Supreme Magus chapitre 902

Predator Versus Predator Part 2 |

Traducteur: Ych
———

“Ce n’est pas la seule chose qui devrait être à l’ordre du jour. Il y a aussi le problème de la folie du sang que subissent les Abominations revenantes comme moi.” dit Bytra.

Le 4e souverain des flammes faisait partie des clones qui avaient absorbé leurs homologues originaux, leur donnant ainsi un nouveau départ dans la vie. Les revenants, cependant, commençaient comme des êtres purs, avec seulement les souvenirs de leur vie en tant qu’Éveillés.

Au fil du temps, ils se souviennent de toutes les atrocités qu’ils ont commises et de la douleur qu’ils ont endurée après s’être transformés en Abominations. Cela leur causait des crises psychotiques à intervalles aléatoires qui avaient coûté à l’Organisation de nombreuses missions et encore plus de victimes.

Chaque massacre finissait par avoir trop de témoins pour les tuer tous, et en signalant l’emplacement de l’Abomination, leurs ennemis avaient pu démêler ce sur quoi l’Organisation travaillait.

À cause de cela, exécuter les prochaines étapes du plan du Maître n’était pas beaucoup plus difficile.

“Dernier point, mais non des moindres. Nous devons discuter de la question des revenants qui n’ont pas rejoint nos rangs. Ils en savent trop. Il suffit que l’un d’entre eux soit capturé ou qu’il soit prêt à se ranger du côté de nos ennemis pour dévoiler notre emplacement et nos objectifs à long terme.” dit Tezka.

Après que Lith eut tué son clone, le Maître avait recommencé la procédure, transformant Tezka en un hybride Warg-Abomination. La perte de son précieux artefact, la Nuit sans fin, valait bien le pouvoir qu’il avait gagné en retour.

En plus de cela, Bytra lui avait déjà forgé un bien meilleur objet.

Elle était l’étoile montante de l’Organisation, et tout le monde rampait à ses pieds pour entrer dans ses bonnes grâces ou se faire fabriquer quelque chose. Elle avait déjà mis à jour toutes ses techniques de maître de forge, atteignant ainsi un niveau de compétence inégalé.

Bytra était l’une des raisons pour lesquelles le Conseil était tenté d’offrir un siège aux Abominations. Elle était la seule souveraine des flammes encore en vie et ses créations éclipsaient les puissants artefacts anciens.

Bytra était la seule à pouvoir recréer un objet enchanté désuet avec des techniques modernes, lui donnant ainsi une nouvelle vie. Le Maître et Xenagrosh étaient les seuls à bénéficier de son amour inconditionnel.

Le Maître l’avait accueillie comme une fille, lui fournissant tout le matériel et les livres dont elle pouvait rêver. Le Maître avait même prédit les risques de la folie du sang et l’avait soignée dès l’apparition des premiers symptômes.

Xenagrosh, au contraire, était son seul véritable ami et partenaire. Les abominations originelles considéraient les revenants comme des usurpateurs, tandis que les revenants considéraient les originels comme des monstres sans cœur.

Le Maître avait du mal à faire le lien entre les deux factions, mais heureusement, Bytra et sa relation avec Xenagrosh l’ont aidé à trouver un moyen d’arranger les choses.

Xenagrosh était celui qui avait ramené Bytra au bercail et, avec ses flammes d’origine, elle était l’ingrédient crucial de toutes les expériences de maître de forge. Tous deux étaient la preuve vivante que rien ne séparait les Originels des Revenants, si ce n’est leurs propres préjugés.

” Dernière mon c*l de Chaos ! ” Abthot rugit. “En tant que représentant des Abominations d’Eldritch, j’exige de savoir où en sont les recherches pour nous faire évoluer nous aussi.”

Le Maître soupira de stress. Entre vivre sa propre vie d’humain et tenir en échec toutes ces puissantes créatures, la tâche était titanesque.

‘J’aimerais bien lui mettre le nez sur le fait que ce sont eux qui ont refusé de participer à l’expérience sur les clones, mais la situation est déjà tendue comme ça. Entre le manque de nourriture et leur agenda personnel, les Abominations régulières sont au bord de la mutinerie

‘J’aimerais être dans un conte de barde où le héros a toujours des partisans qui lui sont aveuglément fidèles, prêts à jeter leur vie et leurs ambitions sans raison valable.

‘De plus, dans ces histoires, les bons comme les méchants semblent trouver de l’argent qui pousse sur les arbres alors que je dois me démener pour me procurer les fonds nécessaires à l’Organisation.’

“Voici ma proposition.” Le Maître se leva, mais ils étaient les seuls humains assis à la table ronde alors que les autres étaient tous des titans, le changement de taille était donc à peine perceptible.

“Il n’y a de place que pour un grand prédateur sur le continent de Garlen, et ce sera nous. À partir de maintenant, tuez tous les morts-vivants que vous rencontrerez à vue. Pas de quartier, pas de pitié.

“Anéantissez les Cours si vous les trouvez et n’hésitez pas à demander des renforts. Évite seulement les Liches, c’est une bête qu’il ne vaut pas la peine de titiller sans une très bonne raison.

“En nous emparant des voies détournées et des possessions des morts-vivants, nous résoudrons une grande partie de nos problèmes. De plus, à long terme, leur disparition amènera le royaume à relâcher à nouveau sa sécurité. En ce qui concerne la folie du sang, à partir de maintenant, les revenants doivent toujours travailler avec un partenaire.

“De cette façon, si l’un d’eux se déchaîne, l’autre pourra l’arrêter. Nous n’avons pas beaucoup de Revenants, alors j’attends des Originels et des Eldritchs de donner un coup de main.”

Bytra s’appuya instinctivement sur le bras de Xenagrosh, qui lui prit la main et la fit rougir. Tout le monde souriait à cette scène, pourtant personne n’était sincère à part le Maître. Xenagrosh pouvait balayer le c*l de la plupart des personnes présentes en même temps, tandis que Bytra était leur poule aux œufs d’or.

Ils étaient faits l’un pour l’autre et tous deux étaient loyaux envers le Maître. Leur amitié faisait lourdement pencher la balance du pouvoir et transformait les propositions du Maître en ordres.

“Les Rogue Revenants doivent être laissés tranquilles”. Le Maître poursuivit. “Ils ne constituent pas une menace. Au contraire, ils font déjà partie de l’Organisation. C’est juste qu’ils ne le savent pas encore. Ils affrontent seuls les humains, les morts-vivants et même la folie du sang.

“Nous sommes leur seule famille et leur seul espoir. Si vous les trouvez, soyez amicaux. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne viennent frapper à notre porte. Enfin, concernant les inquiétudes exprimées par Abthot, je fais de mon mieux, mais je ne suis qu’un humain, après tout.

” Trouvez-moi Thrud et sa folie d’Arthan perfectionnée ou, au moins, capturez Aube. Avec sa capacité à produire en masse l’élément lumière, je pourrais vous nourrir tous et alimenter mon nouveau projet en même temps.

“Sans l’un ou l’autre, je ne peux que poursuivre les expériences de clonage. Tout le monde est d’accord ?”

Les personnes présentes lèvent la main à l’unisson.

“Excellent. L’assemblée est levée. Xenagrosh, Bytra, restez s’il vous plaît. J’ai une mission pour vous.” Le Maître dit.

***

Contrairement aux attentes de Lith, les mois qui suivirent furent dépourvus de mauvaises nouvelles. L’été arriva et repartit, suivi de l’automne le plus calme que Lith ait vécu depuis qu’il s’était inscrit à l’académie du Griffon blanc.

Au fil du temps, le royaume s’adapta à la menace des morts-vivants et un nouvel équilibre fut bientôt atteint.

L’état d’alerte est resté élevé et Lith n’a pas eu un seul jour de congé, mais avec deux autres Rangers qui l’aidaient à assurer la sécurité de la région de Kellar, quelle que soit la situation, les choses n’ont jamais échappé à son contrôle.

Les rapports d’observation de morts-vivants étaient devenus rares. À son insu, les Abominations contribuaient silencieusement à stabiliser le royaume, obligeant les Cours des morts-vivants à partager leurs ressources entre le camp des humains et celui des Abominations.

Comme Leegaain l’avait prédit, le nombre de morts-vivants ne pouvait pas augmenter indéfiniment et devait revenir au niveau d’avant la migration. Mais d’un autre côté, seuls les morts-vivants les plus puissants et les plus rusés des deux continents ont survécu.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser