Supreme Magus chapitre 890

L'Apprenti Sorcier Partie 2 |

Traducteur: Ych
———-

Chaque livre dont le titre était un tant soit peu intéressant flottait vers la porte ou les fenêtres de la tour, ainsi que tous les tomes que Aube avait laissés sur les comptoirs du laboratoire.

Lith ne prit même pas la peine de les vérifier et prit l’avis de son ennemi pour argent comptant.

‘Ta forme de tour peut-elle nous aider au cas où des ennemis arriveraient avant que nous n’ayons fini ? demanda-t-il.

‘Elle peut amplifier ta magie, mais je serais une cible facile. La tour n’a pas encore retrouvé de véritables capacités défensives comme les barrières. Tout ce que je peux faire avec le réseau de blocage de la terre qui m’empêche de creuser sous terre, c’est devenir invisible.

Cependant, même si Aube n’était pas une experte en magie de lumière, en empêchant ses constructions de se reformer, les murs de la tour révéleraient ma position’. Solus répond.

‘Je prends ça pour un non.’ Lith pensait tout en tissant ses sorts les plus destructeurs.

” D’après ce que tu m’as dit, Aube et ses rejetons devraient être vulnérables à la magie des ténèbres. Concentre-toi sur cela et sur les constructions de lumière dure !” Ordonne-t-il à Nalrond.

“C’est ridicule. Si tu voulais me tuer, il y a d’innombrables façons moins idiotes de le faire. Pourquoi jettes-tu ta vie en l’air pour quelques livres ?” Le Rezar avait envisagé de s’envoler, mais le tunnel était étroit.

Si Lith décidait de lui tirer dans le dos, Nalrond n’aurait aucun moyen de l’éviter. Même s’il survivait à l’explosion par pure chance, ses blessures ne lui permettraient pas d’aller bien loin. Plutôt que d’être à la merci du vainqueur, Nalrond préférait tenter sa chance et se battre.

‘Je peux toujours m’enfuir dès qu’une occasion se présente. Je dois survivre jusqu’à ce que Lith et Aube soient trop occupés à se déchirer la gorge pour s’occuper de moi.’ C’est ce qu’il se dit.

Heureusement pour Lith, l’essaim de sentinelles et l’intelligence accrue de Solus sous sa forme de tour réduisirent considérablement le temps nécessaire pour faire le tour complet de la pièce. Elle a réussi à revenir à son doigt lorsque la première étoile filante à crocs a atteint le laboratoire souterrain.

‘Pourquoi es-tu sous ta forme d’anneau?’ Lith craignait que la tension mentale qu’il lui avait fait subir n’affecte ses capacités de combat. Il avait prévu plusieurs mouvements à l’avance, mais ils nécessitaient tous son aide.

Contre un adversaire aussi puissant que Aube, Lith devait y aller à fond dès le début. Sans Solus pour renforcer la magie de fusion de Ruin et le soutenir avec ses sorts, les choses se dégraderaient rapidement.

‘Parce qu’il y a quelque chose que je dois essayer. Cela ne devrait pas me prendre longtemps.’ Elle répondit alors qu’une autre étoile filante rejoignait la mêlée et que le premier vampire fonçait sur Lith avec l’élan d’un train de marchandises.

‘longtemps’ est un concept relatif quand chaque seconde peut être la dernière!’ Lith était déjà imprégnée de tous les éléments et tenta d’esquiver la balle vivante, mais le vampire se transforma en sa forme de chiroptère.

Il s’agissait d’un hybride géant entre un humain et une chauve-souris.

La créature mesurait 2,5 mètres (8’2″) de haut, avec des ailes membraneuses reliant ses mains à ses hanches. Des serres acérées comme des rasoirs de dix centimètres de long remplaçaient ses ongles et une épaisse fourrure brun foncé aussi dure que l’acier recouvrait le reste de son corps.

Sa bouche ouverte émettait un cri bestial, révélant des crocs aussi longs que des épées courtes. Un simple battement d’ailes permit à la vampire d’effectuer un brusque virage en plein vol. Entre ses mouvements à grande vitesse et son long bras, elle réussit à attraper la jambe de Lith.

La chiroptère tourna sur elle-même, ajoutant la force centrifuge à la sienne, et plaqua Lith contre le sol. L’impact ouvrit un cratère d’un mètre de profondeur et aspira tout l’air de ses poumons.

Même avec la fusion de terre et l’armure d’Orichalque boostée en mana, la vision de Lith se brouilla pendant une fraction de seconde. Serrer les dents lui a permis de ne pas perdre connaissance malgré la commotion, mais cette concentration lui a coûté tous les sorts qu’il avait préparés.

‘Le bon côté des choses, c’est que même s’il était assommé, même si le prisme était bien caché sous la fourrure et les muscles de la créature, Lith a réussi à utiliser la Vision de Vie pour repérer le rejeton de Aube.

Il frappa avec Ruin au moment où la bête morte-vivante s’approcha pour porter le coup de grâce. La lame libéra les sorts que Lith lui avait insufflés et fit un trou dans la poitrine du vampire. Privée à la fois du prisme et de son propre cœur, la créature tomba.

Le second vampire prit lui aussi la forme d’un chiroptère dès qu’il aperçut Nalrond. Le Rezar resta immobile, s’ancrant au sol avec les griffes de ses pieds et se préparant à l’impact.

Il n’avait jamais affronté de vampire auparavant et avait oublié de demander à Lith à quoi il devait s’attendre de leur part.

La soif de sang qui exsudait du chiroptère était si puissante qu’elle paralysait la volonté de Nalrond de se battre. Les vampires étaient un maillon au-dessus des humains dans la chaîne alimentaire. C’était quelque chose que leurs victimes savaient instinctivement et qui frappait leur cœur de peur.

Nalrond avala un morceau de salive, sa moitié humaine était paralysée par les yeux rouges de la créature qui engourdissaient son esprit, l’incitant à se rendre. Sa moitié animale, cependant, réagit comme une bête acculée et s’élança.

Un mur de lumière se matérialisa une fraction de seconde avant que les griffes du chiroptérologue n’atteignent leur cible. L’impact brisa les poignets de la créature, mais ce ne fut pas suffisant pour arrêter la charge. Les constructions de lumière n’étaient pas aussi solides que la magie de terre et il fallait un certain temps pour qu’elles se forment complètement.

Le chiroptère défonça le mur, juste à temps pour voir le Rezar se recroqueviller et charger en avant, toutes ses écailles légèrement recourbées vers le haut. Le corps d’un Rezar était recouvert d’écailles acérées qui pouvaient être regroupées pour augmenter leur défense ou relevées pour les utiliser comme armes.

L’impact les envoya tous les deux en arrière, mais alors que le chiroptère était couvert de profondes coupures et avait subi plusieurs fractures, Nalrond allait bien. L’adrénaline lui vida la tête, ce qui lui permit de dérouler son corps et d’utiliser sa queue préhensile pour attraper son ennemi en plein vol.

Le mort-vivant ne ressentait pas la douleur et ses blessures se refermaient déjà, mais tous les dégâts qu’il avait subis ralentissaient son temps de réaction. La queue du Rezar s’enroula autour de sa poitrine et libéra deux sorts de ténèbres de niveau quatre.

L’effet combiné de la magie et de la puissante prise générée par l’élan opposé des deux titans déchira le chiroptère en deux. Avant que les hanches ne puissent se rattacher au torse, Nalrond était sur le vampire déchu.

Tandis que leurs griffes s’affrontaient, les restes de la construction du Rezar se sont réassemblés en une lance géante qui a empalé les deux combattants, frappant le prisme qui bombait la poitrine du Chiroptère.

La lance était faite du mana de Nalrond, elle l’a donc traversé sans dommage et a fissuré le prisme. Le chiroptère poussa un cri de douleur et ses yeux reprirent leur concentration. Le contrôle de l’aube sur lui a été temporairement levé.

Le fier vampire utilisa ses griffes et toute la magie dont il était capable pour extraire le prisme de sa propre chair. Son acte de défi lui a coûté la vie. Aube cessa d’utiliser son pouvoir pour soigner les blessures du sous-fifre, le laissant se transformer en poussière.

Nalrond aurait aimé prendre un moment pour s’émerveiller de la bravoure du vampire, mais deux autres créatures venaient de s’élancer à l’intérieur de la grotte.

‘Solus, j’ai besoin de toi. Je suis à court d’astuces’ Lith a dû recourir à l’Invigoration pour soigner la commotion sans s’épuiser. Pour ne rien arranger, il n’avait que deux nouveaux sorts à disposition.

‘J’y travaille.’ Elle a répondu. ‘La bonne nouvelle, c’est que Aube n’envoie que des vampires pour te combattre. Elle ne peut probablement pas se permettre de perdre les connaissances des humains et d’être obligée de repartir de zéro. Dans le pire des cas, vous serez deux contre six.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser