Supreme Magus chapitre 1167

La Force du Chaos - Partie 3

Traducteur: Ych
——-

Alors que Lith ressentait la douleur de Solus comme la sienne, il se souvint de son combat contre les Odi et trouva la réponse dont il avait besoin. Lith conjura autant de force vitale qu’il le pouvait dans sa bouche, émettant une explosion de flammes d’origine.

Dans leur état normal, les forces vitales de Lith s’équilibraient au point de se chevaucher à la perfection. Cependant, après avoir restauré le côté humain et le côté bête, la contrepartie de l’Abomination s’était nourrie d’une telle quantité de force vitale qu’elle gonflait comme un furoncle prêt à éclater.

Lith ne pouvait pas décider dans quelle mesure chacune de ses forces vitales contribuerait aux flammes d’origine, il pouvait seulement espérer que, comme toutes les choses naturelles, son corps chercherait à rétablir son équilibre interne.

L’excès de force vitale sortit de sa bouche, embrasant l’énergie du monde que l’Abomination Marionnettiste avait accumulée pendant leur combat. D’habitude, une étincelle de force vitale suffisait à transformer son souffle en arme mortelle, mais cette fois, Lith utilisa l’équivalent d’un feu de forêt.

À chaque iota de Flammes d’Origine qu’il émettait, Lith sentait son corps souffrir de ses nombreuses blessures et il l’acceptait avec le sourire. Plus il ressentait la douleur, plus la faim qui avait noyé tout autre sentiment s’estompait.

L’ombre vivante en laquelle sa peau s’était transformée redevenait des écailles noires comme de l’eau de roche.

‘Comment ça se passe ?’ demanda Lith tout en faisant de son mieux pour garder le flux de force vitale sous contrôle. S’il l’interrompait trop tôt, il risquait de ne pas avoir d’autre occasion, tandis que s’il l’interrompait trop tard, sa durée de vie risquait de se raccourcir encore plus.

‘Pas aussi bien que tu le penses. Heureusement que nous avons pris des leçons de métamorphose avec Faluel. Sans elles, je ne saurais pas comment modifier tes forces vitales pour protéger le côté humain et le côté animal tout en veillant à ce que seule la partie abomination souffre de la tension liée à la production d’une telle quantité de flammes d’origine’. Elle a répondu.

‘Cela ne m’intéresse pas. Je veux savoir ce que tu ressens.’ dit Lith.

‘Tu as cessé de me faire du mal.’

Solus utilisa leur sort de magie de guérison de niveau 5, Scalpel, pour que les forces vitales de Lith ne se concentrent que sur la récupération et la suppression de leur contrepartie Abomination tandis que cette dernière devenait de plus en plus faible pour alimenter une attaque semblable à une éruption volcanique.

L’énergie du monde était partout, mais pour produire des Flammes d’Origine, Lith devait la rassembler et la comprimer dans ses poumons avant de l’enflammer avec sa force vitale. La quantité de puissance qu’il libérait embrasait la plaine, transformant l’air en un brouillard de feu atteignant plusieurs milliers de degrés.

Au lieu d’être d’un bleu éclatant, les flammes qui sortaient de sa bouche étaient d’un violet profond et elles devenaient de plus en plus brillantes à mesure que la force vitale de Lith se mélangeait à celle des trolls, des orcs, des gobelins et de tout ce qu’il avait consommé dans sa frénésie, même l’herbe.

Le champ de bataille se transforma en un feu follet blanc qui se répandit aussi vite que le vent et consuma tout être vivant sur son passage. Lith souffla et souffla jusqu’à ce qu’il se sente trop fatigué pour continuer.

‘C’est bon, tu peux t’arrêter maintenant.’ dit Solus tout en interrompant le traitement et en se concentrant sur son propre rétablissement. L’équipement de Lith était noirci de l’intérieur à cause de l’énergie du Chaos que Westhar avait utilisée pour l’attaquer et qu’il avait lui-même émis.

‘Merci.’ Lith ferma la bouche et le flot de flammes s’arrêta.

Ses forces vitales se réajustèrent, donnant à Lith l’impression que quelqu’un l’avait mis dans un mixeur. Grand était le prix que tout être vivant devait payer pour utiliser le Chaos et seul l’oubli qui l’engloutit soulagea Lith de son agonie.

Pourtant, même après que Lith eut perdu connaissance, le feu blanc se propagea, suivant chaque once d’énergie du monde que même le plus simple des sorts conjurait, comme un requin sur une traînée de sang.

“Je crois que c’est mon tour. À bientôt, pigeon.” Bodya n’avait ni les moyens ni le besoin d’affronter de front les flammes d’origine. Il plongea sous terre, refermant le passage derrière lui et ne laissant aucune issue à Westhar.

Le marionnettiste maudit sa malchance et clignota suffisamment pour gagner le temps d’ouvrir un passage dimensionnel. Combattre un Nidhogg sous terre était aussi stupide que de combattre un Roc dans les cieux.

Pourtant, la magie dimensionnelle est nécessaire pour conjurer l’énergie du monde. Le sort fonctionnait comme un refoulement, attirant les flammes d’origine affamées sur son point d’entrée comme sur son point de sortie. Westhar n’avait d’autre choix que de clignoter sans arrêt pour échapper à l’encerclement, mais les flammes continuaient à se rapprocher jusqu’à le rattraper.

Tandis que l’Abomination se noyait dans une mer de Flammes d’Origine en hurlant à pleins poumons, Bodya rejoignit Olua qui utilisait ses meilleurs sorts de diagnostic pour comprendre la gravité de l’état de Lith.

“Il faut qu’on sorte d’ici et on ne peut pas utiliser de sorts pour le faire”. Dit-elle pour répondre à sa question silencieuse. “Le gamin a de vilaines fissures sur sa force vitale et il a besoin d’une aide immédiate”.

***

Pays libre de Lamarth. Au-delà des frontières orientales de l’Empire des Gorgones, dans le quartier général du Maître. Quelques jours avant le départ de Lith pour Jiera.

Xenagrosh l’hybride Troll-Abomination regardait le réservoir génétique où le corps de Zogar Vastor flottait depuis des jours dans le liquide nutritif qui fournissait à son corps tous les nutriments dont il avait besoin pour survivre au changement.

Les tissus de l’Abomination s’étaient répandus sur tout son corps et à présent, seules quelques traînées roses étaient encore visibles sous la noirceur de l’énergie du Chaos. Une grande partie du ventre de Vastor avait disparu et il avait grandi de plusieurs centimètres, ce qui le rendait difficilement reconnaissable.

Le corps d’une Abomination était constitué d’énergie pure du Chaos qu’elle pouvait remodeler à volonté. Le changement de forme était pour eux une seconde nature, ce qui aidait les Eldritchs à dissimuler leur nature mais leur faisait en même temps perdre le sens de soi d’abord et la raison ensuite.

“Bon sang, il change trop.” dit Xenagrosh. “Le Maître aurait pu modifier son apparence à tout moment, pourtant il ne l’a jamais fait. Un corps amaigri signifie qu’il est en train de perdre la bataille pour la domination avec son clone Abomination.”

“Pourquoi l’appelles-tu encore Maître maintenant ? Ce n’est pas comme s’il pouvait t’entendre.” Nandi le Minotaure-Abomination a dit tout en maintenant le flux d’énergie du monde qui circulait dans le réservoir de gènes.

“Parce que c’est le nom qu’il se choisit, tout comme je choisis Xenagrosh”. Elle a répondu.

“Je ne comprends pas. Je m’appelle Nandi et j’en suis fière.” Le minotaure haussa les épaules.

“C’est parce que tu es un clone, comme Bytra. Ne te méprends pas, je ne dis pas que tu es inférieur, juste naïf. Ton moi originel s’est débarrassé de son nom parce qu’il lui rappelait trop de mauvais souvenirs. Ceux-là même qui te causent des crises de folie sanguine.”

“Je-” Nandi tenta de dire mais des flashs de son passé lui coupèrent la parole.

Il se souvenait du moment où il venait de se transformer en Abomination, se nourrissant des membres de son propre clan qui avaient tenté de l’aider avant de s’attaquer aux autres. Il pouvait encore entendre les voix familières qui criaient et l’imploraient de faire preuve de pitié.

À l’époque, il ne ressentait que la faim, mais à présent, les remords grandissaient tandis qu’il parvenait à donner un nom à chaque voix, se rappelant à quel point ses victimes lui étaient chères. Nandi pleurait d’agonie, souhaitant que les voix s’arrêtent et le laissent tranquille.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser