Trash of Count’s Family Chapitre 353

Larmes (2)

***
Auteur : Yoo Ryeo Han

Traductrice : Moonkissed
***

Ploc ploc. Ploc ploc.

Un liquide noir continuait de couler du plafond du temple.

Crackle. Crackle.

D’un autre côté, les éclairs s’accumulaient lentement et devenaient de plus en plus puissants au dessus de la main de Cale.

– …Une mer de feu !

Il pouvait entendre la voix excitée du radin.

Il entendit les voix des élémentaires de vent en même temps.

‘Le mana mort commence à s’écouler plus rapidement ! Bientôt, il fera boum ! Boum ! Il va exploser !’

‘Nous avons atteint nos limites ! Tenir une semaine entière, c’était déjà donner le meilleur de nous-mêmes !’

‘C’est grave ! C’est très mauvais !’

Le mana mort qui avait coulé goutte à goutte commençait à s’écouler plus rapidement et tombait maintenant comme un petit ruisseau.

Cale partagea involontairement ses sentiments.

« …C’est beaucoup plus fort que ce à quoi je m’attendais. »

‘Wow ! Je pense qu’il peut vraiment nous entendre ! Il a dit que nous étions bruyants !’

‘Nous sommes un peu bruyants ! C’est vrai ? Je suis désolé. Ces types sont toujours comme ça.’

‘Kahahaha ! Faisons encore plus de bruit pour lui ! Cela fait longtemps qu’un humain n’a pas été capable de nous entendre !’

‘…Nos voix…il peut les entendre… Un ami… Un ami…est quelqu’un qui… Écoute la voix de ses amis……’

« Haaaa. »

Cale commença à froncer les sourcils.

Cependant, ses yeux regardaient rapidement autour de lui.

Il regarda l’endroit où se trouvait l’autel ainsi que le chemin qui menait à la sortie.

Ce chemin était déjà à moitié submergé par le mana mort.

Brrr. Brrr.

Le marbre noir commençait à se désagréger.

‘Il se brise ! Tout va être détruit ! Sniff, c’est si triste ! Tout le monde va mourir, qu’est-ce qu’on va faire ?!’

‘Les gens de cette île qui sentent l’alcool vont tous mourir. Les poissons aussi ! Et les plantes ! Waaaaaaaaaaaaaaah ! Les pauvres poissons ! Waaaaaaaaah !’

« …Ça me rend dingue. »

Certains élémentaires du vent se mirent à pleurer.

Leur bruit n’était pas une plaisanterie.

Cale regarda le fouet de la toupie dans sa main, même dans cette situation urgente.

‘Ai-je pris quelque chose d’inutile ? Oubliez les alliés puissants, j’ai juste l’impression d’avoir plus de bagages maintenant.’

L’expression de Cale redevint lentement stoïque.

Il entendit la voix de la voleuse à ce moment-là.

– …Ahem, hem ! Tu n’entendras pas les voix des élémentaires du vent si tu lâches le fouet de la toupie !

La voleuse ajouta maladroitement.

– Ne le détruisons pas.

Hooo.

Cale regarda le fouet dans sa main.

Il ouvrit la bouche pour parler.

« Dois-je le briser ? »

‘Gasp !’

‘Gasp ! I, il a dit qu’il allait le casser !’

‘On a peut-être fait trop de bruit !’

‘Les enfants, c’est pour cela que je vous ai dit de ne pas faire de bruit.’

‘N, ne le brise pas ! Je veux discuter avec les humains !’

Hooo.

Les coins des lèvres de Cale se retroussèrent.

Les élémentaires de vent semblaient vouloir éviter une situation où ils ne pourraient plus parler à Cale.

Cependant, il n’en connaissait pas la raison.

– Cale, ces élémentaires seront des alliés fiables pour toi !

Des alliés ?

Cale se mit à sourire. Il prit alors une expression chaleureuse.

« Hé, élémentaires du vent, c’est vous qui m’avez protégé la semaine dernière, non ? Merci. »

Un sourire éclatant similaire à celui qu’Alberu Crossman aurait eu en s’adressant aux nobles était sur le visage de Cale.

‘……Uh, oui ! Ce n’était pas difficile ! C’est sûr, ce n’est pas grand-chose !’

‘Il nous a dit merci ! Il nous a dit merci !’

‘Je suis soulagé… On dirait qu’il ne va pas casser le fouet. En tout cas, calmez-vous un peu !’

C’est à ce moment-là.

Crac.

Crac, crac !

Une grande fissure apparut sur le plafond du temple.

‘Oh non ! Il y a un trou dans le plafond !’

Il pouvait entendre les Élémentaires crier.

Au même moment, Cale entendit un bruit étrange.

Oooooooong- ooooooong-

Le temple tremblait. Cale pouvait sentir la zone trembler encore plus qu’avant. Cela lui donna la confirmation dont il avait besoin.

‘Il va bientôt se briser.’

‘La montagne noire va exploser.’

‘Cette installation de stockage de mana mort va exploser.’

Le temple trembla à nouveau, comme pour prouver que c’était bien le cas. Les élémentaires de vent commencèrent à exagérer.

‘Qu’est-ce qu’on fait ? Nous ne savons pas comment purifier le mana mort !’

‘…Je suis si triste. Sniiiiiff’

Quelques élémentaires commencèrent à regarder vers une personne.

C’était la seule personne vivante sur l’île du vent.

Cale Henituse.

Il fixait le trou dans le plafond.

« …Wow. »

Le marbre s’était fissuré et était tombé du plafond du temple.

Par-dessus, il y avait du verre transparent.

Cale pouvait voir à l’intérieur du verre.

Il était rempli de mana mort. On aurait dit un lac de mana mort sans fin. Il avait l’impression d’être au fond de ce lac et de regarder vers le haut.

« Où sommes-nous en ce moment ? »

demanda Cale aux élémentaires.

‘C’est le centre de la montagne noire !’

‘La zone administrative centrale de l’installation de stockage de mana. C’est l’endroit le plus bas et le plus central de la montagne noire que tu as vue.’

Cale commença à parler.

« C’est merveilleux. »

Il se souvenait de ce que la voleuse avait dit dans le passé. Il s’en souvenait clairement.

C’était ce qu’elle avait dit lorsqu’il avait fortifié le Feu de la Destruction.

‘Le feu doit retrouver ses pouvoirs d’origine pour que je puisse aussi utiliser mes vrais pouvoirs’.

‘Le pouvoir d’un vent libre ne se limite pas au mouvement et aux tourbillons. Le vent existe partout.’

‘C’est pourquoi il est plus beau lorsqu’il est avec quelqu’un d’autre que lorsqu’il est seul.’

Le vent et le feu.

Cale commença à parler.

« Je vais commencer à purifier le mana mort maintenant. »

Shaaaaaaaaaaaaaaaaa-

Le vent continuait à tourner autour de Cale. Il pointa sa main droite vers le plafond.

« Quel élémentaire veut m’accompagner ? »

Un vent calme soufflait à l’intérieur du temple.

Cependant, Cale ne trouvait pas cet endroit calme du tout.

‘Moi, moi !’

‘Je veux le faire ! Je veux faire une bonne action !’

‘Nous sommes libres si tu purifies cet endroit, libres !’

‘Aaahhhh ! Nous n’avons plus à nous en soucier !’

L’un des élémentaires se mit à crier très fort.

Des ! truction !

Cale gloussa et rassembla toutes les forces de son corps en un seul point.

Crackle, crackle.

Le feu qui remplissait son corps se dirigeait vers sa main.

« Rassemblez le vent pour moi. »

Cale demanda doucement aux élémentaires du vent.

Les élémentaires du vent protégeaient cet endroit, mais ils tuaient également tous les êtres vivants sans remords avec leurs lames de vent.

Ils n’étaient pas seulement des êtres bons et purs.

Ils avaient un côté cruel, car ils faisaient partie de la nature.

« Lame de vent. »

La chose qui avait fait de l’île du vent un endroit à craindre.

« Utilisez-la pour poignarder cette montagne. »

Cale leur demandait gentiment de taillader l’île.

Son corps recouvert d’une barrière de vent s’éleva en même temps vers le plafond.

Craaaaaaaack !

Le vent se transforma en lame et commença à taillader le mana mort de l’autre côté de la vitre, comme pour répondre à son mouvement.

Clang !

Le verre se brisa.

Le mana mort liquide commença à s’écouler.

Cale ouvrit la bouche pour parler à ce moment-là.

« Tirez vers le haut. »

Shhhhhh-

Un bruit de vent silencieux pouvait être entendu.

Puis, alors que la zone entière devenait noire…

Une lance d’or rose s’éleva et transperça les ténèbres.

* * *

Sept jours s’étaient écoulés depuis que Cale était entré sur l’île du Vent.

La nuit était passée et le soleil était au matin.

« …Merde. »

Beacrox Molan sortit une paire de gants blancs et les enfila. Il sortit ensuite la grande épée du fourreau qu’il portait dans son dos.

« Bud Illis, est-ce que quelque chose comme ça s’est déjà produit ? »

Le roi mercenaire Bud tressaillit sous le regard de Ron Molan avant de répondre.

« Jamais. Je n’ai jamais vu cela moi-même, ni dans aucun registre. »

Le navire attendait à l’extérieur de l’île du Vent depuis une semaine.

Bud Illis, qui se trouvait sur le pont, n’avait pas très bonne mine. Son regard était fixé sur l’île du Vent, l’une des trois zones interdites du continent oriental.

Tap.

Quelqu’un arriva sur le pont à ce moment-là.

C’était Choi Han.

« Le vent est devenu très faible. »

Il était 10 heures du matin.

Il restait deux heures avant l’heure prévue pour infiltrer l’île du Vent et retrouver Cale.

Le vent autour de l’île du Vent avait diminué au cours de la semaine passée.

Et il y a environ dix minutes, les tourbillons autour de l’île du Vent avaient soudainement disparu.

« …C’est donc ça l’île du vent ? »

Le mage Glenn, ami proche de Bud et seul survivant de la famille Poeff, avait une expression vide sur le visage.

« C’est terrible. »

L’île noire devenait de plus en plus visible à mesure que le vent disparaissait.

Elle devait vraiment faire partie des zones interdites.

Cependant, il n’eut pas le temps d’y prêter attention.

Quelque chose vola rapidement et atterrit juste devant le Roi Mercenaire Bud Illis.

‘…Un dragon.’

Le Mage Glenn pouvait voir l’ancien dragon lancer un regard féroce à Bud. Ses yeux, qui s’étaient déjà transformés en yeux ronds de reptile, fixaient Bud.

« Bud Illis, tu dis que ce n’est qu’une terre empoisonnée par le mana mort ?

– …Excusez-moi ? »

Eruhaben commença à froncer les sourcils après avoir vu Bud lui répondre sans rien dire.

« Eruhaben-nim ? »

Ron s’approcha prudemment de l’ancien dragon. C’est à ce moment-là.

« Raon ! »

Choi Han appela Raon. Un petit point noir qui se trouvait dans le ciel descendit rapidement et commença à grossir. Raon regarda Choi Han et lui répondit en criant.

« Je sais ! »

Choi Han quitta le pont d’un coup de pied après avoir entendu cette réponse.

La magie de vol l’entoura dès qu’il eut fait cela.

Ron, qui observait Choi Han, entendit un bruit étrange.

Ooooooo-

Ce n’était pas le bruit du vent.

La majorité du vent entourant l’Île du Vent avait disparu, laissant la zone calme.

Cependant, ils entendirent quelque chose d’étrange.

Oooooooong- ooooooong-

Le regard de Ron se dirigea lentement vers l’île noire qui devenait de plus en plus visible.

L’île tremblait.

‘Elle pleure !’

Ron regarda vers Raon.

Il pouvait voir Raon mettre du mana noir autour de lui.

« Ça pleure depuis l’île. »

‘Des pleurs ? Qui pleure ? Est-ce Cale ?’

Ron se posait de nombreuses questions en entendant la voix grave de l’ancien dragon.

« Cette île n’est pas seulement empoisonnée par le mana mort. »

Il ne le savait pas, car elle était étroitement gardée par le vent.

L’île et la zone autour de l’île étaient protégées par des vents violents qu’il ne pouvait pas sentir.

Cependant, Eruhaben pouvait sentir la présence qui devenait de plus en plus visible à mesure que le vent disparaissait.

Seuls Raon, Choi Han et Eruhaben l’avaient bien sentie. Ils étaient les seuls à l’avoir remarquée.

Le doigt de l’ancien dragon pointa la montagne noire.

« Cette montagne noire. Il y a une quantité importante de mana mort à l’intérieur de cette montagne. »

L’expression de Ron changea.

« Et cette île, non, cette montagne tremble en ce moment même. Elle tremble comme un volcan. Tu comprends ce que je veux dire ? »

Beacrox, qui se tenait tranquillement là, intervint.

« N’avez-vous pas dit que le jeune maître-nim se trouvait dans un temple sous cette montagne noire ? »

Cependant, personne ne répondit à sa question.

« Merde. »

Le Roi Mercenaire Bud donna un coup de pied sur le pont et Glenn lança immédiatement de la magie de vol sur lui. Il lança ensuite de la magie de vol sur lui-même et s’éleva dans le ciel.

Eruhaben était encore plus rapide que lui.

Il s’approchait de l’île noire à toute vitesse.

Cependant, d’autres personnes étaient encore plus rapides qu’Eruhaben.

« Raon.

– Je sais ! Nous allons nous dépêcher d’y aller maintenant ! »

Raon avait entouré Choi Han, On, Hong et lui-même d’un bouclier argenté tout en chargeant vers l’île noire.

Ooooooo-

Le grondement était encore plus fort une fois arrivé sur l’île.

Le sol semblait prêt à se fissurer et à laisser échapper quelque chose à tout moment. Choi Han se mordit les lèvres et entendit la voix de Raon dans son oreille.

« Je connais notre humain ! Il est probablement incapable de sortir parce qu’il essaie de se débarrasser du mana mort dans cette montagne ! J’en suis certain ! L’humain est une bonne personne ! »

Choi Han pensa à la façon dont Cale avait purifié les golems et le désespoir noir lors de la bataille du royaume de Whipper contre l’Empire.

Cale avait le pouvoir de purifier ce mana mort.

Cependant, qu’était-il arrivé à Cale après cela ?

Choi Han se souvenait clairement de ce moment.

Cale s’était évanoui après avoir purifié ces choses.

« Et il est probablement affamé parce qu’il n’a plus rien à manger !

– … Il est un idiot total !

– Si frustrant ! »

Les enfants de neuf ans en moyenne élevèrent la voix.

Cependant, ils ne s’entendaient pas très bien pour l’instant.

Oooooooong- ooooooong-

Le grondement était trop fort.

Il était semblable aux cris des gens qui avaient perdu la vie et étaient devenus le désespoir noir.

Choi Han se mordit à nouveau les lèvres.

C’est à ce moment-là.

« Reculez. »

Choi Han et les enfants de neuf ans en moyenne tressaillirent.

Quelqu’un apparut à côté d’eux à l’entrée du temple.

C’était Eruhaben.

Eruhaben qui avait des dizaines, non, des centaines d’orbes d’or blanc autour de lui leur bloquait le passage.

Choi Han regarda le visage pâle d’Eruhaben et les centaines d’orbes d’or blanc qui dégageaient un courant dangereux et commença à parler.

« Gold ! »

Mais Raon était plus rapide que lui.

« Je vais le faire ! Repose-toi, papi ! »

Raon ajouta rapidement.

« Je vais sauver l’humain et détruire tout ça aussi ! Je vais créer un bouclier et tout bloquer aussi ! Ne t’inquiète pas ! Je suis grand et puissant ! »

Choi Han hocha également la tête.

Cependant, ils pouvaient voir Eruhaben s’approcher d’eux en grognant.

Eruhaben commença à parler à voix basse.

« Vous ne le sentez pas ?

– Excusez-moi ? »

Choi Han répondit et Eruhaben commença à parler à Raon.

« Recule. Active ton bouclier. »

Raon était sur le point de répondre à Eruhaben.

C’était parce qu’il ne pouvait pas reculer car il devait sauver Cale.

Cependant, les yeux ronds de Raon devinrent encore plus grands.

Oooooooong- ooooooong-

L’île qui grondait.

La montagne au centre.

Les yeux de Raon se sont agrandis en regardant cette montagne.

Il se mit alors à sourire lentement.

Ses petites pattes avant se frappèrent inconsciemment l’une contre l’autre comme s’il applaudissait.

Oooooooong- ooooooong-

Le grondement commença à s’intensifier.

Il n’y avait plus aucun des tourbillons entourant l’Île du Vent.

Cependant, le petit Dragon se mit à crier.

« …Humain ! »

Il regarda vers la montagne noire.

Sous cette montagne…

Boum. Boum. Boum.

Il y avait un son qui battait au rythme d’un battement de cœur.

Boum. Boum. Boum !

Ce son commença à s’amplifier.

Raon pouvait le sentir.

À l’intérieur de cette montagne pleine de mana mort…

Il pouvait sentir une présence chaude venant des profondeurs.

Il y était habitué.

C’était un pouvoir appartenant à quelqu’un qui était toujours avec lui, quelqu’un qu’il regardait toujours.

Bang ! Bang ! Bang !

Les explosions commencèrent à s’amplifier.

Les enfants de neuf ans en moyenne pouvaient le voir.

L’île noire commençait à se fissurer.

Les roches noires de la montagne se brisaient et le sol se fissurait.

Bang ! Bang ! Bang !

L’explosion se dirigeait lentement vers le haut.

Raon pouvait le sentir.

La faible présence de chaleur s’intensifiait lentement et montait du bas vers le haut de l’île.

Le Dragon qui avait inconsciemment serré ses courtes pattes avant l’une contre l’autre se mit à crier.

« Humain ! »

‘C’est l’humain !

C’est la puissance de feu de l’humain !

C’est la puissance qui a permis de se débarrasser du désespoir noir !’

Raon savait que Cale allait bien, mais l’idée qu’il puisse être en danger lui donnait envie d’aller sauver Cale. En sentant la présence de Cale, Raon était incapable de contrôler les sentiments qui bouillonnaient en lui.

Et enfin…

Baaaaaaaaaaaang !

Une forte explosion apparut au sommet de la montagne.

On aurait dit un volcan en éruption.

Le sommet de la montagne se fendit et quelque chose commença à en sortir.

Ce n’était pas de la lave comme dans un volcan, c’était le mana noir de la mort.

Cependant, Raon affichait un sourire radieux.

« C’est notre humain ! »

Il fut instantanément englouti.

Le liquide noir qui jaillissait fut presque instantanément englouti par un feu de couleur or rose.

Le liquide noir disparut, et un grand feu d’or rose s’éleva à travers la montagne noire.

Ils pouvaient également voir les choses qui entouraient le feu.

Swoooooooooooosh- Swoooooooosh-

C’était le vent.

Les tourbillons qui avaient disparu insufflaient la vie au feu. Le feu qui se renforçait grâce au vent engloutissait le mana mort.

Le vent le soutenait afin que le feu puisse brûler plus fort et plus largement.

Il brûlait de plus en plus.

La montagne brûlait en rouge, comme si elle n’avait jamais été noire depuis le début.

Et il y avait une rafale de vent qui transperçait le feu.

Une personne se trouvait à l’intérieur de cette bourrasque.

Cale Henituse.

Il regardait la montagne en tenant l’ancien artefact et le fouet de la toupie dans ses mains.

La séparation du monde.

Une telle chose n’existait pas ici. Inconsciemment, Cale commença à parler aux gens qui se précipitaient vers lui.

« Je suis soulagé. »

En outre.

« …Nous sommes tous vivants. »

Cale pouvait sentir que lui et tous les autres étaient en vie.

Il fit une expression dont il ne pouvait dire si elle était riante, pleurait ou fronçait les sourcils.

C’était parce que Cale ne savait pas quel genre d’expression il devait avoir en ce moment.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser