Supreme Magus chapitre 975

La folie à louer Partie 1 |

Traducteur: Ych
———

“Il n’y avait plus rien à guérir, et pourtant je me considère comme chanceux. J’ai survécu pour raconter l’histoire et le baron Wyalon m’a mis derrière un bureau au lieu de me renvoyer. Le seul champ de bataille qui me reste est celui contre la paperasse, mais je peux au moins former des recrues.” Le sergent dit.

“Pourquoi ne pas la repousser ?” Nalrond était déconcerté de voir la société humaine abandonner ses vétérans.

“Même la mage personnelle de son Excellence ne sait pas le faire, et même si elle le savait, cela coûterait trop cher. Je suis membre de la milice, pas de l’armée. Jambel ne peut pas se permettre d’envoyer tous ceux qui sont comme moi au Griffon blanc.”

La repousse d’un membre nécessitait deux équipes de trois guérisseurs chacune. Engager six mages en même temps était quelque chose qui dépassait même les capacités d’une maison noble. Les six grandes académies étaient le seul endroit à proposer de tels services à un prix abordable.

“Intéressant.” Lith sortit plusieurs potions violettes de sa dimension de poche. “Bois-en une maintenant et une autre une fois par heure jusqu’à notre retour”.

“Est-ce qu’elles feront repousser mon bras ?” Le sergent était sidéré.

“Est-ce que j’ai l’air d’un dieu pour toi ?” Lith se moque. “Bien sûr que non, mais me faire confiance ou non dépend de toi. À plus tard.”

Il ouvrit un couloir dimensionnel qui conduisit le groupe là où se trouvait autrefois l’entrée du laboratoire de Zolgrish. Une fois que les trois mages l’eurent franchi, les marches disparurent et le sergent tourna le sablier d’une heure après avoir englouti la première potion.

“C’est généreux de ta part.” Tista comprenait ses intentions, mais elle avait quelques doutes. “Qu’y avait-il dans ces flacons ?”

“Pas de la générosité, juste de la prévoyance. Si je parviens à obtenir les mines, je compterai sur les gardes de Jambel pour garder la zone à l’abri des brigands et protéger la cargaison jusqu’à ce que quelqu’un vienne la chercher.

“Jambel n’a pas de Porte Warp, alors je devrai récupérer l’argent personnellement de temps en temps ou envoyer l’une des rares personnes en qui j’ai vraiment confiance pour le faire. Quelques pépites d’argent volées ne sont pas un problème, en perdre quelques kilos, en revanche, est inacceptable.” répond Lith.

Il créa un hologramme représentant les plans des mines tels qu’il s’en souvenait, montrant à Nalrond les endroits où il avait repéré les plus gros filons d’argent.

“Je ne compte pas dépenser une seule pièce à moins que nous ne trouvions un autre point d’accès aux mines…”. Lith désigna d’un signe de tête les tonnes de roches et de débris qui constituaient autrefois une petite chaîne de montagnes.

“Nalrond, j’ai besoin que tu cherches un chemin vers les filons qui parte du sol et qui soit suffisamment stable pour supporter d’être creusé sans s’effondrer facilement. La deuxième condition la plus importante est que l’argent soit abondant et qu’il ne soit pas trop proche des anciennes mines.

“Le mécanisme d’autodestruction a sûrement compromis leur intégrité et si tu considères les milliers de tonnes de roches qui pèsent par le haut, rouvrir ces tunnels est suicidaire.

” Tista, aide-moi à chercher des réseaux, des pièges, des morts-vivants ou tout ce qui pourrait indiquer que Zolgrish s’intéresse encore à la région. Je ne vais pas me battre contre un Liche sans une excellente raison.”

Nalrond acquiesça et se métamorphosa sous sa forme de bête empereur. Il plongea dans le sol qui se sépara devant lui et se referma aussitôt après, ne laissant aucune trace de son passage.

Pendant ce temps, Lith et Tista tournaient autour des ruines tout en lançant des réseaux de détection de vie et des sorts de détection de réseau.

Les premiers repéraient toute forme de vie ou de mort imminente ayant élu domicile à proximité des mines, tandis que les seconds révélaient toute formation magique récente. Juste après l’autodestruction du laboratoire, Lith et le général Vorgh, le maître des gardiens de l’armée, avaient vérifié la zone sans rien trouver.

À moins que Zolgrish n’ait placé de nouveaux réseaux après leur départ, la zone était forcément sûre.

“Rien de mon côté que des animaux”. Tista a fait un rapport via son amulette de communication.

“Pareil pour moi.” Lith espérait ne pas être obligé de recourir à son plan de secours.

“Bordel de merde !” dit-il une seconde plus tard lorsque son sort de détection de réseau déclencha un réseau de détection de sorts qui était resté dormant et invisible même au sens du mana jusqu’à ce que l’énergie de la magie de Lith l’alimente.

‘Quelle conception brillante !’ pensa Solus. ‘Laisser le réseau sans énergie pour préserver sa force et utiliser l’énergie de l’ennemi pour activer sa propre formation empêche l’intrus de réagir jusqu’à ce qu’il soit trop tard.’

“Code bleu ! Je répète, code bleu !” Lith hurle à l’intérieur de son amulette tout en maudissant l’ingéniosité du liche.

Un réseau dépourvu de pouvoir était incapable de faire le moindre dégât, mais il était assez puissant pour envoyer un signal à son lanceur.

Tista et Nalrond parvinrent à se téléporter à ses coordonnées juste à temps pour voir s’ouvrir un portail fait d’une énergie rouge en spirale.

La silhouette humanoïde qui en sortait était celle d’un homme de grande taille au corps squelettique, avec à peine assez de peau sur le visage pour exprimer des émotions. La lumière froide et rouge de la mort lente brillait dans ses yeux flétris, lui donnant un regard cruel.

Le liche portait une robe de magicien dorée et tenait dans sa main droite un bâton argenté sur lequel étaient incrustés plusieurs cristaux de mana violets.

‘Mauvaise nouvelle. Sa force vitale est hors norme et son noyau sanguin est presque entièrement rouge. En plus de cela, tout ce qu’il porte est lourdement enchanté.’ Solus partage l’analyse de son sens du mana sur les prouesses du liche.

“Nous nous rencontrons à nouveau, Zolgrish.” La voix de Lith était assurée tandis que ses yeux s’illuminaient de magie des ténèbres.

Le liche fut déconcerté par les yeux de Lith et leur apparente familiarité.

“Est-ce que je le connais, Ratpack ?” Zolgrish se tourna vers un petit être qui le suivait en prenant soin de rester caché derrière le gilet du Liche.

” C’est le ranger appelé Fléau, maître ! Vous avez combattu ensemble contre les usurpateurs.”

La créature ne ressemblait à rien de ce que Tista ou Nalrond avaient déjà vu. Ratpack était un petit humanoïde d’à peine 1,3 mètre de haut, à la peau gris pâle et aux épais cheveux crépus.

À en juger par son apparence et sa voix, Ratpack semblait être un homme. Il avait de petites oreilles pointues, des yeux noirs comme de la poix et portait une robe de mage jaune. Malgré ses dents déchiquetées et les griffes au bout de ses membres, il avait l’air plus effrayé que dangereux.

“On dirait que tu es devenu plus sage et plus fort, Stooge”. Le manque de soin pour les noms, caractéristique de Zolgrish, semblait ne pas avoir changé. “Voyons voir à quel point.”

Le liche laissa le bâton adamant entre les mains de Ratpack et s’avança tandis que Lith prenait une profonde inspiration pour se calmer.

‘Espérons que les enseignements de Kalla fonctionnent aussi sur ce fou.’ Pensa-t-il.

Les yeux de Zolgrish s’illuminèrent également de magie des ténèbres, se plaçant juste devant l’archimage humain avant de tendre à Lith sa main droite ouverte. Lith la claqua avec la sienne et porta un coup de paume du revers auquel Zolgrish répondit de la même façon.

La quantité de mana que les deux adversaires dégageaient était suffisante pour faire vibrer l’air et faire se dresser les poils de ceux qui assistaient à l’affrontement. Tista et Nalrond retenaient leur souffle tout en tissant leurs meilleurs sorts, prêts à intervenir dès le début du combat.

Pourtant, au lieu de conjurer la magie, les deux hommes frappèrent leurs poings droits de haut en bas, puis de front.

‘Ok, maintenant fais une pirouette complète, et dès que tu as fini, lève ton pied gauche et touche-le avec ta main droite.’ pensa Solus.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser