Supreme Magus chapitre 899

Le Soleil Rouge Partie 1

Traducteur: Ych
———

“Je n’ai plus de regrets, fais ce que tu as à faire”. Nalrond ferma les yeux, enfin en paix avec lui-même. Pour la première fois depuis des mois, les images de son village en flammes ne défilaient pas devant ses yeux.

Nalrond n’oublierait jamais les cris d’agonie de ses amis et de sa famille, mais ces sons avaient cessé de hanter ses oreilles. Tout ce qu’il pouvait entendre à présent, c’était le silence. Il avait toujours imaginé que la vengeance le rendrait heureux, mais il se sentait vide à la place.

Sa vie n’avait plus aucun sens, sans vengeance, il n’était qu’un homme seul.

“C’est drôle, tu sais.” Nalrond gloussa devant l’ironie de sa situation. “Une fois que tu m’auras tué, les seules personnes à se souvenir de mon nom seront deux objets maudits. La vie a vraiment un sens de l’humour tordu.”

“Combien de fois vais-je devoir te dire que nous ne sommes pas un objet maudit ?” La créature était calme, pourtant la teinte d’agacement dans sa voix suffisait à faire trembler le sol.

Lith voulait tuer Nalrond jusqu’à quelques minutes auparavant, mais maintenant Solus ne faisait qu’un avec lui, obligeant Lith à regarder les choses à travers ses yeux dorés. Lorsqu’elle a regardé l’hybride découragé, elle n’a pas vu d’ennemi.

Solus voyait Nalrond comme Derek McCoy, et à son tour comme Lith. Ils avaient tous deux subi un sort injuste, perdu leurs proches et s’étaient retrouvés en quête de vengeance. Comme Derek, Nalrond cherchait maintenant la mort après avoir atteint son but.

‘C’est ce que tu es ?’ demande Solus. ‘Es-tu toujours le même homme en colère dont le seul don est la mort ?’

La bouche supérieure de la créature s’ouvrit en un grognement tandis que l’inférieure était penchée dans une expression de deuil.

“Si tu veux vraiment mourir, tu n’as pas besoin de notre aide. Nous ne porterons pas ton fardeau.” La créature dit après une longue seconde. “Si tu cherches plutôt la vie, si tu veux prendre ton temps et te reposer pendant que tu décides de la suite des événements, suis cette carte.”

Un morceau de papier apparut de leur dimension de poche, avec l’emplacement de la maison de Protecteur marqué.

“Dis-leur que c’est nous qui t’envoyons. Ils ne se soucieront pas de savoir qui tu es ou à quelle race tu appartiens. Ils te donneront un endroit à appeler maison et plus d’ennuis que tu ne peux l’imaginer.” La créature gloussa à l’idée que Selia allait être heureuse d’avoir quelqu’un qui lui tiendrait compagnie et l’aiderait avec les enfants.

“Maintenant, vas-y.” Ils remirent quelques vêtements et un petit sac d’argent pour les frais de voyage jusqu’à Nalrond. C’était plus que ce que Lith lui aurait donné, mais moins que ce que Solus lui aurait donné. Pourtant, cela ne dérangeait ni l’un ni l’autre, car ce n’était pas un compromis, ils n’en faisaient qu’un.

“L’armée sera là d’une minute à l’autre.” La créature fit un geste de la main, téléportant l’hybride juste à l’extérieur de Zantia. Ils furent choqués par leurs propres prouesses. Ouvrir un Warp à une telle distance avec la même facilité que s’il s’agissait d’un simple clignotement dépassait leurs rêves les plus fous.

Pourtant, ils n’avaient pas le temps de se féliciter, leur situation était désastreuse. Ils ne savaient pas qu’Acala était encore en vie et s’attendaient donc à ce que la mort d’un Ranger, associée à l’absence de réseaux de blocage dimensionnel, provoque l’intervention rapide de l’armée.

Ils avaient déjà concocté une explication parfaite pour tout, mais il restait un problème que même leur puissance combinée ne pouvait pas surmonter. La créature ne savait pas comment redevenir deux entités distinctes.

Même après avoir quitté la grotte, en dehors de la zone d’effet du geyser de mana, ils étaient toujours fusionnés. Leur corps était beaucoup plus petit maintenant, il ne mesurait plus que 3 mètres, mais c’était tout.

Le Wyrmling n’avait pas de sexe, mais ils avaient peur de retrouver leurs parties intimes mélangées s’ils reprenaient une apparence humaine.

“Bordel de merde. C’est déjà mauvais comme ça, mais il y a encore beaucoup de place pour que les choses soient encore pires. Comment pouvons-nous…” Leurs trains de pensées déraillèrent lorsque l’amulette de l’armée de Lith tira sur sa conscience.

La rune de Kamila clignotait. Lith et Solus partageaient beaucoup de choses, mais ses sentiments pour Kamila n’en faisaient pas partie. Leur fusion s’est défaite dès que son image est apparue dans leur esprit.

“Eh bien, c’est beaucoup plus facile que je ne le pensais.” Lith soupira de soulagement à la vue de son corps exactement comme il s’en souvenait. Solus était à son doigt et sa force vitale était plus brillante que jamais.

‘Tu vas bien?’ pensa-t-il.

‘Mon corps est en parfait état, mais mon esprit est royalement chamboulé.’ Leur fusion comprenait le partage de tous leurs souvenirs et pensées passés. Même ceux qu’ils avaient choisi de garder pour eux.

Contrairement à ce qui s’était passé lorsqu’ils avaient décidé d’effectuer la fusion mentale seuls, ils ne seraient pas obligés de revivre tous les événements passés du point de vue de leur moitié, mais ils pourraient tout de même accéder à ces souvenirs comme s’il s’agissait des leurs.

Lorsque la rune de Kamila avait clignoté plus tôt, ils avaient instinctivement accédé aux souvenirs les plus récents qu’ils partageaient désormais. Pour Solus, il s’agissait simplement de l’inquiétude que le fait d’être un constable royal puisse représenter une trop grande pression pour elle, mais pour Lith, il s’agissait de son intention de faire avancer leur relation.

La nouvelle avait été si choquante pour elle qu’elle avait brisé leur fusion.

‘Promettons de ne pas regarder dans les souvenirs de l’autre tant que l’expérience est encore vive dans nos esprits.’ dit-elle.

‘Oh, mon… As-tu été une vilaine fille en mon absence ?’ Sa demande n’avait pas beaucoup de sens pour Lith. Il ne s’était jamais penché sur ses souvenirs et lorsqu’il pensait à quelque chose, il cherchait toujours quelque chose de précis.

Il avait toujours trop à faire dans le présent pour errer dans son passé.

‘Tu n’es pas drôle !’ Elle avait l’air en colère, mais son esprit était dans l’équivalent télépathique d’un rougissement violent jusqu’aux oreilles. ‘Je n’ai jamais voulu jeter un coup d’œil à tes moments passés seul avec ta petite amie, tout comme mes expériences sur mon propre corps devaient rester privées.’

‘Oh, mon Dieu ! Tu as fait des expériences sur ton corps ?’ Lith continue de la taquiner, s’amusant de la voir devenir violette de gêne.

‘Tais-toi et réponds à cette fichue amulette. Mais d’abord, promets-moi que tu ne feras rien de drôle.’ Solus a maudit son étourderie.

‘Je te le promets.’ Il répondit tout en prenant l’appel.

“Ranger Verhen, tu me reçois ? C’est le bon moment ?” Les responsables avaient attendu quelques minutes après que les amulettes appartenant à leur Ranger respectif soient redevenues actives avant d’essayer d’entrer en contact.

De cette façon, peu importe si la mission était déjà accomplie ou s’ils avaient été contraints de s’échapper, les deux Rangers auraient le temps de se cacher. Acala ne décrochait pas, aussi Kamila fut-elle soulagée d’avoir des nouvelles de Lith.

“Affirmatif. La menace a été traitée et je me trouve actuellement dans une zone sûre.” Il répondit.

“Le Ranger Acala est-il avec toi ? Pourquoi ne répond-il pas à son propre appel ?”

“Il est vivant ?” Lith et Solus n’en croyaient pas leurs oreilles. Ils fouillèrent le ciel nocturne, s’attendant presque à ce que Aube surgisse de nulle part et les attaque.

“Affirmatif. Sa rune est toujours active et disponible. As-tu besoin d’y retourner et de le chercher ?” Kamila commença à organiser une équipe de secours et un hôpital de campagne pour se préparer à ce qu’elle considérait comme le pire des scénarios.

L’un des Rangers, ou les deux, mutilés et dans un état proche de la mort.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser