Trash of Count’s Family Chapitre 341

Hein ? (2)

***
Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed
***

L’ancien dragon Eruhaben ignora Cale qui avait vu sa main trembler.

« Hmm. »

Il pouvait voir le regard de Cale qui était clairement inquiet, mais il l’ignora également. Il se dirigea ensuite lentement vers la table où étaient assis le prince héritier Alberu et Tasha.

La montagne de documents fut écartée et la table fut remplie de nourriture.

« Jeune maître Cale, vous vous êtes réveillé. »

Tasha se réveilla et commença à s’étirer en saluant Cale tandis que le vice-capitaine Hilsman était occupé à bavarder tout en posant les plats sur la table.

« Je dois faire savoir que vous vous êtes réveillé, jeune maître-nim ! Vous ne savez pas à quel point tout le monde a été admiratif en voyant votre bouclier argenté ! Je ne savais pas que je verrais quelque chose d’aussi sacré et choquant de toute ma vie ! »

Les yeux d’Hilsman qui continuaient à regarder Cale de temps en temps pendant qu’il parlait étaient encore pleins de larmes.

« Jeune maître-nim, à ce rythme, vous finirez par devenir le premier héros de tout le continent occidental ! Ahhahahahahaha ! Ce Hilsman sera si heureux que je pleurerai hystériquement ce jour-là ! »

Il continua ensuite en sanglotant.

« Ces deux dernières semaines… sniff, ces deux dernières semaines. Vous ne savez pas à quel point j’ai lutté avec des préoccupations et des inquiétudes à votre sujet, jeune maître-nim. Je n’ai même pas pu contacter le seigneur du territoire-nim ni la comtesse-nim, sniff. »

Il semblait vraiment s’être beaucoup inquiété, car Hilsman avait l’air plus maigre qu’avant. Il aurait été étrange qu’il ne soit pas inquiet, car le fils aîné de la maisonnée qu’il servait ne s’était pas réveillé depuis deux semaines.

Eruhaben observa un peu Hilsman avant de s’asseoir à côté de Tasha.

Il entendit la voix de Choi Han alors qu’il commençait à s’asseoir.

« Cale-nim. »

Choi Han, qui était resté silencieux pendant un moment, s’approcha du lit de Cale avant de poser prudemment quelques questions.

« Pensez-vous pouvoir manger ? Dois-je vous apporter une sorte de soupe ? »

La voix de Choi Han était légèrement tremblante, bien que son visage ait une expression calme.

Elle était similaire à la voix tremblante d’Hilsman qui déblatérait tout ce qui lui passait par la tête après avoir vu que Cale était debout.

Eruhaben ignora également cette voix et prit une tranche de pain.

C’est à ce moment-là.

« Hehe. »

Il pouvait entendre le rire de Raon.

Eruhaben tourna la tête. Raon s’était envolé à un moment donné et avait atterri à côté d’Eruhaben avant de lui sourire.

« …Qu’est-ce qu’il y a, petit ? »

L’ancien dragon entendit la voix de Cale qui lui répondait.

« Nous nous rendrons sur le continent de l’Est après le repas. »

Tout le monde s’arrêta de bouger.

Tasha qui vérifiait le teint de Cale en s’étirant, le prince héritier Alberu qui débarrassait les documents sur la table, Choi Han qui était près du lit de Cale, et le bruyant sans raison Hilsman.

Et enfin, même Eruhaben.

Tous sursautèrent.

« Génial ! En route pour le continent de l’Est ! »

Seul Raon répondit avec excitation. Le prince héritier commença à parler après que Raon ait rompu le silence.

« …Tu n’es pas encore tout à fait réveillé ? »

Il semblait sidéré.

Tu t’es enfin réveillé après deux semaines.

De son côté, Eruhaben garda la bouche fermée, mais son expression devint sinistre.

Cale commença à parler tranquillement.

« Choi Han, de la viande. »

Choi Han découpa rapidement le steak à l’aide de son art de l’épée et le tendit à Cale.

Cale poignarda un morceau de viande et le plaça dans sa bouche avant de continuer à parler.

« J’ai entendu le prince impérial Adin parler à quelqu’un.

– C’est vrai ! Nous l’avons entendu parler ! »

Raon tapota le côté d’Eruhaben.

« Gold ! Écoute notre humain ! Tu peux même gagner des pièces d’or dans ton sommeil si tu fais ce qu’il dit !

– Huuuuu. »

Eruhaben poussa un soupir.

Cale n’en avait cure, car il faisait toujours les choses à sa manière. Il continua à dire ce qu’il avait à dire.

« Actuellement, Arm et l’Étoile Blanche prévoient de dévorer le monde souterrain du continent oriental et la Guilde des Mercenaires. »

Cale se souvint de la conversation qu’Adin avait eue avec son subordonné dans les sous-sols de la Tour de la cloche des alchimistes.

‘Votre Altesse, je pense toujours qu’il serait bon d’envoyer quelqu’un sur le continent de l’Est. Il n’est pas normal que vous alliez vous occuper personnellement d’un simple roi mercenaire.’

‘Envoyez-moi, votre Altesse. J’irai sur le continent de l’Est et j’enlèverai au Roi des mercenaires le pouvoir de vous donner une nouvelle vie.’

Il s’agissait de l’information selon laquelle le roi des mercenaires avait un pouvoir de guérison.

‘Ce n’est pas nécessaire. Arm va bientôt se mettre en route pour dévorer la guilde des mercenaires.’

‘Arm sera-t-il capable de le faire ?’

‘L’Étoile blanche est sur le continent oriental depuis quelques mois pour s’en occuper. C’est pourquoi le Maître de la Tour est également là pour faire un rapport sur la guerre et s’occuper d’autres choses.’

L’information selon laquelle l’Étoile Blanche visait la Guilde des Mercenaires et qu’il s’en occupait depuis quelques mois.

Cale se souvint de ces deux informations alors qu’il reprenait la parole.

« Le roi des mercenaires est censé avoir un pouvoir de guérison. »

Le regard de Cale se dirigea vers Eruhaben.

Les autres regardèrent également vers Eruhaben, et Raon commença à parler à l’ancien dragon.

« Gold ! Tu dois absolument venir avec nous ! Sinon, je détruirai tout ! »

L’ancien dragon à l’expression pâle ne dit rien et continua à manger. Un étrange silence régnait dans la pièce.

Cependant, ce silence fut rapidement rompu.

« Sniff. Vos premiers mots après votre réveil au bout de deux semaines sont d’aider quelqu’un à nouveau. Je vais certainement partager cette histoire admirable avec les générations futures ! »

Cale ignora Hilsman. C’était plus facile ainsi.

Il détourna le regard pour voir le prince héritier le fixer presque du regard. Cale ajouta rapidement, comme s’il voulait dire à Alberu de ne pas se faire de fausses idées.

« J’ai l’intention de faire un court voyage. Je n’ai aucune envie d’entamer tout de suite le deuxième round avec l’Étoile Blanche. »

C’était la vérité.

« J’ai juste l’intention de discuter avec le roi des mercenaires et de ramener son pouvoir de guérison. »

La voix de Raon se fit entendre dans l’esprit de Cale.

– Humain ! Le roi des mercenaires est-il quelqu’un de bien ? Est-ce qu’il te le donnera si vous discutez ? C’est un pouvoir de guérison.

‘Qui sait ?

Comment pourrais-je savoir quoi que ce soit sur le Roi Mercenaire ?’

Cale n’avait aucune idée du type de conversation qu’il allait avoir avec le Roi Mercenaire. C’est pourquoi il resta vague.

« Je reviendrai aussi vite que possible pour aider au travail dans l’Empire. Je n’ai pas l’intention d’emmener beaucoup de monde et je n’emmènerai que le nombre minimum de personnes pour qu’il n’y ait pas de travail supplémentaire pour les personnes restantes. »

Oui, il était temps pour le prince héritier de retourner au royaume de Roan.

Il était parti depuis trop longtemps.

« C’est pourquoi je pense que vous pouvez également rentrer maintenant, votre Altesse. Je vous en remercierai même…

– Haaaa. »

Il entendit un profond soupir.

Clac !

Une pile de documents fut projetée dans un coin.

« Votre Altesse ? »

Cale vit le prince héritier Alberu, qui avait jeté les documents de côté, commencer à se brosser le visage avec ses deux mains.

Pourquoi agit-il ainsi tout à coup ?

Le prince héritier ne put s’empêcher de fixer Cale avec incrédulité.

Je ne le comprends pas du tout.

Alberu ne comprenait plus très bien Cale. Non, il pouvait comprendre, mais il ne voulait plus dépenser d’énergie pour le comprendre.

Le voyou qui est resté inconscient pendant plus de deux semaines veut se déplacer dès son réveil pour obtenir un pouvoir de guérison pour un dragon ?

Est-ce que c’est logique ?

Bien sûr, c’était logique.

Cependant, Alberu, qui était arrivé furtivement à la capitale sous sa forme d’elfe noir, avait vu la vidéo de la bataille enregistrée par Rosalyn.

Honnêtement…

C’était choquant.

Alberu avait été très choqué.

Ils avaient souvent parlé d’Arm et de l’Étoile Blanche, mais la bataille contre eux dépassait à présent les attentes d’Alberu.

Les personnes qui s’étaient battues contre un ennemi aussi puissant étaient des gens qu’Alberu connaissait personnellement.

L’atmosphère dans cet endroit avait été terrible lorsque le voyou qui avait activé les grands foudres de feu et le bouclier avait perdu connaissance.

« Cale.

– Oui, votre Altesse. »

Bien sûr, l’atmosphère n’avait pas été complètement terrible.

Ils avaient réussi à protéger la capitale de l’Empire et à éviter que la majorité des gens ne soient blessés. Ils avaient déjà vu Cale perdre connaissance, mais cela n’avait jamais duré plus de trois jours.

« Qu’est-ce que tu as dit que ton rêve était ? »

Cependant, cette fois-ci, il s’agissait de deux semaines.

Alberu s’était caché dans cette chambre pendant tout ce temps et avait accompli toutes les tâches qui lui incombaient tout en observant la situation dans son ensemble.

« Être un fainéant, votre altesse. »

Alberu commença à froncer les sourcils après avoir entendu cette réponse désinvolte.

Il pensa aux personnes qui s’étaient prudemment approchées du lit de Cale au cours des deux dernières semaines. Les deux dragons avaient pratiquement vécu près du lit.

Alberu répondit d’un ton agacé tandis que Cale sursautait en voyant le visage froncé et le regard sérieux d’Alberu.

« Je te laisserai définitivement être un fainéant.

– Wow. »

Le visage de Cale semblait soudain plein de vitalité.

« Vraiment ? »

demanda-t-il rapidement d’une voix excitée.

Alberu répondit rapidement.

« Tu es un enfant immature.

– Pardon ?

– Mange ta viande. »

Alberu se leva alors et claqua la porte de la chambre en partant. Cale regarda la porte de la chambre en état de choc, mais hocha la tête à une question qui ne tarda pas à suivre.

« Cale-nim.

– Oui ? »

C’était Choi Han.

« Je vais définitivement venir avec vous, n’est-ce pas ?

– Oui, bien sûr. »

Ils risquaient de tomber sur l’Étoile Blanche en allant rencontrer le Roi Mercenaire et Eruhaben n’était pas au mieux de sa forme en ce moment.

Ils essaieraient d’éviter une confrontation autant que possible, mais Raon et Choi Han devaient être là avec lui si cela arrivait.

Il voulait vraiment emmener tout le monde avec lui, mais ce serait difficile étant donné la situation actuelle sur le continent occidental.

« …Je suis soulagé. »

Hmm ?

Cale trouva étrange que Choi Han dise qu’il était soulagé avec un regard vicieux, mais laissa faire.

C’était parce qu’il avait encore besoin d’entendre la réponse de quelqu’un d’autre.

« Eruhaben-nim ?

– Huuuuu. »

L’ancien dragon soupira avant de hocher la tête. Cale hocha finalement la tête en signe de satisfaction et posa une autre question.

« Que signifie détruire l’âme de quelqu’un ? »

Le visage d’Eruhaben se raidit un peu.

Il pouvait voir le regard sérieux de Cale.

L’étoile blanche.

Cale n’avait pas cessé de penser à l’existence de l’Étoile Blanche.

« De même, la maison de l’Attrape-Dragon. J’aimerais savoir si vous avez des informations à ce sujet. »

Eruhaben avait déjà réfléchi aux choses à dire à Cale une fois qu’il se serait réveillé.

Cependant, quelque chose l’empêchait de répondre à ce moment-là.

Clic.

La porte de la chambre s’ouvrit à nouveau avec un petit bruit.

Cale écarquilla les yeux. C’était le prince héritier Alberu.

Il venait de partir, mais il était déjà de retour. Alberu s’approcha de Cale et lui lança un document.

« Qu’est-ce que c’est ? »

Alberu fronça encore les sourcils en expliquant.

« Des informations sur le roi des mercenaires.

– Ohhhh. »

Le coin des lèvres de Cale tressaillit.

‘C’est vraiment quelqu’un d’affectueux.’

Cale se mit à sourire en regardant les documents contenant des informations sur le Roi Mercenaire.

« Votre Altesse, vous avez vraiment un cœur plus chaud que la chaleur du soleil… »

Il dut cesser de faire de la lèche.

Alberu l’avait interrompu.

« Même si le royaume de Roan se trouve sur le continent occidental et ne connaît pas grand-chose au continent oriental, le roi des mercenaires est l’une des personnes les plus fortes et les plus influentes du continent oriental. C’est pourquoi nous avons au moins quelques informations de base à son sujet.

– …C’est très basique. »

Il n’y avait que trois informations sur le Roi Mercenaire.

< Bud Illis, 35 ans. >

Le nom du Roi Mercenaire était Bud Illis.

Cale continua de lire les informations sur le document.

< C'est un fou. >

C’était la première des trois informations. Cale commença à s’inquiéter pour son voyage sur le continent de l’Est.

La deuxième information.

< C'est un maître épéiste et on pense qu'il a une capacité spéciale que nous n'avons pas pu déterminer. >

L’expression de Cale était devenue étrange.

Une capacité spéciale qu’ils n’ont pas pu déterminer. Cela lui fit penser à des pouvoirs anciens. Il pensa qu’il pourrait même s’agir du pouvoir de guérison que le Roi Mercenaire était supposé avoir.

« Qu’en penses-tu ? »

Cale détourna les yeux du document à la question d’Alberu et regarda vers lui.

Alberu souriait. Cale se mit à sourire à son tour.

« C’est merveilleux. »

La troisième information sur le roi des mercenaires.

< Il est fou d'alcool. "Quiconque sait bien boire est mon ami !" >

Cale semblait heureux.

« Mon instinct naturel d’ordure m’excite. »

Cale Henituse buvait très bien même si son visage devenait rouge très rapidement.

Il avait déjà l’impression d’être l’ami du roi des mercenaires.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser