Supreme Magus chapitre 821

L'arbre empoisonné Partie 1

Traducteur: Ych
———–

“La première tentative d’Erlik a échoué parce que l’énergie des morts-vivants qu’il a plantée a accéléré le processus de décomposition de la cabane et nous a permis de le retrouver, mais rien ne dit qu’il a acquis beaucoup de connaissances au cours de ce processus.” Leannan dit.

“S’il réussit, il deviendra plus puissant que n’importe quel souverain de Laruel ne l’a jamais été. Je ne peux accéder qu’au mana de l’Aubier, alors qu’il serait capable d’accéder aussi à son esprit.

“Des millénaires d’expérience, des sorts, des secrets et même l’emplacement d’innombrables artefacts seraient tous à sa portée. Dans le pire des cas, Erlik infectera l’Aubier avec sa maladie et exploitera ses capacités symbiotiques pour prendre le contrôle du corps de l’Aubier sans même que celui-ci s’en aperçoive.

“Cela ne lui permettrait pas de déplacer l’Aubier car un tel acte le réveillerait sûrement avec des conséquences désastreuses, mais tout le mana qui alimente les réseaux de protection entourant la ville, toute la force vitale qui a jusqu’à présent été utilisée pour créer nos habitations, Erlik pourrait les employer comme bon lui semble.” dit Leannan.

‘C’est bien pire que ce que je pensais. L’Aubier n’est peut-être pas un Éveillé, mais il s’apparente à une académie vivante et Leannan en est le directeur. Pourtant, si Leannan a raison et qu’il accède à son esprit, les innombrables héritages magiques que l’Aubier a accumulés jusqu’à présent tomberont entre les mains d’Erlik.

Les plantes sont peut-être des psychopathes, mais grâce à leur durée de vie limitée, elles n’ont aucun moyen de maîtriser une telle quantité de connaissances, alors qu’Erlik aurait tout le temps et le pouvoir nécessaires pour devenir l’un des êtres les plus puissants de Mogar !’ pensa Lith.

‘Je me demande si le Conseil oserait encore hausser les épaules s’il était au courant.’ dit Solus.

‘Que pouvons-nous faire pour aider?’ demanda Marth.

“Tout d’abord, continue à chercher un remède. Si l’Aubier est infectée, il sera impossible de briser l’emprise d’Erlik sur ses pouvoirs sans retirer le symbiote. Deuxièmement, je devrais pouvoir réduire les emplacements possibles de la cachette ennemie à quelques cabanes dans les arbres et j’ai besoin de votre aide pour trouver la bonne au plus vite.

“J’ai laissé intacte la cicatrice que l’énergie des morts-vivants a infligée à la première cabane pour que vous, les guérisseurs, puissiez l’étudier et apprendre à la reconnaître. Ainsi, en vérifiant la force vitale d’une cabane suspecte de l’extérieur, vous pourrez trouver le nouveau laboratoire d’Erlik.

“Je pourrais le faire moi-même, mais pour cela, il faudrait que je fusionne physiquement avec l’arbre, ce qui alerterait l’ennemi, alors que vos sorts sont indétectables.” dit Leannan.

“Je resterai en attente, prêt à soutenir celui d’entre vous qui aura besoin de renfort. En fonction de l’intelligence avec laquelle Erlik a décidé de jouer et du succès de sa première expérience, je ne serais pas étonné qu’il ait installé plus d’un laboratoire ou au moins quelques faux.

“À l’heure qu’il est, il a déjà été informé de votre visite dans son laboratoire et je parie que la nouvelle de la récupération de la cabane dans l’arbre va se répandre rapidement aussi. Erlik pourrait placer de fausses cicatrices pour nous obliger à diviser nos forces et nous attirer dans des embuscades.

” Il faut commencer à décider qui va partir en éclaireur sur les lieux pendant que je prépare mes troupes. Une fois que le combat aura commencé, je ne pourrai vous donner qu’un nombre limité de soldats jusqu’à ce qu’Erlik passe à l’action. Je suis la seule à pouvoir l’arrêter, alors ne comptez pas non plus sur mon aide.”

La souveraine disparut sans même laisser aux guérisseurs le temps de répondre. Ils étaient ses alliés, pas ses sujets, mais en temps de guerre, n’importe qui pouvait être enrôlé. Marth et les mages des autres pays le savaient très bien et ne soulevaient pas d’objections.

Tant que Leannan ne leur demandait pas de faire quelque chose de nuisible pour leur patrie, ils lui obéissaient. Après tout, ils n’avaient pas vraiment le choix. Leurs ordres étaient de l’aider à conserver son trône, pas seulement de soigner la peste.

Les dirigeants de l’humanité avaient déjà le remède pour eux-mêmes grâce à l’Impératrice magique, la seule chose qui les inquiétait était de perdre le contrôle de la horde de morts-vivants.

Tous les membres du groupe de Lith se sont portés volontaires pour la mission, Kalla y compris. Ils étaient à la fois combattants et guérisseurs, ils n’avaient donc besoin que d’un nombre limité de gardes. Quant à Quylla, elle n’était pas une grande combattante, mais Phloria n’était pas non plus une grande guérisseuse.

Elles ont décidé qu’en cas d’urgence, elles travailleraient ensemble, couvrant les faiblesses de chacune. Leur travail d’équipe était exceptionnel, grâce à toutes les choses horribles et à l’entraînement qu’elles avaient subi ensemble depuis l’académie.

En plus de cela, ni Lith ni Friya n’auraient confié la sécurité de Quylla à quelqu’un d’autre. Ils ne faisaient pas confiance aux plantes. Leur soif congénitale de pouvoir rendait leur loyauté pour le moins douteuse et s’ils apprenaient le projet d’Erlik, certains d’entre eux pourraient être tentés de prendre le train en marche.

Ils ne faisaient pas non plus confiance aux autres guérisseurs. Quylla était connue comme la Guérisseuse la plus prometteuse du Royaume après Manohar, ce qui faisait d’elle une menace pour les autres pays car elle était beaucoup plus loyale et plus saine d’esprit que le Professeur Fou.

Il aurait été facile de l’éliminer dans le chaos de la bataille et de faire porter le chapeau aux morts-vivants. Lith était gardé dans un état similaire, mais son passé faisait de lui un joker et, comme Milea l’avait déjà démontré, tout le monde pensait avoir une chance de le faire passer de son côté.

Chaque équipe de recherche envoyait son pire soigneur au travail pour examiner la masse d’énergie des ténèbres, les considérant comme sacrifiables. Marth aurait adoré faire de même.

“Quylla, il n’est pas nécessaire que tu participes. Nous pouvons envoyer quelqu’un d’autre.” Dit-il dès qu’ils furent seuls. Les autres étaient déjà partis étudier les cicatrices sous la cachette du poing d’Erlik.

Elle était restée au laboratoire pour réviser les échantillons à sa disposition, afin de comprendre si le symbiote pouvait aussi affecter les cabanes dans les arbres, et comment le contrer.

“La souveraine Leannan a demandé mon aide pour une bonne raison. C’est moi qui ai identifié la masse noire sous l’arbre et j’ai pu soigner la force vitale tordue. De plus, j’ai le sentiment que lorsque nous aurons trouvé Erlik, Leannan sera trop occupée à le combattre pour pouvoir se charger de quoi que ce soit d’autre.” Elle a répondu.

Pendant ce temps, Lith maudit une fois de plus son incapacité à utiliser son amulette communicatrice.

‘Si seulement je pouvais contacter Faluel. Elle serait capable de me dire si l’Aubier est un Éveillé ou non. Si oui, j’obtiendrais l’aide du Conseil et cette histoire se terminerait avant même d’avoir pu commencer. Dans le cas contraire, je suis certain que Faluel m’aiderait.’

‘Elle ne craint peut-être aucun mort-vivant, mais éveillé ou non, la simple taille de l’aubier en fait une menace, même pour quelqu’un comme elle. Je doute qu’elle ait atteint son âge en laissant ses ennemis acquérir des armes aussi puissantes’. pense Lith.

Il utilisa le sort de lumière de niveau 5 Scanner pour trouver la cicatrice, et une fois qu’il eut fini de l’étudier avec des moyens conventionnels, il utilisa Invigoration. Normalement, cela aurait été impossible puisque le sort d’Erlik se trouvait si profondément sous terre, mais la cicatrice se trouvait juste entre les racines des cabanes et celles de l’aubier.

Lith pouvait les utiliser comme support pour conduire son mana sans qu’il perde en efficacité.

‘Bordel de merde ! Ce n’est pas du tout une cicatrice. L’élément ténèbres est rempli de volonté.’


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser