Supreme Magus chapitre 924

Anniversaires Partie 2 |

Traducteur: Ych
———

“L’expérience.” dit Faluel avec un soupir, en enveloppant les bébés dans des linges chauds avant de les tendre à Rena. ” Tu sembles être une jeune femme intéressante, chère sœur de Lith. J’espère que nous nous reverrons dans des circonstances plus chaleureuses. Au revoir !”

Faluel disparut si vite que Tista ne put qu’étouffer toutes ses questions tandis que Rena se retrouvait à remercier l’air vide. Elle se sentait pleine d’entrain et d’énergie comme si, au lieu de donner naissance à des triplés, elle revenait d’une journée dans une station thermale.

“Lith, comment penses-tu que je doive les appeler ?” demande Rena.

“Pourquoi tu me demandes ça à moi plutôt qu’à Senton ?”

“Eh bien, parce que j’ai quatre Guérisseurs à remercier pour ce miracle, mais seulement trois bébés. Il faut bien que quelqu’un soit laissé de côté cette fois-ci.” Rena a répondu.

“Seulement trois ? Cette fois-ci ?” Lith ne savait pas s’il devait être plus horrifié par le fait que sa sœur rabaisse la charge de travail que les petits monstres dans ses bras exigeaient de toute la famille ou par l’idée qu’elle puisse à nouveau tomber enceinte.

“D’une part, j’ai déjà donné ton nom à Leria, mais d’autre part, c’est toi qui as amené Faluel ici et qui m’as même aidée lors de l’accouchement. Je ne vais pas mentir, je n’ai aucune idée du rôle qu’a joué Quylla dans l’intervention, et encore moins de celui de ce type dont je ne me souviens même pas du nom.” Rena continuait de penser à voix haute, sans se soucier du bruit que faisaient les bébés et les membres de la famille qui avaient enfin eu accès à la chambre.

Elina pleurait de joie, Senton demandait aux Guérisseurs de la famille si tout le monde allait bien, Tista exigeait des réponses sur l’identité de Faluel, et tout le monde voulait prendre les enfants dans ses bras.

Même Aran et Leria voulaient aider à s’occuper des nouveau-nés.

” Écoute, je me fiche de savoir comment tu les appelles, la seule chose qui compte, c’est que vous alliez tous bien. Juste un conseil d’ami, on ne peut pas faire commencer toute la famille par le L, alors tu devrais donner le nom de Zekell à un enfant.” Lith pointe son doigt vers Senton sans qu’il s’en aperçoive.

“Je ne suis pas d’accord.” Senton dit à Rena. “J’aime mes parents, mais ce n’est pas grâce à eux que nous avons pu nous marier et je ne peux pas oublier toute l’aide que ta famille nous a apportée, alors je préfère donner à l’un de nos enfants le nom d’Elina, si vous êtes d’accord.”

Ses paroles ont fait pleurer Elina plus fort et les bébés, effrayés par le bruit, ont décidé de se laisser entraîner dans une chorale qui a écrasé les oreilles de Lith.

Après un long débat que Lith évita en demandant l’asile à Zinya, les trois nouveaux membres de la famille Verhen reçurent leur nom. Falco était le petit garçon atteint de la maladie de l’Étrangleur, nommé d’après la personne qui lui avait permis de survivre contre toute attente.

La petite fille a été nommée Teryon en l’honneur de Tista et Nessa en l’honneur de Nalrond qui l’avait gardée en sécurité pendant l’intervention. Rena a choisi Teryon comme prénom pour remercier sa sœur. C’était seulement grâce à ses soins affectueux que rien de mal n’était arrivé pendant l’absence de Lith.

Enfin, Lenart Quontar a été nommé en l’honneur de son oncle, pour avoir rendu l’impossible possible à maintes reprises.

***

Une semaine plus tard, au manoir d’Ernas.

Le gala associé à l’anniversaire de Lith a eu lieu le soir précédant la fête privée, de sorte que sur le coup de minuit, les deux événements se chevauchent et ont tous deux lieu à la bonne date.

Le gala se déroulait habituellement dans la maison de la Marquise Mirim Distar, puisqu’elle dirigeait le Marquisat dont Lutia et le Griffon Blanc faisaient tous deux partie. Mais cette année-là, Orion avait insisté pour être l’hôte et garantir la sécurité de tous les invités.

La marquise Distar ne l’a pas laissé répéter son offre deux fois, heureuse de laisser ce fardeau à quelqu’un d’autre. Entre son devoir de souveraine de la région de Distar et de commandante suprême du corps de la reine, elle avait à peine vu la lumière du jour depuis le début de l’invasion des morts-vivants.

“Cela fait longtemps que nous n’avons pas pu discuter amicalement, n’est-ce pas ?” dit-elle.

La marquise était une femme d’une quarantaine d’années, mais même sans le maquillage parfait qu’elle portait, il aurait été difficile de la considérer comme ayant un jour de plus que trente ans. Elle avait un beau visage aux grandes proportions, des yeux débordant d’intelligence et de curiosité.

Elle portait ses cheveux longs comme la taille, lissés vers le bas, avec pour seuls ornements sa barrette de cape en or et un diadème de diamants. Elle avait des cheveux brun foncé avec des nuances de bleu partout qui rendaient presque hypnotique le fait de la regarder chaque fois que la marquise secouait la tête.

Sa robe de soirée était d’un rouge pâle, montrant un décolleté peu profond et couvrant ses épaules, mais laissant ses bras exposés.

“J’aimerais m’en attribuer tout le mérite, mais tu es une femme difficile à trouver”. Lith prit deux verres de vin rouge auprès d’un serveur, en offrant un à son ancien patron.

“C’est vrai.” Dit-elle en résistant à la tentation de boire le vin d’un trait. Rien que l’idée de la charge de travail qui l’attendait de retour à Distar lui donnait mal à la tête.

“As-tu réfléchi à l’orientation que tu veux donner à ta carrière une fois que tu auras terminé ton service militaire ? Je sais pertinemment qu’il y a beaucoup de postes à pourvoir dans l’armée et l’association des mages qui conviendraient parfaitement à un homme de ton talent.” La marquise essayait de paraître décontractée, mais cela faisait partie du devoir que la reine Sylpha elle-même avait confié à Mirim.

La reine assistait elle aussi au gala, mais elle ne pouvait pas se permettre de poser des questions aussi directes. Seul un imbécile dirait non à une reine et chacune de ses paroles pourrait être prise pour une menace.

“Je l’ai fait.” Lith acquiesça. “Je souhaite poursuivre la magie, alors j’ai déjà trouvé un mentor qui me permettra d’amener mes spécialisations au niveau supérieur.”

“C’est quelqu’un que je connais ?” Ce n’était pas la réponse que la marquise espérait.

Que Lith devienne membre de l’une des deux forces sous le commandement direct des Royaux était dans l’intérêt du Royaume, mais même s’il se mariait avec une ancienne lignée magique, cela laisserait encore une certaine marge de manœuvre à la Couronne.

Surtout si ses beaux-parents étaient des personnes dont la loyauté était avérée, comme les Ernas.

“Avec tout le respect que je te dois, je doute que tu connaisses toutes les bêtes empereurs du royaume”. Lith décida qu’il valait mieux laisser le nom de Faluel en dehors de la conversation. Avec tout ce qu’il y avait en jeu, il ne pouvait pas se permettre de se mêler de ses affaires privées.

“Les bêtes empereur ? Je crois que les maîtres de forge royaux ou l’une des six grandes académies peuvent t’offrir plus que n’importe quelle bête.” Ce n’est que grâce à des années d’expérience à recevoir de mauvaises nouvelles que la Marquise parvint à ne pas cracher son verre sur le tapis de soie inestimable à leurs pieds.

“En effet, mais pour un prix que je ne suis pas prêt à payer, du moins pour l’instant.” Lith s’assura de laisser une place à la négociation. Il valait mieux ne pas brûler les ponts qu’il pourrait utiliser plus tard.

“Le prix ? Quel prix ? Le royaume t’offrirait des terres, des richesses dépassant ton imagination et tous les ingrédients les plus rares dont tu pourrais avoir besoin.” La marquise exécuta son meilleur baratin.

“Et en échange, il me demanderait mon temps, mettrait ma loyauté à l’épreuve et me donnerait tant de responsabilités que je dépendrai du soutien du royaume même pour me moucher. Merci, mais non merci.” Le sourire de Lith était aimable, mais il y avait écrit “je ne crois pas aux repas gratuits”.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser