Trash of Count’s Family Chapitre 315

Je suis blessé (1)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

C’était agréable de rire joyeusement comme ça.

Cale continua de rire après avoir vu Rosalyn rire bruyamment comme lui, Eruhaben glousser, et tous les autres avoir l’air confus.

« Hahahaha- ha ! »

Il rit bruyamment une fois de plus avant de s’arrêter soudainement.
Son corps se recroquevilla alors vers l’avant.

« …Huff ! »

Cale prit inconsciemment une grande inspiration.
Ni sang ni gémissement ne sortirent de sa bouche ouverte.

– Humain ! Qu’est-ce qu’il y a ? Est-ce que tu vas bien ?

La voix inquiète de Raon se fit entendre. Rosalyn commença immédiatement à soutenir Cale.

« Jeune maître Cale ! Êtes-vous… ? »

Le regard de Rosalyn qui observait le teint de Cale se focalisa rapidement ailleurs alors qu’elle cessait de parler. Son regard regardait au-delà de l’épaule de Cale.

Le ciel s’éclaircissait lentement, la nuit touchait à sa fin.
Le ciel bleu était suffisamment éclairé pour que les troncs d’arbres noirs qui remplissaient la section 7 soient désormais clairement visibles.

Rosalyn se mordit les lèvres.

Rien n’était gratuit dans la vie.

La section 7 était remplie de gros troncs d’arbres reliés entre eux. Cependant, aucun bâtiment n’avait été détruit par ces troncs d’arbres.
Ils occupaient simplement l’espace entre les bâtiments, les gens et les arbres.

Après avoir regardé autour d’elle pendant quelques secondes, elle se tourna vers Cale et se concentra pour le soutenir à nouveau.

« …Jeune maître Cale. »

Elle pouvait voir les mains de Cale.
Le bout de ses mains blanches tremblait.
Les coins des lèvres de Rosalyn tremblaient.

‘Oui, le jeune maître Cale paie toujours le prix de cette façon.’

Elle s’agrippa fermement au corps sans force de Cale qui voulait tomber. Cependant, elle n’était pas assez forte pour le soutenir à elle seule. Ils se regardèrent tous les deux et elle put voir que les pupilles de Cale tremblaient.
Il ouvrait et fermait la bouche comme s’il voulait dire quelque chose, mais il était incapable de dire quoi que ce soit, probablement parce qu’il n’avait pas la force de parler.

Il avait l’air si mal en point, presque comme si la personne qui riait joyeusement quelques secondes auparavant n’avait jamais été là.
Il n’avait jamais eu l’air aussi mal en point.

« Rosalyn, je vais le faire. »

Choi Han s’était approché d’eux à un moment donné et tendait la main en disant qu’il soutiendrait Cale.
Rosalyn soupira et s’apprêtait à remettre Cale à Choi Han lorsque quelqu’un d’autre intervint.

« … Eruhaben-nim. »

L’ancien dragon Eruhaben soutint facilement Cale.
Non, il souleva Cale et le mit sur son épaule.

« Eruhaben-nim ! Cale-nim est dans un état dangereux en ce moment ! »

Le cri choqué de Choi Han atteignit à la fois les ennemis et les alliés.
Litana s’approchait du Cale pâle.

« Je vais le porter. C’est mon travail de le garder. »

C’est alors que l’Elfe noire Tasha ferma étroitement les yeux et les rouvrit avec une expression amère sur le visage après avoir vu l’expression préoccupée et inquiète de Choi Han.

‘Est-ce qu’il est fou ? Pourquoi me porte-t-il ?
Je ne suis pas en danger !’

Cale tenta de secouer la tête avec ferveur tout en étant porté sur l’épaule d’Eruhaben. Cependant, son corps trembla un moment avant que sa tête ne tombe faiblement.

‘Ah, si ennuyeux.’

Il était extrêmement ennuyé en ce moment.
Cale parvint à peine à ouvrir la bouche, mais il ne pouvait pas parler correctement. Il ne parvint qu’à prononcer faiblement quelques mots.

« Je suis… hung…… »

L’ancien dragon était capable d’entendre clairement cette voix calme.

« Tsk, pauvre bâtard. On dirait que tu as été possédé par un fantôme qui est mort de faim maintenant que ton assiette est meilleure. »

‘Hourra pour les Dragons !’

Cale était extrêmement heureux. Eruhaben avait instantanément compris son état.
Il était vraiment possédé par un fantôme affamé.

– J’ai faim. J’ai faim parce que j’ai utilisé mes pouvoirs.

La gloutonne ne cessait de harceler Cale dans son esprit.

– Nous avons utilisé nos pouvoirs pour faire pousser les troncs d’arbres. Je n’ai plus de force.

Il n’y avait vraiment plus de force dans le corps de Cale.
Il avait également très faim. Il avait l’impression qu’il devait manger quelque chose pour pouvoir faire quoi que ce soit.

– Humain ! J’ai beaucoup de tartes aux pommes !

Cale ignore les commentaires de Raon. Il en mangerait parce qu’un enfant lui en donnait, mais il avait envie de quelque chose de gras en ce moment.

« …B…..
– Oui, du bœuf.
– …P-
– Oui, on va te donner du porc aussi. »

‘Ah, c’est vraiment le miracle de l’expérience.’

Cale baissa la tête après avoir admiré comment Eruhaben pouvait comprendre ce qu’il essayait de dire.

Rosalyn et Choi Han regardaient Eruhaben. Ils semblaient lui demander de s’expliquer. L’ancien dragon hocha la tête et commença à parler.

« Finissons-en.
– Pardon ? »

Eruhaben afficha un sourire sur son beau visage, tandis que Rosalyn lui répondait, confuse.

« Nous devons tous terminer nos tâches puisque la nuit se termine. »

Cale pensait à lui-même tout en se laissant tomber sur l’épaule d’Eruhaben.

‘Ah, la sagesse des vieux’.

Eruhaben avait raison de dire qu’ils devaient finir les choses.

Pat. Pat.

Cale sentit que quelqu’un lui tapotait le dos.

« Repose-toi un peu. Tu n’as pas de chance. »
– Il a raison ! Humain, repose-toi comme papi Gold dit !

‘…Non.’

Cale voulait secouer la tête.

‘Non… donnez-moi d’abord à manger.
J’ai faim.
Bon sang.’

Cale ferma les yeux. Il avait l’impression qu’il devait dormir un peu.
Il y avait des gens talentueux et des Dragons présents, ils devraient donc pouvoir s’occuper du reste.
Cale s’endormit instantanément.

C’est pourquoi il ne parvint pas à voir le regard des guerriers de la Jungle qui réfléchissaient tranquillement à leur victoire plutôt que d’applaudir à tout rompre.

Ils avaient toujours eu une vie difficile dans la nature en tant que guerriers.
Tous leurs regards étaient passés au moins une fois sur Cale évanoui.

* * *

Litana, la reine de la jungle.
Elle se mit rapidement à marcher en posant une question à l’un des elfes noirs.

« Le jeune maître Cale s’est réveillé ?
– Oui, votre majesté ! »

Une heure.
Cale était censé s’être réveillé au bout d’une heure.

‘…À quel point doit-il être inquiet de la situation pour se réveiller au bout d’une heure alors qu’il a instantanément perdu conscience comme ça ?’

Litana pensait que le Commandant Cale était si inquiet qu’il ne pouvait même pas se détendre correctement.

Elle commença rapidement à marcher vers la tente où se trouvaient Cale et son groupe. Le palais était dans un état chaotique en ce moment, ils avaient donc dû rapidement installer cette tente près du palais.

‘…Nécromancienne ?’

Elle pouvait voir une robe noire s’accroupir près d’un tronc d’arbre noir et poser sa main dessus.
Elle se demandait ce que Mary faisait accroupie là, mais elle passa à côté d’elle car elle était pressée.

« …Mon estomac… »

Litana ne prêta pas attention à ce que Mary marmonnait alors qu’elle atteignait la tente.

« Hmm ? »

L’expression de Litana devint étrange alors qu’elle se tenait devant la tente.
Elle entendit un bruit inattendu venant de derrière elle.

Criii, criii.
Litana se retourna après avoir entendu quelque chose bouger sur des roues.

« Ah, vous êtes là, votre majesté ? »

Le maître épéiste Choi Han. Il s’approcha d’elle en poussant un chariot.
Il y avait beaucoup de nourriture sur le chariot.
L’odeur de la nourriture était similaire à celle qui se dégageait de l’intérieur de la tente.

« Pouvons-nous entrer ? »

Choi Han sourit et guida Litana à l’intérieur de la tente.
Litana entra lentement dans la tente.

« Oh, Mlle Lina ! »

Cale enfourna un gros morceau de bœuf dans sa bouche en la saluant.

« …Jeune maître Cale, vous allez bien ?
– Oui, je vais parfaitement bien. »

Cale répondit en continuant d’enfourner de la nourriture dans sa bouche.
Il était en quelque sorte capable de s’empiffrer élégamment. Choi Han, le vice-capitaine Hilsman et le Saint Jack étaient à ses côtés pour répondre à ses besoins.

– Ho ho ho, on dirait que je dois lui donner de l’argent pour la nourriture.

Litana tourna la tête après avoir entendu quelqu’un rire.

« …Le prince héritier Alberu. »
– Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus.

Alberu avait un regard incrédule à travers le dispositif de communication vidéo. Il regarda Litana et continua à parler.

– J’ai entendu la nouvelle de votre victoire. Félicitations.
« Merci. C’est grâce à votre aide. »
– Pas du tout. Les nations alliées doivent s’entraider. Je veux informer nos autres alliés de cette grande nouvelle, mais je ne peux pas le faire.
« …Vous ne les avez pas encore mis au courant ? »

Litana avait immédiatement transmis la nouvelle à Alberu par l’intermédiaire d’un elfe noir.
Il était la figure centrale de leur alliance, et elle pensait donc qu’il informerait également les autres chefs.

‘Mais il n’a pas prévenu les autres ?
Pourquoi ?’

Alberu continua à parler comme s’il répondait à sa question.

– Le commandant Cale m’en a empêché.

‘Le commandant Cale a fait quoi ?
N’était-il pas celui qui tenait le plus à être victorieux et à sauver la Jungle ?
Alors pourquoi aurait-il dit de rester silencieux au sujet de la victoire ?’

Les regards de Litana et d’Alberu se dirigèrent tous deux vers Cale. Il essuya en quelque sorte la sauce au coin de sa bouche et les regarda tous les deux.

« Je suis actuellement inconscient et au bord de la mort. »

– Qu’est-ce qu’il y a ?
« Excusez-moi ? »

Cale frotta son estomac encore affamé tout en continuant à parler après avoir vu la confusion d’Alberu et de Litana.

« Le dirigeable a explosé, et j’ai essayé de me défendre contre l’explosion avec mon bouclier, mais je n’ai réussi à en défendre qu’une partie, détruisant une partie de la section 7 de la Jungle dans le processus. »

Cale pouvait voir les coins des lèvres du prince héritier Alberu commencer à se retrousser.

– Et tu as abusé de tes anciens pouvoirs, si bien que tu es inconscient et au bord de la mort ? Personne ne sait si tu t’en sortiras ou non ?
« C’est en effet le cas. »
– Tu craches du sang et tremble comme dans la vidéo de la dernière fois ?
« C’est parfait. »
– Dans ce cas, Cale Henituse ne pourra pas venir sur le champ de bataille pendant un certain temps.

Les coins des lèvres de Cale se retroussaient lentement avant qu’il ne prenne une expression sérieuse.

« Nous avons trouvé un espion dans la jungle. »

Il s’excusa auprès de Litana car il devait parler de quelque chose qui était à la fois douloureux et honteux pour la Jungle. Litana hocha la tête et lui fit signe de continuer.
Cale ajouta rapidement.

« Nous ne pouvons pas garantir qu’il n’y a pas d’espions dans le Royaume de Roan, le Royaume de Whipper ou toute autre nation alliée. »

Il n’avait pas pensé à la présence d’un espion dans la jungle parce qu’il s’était contenté de se fier aux informations contenues dans “La naissance d’un héros”.

Cale savait maintenant que le roman n’était pas la réponse à tout. C’est pourquoi il se déplaçait en fonction des expériences qu’il avait vécues en tant que Kim Rok Soo et Cale.

Il se déplaçait furtivement.
Il se déplaçait de manière à pouvoir écraser ses ennemis.

La personne qui lui ressemblait le plus ici comprit immédiatement ses paroles.

– Tu es donc en train de dire qu’il faut tromper à la fois nos alliés et nos ennemis ?

Alberu pensa rapidement à une rumeur à répandre dans tout le continent occidental sans même entendre la réponse de Cale.

– Cale Henituse est entre la vie et la mort. Est-ce suffisant ?

Il ajouta ensuite.

– Mais je vais prétendre que cette rumeur est un mensonge et prétendre être prêt à entrer en guerre contre l’Empire à tout moment ?

S’il y a une rumeur qui dit que Cale est blessé mais que le prince héritier se déchaîne en prétendant que ce n’est pas vrai…

– L’Empire pourrait vraiment être piégé et penser que tu es blessé.

Cale regarda Litana au lieu de répondre à Alberu.

« …La section 7 a été détruite par l’explosion et le feu et le commandant Cale a été gravement blessé. Voilà la vérité. Est-ce suffisant ? »

Cale sourit et hocha la tête.
Litana était vraiment rusée. Elle avait rapidement déterminé ce qu’elle devait faire.

« Ne vous inquiétez pas des fuites d’informations dans la jungle. Nous mettrons en place une surveillance à la frontière avec l’Empire, dans le ciel et partout où cela sera nécessaire. »
– Je vais piéger nos alliés et le continent occidental.

Alberu ajouta avant de poser une question à Cale.

– Alors que vas-tu faire ?

Cale entendit la voix du jeune dragon dans son esprit à ce moment-là.

– Humain ! Nous avons un appel de l’Empire !

Il n’y avait qu’un seul endroit dans l’Empire qui l’appellerait.
La capitale de l’Empire. Le petit papillon que Cale avait planté à la capitale.

– Il provient de l’assassin qui a sculpté le lapin ressemblant au chien de garde du diable ! C’est un message !

L’assassin, Freesia. Elle était actuellement responsable de la collecte d’informations pour Ron.

– Il est écrit : “Jeune maître-nim, quand viendrez-vous dans l’Empire ?”. Il dit aussi : “Sir Rex et Mlle Hannah vous attendent”.

Les papillons qu’il avait plantés dans l’Empire.
Ces papillons allaient battre des ailes et provoquer des typhons.

Le réseau d’information de Cale se faisait passer pour des prêtres dans les bidonvilles, avec Freesia à la tête du groupe.
Le Chevalier félin, Sir Rex, et l’alchimiste alcoolique Rei étaient également présents.
Il y avait aussi le prince héritier du royaume de Caro, Valentino.

Et enfin, il y avait Hannah qui ne savait pas qu’elle était une vraie Vierge Sacrée.

Ils étaient cachés dans au prince impérial et arm à leur insu.

Ils ne s’attendaient qu’à ce que des ennemis viennent de l’extérieur.
Ils s’attendaient à ce que des ennemis viennent du royaume de Whipper, du royaume de Roan et de la jungle. Ils ne se méfiaient que de ceux qui entraient dans la capitale.

Cependant, l’ennemi se trouvait déjà à l’intérieur de la capitale.
Le clou aiguisé qui avait été furtivement mélangé aux autres objets dans leurs poches les poignarderait à mort.

‘Et je suis le seul à pouvoir déplacer ce clou.’

Il était le seul à avoir un lien avec eux tous.
Cale regarda les dirigeants de la jungle et du royaume de Roan en commençant à parler.
Son rôle.

« Je vais aller détruire le clocher des alchimistes. »

Litana ferma les yeux, comme si elle s’attendait à cette réponse. Cale continua à parler.

« La magie noire et le mana mort sont extrêmement dangereux sur les grands champs de bataille. C’est pourquoi je pense qu’il sera plus efficace de se déplacer avec un petit groupe et de frapper au cœur de l’ennemi. »

Litana pensa au mot sacrifice caché sous le mot ‘efficace’.
Il disait qu’il ferait semblant d’être blessé, mais qu’il irait en fait à l’endroit le plus dangereux.

‘…Le prince héritier n’a rien à dire non plus.’

Le prince héritier Alberu resta lui aussi silencieux.
Seul Alberu Crossman avait le pouvoir d’approuver ou de refuser le plan du commandant Cale Henituse en ce moment.

Cependant, personne ne disait rien.
Litana ouvrit les yeux et regarda autour d’elle. Elle pouvait voir le regard des gens derrière Cale.

C’était le regard des personnes qui iraient dans l’Empire avec Cale.

Litana commença à parler.

« …Jeu- »

Jeune maître Cale.
Cependant, avant qu’elle ne puisse prononcer son nom…

« Toux ! »

Cale toussa soudainement.
Non, il semblait s’étouffer avec quelque chose.
Il se leva alors d’un bond.

« Cale-nim ? »
– Commandant ?
« Jeune maître-nim ? »

Cale entendit une voix dans son esprit tandis que les autres appelaient Cale en état de choc.

– On dirait qu’elle essaie de le purifier maintenant.

C’était la gloutonne.
La seule chose à purifier ici était les troncs d’arbres noirs.

« Un instant ! »

cria Cale avant de sortir rapidement de la tente. Il pouvait voir quelqu’un se précipiter vers la tente.
Elle semblait extrêmement choquée et continuait de courir même après avoir marché plusieurs fois sur sa robe noire.

Cale était maintenant face à face avec la personne qui s’était précipitée.

« …Mary. »

La robe noire s’inclina à 90 degrés.

« Je suis désolée, jeune maître-nim. »

Mary s’inclina et répondit d’une voix choquée, différente de sa voix habituelle de GPS. Le regard de Cale se dirigea vers le tronc d’arbre derrière Mary.

Mary ne le vit pas et continua à parler la tête baissée.
Elle était également choquée par cette situation. Elle ne voulait pas provoquer une scène alors que Cale était blessé.

« Je ne l’ai pas fait exprès, c’est juste que… »

Mary hésita un instant avant de dire la vérité à Cale.

« Je me sentais étrangement affamée. J’avais faim, alors… »

La réponse rapide de Mary parvint aux oreilles de Cale.

« Mary.
– Oui, jeune maître-nim. Je suis si-
– Tu t’es très bien débrouillée. »

Mary releva la tête.
Elle pouvait voir que Cale lui souriait.

– Humain ! Ce sourire ne te va pas très bien !

Cale ignora complètement le commentaire du dragon de six ans et continua à parler.

« Mary, tu avais faim ? »

Il regarda le tronc d’arbre noir.
Il y avait une tache de la taille de la paume de Mary qui était d’une couleur différente du noir.

« …Oui monsieur, j’ai soudain eu très faim. »

La réponse de Mary, choquée, fut presque marmonnée. Sa robe noire bougeait de haut en bas tant elle était anxieuse.
Cale désigna toute la section 7 avec une expression satisfaite sur son visage.

« Tu peux tout manger. »

Mary pouvait voir les troncs d’arbres noirs, non, le mana mort, qui recouvrait la Section 7.

« C’est à toi. »

Elle se retourna vers Cale.

« Fais ce que tu as envie de faire. Tu peux faire ce que tu veux. »

Le cadeau de Cale avait été remis à Mary.


Commentaire

5 2 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser