Supreme Magus chapitre 1157

Le pouvoir à double tranchant Partie 1

Traducteur: Ych
——-

À l’intérieur de la Frange, les sorts de niveau cinq étaient non seulement faciles à exécuter, mais il était également possible de les tisser avec jusqu’à quatre éléments sans presque aucun fardeau pour le mage alors que normalement, utiliser deux éléments en même temps était la limite.

“C’est à la fois incroyable et insensé.” Quylla dit. “Avec autant d’énergie du monde, je m’attendrais à trouver beaucoup de bêtes magiques et de plantes. Je veux dire, je le sens si bien que cela ne me surprendrait pas si Friya ou Morok s’éveillaient.”

“Et toi ?” demande Friya.

“Noyau violet, tu te souviens ? Dans mon cas, nous ne parlons pas d’éveil, mais plutôt d’un enterrement dans un cercueil fermé.” Quylla frémit à cette idée. Des mages aussi puissants qu’elle exploseraient comme d’effroyables feux d’artifice.

“Je pense que ce n’est qu’un effet temporaire.” Morok sourit pour la rassurer, mais son visage était pâle et il se tenait la poitrine comme s’il était sur le point d’avoir une attaque.

“Nous venons de l’extérieur, alors l’énergie du monde nous submerge, mais pour les personnes nées à l’intérieur de la Frange, cette quantité d’énergie élémentaire est considérée comme normale. Nous devrions simplement nous asseoir et attendre de nous y habituer.”

“Tu vas bien ?” Quylla demande tout en lançant un sort de diagnostic qui se révèle négatif.

“Je suis juste un peu étourdie d’avoir absorbé autant d’énergie du monde et d’avoir conversé avec Mogar. Il y a tellement de voix dans ma tête en ce moment que j’ai l’impression d’être au milieu d’un marché.” Il répondit.

“Que veux-tu dire par absorber l’énergie du monde ?” demanda Friya.

“Même si les pouvoirs d’un Tyran sont similaires à ceux d’un Balor, ils fonctionnent selon des principes complètement différents. Les Balors utilisent leurs yeux pour vider leur environnement de l’énergie élémentaire naturelle, alors qu’un Tyran divise l’énergie du monde en ses composants.

“Mes yeux absorbent les éléments tandis que j’utilise l’énergie restante pour mes sorts, ce qui permet de garder un équilibre neutre. Ensuite, je peux utiliser l’énergie élémentaire stockée pour attaquer ou me défendre sans avoir besoin de tisser un sort.” dit Morok.

“Intéressant. S’il n’y avait pas la partie où l’énergie du monde est divisée et stockée à l’intérieur de ton corps au lieu d’être raffinée par ton noyau de mana, je dirais que tu viens de décrire la technique de respiration d’un Éveillé.” dit Quylla.

‘Par la Grande Mère, elle a raison ! C’est pour cela que mon corps me fait si mal.’ pensa Morok en retenant à peine sa panique. ‘En plus, cela explique ce que ce connard de père voulait dire quand il disait que je ne m’éveillerais que si je le méritais.

‘Mon noyau ne peut pas traiter l’énergie provenant de quatre yeux seulement, alors elle est stockée à la place. C’est la première fois de ma vie que je suis heureux de ne pas avoir encore ouvert mon cinquième œil, sinon je ne pourrais pas arrêter le processus d’éveil.

‘Je n’ai déjà aucune idée de ce que je vais faire pendant les 300 ans que je suis censé vivre, et encore moins pendant les 3 000 ans ! Dans le meilleur des cas, je vivrai une vie triste et longue comme Maître Ajatar ou père. Dans le pire des cas, je deviendrai fou et je me ferai tuer par le Conseil.’

“Je pense que Morok a raison.” Friya dit tout en ouvrant plusieurs petits passages dimensionnels aussi grands qu’un trou de serrure pour étudier leur environnement.

“Je ne trouve aucune trace de créatures plus grosses qu’un animal ordinaire, ni de végétation luxuriante typique de la présence de folks végétaux. Le taux d’évolution pourrait être le même qu’à l’extérieur de la Frange, voire pire. Réfléchis un peu.

“C’est comme être dans les mines de cristal. La pression de l’énergie du monde qui nous entoure exerce une telle pression qu’elle rend probablement très difficile le développement d’un flux de mana à ceux qui sont nés ici alors qu’elle revigore les étrangers comme nous. Au moins jusqu’à ce que nous nous y habituions aussi.”

Le ciel à l’intérieur de la Frange était d’un bleu limpide et toute la végétation était plus grande que ce que l’on aurait pu attendre d’une plante du même âge, pourtant, à part l’énergie abondante du monde, tout le reste avait l’air ordinaire.

Ils s’assirent tous les trois en croisant les jambes sur le sol. Les filles tentèrent d’entrer en contact avec Mogar pour obtenir certaines des réponses qu’elles cherchaient, tandis que Morok faisait de son mieux pour couper la communication.

Alors qu’il libérait lentement l’énergie élémentaire accumulée, le tyran pouvait sentir les voix dans sa tête disparaître l’une après l’autre, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une. Malheureusement pour Morok, ce n’était pas la sienne.

‘Sommes-nous en train de nous éveiller ou non ?’ demanda une voix qui ressemblait terriblement à celle de Quylla.

‘Merci, mais non merci. Et si tu me disais plutôt le secret du Davross ?’ La question de Morok fit disparaître la dernière voix, laissant sa tête aussi vide que d’habitude.

Après quelques minutes de méditation, leurs corps et leurs noyaux s’habituèrent au nouvel environnement. Friya ne sentait plus une légère brûlure dans ses entrailles, elle dut donc abandonner ses espoirs de s’éveiller seule.

Pour la même raison, Quylla pouvait enfin soupirer de soulagement à l’idée qu’elle n’exploserait pas tandis que Morok apprenait à utiliser ses yeux sans attirer d’invités indésirables. Tous s’inquiétèrent en constatant que même si des heures s’étaient écoulées, Nalrond n’était toujours pas revenu.

“Sa rune est toujours en ligne, mais il ne décroche pas son amulette de communication”. Friya était étonnée de remarquer que malgré la distance qui la séparait de sa famille et de ses amis, même les runes appartenant au groupe de Lith étaient disponibles grâce au pouvoir de la Frange.

“Je doute que Aube ait laissé quelques-unes de ses engeances ici, mais cela ne veut pas dire que cet endroit est sûr. Nalrond a peut-être été capturé ou pire encore. L’un d’entre vous est-il capable de suivre ses traces ?” Quylla demande, se fiant à leur expertise.

“Ce serait un jeu d’enfant s’il marchait, mais il a volé et les odeurs ne tiennent pas longtemps dans l’air.” Morok secoua la tête.

“Je peux essayer quelque chose.” Friya dit. “J’ai créé ce sort pour retrouver mes compagnons de guilde au cas où ils disparaîtraient au combat, mais il s’est avéré impraticable à cause des cristaux donnant du pouvoir aux amulettes qui sont trop faibles. Ici, cependant, la Frange les suralimente, alors mon sort pourrait fonctionner.”

Friya lança un court sort, puis elle essaya à nouveau d’appeler Nalrond. Cette fois, une fine vrille dorée sortit de sa rune de contact, pointant vers la direction où il avait disparu et s’évanouissant au bout de quelques mètres.

“C’est incroyable ! Comment as-tu fait ?” demanda Quylla.

“Les amulettes s’appuient sur la magie dimensionnelle pour établir leur connexion. Mon sort amplifie simplement la signature énergétique du petit Warp, ce qui le rend visible. Nous pouvons l’utiliser comme une boussole qui pointe toujours vers l’amulette de Nalrond.” Friya gonfle sa poitrine avec fierté.

Le groupe prit son envol, suivant Friya qui lançait de temps en temps le sort de boussole et ajustait sa trajectoire. Il ne leur fallut que quelques minutes pour trouver le village, pourtant ils n’aimèrent pas ce qu’ils virent.

“Ce ne sont pas les gens du village de Nalrond. Il se transforme en Rezar alors que les enfants qui jouent autour et les adultes qui travaillent dans les champs cultivés sont des Dewan (AN : bêtes empereurs rhinocéros). Et s’ils le gardent prisonnier ?” Friya ne trouvait pas d’autre explication au fait que Nalrond ne réponde pas à leurs appels répétés.

“Elle n’a pas tort.” dit Morok. “Si Nalrond avait volé jusqu’ici sous forme humaine, ils l’auraient peut-être abattu.”


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser