Supreme Magus chapitre 856

L'étoile parasite, partie 2

Traducteur: Ych
———-

Ayant accès à l’Invigoration, la plupart des Éveillés n’avaient pas besoin d’étudier la magie de guérison. En tant que maître de la lumière, Xedros avait maîtrisé la magie de guérison jusqu’au niveau quatre avant de découvrir comment créer des constructions de lumière dure.

Pour lui, la magie de la lumière de niveau cinq se résumait au combat, il ne s’était jamais intéressé à la sculpture corporelle. Il ne pouvait pas non plus appeler un guérisseur chez lui. Cela signifierait révéler son état de faiblesse et risquer d’être tué, laissant ses trésors prêts à être pillés.

Il n’a pas reçu Lith dans sa salle du trône parce que Xedros n’était pas sûr de pouvoir protéger ses trésors au cas où Lith s’y intéresserait trop et déciderait de risquer la colère de son mentor pour eux.

Dans l’esprit du Wyvern, aucun Dragon ne laisserait passer une telle occasion, quelles qu’en soient les conséquences, surtout une demi-race.

“Peut-être.” Lith haussa les épaules. “Mais je ne fais pas dans la gratuité, et j’exige mon paiement quel que soit le résultat.”

Le sourire disparut du museau de Xedros, remplacé par un air agacé.

“Tu échoues à manipuler les Flammes d’Origine parce que tu les manipules comme tu le fais avec la magie. Pourtant, elles ne sont pas semblables. La magie est faite de mana, alors que nos Flammes sont faites de force vitale.

La différence est la même qu’entre déplacer une chaise et bouger ton bras.

“Le premier nécessite que tu appliques ta force sur un objet étranger, alors que le second requiert juste la conscience de ton propre membre. La magie élémentaire est l’effet d’ondulation que tu produis en émettant ton mana, elle n’a pas de volonté propre à moins que tu ne la lui accordes.

“Les flammes d’origine ne sont qu’une autre partie de ton corps, comme un membre atrophié dont tu as oublié l’usage. Tu ne peux pas leur injecter de la volonté car elles en ont déjà une, la tienne. En essayant de le faire, tu donnes aux flammes des ordres contradictoires qui les rendent insensibles.”

“C’est logique. Comment je fais pour arranger ça ?” demande Lith.

“C’était ton acompte. Pour un maître de forge, les flammes d’origine sont un outil inestimable. Je ne vais pas te prendre par la main et t’amener à mon niveau. Je pourrais t’offrir un peu plus d’informations si tu me guéris.” Le sourire de Xedros revint, mais Lith était trop concentré sur ses enseignements pour s’en préoccuper.

Les implications de ces quelques phrases suffisaient à lui faire tourner la tête et à le rendre heureux de ne pas avoir emmené Solus avec lui. La sculpture du corps exigeait un contact physique et elle n’aurait eu aucun moyen de cacher sa présence une fois le traitement commencé.

“Très bien, laisse-moi respecter ma part de notre marché.” Lith s’avança et posa ses mains sur le dos du Wyvern. Invigoration confirma son évaluation des compétences de la Bête Empereur tandis que son sort de niveau cinq, Scanner, examinait la force vitale de Xedros.

À sa grande surprise, il y avait en fait deux signatures énergétiques résidant dans le corps de Xedros et ce qui était encore plus étonnant, c’est que la force vitale la plus puissante n’était pas celle qui dominait.

La force vitale appartenant au Wyvern ressemblait à un soleil rouge dont la masse était lentement drainée par une naine blanche voisine. La surface du soleil rouge était déformée et de petits fils reliaient les deux noyaux d’énergie, ce qui faisait ressembler la force vitale de Xedros à une bête bridée.

Lith pouvait entendre que la mélodie provenant de l’étoile rouge était submergée par celle émise par la naine blanche au point d’être presque réécrite.

‘Bordel de merde. Je suppose que Tyris aurait même pu le transformer en lézard pour de bon si elle en avait eu envie. Espérons que je ne la mettrai pas en colère en soignant ce crétin.’ Au moment où le sort Scalpel de Lith toucha la naine blanche, la petite étoile prit une forme humaine.

‘Salutations, guérisseur. Xedros le Wyvern a violé les lois du Conseil et a été puni en conséquence. J’ai souhaité qu’il reste alité assez longtemps pour réfléchir à ses propres actions, mais je n’aurais jamais pensé qu’il attendrait aussi longtemps pour demander de l’aide.

‘Une telle arrogance ne peut être tolérée, alors même si je t’autorise à le soigner si tu es capable d’un tel exploit, sois prêt à t’arrêter quand je le dirai, ou tu rejoindras Xedros dans ses souffrances.’ La voix et l’apparence de Tyris étaient exactement celles dont Lith se souvenait, confirmant sa déduction sur la véritable identité du constable.

Lith n’avait jamais vu une telle utilisation de la magie de guérison auparavant, aussi prit-il son temps pour comprendre ce que Tyris avait fait et comment le reproduire si jamais il en avait besoin.

Elle avait laissé derrière elle une étincelle de sa propre force vitale, à peu près autant que ce qu’il avait utilisé pour produire un seul souffle de flammes d’origine. Pourtant, elle était suffisamment puissante pour paralyser les capacités de récupération du Wyvern pendant plus d’un an, ce qui poussa Lith à se demander combien de temps elle durerait si elle n’était pas traitée.

Contrairement à ce que Lith aurait fait à sa place, Tyris n’avait infligé aucun dommage à la force vitale de Xedros, ni temporaire ni permanent. Sa technique était d’une telle finesse qu’elle le laissait admiratif, souhaitant avoir à sa disposition un appareil d’enregistrement pour étudier et discuter du phénomène avec Faluel, Solus, et peut-être même Quylla.

Le Gardien avait employé la magie de la lumière pour que le corps de Xedros sache encore quelle était sa forme appropriée, mais il n’avait aucune idée de la façon d’y parvenir, transformant le processus de guérison en un tâtonnement qui faisait de toute tentative pour l’accélérer une torture.

Lith tenta de redonner sa forme au soleil rouge, mais en vain. La présence de la naine blanche de Tyris en était la cause, et la supprimer était hors de portée du marché.

Ensuite, Lith a essayé de compenser les effets produits par la force vitale étrangère et de permettre au Wyvern de réparer au moins la plupart de ses blessures. Tout d’abord, il divisa Scalpel en plusieurs vrilles qui balayèrent le nain blanc en essayant de trouver un point faible.

Le simple contact suffit à brûler le mana de Lith, envoyant des spasmes douloureux dans son système nerveux comme s’il avait touché un fil à haute tension. Ensuite, il a utilisé la magie de lumière pour attaquer la force vitale de Tyris, dans l’espoir de l’affaiblir suffisamment pour atténuer ses effets.

Éviter le contact direct l’a empêché de souffrir davantage, mais cela n’a pas changé la situation d’un iota.

‘La force brute ne sert à rien. Si j’emploie assez de force pour affecter le sort du Gardien, je tuerai Xedros et j’aurai des ennuis avec Faluel. Tyris a dit qu’il était possible de guérir ce Lizzie, il faut juste que je change d’approche.’

Lith concentra son attention sur la force vitale de Xedros, étudiant sa forme, sa couleur et la mélodie qu’elle émettait. Contrairement aux humains, les forces vitales des bêtes empereurs sont des torrents de puissance pure. Cela permettait aux bêtes empereurs de se métamorphoser plus facilement, mais cela rendait également beaucoup plus difficile l’application de la magie de guérison de niveau cinq sur elles.

La nature statique de la force vitale des humains permettait à un guérisseur de localiser le problème et de se concentrer sur un seul point, alors que dans le cas d’une bête, il était impossible de modifier un seul flux de force vitale sans affecter l’ensemble de son être.

La tâche de Lith était d’autant plus compliquée que le sort de Tyris déformait la force vitale de Xedros et, par conséquent, la mélodie qu’il produisait. Habituellement, Lith utilisait cette dernière pour mieux comprendre le flux de vie de son patient et trouver le meilleur moyen de le réparer

Malheureusement, non seulement la mélodie était fausse, mais l’étoile blanche laissée par le sort de Tyris émettait sa propre mélodie.

Cela distrayait Lith et l’empêchait de remarquer si ses tentatives amélioraient ou aggravaient la situation de Xedros….


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser