ?

Choi Han ne pouvait pas savoir quels dangers les attendaient à l’intérieur. De plus, Cale avait dit quelque chose d’autre à propos de cet endroit. Il avait dit que le village du Tueur de dragon, la ville natale de l’Étoile blanche, se trouvait peut-être quelque part ici.
Ils devaient être prudents et encore plus prudents.

Il entendit alors le léger gloussement de Cale. Choi Han pouvait voir l’expression de Cale.

« Ai-je le choix ? »

Que puis-je faire d’autre ?

Choi Han était à court de mots après avoir vu le message que le regard de Cale transmettait.

« Tu l’as entendue aussi. »

Choi Han se souvint alors de la façon dont le Dragon blanc avait appelé Raon, ‘mon enfant’.
Il réalisa que Cale comprenait également les dangers de cet endroit. Cependant, il comprit également pourquoi Cale commençait à bouger.

« …Oui, c’est vrai.
– Oui. Alors nous devons partir. »

Choi Han ne dit rien d’autre et se plaça derrière Raon.

« …Humain. »

Cale tapota Raon de sa main droite et commença à marcher.
Il pouvait sentir les deux pattes de Raon trembler sur son dos.

Le grand et puissant Raon n’avait que six ans.
Le jeune dragon entendit soudain quelqu’un dire “mon enfant”.

Comment quelqu’un pouvait-il apparaître soudainement et dire quelque chose d’aussi choquant ? À quel point un enfant peut-il être choqué ?
Cale ne comprenait pas pourquoi quelqu’un pouvait faire cela à un enfant.

C’est pourquoi il devait devenir le tuteur de Raon.
N’est-ce pas ce que la loi dit qu’il faut faire ?

Il ne savait pas si les lois de ce monde fonctionnaient de la même manière, mais Cale avait décidé d’agir selon sa propre philosophie. Les ordures ne se souciaient pas des lois et faisaient ce qu’elles voulaient de toute façon.

« Hooo. »

Le dragon blanc regarda avec intérêt Cale qui marchait vers elle avec une prestance qui ne correspondait pas à son petit physique.
Elle fit ensuite un commentaire en toute décontraction.

« Tu n’as pas peur. »

Cette déclaration fit tressaillir Choi Han. Elle fit également reprendre ses esprits au Roi Mercenaire Bud.

Le Dragon blanc.

Bien qu’il soit petit, ce Dragon était très probablement le propriétaire de ce château blanc, le dernier Seigneur Dragon.
Ce dragon disait à Cale qu’il n’avait pas peur.

La réponse de Cale montrait qu’il n’avait vraiment pas peur.

« Qu’est-ce que vous êtes ? »

Une autre voix intervint rapidement alors que Bud sursautait après avoir entendu la question de Cale.

« …C’est une illusion ! Je, je sais parce que je suis grand et puissant ! C’est de la magie ! Ce n’est pas réel ! »

Raon criait.

« Ah. »

Bud réalisa enfin que le dragon à moitié transparent était fait de magie. C’était arrivé si soudainement qu’il ne l’avait pas remarqué.

Pat, pat.

Cale tapota à nouveau le corps de Raon qui criait. C’est parce que la voix de Raon tremblait beaucoup.

Cale avait compris que le dragon était une illusion avant même Raon.
Il n’y avait rien à faire.

Ce château blanc était la dernière trace que le Seigneur Dragon avait laissée derrière lui.
C’était sa tombe.

Cale commença à parler.

« Êtes-vous le Seigneur ? »

Ooooooooong.

La couronne vibrait encore faiblement.

« Oui. »

Quelque chose se produisit au moment où le petit dragon blanc répondit.

Shaaaaaaaaaaaaaaaaa-

Un filet de vent entoura le corps du Dragon blanc.

« Ouvre-le. »

C’est tout ce qu’elle dit.
Le vent quitta le Dragon blanc et commença à bouger.

Baaaaang !

Cale fronça les sourcils après avoir entendu la détonation.
L’entrée principale du château blanc s’ouvrit en grand.

C’était la première.

Baaaaang ! Bang ! Bang !

Ensuite…

La porte derrière cette porte.
Toutes les portes avaient commencé à s’ouvrir une à une.

Les portes qui étaient alignées s’ouvrirent une à une en claquant.
Le vent qui frôlait le Dragon blanc ouvrit toutes les portes qui avaient été fermées.

Baaaaang !

Et lorsque la dernière porte s’ouvrit…
Cale pouvait entendre la voix choquée d’Eruhaben.

« …Qu’est-ce que… »

Cale n’eut même pas le temps de regarder l’ancien dragon.
On disait que le dernier Seigneur Dragon protégeait quelque chose à l’intérieur du grand château.
Cependant, l’intérieur du château qui devenait de plus en plus visible à chaque porte ouverte était très différent de ce à quoi ils s’attendaient.

Il était détruit et brisé.

Les murs intérieurs du château, le sol, tout était détruit ou brisé. L’extérieur brillait, mais l’intérieur était en ruines.

Une pression.

Cale sentait les pattes de Raon serrer ses vêtements.
Il établit un contact visuel avec le dragon blanc à ce moment-là.

« L’ancien propriétaire de ton pouvoir a fait ça. »

Quoi ?

Cale vit les pupilles du dragon blanc devenir lentement verticales et acérées.

Baboum. Baboum. Baboum.

Le cœur de Cale se mit à battre la chamade.

L’Aura Dominante.
Cette puissance s’était soudainement mise à rugir en lui. Cependant, avant qu’il ne puisse réaliser ce qui se passait…

« J’ai quelque chose à te montrer. »

Le Dragon blanc dit cela avant de provoquer une bourrasque de vent.

Shaaaaaaaaaaaaa-

La neige blanche se mélangea au vent et recouvrit le visage de Cale.

« Ugh ! »

Cale cligna des yeux face au petit blizzard soudain.
Une fois qu’il eut rouvert les yeux…
Moins de cinq secondes s’étaient écoulées.

« Gasp !
– Cet endroit ! »

Cale entendit les voix choquées des autres en regardant autour de lui. Il regarda derrière lui.

Il pouvait voir les portes ouvertes et un chemin menant à la sortie du château.
Au moment où le blizzard les frappa, Cale et les autres furent téléportés dans le château.

L’empereur de la magie.

Cale se souvenait du surnom donné au Seigneur Dragon. Cependant, il n’avait pas le temps d’y prêter attention.
L’endroit où il avait été téléporté était la dernière pièce qu’ils avaient vue une fois les portes ouvertes.

C’était le centre du château blanc.
Cale commença à froncer les sourcils.

« Oh là là. »

Eruhaben balaya son visage d’une main.

C’était une petite pièce.
Elle avait de hauts plafonds, mais elle était petite.

Il y avait beaucoup d’objets dans la pièce.
Un tapis, des livres, des jouets… Il y avait beaucoup d’objets.

Les lits étaient très petits.
Ils pouvaient voir un tapis avec de jolies images dessus, ainsi que de nombreux livres. Il y avait même un livre intitulé “Apprendre la langue commune du continent”.
Il y avait aussi beaucoup de jouets.

Tous étaient cassés.

« Cette pièce est réservée aux enfants de la naissance à un an. »

Ils entendirent la voix du dragon blanc.

« La salle suivante est réservée aux enfants de deux ans. »

La voix claire et calme indiqua le chemin qui menait à la sortie du château. Il fallait franchir de nombreuses portes pour sortir.

« La pièce suivante a jusqu’à cinq ans, et celle d’après jusqu’à cinquante ans. Des chambres comme celle-ci existent jusqu’à la première chambre de la phase de croissance. »

La première pièce était la plus petite et les pièces s’agrandissaient au fur et à mesure que l’on se dirigeait vers la sortie.
Les pièces devenaient de plus en plus grandes, comme le monde d’une personne qui continuerait à s’agrandir.

« Je voulais que ce château de lumière, loin du soleil, de la lune et de tout ce qui existe dans le monde, soit le bouclier qui les protège jusqu’à la fin de leur deuxième phase de croissance, le parapluie qui bloque la neige et la pluie, le feu qui les garde au chaud. »

Le dragon blanc se dirigea dans le dos de Cale.

« C’est ce que j’espérais quand j’ai créé ceci. »

Raon regarda le Dragon blanc à moitié transparent qui faisait la même taille que lui. Il regarda cette illusion.
Ils s’étaient regardés dans les yeux. Le dragon blanc avait continué à parler.

« J’ai ensuite créé ‘moi’. »

Sa voix était calme.

« Pour qu’ils ne se sentent pas seuls. »

Elle avait un sourire éclatant et un regard chaleureux.

« C’est parce qu’une belle mort ne m’importait pas. Je me souciais davantage de la vie à venir. »

Eruhaben se passa à nouveau les mains dans les yeux.

La vie à venir.
Il était certain que la vie dont parlait le dragon blanc n’était pas la sienne.
Elle avait pris la décision de renoncer à une belle mort pour la nouvelle vie qui allait apparaître dans le monde.

L’ancien dragon se mordit les lèvres et s’adressa à Cale en utilisant la magie.

– Cale, je pense que Raon pourrait vraiment être l’enfant du dernier seigneur dragon.

Il avait du mal à le croire, même en disant cela.

– …Bien sûr, je ne peux pas croire qu’il ait fallu plus de 9000 ans pour qu’un œuf éclose.

Le dernier Seigneur Dragon était né à la fin des temps anciens.
Les temps anciens, c’était il y a 10 000 ans. Cela signifie que Raon avait dû rester à l’état d’œuf pendant au moins 9 000 ans.

Il se demanda si une telle chose était possible.

Les dragons étaient d’autant plus forts qu’ils mettaient longtemps à éclore.
C’est pourquoi Eruhaben s’attendait à ce que Raon ait passé beaucoup de temps dans son œuf.
Cependant, Raon n’était pas assez fort pour qu’il s’attende à ce qu’il passe près de 10 000 ans.

– Il semble que nous devions discuter un peu plus avec le Dragon blanc. L’Étoile blanche semble être celle qui a détruit cet endroit.

C’était évident.

Cale avait supposé que c’était l’Étoile blanche qui avait causé les dégâts dès que le Dragon blanc avait dit que “l’ancien propriétaire de votre pouvoir” avait causé les dégâts.

– Ne pensez-vous pas qu’il serait préférable d’en discuter après avoir envoyé Raon ?

Cependant, Eruhaben dut cesser de parler à Cale.

« …Humain. »

C’est parce que Raon avait commencé à marmonner.
Raon se détourna du Dragon blanc et écrasa son visage sur le dos de Cale tout en continuant à parler.

« …Humain, je ne pense pas être intelligent. Humain, humain. Je suis grand et puissant, mais je ne pense pas pouvoir regarder. »

Eruhaben trouvait ces paroles et ces actes étranges. Les autres étaient du même avis.

Pourquoi agit-il ainsi ?

C’est à ce moment-là que le dragon blanc regarda Cale se déplacer.
Le dragon blanc regarda Cale déplacer Raon de son dos et le serrer contre lui, puis il la regarda. Cette fois, Raon écrasa son visage sur la poitrine de Cale.
Cale commença à parler.

« Je ne connais pas la magie, alors je ne peux que demander à voix haute comme ça. »

Cale demanda d’une voix un peu triste.
Il savait pourquoi Raon agissait ainsi.

« Pourquoi y a-t-il deux lits ? »

Il y avait deux petits lits dans cette petite pièce.
Le deuxième lit n’était probablement pas pour le dragon blanc.

Il y avait deux exemplaires de chaque livre.
Deux de chaque jouet.
Il y avait deux exemplaires de chaque chose dans la pièce.

Cale pouvait voir le dragon blanc commencer à froncer les sourcils. L’illusion faite de magie regarda l’arrière de la tête de Raon qui était enfouie dans la poitrine de Cale et continua à parler.

« Un œuf noir. Et… »

Eruhaben coupa la parole au dragon blanc à ce moment-là. Il n’avait pas prévu de le faire. Il était juste tellement choqué qu’il se mit inconsciemment à crier.

« Incroyable ! Les Dragons ne peuvent pondre qu’un seul œuf ! »

Un seul œuf à la fois.
C’était la loi de la nature.

Cependant, Cale pouvait voir le dragon blanc recommencer à sourire et continuer à parler.

« Et un œuf rouge. »

Cale regarda sa main gauche.
La couronne tremblait faiblement et n’essayait pas d’aspirer le sang de Raon même s’ils se touchaient.

Ooooooooong.

La couronne se remit à trembler vigoureusement.

– …Dragon……

La couronne était pleine de peur et de colère alors qu’elle continuait à parler.

– …Dragon de sang-mêlé……

Dragon de sang-mêlé ?

Cale sursauta après avoir entendu la couronne chercher une personne inattendue.

Les informations sur le dragon de sang-mêlé s’accumulèrent dans son esprit au même moment.
Il pensa à leur première rencontre dans le royaume de Caro et à leur combat contre lui. Il remonta jusqu’à cette information.

Il se souvint de quelque chose que le dragon de sang-mêlé avait dit pendant cette bataille.

‘C’est vraiment bizarre. Quelle est cette étrange odeur de Seigneur ?’

Le demi-sang de dragon avait clairement dit ‘seigneur’.

‘Es-tu un dragon ?’
‘Tu es un dragon. Hmm ? Es-tu un Dragon qui est venu jouer ? Est-ce toi ? Ou est-ce cette chose à côté de toi ? Hmm ?’

En fin de compte, il avait cru à tort que Cale était un dragon de sang-mêlé.

Cale avait simplement mis ces souvenirs de côté. Cependant, il eut des frissons en pensant à quelque chose d’autre que le dragon de sang-mêlé avait dit.
Il se souvenait clairement de ce que le dragon de sang-mêlé avait dit.

‘…Je sens un Seigneur. Ce pouvoir de tout à l’heure était sans aucun doute un Seigneur Dragon. Je le sais. Je l’ai déjà senti.’

Il avait dit qu’il avait déjà senti l’odeur du Seigneur.

Comment le demi-sang de dragon qui vivait depuis environ 900 ans avait-il pu sentir l’odeur du Seigneur Dragon qui avait disparu depuis au moins 9000 ans ?
Comment ?

Inconsciemment, Cale serra Raon un peu plus fort.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser