Trash of Count’s Family Chapitre 359

Non, alors peu importe (1)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

« …Tu vas passer en revue tous ces livres ? »

Le Roi Mercenaire poursuivit urgemment Cale, qui se dirigeait vers le centre de la zone remplie de milliers de livres. Il semblait nerveux.

« Cale, je me souviens de ce que tu m’as dit quand tu m’as fait l’offre. »

Bud Illis se souvient de ce que Cale lui a dit la première fois qu’ils s’étaient rencontrés.

« Tu m’as demandé de te montrer l’annuaire. »

Le Répertoire n’était pas un fichier que même le Roi des Mercenaires pouvait facilement montrer aux autres. Cependant, il avait tout de même amené Cale ici, même en agissant furtivement dans le processus.
Il y avait une raison simple à cela.

« Tu as dit que tu avais besoin de connaître l’histoire de l’Étoile Blanche. »

Cale tourna la tête et regarda le Roi Mercenaire.

Ce dernier tressaillit.

C’était parce que les yeux de Cale n’avaient pas l’air humain pendant un instant.

Ils étaient froids et sans émotion. C’était comme s’il regardait un objet.
Cependant, ces pensées disparurent rapidement lorsque Cale commença à parler.

Cale n’avait pas donné au Roi Mercenaire beaucoup d’informations sur l’Étoile Blanche. Cependant, il était temps de partager quelques détails.

« L’Étoile Blanche est un réincarnateur qui a connu de nombreuses vies pendant environ 1000 ans. »

C’était suffisant.
Cale confirma le changement d’expression du Roi Mercenaire avant de se retourner et de se diriger vers les archives.

Bud se contenta de fixer le dos de Cale d’un regard vide.

Pat. Pat.

Il ne reprit ses esprits et commença à parler que lorsque l’ancien dragon lui tapota les épaules avant de passer devant lui. L’ancien dragon s’approchait de Cale.

« …Eruhaben-nim, êtes-vous en train de dire que l’Étoile Blanche est quelqu’un qui est mort à plusieurs reprises et qui est né à nouveau ?
– Oui, il s’est réincarné à plusieurs reprises. »

Eruhaben regarda vers Cale qui s’était arrêté devant un bureau et regardait autour de lui avant de continuer à parler.

« C’est pourquoi nous sommes venus ici pour chercher des informations sur lui. Il devrait avoir laissé des traces à travers les continents de l’Est et de l’Ouest au cours de ses réincarnations. »

Bud répondit rapidement.

« …Il est impossible que nous n’ayons aucune trace d’un individu aussi puissant. »

Cependant, les lèvres de Bud s’ouvrirent et se refermèrent plusieurs fois sans rien dire avant de cesser d’hésiter et de continuer à parler.

« Cependant, il est presque impossible de trouver des traces de lui dans ces dizaines de milliers de livres. »

En tant qu’actuel Roi des Mercenaires, il possédait plus de connaissances sur ces registres que n’importe quel autre être vivant.

« Chaque livre contient des centaines de personnes. Il est… presque irréaliste de passer en revue des centaines de milliers d’individus. »

Il jeta un coup d’œil vers Ron Molan avant de continuer à parler.

« Bien sûr, j’ai une bonne connaissance de tous les individus forts des cinquante dernières années. Ce sont les informations considérées comme ‘en cours d’enregistrement’. »

Ron Molan était un exemple d’individu fort du continent oriental dont les traces avaient disparu.
C’est pourquoi la Guilde des Mercenaires gardait son dossier sous le statut ‘en cours d’enregistrement’.

« …Environ deux cents ans, c’est faisable, mais mille ans, c’est juste…
– Bud. »

Quelqu’un l’avait interrompu.
C’était Cale.

« Où est le tout premier registre ?

– Haaaaaaaaa. »

Bud soupira en voyant Cale qui semblait prêt à chercher le premier registre de l’histoire. Il se dirigea rapidement vers Cale.

« Cale, as-tu l’intention de passer les prochaines années ici ? Hmm ? »

Bud commençait à être frustré.
Il ne comprenait pas pourquoi une personne aussi intelligente choisissait une telle méthode.

« Je suis sûr qu’il sera utile de rechercher son passé puisque l’Étoile Blanche est un réincarnateur. Cependant, il y a 1000 ans d’archives. »

Bud prit un livre sur l’étagère et l’ouvrit.

« Il contient la naissance, la date et des informations générales sur la vie de chaque individu fort. De plus, nous enregistrons également les pouvoirs qu’ils utilisent. Chaque livre contient des centaines d’enregistrements de ce type. »

Bud avait eu l’impression qu’il allait suffoquer lorsqu’il était devenu le Roi Mercenaire et qu’il était entré ici.
Il était submergé par les informations.

En même temps, cela l’aidait à comprendre comment la Guilde des Mercenaires avait pu rester une force puissante sur le continent de l’Est sans avoir de terres propres.

Leurs archives avaient autant de valeur que leurs terres.
D’une certaine façon, c’était la puissance la plus effrayante.
C’était la nature écrasante de ces archives.

Bud commença à souligner les problèmes des plans de Cale un par un.

« Même si tu commences à lire à partir du premier registre, tu auras du mal à te souvenir du premier individu fort du livre alors que vous n’auras parcouru qu’un tiers du chemin. »

Même une personne dotée d’une bonne mémoire aurait du mal à se souvenir des informations relatives à plus de trente personnes.
Rien qu’en parcourant trois des livres, il serait difficile de se rappeler quelles informations appartenaient à qui.

« De plus, comment comptes-tu trouver des traces de l’Étoile Blanche ? Comment pourrais-tu dire quel individu fort était la première incarnation de l’Étoile Blanche ? »

Bud avait senti un bon nombre d’odeurs provenant de l’Étoile Blanche.
Il possédait une variété de pouvoirs anciens comme Cale, si bien qu’il était difficile de tout cerner avec précision.

« De plus, Cale, n’as-tu pas besoin de capturer rapidement l’Étoile Blanche ? Ce que tu essaies de faire nécessitera un groupe de personnes travaillant sans relâche pendant des mois, non, des années pour y parvenir. »

Il était impossible de se contenter de lire et de mémoriser tous ces documents.
Il fallait répartir la tâche avec d’autres.

Bud dit alors la chose qui l’avait le plus troublé.

« Je suis sûr que tu connais ce fait mieux que quiconque. Alors pourquoi fais-tu cela ? »

Cale avait pris le livre que Bud avait sorti et avait tourné les pages.

Chut.

Les pages qui étaient rigides comme des livres neufs grâce à la magie de préservation se tournèrent rapidement une par une.
Bud, qui observait la scène, ne put s’empêcher de reprendre la parole.

« Cale Henituse, ce…
– C’est bon pour moi. »

Bud tressaillit.

Il n’était pas le seul.
Le reste du groupe, qui était occupé à observer la zone, se concentra sur Cale.
Bud posa une question au calme Cale.

« …Quoi ? »

‘Qu’est-ce qu’il vient de dire ?
Il est capable de faire ce dont je viens de parler ?
Mais comment ?
…Je ne sens pas une telle capacité chez lui.’

Bud regarda Cale en souriant alors que ce dernier arrêtait de regarder le livre et se retournait vers lui.

« D’abord, une semaine. »

Cale n’avait pas l’intention de rester ici très longtemps non plus.

« Je trouverai le premier dans ce délai. »

L’individu fort qu’il croyait être la première incarnation de l’Étoile Blanche.
S’il trouvait la naissance et la mort de cette personne, il n’aurait plus qu’à chercher les informations suivantes en se basant sur l’heure de la mort.

Le groupe de Cale connaissait les pouvoirs de tueur de dragon et les pouvoirs anciens de l’Étoile blanche. Bien sûr, Bud ne connaissait pas les détails parce qu’aucun d’entre eux ne le lui avait encore dit.
Le groupe de Cale avait une bonne connaissance des pouvoirs de l’Étoile Blanche.
C’est pourquoi il était possible de trouver la première incarnation.

« …Comment ? Comment vas-tu trouver la première incarnation ? »

Cale gloussa en regardant Bud qui se tenait là avec une expression vide sur le visage.
Cette expression était similaire à celle qu’avaient les gens lorsque Kim Rok Soo s’était réveillé pour la première fois.

Tuer ou être tué.
Vivre ou laisser vivre.

La guerre entre les monstres et les humains.
La guerre entre les humains et les humains.

C’était un monde plein de destruction à cause de tout cela.

Kim Rok Soo avait été déterminé à éveiller une capacité inutile dans un tel monde, une capacité qui ne l’aiderait que dans un monde pacifique.

Cependant, ce pouvoir permettait à Kim Rok Soo de continuer à vivre sans mourir.
Il répondit avec assurance à la question de Bud.

« Jette un coup d’œil. »

Puis il demanda.

« Où se trouve-t-il ? »

Bud resta silencieux pendant un moment avant de désigner un endroit.

« L’étagère la plus intérieure. Le premier livre en bas à gauche. »

Cale se dirigea vers l’endroit indiqué par Bud.

« Ce livre est le premier enregistrement. »

Il entendit la voix de Bud derrière lui et sortit le premier livre de l’étagère. Il commença à tourner les pages.

Tourner, tourner.

On n’entendait que le bruit des pages qui se tournaient.
Cale restait là à lire.

« …Ho. »

Bud laissa échapper un souffle devant les actions de Cale. Cependant, il regarda les autres dans les yeux avant de se diriger vers l’étagère la plus à l’intérieur.
Il devait aider Cale.
Il ne pouvait pas rester là sans rien faire.

Cependant, le groupe de personnes se dirigeant vers Cale devait s’arrêter.
Bud fut le premier à s’arrêter.
Suivirent Eruhaben, Choi Han, Ron et Beacrox.
Même les enfants de neuf ans en moyenne tressaillirent.

Flip, flip, flip.

Ils avaient juste entendu le bruit des pages qui se tournaient.
C’est pourquoi ils avaient senti que quelque chose n’allait pas.

Flip, flip, flip.

Tout était calme autour de Cale.
Il tournait tranquillement les pages.

C’est ça qui était bizarre.

Bud n’avait pas eu d’autre choix que de demander.

« …Qu’est-ce qui se passe avec sa vitesse ? »

Flip. Flip.

Au début, cela ne semblait pas très étrange.
Cale tournait les pages à un rythme raisonnable.

‘…C’était comme s’il lisait un roman.’

Bud avait alors réalisé que c’était bizarre depuis le début.

Flip. Flip. Flip.

Cale tournait lentement les pages, de plus en plus vite. On aurait dit qu’il jetait un coup d’œil avant de tourner la page.
Bud avait même eu ce genre de pensée.

‘Est-ce qu’il n’est pas en train de parcourir et de se rappeler les détails de chaque individu fort ?
Est-ce qu’il ne fait que survoler la page ?’

Cependant, le sentiment que Cale dégageait ne semblait pas être celui-là.
Il semblait être en train de lire attentivement.

« Cale. »

Cale leva la tête après avoir entendu quelqu’un l’appeler par son nom.
L’ancien dragon observa les yeux de Cale avec une expression étrange sur le visage. L’expression de Cale était la même, mais ses yeux étaient froids.
L’ancien dragon ne pouvait pas poser beaucoup de questions. Il utilisa sa mémoire de tout ce que Cale avait fait comme base pour poser ses questions.

« Tu te souviens de tout, n’est-ce pas ? »

Tu ne fais pas qu’effleurer le sujet, tu te souviens vraiment des informations, n’est-ce pas ?

Cale répondit à la question de l’ancien dragon.

« Bien sûr. »

Cale répondit avec sa nonchalance habituelle avant de reprendre sa lecture. Ses yeux brun-rouge regardaient le texte à l’intérieur du livre.

Flip.

Il tourna une page.
Les informations contenues dans la page s’enregistrèrent dans son esprit. La vitesse continuait d’augmenter.

Bud ne pouvait que regarder tranquillement Cale.

‘…Quelle capacité effrayante.’

Il pensait vraiment que cette capacité était effrayante.
Elle était différente de la magie fantaisiste, de l’aura destructrice, et même des différents types de pouvoirs anciens. Cette capacité était quelque chose d’invisible.

Elle était si imperceptible qu’on ne se rendait même pas compte qu’il utilisait une capacité si on n’y regardait pas de plus près.

Ce n’était pas un pouvoir qui pouvait tuer quelqu’un, mais Bud pensait que ce pouvoir était vraiment celui qui permettait de tuer ou de contrôler quelqu’un facilement.

Tout serait enregistré dans l’esprit de l’utilisateur.

Bud ne pouvait que rester bouche bée et regarder.
Cependant, il entendit bientôt quelqu’un marcher.

« Cale-nim. »

Cale leva la tête après avoir entendu l’appel prudent. Choi Han le regardait.

« Qu’est-ce qu’il y a ?
– Je souhaite vous aider. »

Choi Han sourit maladroitement à Cale qui le regardait et continua à parler.

« Bien sûr, je lis lentement et ma mémoire n’est pas très bonne, mais j’ai pensé que je pouvais quand même aider. »

Cale se remémora quelques souvenirs de son passé.

‘Chef d’équipe-nim, dois-je vous aider ?’
‘Il n’est pas temps de rentrer chez soi ?’
‘Non, c’est bon.’
‘C’est vrai que c’est bon. Ton enfant ne t’attend pas à la maison ? Rentre à la maison.’
‘Mais…’
‘C’est plus rapide et plus précis pour moi de le faire. Tu n’as pas besoin de faire cette partie.’

Il rangea la conversation qu’il avait eue avec l’un de ses subordonnés dans un coin de son esprit en levant la main.
Il désigna alors la deuxième étagère.

« Je pense qu’il serait bon de jeter un coup d’œil là-dedans. »

Il était rare que Cale ne donne pas d’ordres détaillés.
Cependant, Choi Han sourit et se dirigea vers la deuxième étagère. Eruhaben et Beacrox le suivirent.

Ron se tenait à côté de Cale et le regardait.
Le regard de Ron poussa Cale à parler inconsciemment.

« Qu’est-ce que c’est ? Es-tu choqué que j’aie une telle capacité ? »

Cale ferma la bouche après avoir dit cela. Il pensait qu’il avait dit quelque chose qu’il n’aurait pas dû dire.
Il entendit Ron lui répondre.

« Eh bien, je suis sûr que vous l’avez juste caché, jeune maître-nim. »

Ron avait un sourire bienveillant sur le visage alors qu’il continuait à parler.

« Ce n’est pas non plus comme si vous nous avez dit comment vous avez rassemblé tous ces anciens pouvoirs. »

Le bouclier, la foudre ardente, le Super Rocher, etc.

Cale n’avait jamais expliqué au groupe comment il avait obtenu tous ces anciens pouvoirs. Il disparaissait toujours avant de revenir avec un pouvoir ancien supplémentaire.

Cale pensa au hasard qu’il serait frustrant d’avoir un membre du groupe comme lui. Le vieil homme continua de parler alors que Cale avait encore plus de mal à dire quoi que ce soit après avoir eu cette pensée.

« Regarder les livres comme les autres n’est pas ma tâche. »

Ron continua de parler à Cale, âgé de vingt ans, qui le regardait tranquillement.

« Je suis votre serviteur, jeune maître-nim. Répondre à vos besoins à vos côtés est mon rôle. »

Ron se tint alors tranquillement à côté de Cale.
Cale regarda silencieusement Ron pendant un moment avant de se replonger dans son livre.

« …Je suppose que c’est ton rôle. »

Cale avait également réalisé quel était son rôle.

Flip. Flip.

Il tournait rapidement les pages lorsqu’il entendit une autre voix.

« Moi, le grand et puissant Raon Miru, je sais lire rapidement ! J’ai aussi une bonne mémoire ! Je suis intelligent, grand et puissant ! C’est pourquoi je le ferai aussi !
– …Je…J’ai appris à lire avec Hans et grand-père Ron ! Je vais le faire aussi !
– J’en lis déjà un !
– Noona, tu es vraiment incroyable ! »

Cale glousse en écoutant les enfants âgés de neuf ans en moyenne.

Cependant, la grande bibliothèque de livres devient bientôt silencieuse.

Flip. Flip.

On n’entendait plus que le bruit des pages tournées.
Cale entendit alors Beacrox poser une question.

« Que cherchons-nous exactement ? »

Cale pensa à l’étoile blanche.

« Rassembler toutes les informations sur les individus forts qui utilisent les pouvoirs du Tueur de dragon ou d’anciens pouvoirs. »

Une réponse vint de quelqu’un d’autre.

« Ce pouvoir est-il celui de la Tueuse de dragon ? »

C’était Bud. Il se toucha le nez en s’approchant de la deuxième étagère.

« L’Étoile Blanche avait une odeur unique, ainsi que l’odeur des pouvoirs anciens. Alors je devrais aider moi aussi. »

Bud pensa aux informations qu’il avait recueillies sur l’Étoile Blanche grâce à son odeur et tourna une page.

Cependant, un son unique se fit entendre au cours du processus.

Flip, flip, flip.

C’était le son de pages tournées extrêmement rapidement.
Bud imagina que Cale devenait un dossier vivant alors qu’il se concentrait sur la lecture du dossier devant lui.

* * *

Mm.

Ron gémit intérieurement.

C’était une zone où la température était maintenue en permanence.
Il ne devrait y avoir aucune raison pour que quelqu’un transpire.

Il bougea la main.
Le mouchoir dans sa main atterrit sur le front de quelqu’un.

‘…Pourquoi transpire-t-il autant ?’

Ron Molan pouvait voir Cale qui transpirait abondamment.
Le visage de Cale était également devenu extrêmement rouge.

La zone de stockage des livres était froide, mais Cale se réchauffait comme s’il était malade.
Cependant, il ne s’arrêta pas et continua d’enregistrer les informations.

Il y avait près de dix mille registres dans son dos, comme s’il s’agissait de ses empreintes de pas.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser