Trash of Count’s Family Chapitre 354

Larmes (3)

***
Auteur : Yoo Ryeo Han

Traductrice : Moonkissed
***

Cependant, une expression commença lentement à apparaître sur le visage de Cale, bien qu’il ne sache pas quel genre d’expression il devait avoir envers Raon, On et Hong qui volaient extrêmement rapidement vers lui.

Les coins de ses lèvres commencèrent lentement à se soulever.

Un Cale souriant ouvrit la bouche pour parler.

C’était parce qu’il voulait saluer chaleureusement les enfants de neuf ans en moyenne.

« Humain ! »

Cependant, les enfants étaient plus rapides que Cale.

Le plus jeune, le Dragon noir, se mit à crier.

« Humain, tu es un idiot stupide ! »

‘…Quoi ?’

Cale sursauta. Cependant, Raon ne s’arrêta pas.

« Tu trouves ça drôle ? Pourquoi restes-tu immobile alors qu’un pilier de feu géant jaillit dans ton dos ?! Humain, tu es si stupide ! »

Les enfants de neuf ans en moyenne ne purent s’empêcher d’être inquiets en s’approchant de Cale.

Baaaaang ! Baaaaang !

Des explosions continuaient de se produire derrière Cale, un liquide noir jaillissait tandis que la colonne de feu et le vent l’engloutissaient dès qu’il jaillissait.

Les enfants de neuf ans en moyenne ne pouvaient s’empêcher de se sentir frustrés en voyant Cale essayer de sourire alors que tout cela se passait juste derrière lui.

« Je suis d’accord ! Tu es stupide ! Tu es vraiment très stupide ! »

Après le Dragon noir qui criait d’un ton solennel se trouvait le Chaton rouge qui secouait la tête.

Le sourire sur les lèvres de Cale commença à disparaître.

Le Chaton argenté soupira à ce moment et intervint.

« Je ne sais pas pourquoi tu nous inquiètes plus que nos plus jeunes. »

L’expression de Cale devint étrange.

« C’est vrai ! Le grand et puissant Raon ne fait pas s’inquiéter les autres ! Mais toi, l’humain, tu fais en sorte que les gens s’inquiètent plus pour toi que pour un enfant de six ans !

– C’est sérieux ! »

Cale ne put s’empêcher de soupirer après avoir vu Raon et Hong être d’accord avec On.

« Soupir, ma pauvre- eek ! »

Ma pauvre vie.

Cale trébucha alors qu’il s’apprêtait à dire cela. Ses yeux s’étaient ouverts en grand.

Tout s’était passé en un instant.

« …Euh…mm, Eruhaben-nim ? »

Cale regarda vers la personne qui s’était instantanément téléportée derrière lui pour l’attraper par ses vêtements afin de le maintenir debout. L’ancien Dragon s’accrochait aux vêtements de Cale avec un regard extrêmement glacial.

« Tu sembles vouloir faire face à la rage d’un dragon.

– …Excusez-moi ? »

Pourquoi parle-t-il soudainement de rage ?

Cale commençait à avoir l’air anxieux.

J’ai même apporté l’ancien artefact avec moi.

Cale secoua la jarre pour la lui montrer, mais l’ancien Dragon ne bougea pas, continuant à pendre Cale par ses vêtements et s’éloignant de la montagne noire en train d’exploser.

« C’est vrai ! Papi Gold a raison ! Humain, veux-tu faire face à la rage d’un dragon ?!

– Il y a aussi la rage du chat !

– Ay. »

Les enfants de neuf ans en moyenne s’amusèrent de la remarque d’Eruhaben. Bien sûr, Cale avait l’impression d’avoir reçu le plus de dommages du soupir de On à la fin.

Cependant, il y avait encore d’autres dommages mentaux à subir.

« …Huuuu. »

‘…Choi Han vient de soupirer.’

Choi Han soupira en regardant Cale avant de hocher la tête vers On.

Baaaaang ! Bang ! Baaaaang !

Les explosions se poursuivirent.

L’expression de Cale devint encore plus étrange après avoir vu les actions de son groupe à son égard.

Il n’y avait rien à faire.

L’ancien Dragon qui le tenait était couvert de sueur. Il pouvait également voir l’expression hagarde sur le visage de Choi Han.

Pat. Pat. Pat.

Même les pattes des enfants de neuf ans en moyenne qui le caressaient tremblaient légèrement. C’était comme si les pattes molles et chaudes le touchaient prudemment pour voir si ce qu’ils avaient sous les yeux était réel.

Cependant, ils parlaient tous comme si de rien n’était.

« Cale, on dirait que la purification n’est pas encore terminée.

– Humain ! Sommes-nous en train de détruire l’île ? Nous nous sommes débarrassés de tout le brouillard !

– Cale-nim, qu’est-ce que tu veux que je fasse ? »

L’expression de Cale devint plus étrange. On aurait dit qu’il essayait de sourire et de froncer les sourcils en même temps.

Raon observa attentivement cette expression avant de commencer à parler.

« Humain ! Quelle mauvaise pensée te traverse l’esprit en ce moment ? Montrons cette expression narquoise à l’Étoile Blanche ! »

‘Bon sang !’

L’expression de Cale revint instantanément à la normale.

Il regarda derrière lui tout en étant toujours retenu par ses vêtements.

Baaaaaang !

Boum, boooooum !

Les explosions se succédaient sans discontinuer.

Le pilier de feu commença à s’agrandir.

– Kahahaha ! Détruire ! Purifiez ! C’est une mer de feu !

Il pouvait entendre la voix du radin.

– Je suis vraiment en train de créer du feu au sommet de l’océan ! Ahahahahah ! Je suis quelqu’un qui fait ce que je dis ! Kahahahahah !

…Est-il devenu fou ?

Cale ressentait quelque chose d’étrange dans la réaction exagérée du Feu de la Destruction.

Il ne put s’empêcher de froncer les sourcils.

‘Hihihi ! Feu ! Feu !

Kahahaha ! Détruisez ! C’est une mer de feu ! Je suis si heureux ! C’est si excitant !’

‘Détruisons tout ! Je suis le vent de la destruction ! Mon destin est d’apporter la destruction partout ! Je suis le destructeur libre !’

Certaines réactions des Élémentaires du Vent donnaient des frissons à Cale.

Bien sûr, il y avait aussi des Élémentaires de vent normaux.

L’un d’entre eux s’approcha de Cale et lui chuchota doucement à l’oreille.

‘…Nous avons beaucoup d’amis bizarres. Je vous demande d’être compréhensif.’

Cale répondit à ce murmure avec une expression stoïque sur son visage.

« À partir de maintenant… »

Le groupe de Cale, les élémentaires du vent et même le radin se concentrèrent sur Cale.

Même ceux qui étaient plus lents à arriver étaient assez proches pour le voir commencer à parler.

« Ami ! »

Le Roi Mercenaire Bud, Ron et Beacrox étaient tous assistés par le mage de haut rang Glenn Poeff qui utilisait la magie de vol sur eux tous.

Bien sûr, Glenn Poeff attendait sur le toit du navire. Il était là au cas où quelque chose de grave se produirait.

Le Roi Mercenaire Bud Illis, qui se précipitait rapidement vers les autres avec Ron et Beacrox, ne savait plus où donner de la tête en voyant le visage extrêmement maigre de Cale qui était devenu totalement pâle après une semaine.

‘Quel genre de problèmes a-t-il rencontré ?!’

Il pensa qu’il devait rapidement prendre Cale et partir.

Cependant, Bud put entendre la voix de Cale dès qu’il s’approcha.

‘À partir de maintenant…’

C’est ce que Cale avait dit après cela.

« Nous allons détruire l’île. »

‘…Hein ?’

Bud Illis tressaillit en voyant Cale debout, avec en arrière-plan le feu et le vent qui engloutissaient le mana mort.

Cale continua calmement à parler.

« Une mer de feu. »

Il y avait encore beaucoup de mana mort à l’intérieur de la montagne noire.

Il avait besoin d’un pouvoir plus puissant pour le purifier.

« Je pense à mettre le feu à la mer. »

‘Hein ?’

Bud resta planté là avec une expression vide tandis que Ron et Beacrox derrière lui commençaient à parler.

« Le jeune maître-nim est toujours le même.

– …Il a l’air d’aller bien puisqu’il agit comme ça. »

Le duo Molan était calme.

Seul Bud regardait l’interaction suivante avec une expression vide.

« Humain ! Je vais mettre un bouclier autour de l’île jumelle, à côté d’elle et de la mer !

– Je contrôlerai le brouillard !

– Je les aiderai tous les deux ! »

Les enfants de neuf ans en moyenne commencèrent à bouger.

Bud pouvait sentir la grande quantité de mana qui s’écoulait du Dragon noir. On aurait dit une quantité extraordinaire de mana.

Les deux chatons étaient à côté du jeune Dragon.

« Choi Han, balance ton épée et lance ton aura vers la montagne noire et les environs.

– Oui, Cale-nim. »

Choi Han sortit son épée.

Bud eut la chair de poule sur les bras après avoir vu l’épée de Choi Han sortir du fourreau pour la première fois.

‘…Ceci.’

L’aura noire étincelante s’éleva vers le ciel sans s’arrêter. Choi Han commença à envoyer cette aura vers la montagne noire.

Baaaaaaaaaaaang !

Une explosion retentit aux oreilles de Bud.

Le Roi Mercenaire regarda un grand cratère apparaître sur la montagne noire qui n’avait que des petites fissures en forme de toile d’araignée jusqu’à présent.

Spuuurt !

Du mana mort commença à sortir du cratère.

‘Il n’est définitivement pas du niveau d’un maître épéiste normal.’

Le Roi des Mercenaires ne put s’empêcher de se sentir nerveux en voyant la force écrasante de Choi Han qui continuait d’attaquer et de détruire la montagne noire.

Cependant, ce n’était que le début.

Ooooooong-

Le Roi Mercenaire tourna la tête après avoir senti la vibration du mana.

« …Ho. »

Il pouvait voir un grand bouclier argenté qui protégeait l’île de sa ville natale. Ils avaient dû devenir invisibles à un moment donné, car il ne voyait plus le petit Dragon ni les chatons.

« C’est ton tour maintenant. »

Bud tourna la tête après avoir entendu cette voix.

Eruhaben lâcha les vêtements de Cale et se plaça à côté de lui. Beacrox et Ron avaient dépassé le roi des mercenaires et se tenaient derrière Cale.

Cale tendit l’ancien artefact à Ron avant de tendre lentement sa main qui tenait le fouet de la toupie, ainsi que sa main vide, vers l’avant.

Booooooooooooum.

La montagne noire s’effondrait sous l’effet des attaques de Choi Han et des tourbillons. Cependant, la main de Cale n’était pas dirigée vers le mana mort qui s’écoulait de la montagne en ruine.

Le ciel.

Les mains de Cale étaient dirigées vers le ciel.

Ruuuumble-

Le Roi Mercenaire ne put s’empêcher de se retourner après avoir entendu un bruit dans le ciel. Il leva les yeux.

Le ciel était clair grâce à On.

C’était un ciel bleu et clair qu’il était rare de voir ici.

Les yeux du roi des mercenaires s’écarquillèrent en regardant le ciel.

Il était rouge.

Tout était devenu rouge.

Tout ce qu’il regardait était devenu rouge.

Et puis, un instant après avoir réalisé ce fait…

Baaaaang ! Baaaaang ! Baaaaang !

Il pouvait entendre le son des éclairs enflammés s’écraser sur l’île noire.

Les foudres couleur or rose descendaient sans fin vers l’île noire.

Cale commença à parler à ce moment-là.

« Ne les faites pas exploser. »

Ne faites pas exploser le feu ou les foudres.

Le Roi Mercenaire Bud pouvait le sentir.

C’était l’odeur du vent.

Il pouvait sentir la puissance ancienne de l’attribut de vent de Cale.

Le Roi Mercenaire pouvait voir de petits tourbillons qui commençaient à couvrir l’île noire.

L’île était brûlée par le feu et les foudres.

Le vent rugissait en plus de cela.

Il n’éteignait pas le feu.

Le feu et le vent se mélangèrent pour créer un vent rouge. Ce vent rouge commença à se répandre dans toute l’île.

« …Ah. »

Le Roi Mercenaire pouvait voir le mana mort noir disparaître au contact des foudres ardentes et du vent.

Tout ce qui restait était de la poussière étincelante.

C’était des cendres roses.

« Haaaa ! »

Le Roi Mercenaire tourna la tête après avoir entendu quelqu’un respirer profondément.

Cale s’apprêtait à se pencher en avant. Cependant, Beacrox le rattrapa.

« Jeune maître-nim. »

Ron soutint également Cale.

Cependant, Cale ne pouvait pas entendre la voix de Ron.

‘Nous dansons !’

‘Dansons !’

Il écoutait les voix des élémentaires de vent.

‘Vous, vous êtes tous libres maintenant ! Au revoir !’

‘Au revoir ! Nous dansons dans l’espoir que vous fassiez un bon voyage !’

Les élémentaires du vent créaient de petits tourbillons afin de guider le feu de Cale vers le mana mort.

Ils dansaient.

Les élémentaires du vent disaient au revoir aux pauvres âmes qui étaient restées coincées ici depuis les temps anciens.

Swoooooosh- Swooooooosh-

Des cendres couleur or rose, aussi belles que des pétales de fleurs, s’envolèrent là où le vent passait.

Le mana mort n’existait plus à ces endroits.

Le sol noir avait également disparu.

Ces endroits n’étaient pas seulement recouverts de cendres couleur or rose.

Les choses changeaient sous les cendres. L’île du vent retrouvait lentement sa couleur après des dizaines de milliers d’années.

Swoooooosh- Swooooooosh-

Le vent réapparut et rassembla les cendres couleur or rose.

Cale pouvait entendre la voix du Super Rocher dans son esprit.

– Je suis soulagé.

Il était soulagé de voir que personne ne vivait sur cette île noire et qu’il n’y avait que de la terre et des rochers.

S’il y avait des êtres vivants ici…

S’il y avait des plantes, des animaux ou des humains…

Cale ne serait pas capable de tout brûler et de purifier le mana mort comme il l’avait fait avec le coup de foudre enflammé.

Swoooooooooooosh- Swoooooooosh-

Cale pouvait à nouveau entendre le son du vent.

‘Faisons-le tous ensemble !’

‘Attrapez les mains ! Les mains !’

‘Dansoooons~ ! Nous dansons !’

Les petits tourbillons commencèrent à se rassembler.

Les élémentaires du vent se tenaient par la main. Puis ils commencèrent à danser en cercle.

Les cendres couleur or rose commencèrent à tourner en rond en suivant le vent avant de s’élever dans le ciel. C’était comme si des pétales de fleurs s’envolaient.

Et enfin…

‘Au revoir !’

‘C’est l’heure des adieux ! Au revoir !’

Les élémentaires du vent firent leurs derniers adieux.

L’île noire disparut, remplacée par une île désolée et ravagée par le feu. Puis la neige rouge commença à tomber.

Plop.

Plop.

Cale ouvrit la paume de sa main après avoir senti quelque chose toucher ses joues.

Les cendres couleur or rose tombaient du ciel comme des pétales de fleurs.

Une magnifique couleur rouge recouvrait la terre désolée et l’océan calme.

– Je te remercie. Je le pense vraiment.

La voleuse commença à parler dans l’esprit de Cale.

– Mieux vaut tard que jamais.

Il pouvait également entendre la voix satisfaite du radin.

Cale leva la tête et regarda les cendres couleur or rose qui tombaient comme de la neige avant de baisser la tête.

Choi Han et les enfants de neuf ans en moyenne venaient vers lui. Eruhaben, Ron et Beacrox étaient déjà à ses côtés.

Cale commença à parler.

« Ha, haha- »

Il commença à rire.

Cependant, à ce moment-là…

« Ha, ugh ! »

Il dut s’arrêter de rire.

« Humain ! Tu ne peux pas t’évanouir ! »

Un morceau de tarte aux pommes détrempée au goût salé remplit la bouche de Cale.

Cale entendit également une voix près de son oreille.

« Jeune maître-nim. »

Ron touchait le sac de poche spatial sur la taille de Cale.

« Pourquoi n’y a-t-il plus qu’un jour de nourriture ? »

Ron lui souriait de son effrayant sourire bienveillant, Beacrox commençait à l’éblouir, et les morceaux de tarte aux pommes devenaient encore plus détrempés.

La voix douce et bienveillante de Ron remplit à nouveau son oreille.

« Notre jeune maître-nim, il semble que vous souhaitiez avoir une longue et profonde conversation avec votre serviteur Ron. Est-ce le cas ? »

Cale se tut après avoir vu le sourire sur le visage de Ron.

‘…Vieil homme effrayant.’

Ron lui lançait un regard vicieux malgré le sourire qu’il arborait, alors Cale continua tranquillement à mâcher les tartes aux pommes que les enfants âgés de neuf ans en moyenne lui donnaient.

S’il s’évanouissait maintenant…

S’il crachait du sang…

Il aurait probablement besoin de s’asseoir et de discuter avec ce vieil homme effrayant s’il faisait l’une ou l’autre de ces choses.

Munch munch.

Cale mâchait les tartes aux pommes que les enfants de neuf ans en moyenne lui donnaient avec plus de dévouement que jamais.

– … Je suis désolé.

Cependant, Cale avait tressailli en entendant la voix du Super Rocher.

– …La Vitalité du Cœur a maintenu l’état de ton corps pendant le test, mais tu es resté affamé pendant un long moment et tu as ensuite utilisé le pouvoir du radin. Même avec l’aide du vent…

Ramble ramble.

Le Super Rocher avait beaucoup de choses à dire.

– Même si tu es plus fort qu’avant, tu as utilisé un ancien pouvoir pour purifier cette grande quantité de mana mort alors que ton corps était plus faible que la normale… Donc, probablement… mm.

‘…Peut-être ?’

Cale avala le morceau de tarte aux pommes dans sa bouche avec urgence. Et puis, au moment où la tranche suivante s’était retrouvée dans sa bouche…

Le Super Rocher dit une fois de plus sur un ton d’excuse.

– Je suis désolé.

Cale s’évanouit avec le morceau de tarte aux pommes encore dans sa bouche.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Satoru monamour
3 mois il y a

Cale est encore tombé dans les pommes…
Merci pour la trad ♥

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser