Supreme Magus chapitre 959

Jeux différents Partie 1

Traducteur: Ych
———

Kallion Nuragor avait été le petit ami de Phloria pendant un certain temps, et après que Lith l’eut publiquement humilié, le jeune homme avait entraîné son corps ainsi que sa magie sans jamais prendre un seul jour de repos.

“Mage Nuragor, quelle agréable surprise. Je suis curieux de comprendre le rôle que tu as joué dans la petite mascarade de Velan.” Jirni l’accueille d’un simple hochement de tête, sans même prendre la peine de se lever.

“C’est le Grand Mage Nuragor pour toi, Dame Ernas.” Kallion serra le poing si fort que ses jointures devinrent blanches.

Il retint sa rage uniquement parce qu’il savait qu’à cette distance, malgré leur différence de corpulence, de taille et d’âge, Jirni pouvait lui remettre son c*l d’une seule main. Attaquer Jirni ne ferait que lui donner une excuse plausible pour le tuer.

Une année d’entraînement n’était rien comparée à une vie entière sur le terrain.

“Grand Mage ?” Elle gloussa comme une noble dame à la tête d’entonnoir. “Kallion a dû faire du bon travail si tu as dépensé l’or nécessaire pour acheter un tel titre à un mage à deux bouts comme lui.”

Tout chez Jirni, de son tempo au ton de sa voix, était étudié pour provoquer ses adversaires. Velan et Kallion le savaient tous les deux, mais seul le premier avait le sang froid pour rester insensible à ses paroles irrespectueuses.

Se faire traiter de mage sans talent qui avait besoin de corrompre pour entrer dans l’Association des Mages le mit à quelques secondes de l’attaquer, mais Velan le devança, l’envoyant voler d’un geste de la main.

“Pardonne-lui. La jeunesse rend les gens esclaves de leurs instincts au point d’être stupides.” Velan soupira tout en gardant son index gauche levé et Kallion cloué au mur pour lui sauver la vie.

“Pour la stupidité, il l’est tout à fait. En quoi t’a-t-il aidé, au juste ?” Jirni ricana à nouveau, en buvant une nouvelle gorgée de son thé.

“Les filles mécontentes ont besoin de se défouler auprès de quelqu’un à propos de leurs parents qui se mêlent de tout.” Velan glousse, faisant disparaître le sourire de Jirni. “Les petits amis sont d’excellentes épaules sur lesquelles s’appuyer. Tu n’imagines pas le nombre de choses qu’une jeune femme est prête à partager, surtout pendant les conversations sur l’oreiller.”

“De plus, tu sous-estimes Kallion. Après ta fête d’anniversaire, il a travaillé dur comme s’il devait prouver que tout le Mogar avait tort, réalisant de tels exploits qu’il ne m’a fallu que quelques bons mots par-ci et un peu d’or par-là pour faire de lui un Grand Mage. Peux-tu en dire autant de tes filles ou de tes fils bons à rien ?”.

“Non, parce que tout ce que mes enfants ont obtenu, ils l’ont obtenu par leurs propres moyens.” Jirni rétablit son visage impassible tandis que son cerveau tournait à plein régime pour comprendre tous les sous-entendus de leur conversation.

“Force-moi la main et ce n’est pas seulement la carrière de ta fille qui sera en jeu, mais aussi sa réputation, ainsi que celle de la maison Ernas.” dit Velan.

“Si tu as vraiment un tel pouvoir sur moi, pourquoi aucune rumeur n’a encore circulé ?” demande Jirni.

“Considère cela comme un geste de bonne volonté. Nous pouvons encore régler nos comptes pacifiquement.” Velan vida sa tasse et la remplit à nouveau par magie.

“Intéressant . Tu as investi tout ce temps et toutes ces ressources juste pour montrer ton influence sur la cour royale. Je dois supposer que tu t’apprêtes à me demander une lourde rançon.” Jirni ne prit pas la peine de lui demander ce qu’il voulait. Elle était sûre que Velan le lui dirait de sa propre volonté.

“Je ne demande que ce qui me revient de droit !” L’archimage Deirus a failli perdre les pédales lorsqu’elle l’a traité de voleur. “Je ne veux pas de rançon, juste une guilde-garou pour mon fils. Tu peux soit renier Quylla, pour que je puisse lui faire affronter la justice sans la protection du nom d’Ernas, soit me donner Phloria, pour que je puisse l’adopter.”

“Je te demande pardon ?” Jirni hausse un sourcil en signe d’incrédulité.

“Un enfant pour un enfant, c’est aussi simple que cela. Quylla a tué mon Yurial, il est donc juste que je fasse de même. La seule autre solution acceptable est que tu me donnes un héritier. La carrière de Phloria est déjà terminée et elle est une source d’embarras pour ta Maison.

“Personne ne pourrait te reprocher de te débarrasser d’elle, tandis que je la prendrais au nom de notre vieille amitié. Phloria retrouverait sa réputation et les Deirus prospéreraient.

“Ce serait une excellente occasion de montrer à tout le Royaume que l’ancienne et la nouvelle lignée magique peuvent travailler ensemble pour le plus grand bien. Tout le monde y gagne.” dit Velan.

“Pas du tout, il n’y aurait que toi à en sortir victorieux. Renier Quylla ferait perdre à mon Ménage un puissant mage et ses futurs héritiers, tandis que si je te donnais Phloria, au moment où il arriverait quelque chose à Orion ou à moi, tu pourrais revendiquer l’héritage magique des Ernas.

“Laisse-moi deviner, tu prévois de la marier avec le grand mage Nuragor, c’est bien ça ?”. Jirni posa sa tasse de thé et se leva, prête à partir.

” Tu es plus intelligente que je ne l’aurais cru, Dame Ernas. ” L’archimage Deirus se leva également, pour pouvoir continuer à la regarder de haut grâce à leur différence de taille. ” Tu as tout deviné juste, sauf la dernière partie.

“Je ne mélangerais jamais mon sang avec celui d’un traître. Je suis reconnaissant à Kallion pour ses services et je l’ai dédommagé comme il se doit, mais je pense que l’héritier de la maison Deirus mérite un mari qui ne change pas de camp à cause de rancunes mesquines.”

Kallion pâlit à ces mots, réalisant que si Velan ne l’a jamais libéré du sort qui le clouait au mur, ce n’était pas tant pour le protéger que par dépit.

“Tu comptes tes poulets avant qu’ils n’éclosent. La maison Deirus mourra avec toi, car je n’abandonnerai aucune de mes filles. Je te verrai à la Cour.” Jirni se retourne et se dirige vers la porte.

“C’est sur ça que je compte.” dit Velan, la faisant s’arrêter. “Vas-y, tu peux fouiller même ma propriété privée sans mandat. J’ai toujours respecté la loi, ton rôle d’archonte ne te servira à rien.”

Une rage à la limite de la folie éclaira ses yeux.

“Tu sais, j’ai aussi essayé de faire tomber Lith, mais ce monstre n’a aucune ouverture. Je l’ai fait fouiller après l’incident du cristal de l’ogre, j’ai fait en sorte que tout le monde dans le nord sache qui il était et ce qu’il faisait, et pourtant il n’a jamais perdu le contrôle.

“Je n’ai pas réussi à le faire renvoyer après Kulah uniquement parce que, contrairement à Phloria, il n’appartient à personne, alors tout le monde veut un morceau de lui. Les Royaux, l’armée, les mages, l’ancienne et la nouvelle maisonnée, tous veulent le dévider et ont refusé de me soutenir.

“Pour ne rien arranger, Mirim Distar continue de protéger Lith, et contourner l’autorité du Seigneur commandant du corps de la Reine n’est pas chose aisée.”

“Tu connaissais son véritable rôle à la Cour et tu oses encore faire un geste ?” Pour la deuxième fois en moins d’une heure, Velan Deirus avait réussi à surprendre Jirni.

“Bien sûr que je le sais. J’ai servi dans le corps d’armée aussi longtemps que ton mari.” Velan ricana. “Mais une fois que Lith aura quitté l’armée pour rejoindre ces bêtes immondes, tous ceux qui l’ont protégé jusqu’à présent lui tourneront le dos ou perdront tout simplement l’autorité nécessaire pour l’aider.

“Je te dis tout cela dans l’espoir que tu entendes raison et que tu fasses ce qu’il faut. Je sais que tu tiens suffisamment à Lith pour entretenir sa petite gueuse et crois-moi, une fois que j’en aurai fini avec toi, il sera le prochain sur ma liste.”


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
2 mois il y a

Euuuu lui il cherche les problèmes….

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser