Supreme Magus chapitre 900

Le soleil rouge, partie 2

Traducteur: Ych
———

” Non, mais cela signifie que ce n’est pas le bon moment pour parler. Il est devenu un rebelle. Je dois établir une zone de sécurité. Je te rappelle dès que possible.” répond Lith.

‘En avance sur toi.’ Solus ouvrit une marche Warp menant au geyser de mana le plus proche. Elle prit sa forme de tour et activa tous les mécanismes d’occultation et de défense à sa disposition.

Ce n’est qu’une fois que Lith fut à l’intérieur de la tour et qu’ils furent prêts à faire un Warp à l’improviste qu’il contacta Kamila. Pendant ce temps, ses paroles avaient ébranlé la salle de contrôle et le commandant Berion avait ordonné de localiser le Ranger traître.

“Je suis désolé, monsieur. Le Ranger Acala est hors de portée. Je ne peux pas te fournir autre chose que des informations générales.” Le jeune lieutenant Guyles avait la bouche aussi sèche que le désert.

Un Ranger qui devient rebelle n’est guère la faute de son responsable, mais selon la gravité de la trahison et les mauvaises nouvelles qu’il apporte, Guyles craignait que le haut commandement n’exige que quelqu’un prenne le blâme.

Il était probable qu’il soit le premier candidat.

“Qu’est-ce que tu veux dire par hors de portée ? Même s’il a franchi les frontières, nous pouvons toujours localiser une de nos amulettes à l’intérieur de l’Empire ou du Désert de Sang.” Berion détestait l’incompétence.

Dans son livre, un responsable était plus qu’un gratte-papier qui émettait des ordres d’en haut. Son devoir était de se lier suffisamment à son agent pour lui apporter un soutien psychologique et avoir vent de tout ce qui n’allait pas chez lui.

“Son itinéraire le fait passer du haut des montagnes de la Langue de Serpent directement à Jiera.” dit Guyles, rendant toute la salle de contrôle silencieuse.

Lorsque Lith a appelé, Berion a pris les choses en main et a exigé un rapport complet. Lith avait transformé la tour pour que l’espace autour de lui ressemble à une grotte souterraine. En le voyant se terrer, Berion a changé la demande de Kamila pour une équipe de sauvetage en une unité de briseurs de sorts.

Lith a expliqué tout ce qui s’était passé depuis le dernier contact, ne mentant que sur la fin. Dans sa version de l’histoire, Nalrond et lui s’étaient enfuis dans des directions différentes après avoir porté un coup apparemment mortel à l’hôte de Aube.

À la première mention du Jour Lumineux, Berion a ordonné à Lith de cesser de parler et a déplacé la conversation dans son bureau personnel, n’emmenant que Kamila avec lui. En tant que responsable de Lith, elle devait être au courant des mesures d’urgence que l’armée préparerait au cas où les deux se rencontreraient à nouveau.

“Si plusieurs rejetons sont encore en vie, pourquoi as-tu dit que la menace avait été traitée ?” demande Berion.

Lith maudit sa malchance, se creusant la tête pour trouver un mensonge crédible. Dans la version originale de l’histoire qu’il avait préparée, la mort d’Acala avait affaibli Aube et l’avait forcée à réabsorber ses serviteurs, donnant à Lith et Nalrond l’occasion de s’échapper.

À présent, cependant, le seul moyen que Lith avait trouvé pour éviter que ses mensonges ne soient exposés était d’ajouter un autre élément de vérité au mélange.

“Parce que selon Nalrond, il faut du temps à l’objet maudit connu sous le nom de Jour Lumineux pour choisir un nouvel hôte et s’y adapter. J’ai supposé qu’après avoir perdu Acala et vu son plan dévoilé, elle se retirerait avec ce qu’il reste de sa force de morts-vivants.

“Maintenant, je n’en suis plus aussi sûr.” Il a dit.

“Ne t’inquiète pas pour ça. À vous deux, vous avez dû donner une sacrée leçon au cavalier de l’Aube s’il s’est enfui vers Jiera.” Berion rit joyeusement en pensant à la grande promotion dont il serait sûrement gratifié.

L’apparition du Jour Lumineux n’était qu’une mauvaise nouvelle de plus pour le royaume des griffons, mais elle représentait tout pour lui. Ce n’est que grâce à lui, qui avait ordonné aux deux Rangers de travailler ensemble, que le plan de Aube avait été déjoué.

Alors que les hautes sphères de l’armée dirigées par le général Meron Griffon voulaient démettre Lith de ses fonctions après les événements de Kulah, c’est Berion qui avait mis son veto à l’adoption de toute mesure disciplinaire à l’encontre de Lith.

Cela, plus la découverte d’une nouvelle ruine odi, ne pouvait que faire de Berion un général à une étoile, peut-être même à deux étoiles.

Après avoir terminé son rapport et rassuré Kamila sur son bien-être, Lith appela Faluel pour l’informer de la présence de Aube dans le royaume. Lith ne pouvait pas risquer qu’Acala le prenne au dépourvu au cas où le Jour Lumineux déciderait de régler leurs comptes.

Aube savait qui il était et connaissait l’existence de Solus. Les objets maudits semblaient la considérer comme une traîtresse, alors dans l’esprit de Lith, s’en prendre à sa famille faisait d’une pierre deux coups pour le Cavalier.

“Je suis heureux d’apprendre que tu vas bien, petit. J’allais garder les mauvaises nouvelles pour plus tard, mais il faut qu’on parle.” Les sept têtes de l’Hydre étaient concentrées sur l’amulette, ce qui signifiait que l’affaire en cours était sérieuse.

“Maintenant, c’est peut-être impossible.” Lith désigna son uniforme.

“Ne t’inquiète pas, il n’y a rien d’urgent. Ta présence dans l’armée empêchera en fait la plupart de t’embêter, mais je veux que tu sois préparé. Au moment où tu ne seras plus un Ranger, avant de devenir mon disciple, tu seras au plus faible.

“Personne ne te soutiendra. De plus, le fait d’avoir un cavalier à tes trousses peut changer ta vie d’une mauvaise façon. Viens me rendre visite dès que tu le pourras. Même ce canal n’est pas sûr.” dit-elle.

“Attends. C’est à cause de Aube, du Conseil humain, ou à cause des morts-vivants éveillés qui ont soutenu Erlik ?” demanda Lith.

“Oui. Ne t’inquiète pas pour Nalrond. Je vais donner un coup de main à Protecteur pour son hébergement.” Faluel mit fin à l’appel alors que Lith était encore en train de faire étalage de son vaste vocabulaire de jurons.

” Foutu petit malin ! Je me demande ce qui peut encore aller de travers.” Lith s’est déplacé et a attendu l’unité du briseur de sorts. Tout était comme il l’avait laissé, la porte Warp de fortune, les machines de Aube avec son prisme encore attaché, et même le laboratoire souterrain composé de ses constructions de lumière.

L’ancienne machine Odi était la seule chose encore intacte là-dedans, alors que plusieurs livres avaient été détruits ou endommagés pendant le combat. C’était un mal pour un bien pour Lith, car personne n’a remarqué ceux qu’il avait pris et a supposé qu’ils avaient également été détruits.

La seule note acide était un message attaché au prisme blanc, portant une marque de baiser et ces mots :

“J’espère te revoir bientôt, ma sœur”.

Même un aveugle, un sourd et un muet n’aurait pas pu prendre Lith pour une femme et l’armée était au courant de la compétition amicale entre les enfants de Baba Yaga, alors tout le monde a simplement supposé que la Nuit Noire était également impliquée.

Le résultat fut que le royaume éleva la condition de préparation à la défense de la région de Kellar au plus haut niveau et que l’exploit de Lith parut encore plus remarquable. Pourtant, il savait que le message était adressé à Solus.

Quel que soit le plan de Aube, il est clair que ce n’est pas fini entre les deux artefacts sensibles.

***

Cour du crépuscule, juste après que la nouvelle de la trahison d’Acala se soit répandue.

Le Soleil Rouge, également connu sous le nom de Cavalier du Crépuscule et de Roi du Crépuscule de la Cour du Crépuscule, n’était pas satisfait de la situation actuelle du continent de Garlen. Il ne lui restait que quelques sources dans l’armée royale et il n’allait pas les mettre en danger juste pour lire une information aussi insignifiante que la défaite de Aube.

La plupart de ses informations provenaient des ragots de la cour royale et de la cour des morts-vivants, ainsi que des récits des bardes que l’on chantait avec agacement lors des soirées mondaines. Si le cadavre qu’il habitait avait encore ne serait-ce qu’une seule veine en état de marche, elle aurait éclaté…


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser