Supreme Magus chapitre 1149

Projection de l'âme Partie 1

Traducteur: Ych
——-

“Une Frange peut se trouver n’importe où et ceux qui vivent à l’intérieur détruisent généralement tout type de repère près de son entrée pour la rendre aussi discrète que possible. Maintenant, taisez-vous s’il vous plaît et laissez-moi me reposer.” dit Nalrond.

Morok fit taire la zone autour du Rezar et continua à parler, à la place.

“Ce type n’a pas tort. Vous ne donneriez pas un second regard à cet endroit s’il n’y avait pas ce vent bizarre qui vous refroidit les os malgré la chaleur du désert.”

“Le vent n’est pas froid du tout. Il est chaud et sec. En plus, il n’y a pas qu’ici, il y a du vent à perte de vue.” Quylla pointa du doigt les dunes en perpétuel mouvement autour d’eux.

“D’accord. Nous ferions mieux de nous hydrater, sinon nous allons nous évanouir à cause de la chaleur.” Friya utilisa la magie de l’eau pour se rafraîchir et tenta de conjurer l’eau, mais cette dernière échoua.

“Bon sang, j’espère que vous avez apporté assez d’eau parce que tout ce que j’ai, c’est de l’alcool et je ne pense pas que ça va beaucoup nous aider, du moins pendant la journée. Au fait, il y a quelque chose qui cloche ici. Je ne sens pas le froid dont parle Morok mais l’espace est bizarre. On a l’impression que quelqu’un a mis une laine sur toute la zone.”

Si Nalrond avait pu entendre quoi que ce soit, son respect pour Friya aurait encore grandi. L’entrée dans une Frange n’avait aucun signe distinctif et comme Mogar voulait la garder cachée, seules deux sortes de personnes pouvaient trouver un point d’accès.

Les mages dimensionnels exceptionnellement doués pouvaient percevoir les altérations de l’espace autour d’eux, mais ils ne parviendraient jamais à forcer l’ouverture d’une Frange. Le retour de bâton de Mogar en ferait la dernière erreur qu’ils commettraient.

Les personnes ayant une grande affinité avec trois éléments ou plus ne ressentiraient un déséquilibre dans l’énergie du monde qu’à proximité de l’entrée. Ils ne seraient pas non plus capables d’entrer, car le déséquilibre n’était que la conséquence de la densité différente de l’énergie du monde à l’intérieur et à l’extérieur de la Frange.

Nalrond remercia intérieurement son compagnon pour ce silence soudain et commença à utiliser sa technique de méditation pour récupérer son mana à une vitesse supérieure à celle de n’importe quel faux mage. Malgré la barrière qui divisait ses forces vitales, la synergie entre ses deux noyaux de mana leur permettait de hâter leur récupération mutuelle.

“Voyons si je peux trouver notre chemin.” Friya n’avait aucune idée du danger qu’un tel acte impliquait et la zone de silence rendait Nalrond incapable de l’entendre ou de l’avertir.

“Puisque nous allons attendre la belle au bois dormant là-bas, autant faire un essai moi aussi.” Morok se métamorphosa en sa forme de Tyran, utilisant ses quatre yeux pour attirer l’énergie élémentaire à l’intérieur de son corps et l’étudier.

‘Super, maintenant c’est moi qui suis la moins douée’. Quylla pensa, en colère contre elle-même parce qu’elle ne sentait rien d’autre que la chaleur du soleil et le vent qui lui asséchait la gorge à chaque seconde.

Elle conjura un réseau qui abaissait la température et augmentait l’humidité en puisant le peu qu’il y avait dans leur environnement avant de sortir sa baguette de maître de la forge royale.

‘D’après ce qu’a dit Faluel, il s’agit de s’accorder avec Mogar. La magie spirituelle est ce qui se rapproche le plus de l’énergie du monde qu’un être vivant peut produire. Peut-être que si je parviens à ressentir la Frange, je pourrai me synchroniser avec sa signature énergétique et y accéder.’

Le plan de Quylla était bon, tout comme ceux des autres et ceux de toutes les personnes qui l’ont précédée. Ce que chacun d’entre eux n’a jamais pris en compte, c’est que Mogar a une volonté propre.

Pour entrer dans une Frange, il fallait frapper à sa porte et demander poliment l’hospitalité, pas crocheter la serrure. Après environ une heure d’échecs, ils abandonnèrent et conjurèrent quelques chaises pour s’asseoir confortablement.

“Il vaut mieux que nous économisions nos forces. Sinon, nous devrons aussi nous reposer avant d’entrer dans la Frange.” Friya avait encore la majeure partie de son mana, mais la fatigue mentale due au déchiffrage de la barrière dimensionnelle lui donnait mal à la tête.

Elle sentait l’espace tournoyer autour de son doigt à chacune de ses tentatives, mais il n’y avait pas de runes à manipuler, juste une volonté si intense que Friya risquait de se perdre au moment où elles entreraient en contact.

“Je suppose que je ne peux pas aller plus loin.” Morok soupira. “C’est dommage. J’aurais aimé…”

Sa disparition soudaine a sidéré les filles qui se sont levées d’un bond pour appeler Nalrond à l’aide.

“Waouh, c’est beaucoup mieux à l’intérieur !” Morok réapparut, leur lançant des fruits qui ressemblaient aux pêches de la Terre.

Ils étaient sucrés et juteux, étanchant la soif d’eau des filles mais pas celle de réponses.

” Tu viens d’entrer dans la Frange ? ” dit Quylla entre deux bouchées. Manger sous l’effet du stress soulageait toujours son ego blessé.

“Non, il m’a juste laissée entrer. Je n’ai rien fait.” Il a répondu.

“Comment as-tu fait ?” Friya a placé la graine à l’intérieur de son amulette dimensionnelle, en espérant que le jardinier des Ernas puisse en faire pousser un arbre.

“En aspirant l’énergie élémentaire par mes yeux, j’ai commencé à entendre des voix”. Morok répondit. “Plus je prenais d’énergie, plus elles devenaient fortes. Pendant un moment, j’ai cru que je devenais fou.”

“Alors pourquoi ne t’es-tu pas arrêté ?” demanda Quylla.

“Parce qu’elles ne m’ont pas demandé de vous assassiner ou de me couper la gorge. Les voix voulaient juste parler.” dit Morok.

“Qu’est-ce qu’elles ont dit ?”

“Elles ont surtout posé des questions idiotes comme qui je suis ou ce que je veux. Le reste était un long discours sur le sens de la vie auquel je n’ai pas compris grand-chose, alors j’ai juste écouté.

“Les voix ont disparu il y a quelques minutes et j’ai cru que c’était fini, mais quand ils m’ont entendu penser que j’aurais aimé vous suivre à l’intérieur, ils m’ont invité à entrer.” Morok a levé le pouce à Quylla, comme si elle l’avait aidé.

” Venez, c’est facile. ” Morok disparut à nouveau, sans laisser de trace de son passage ni de passerelle.

“Comment diable sommes-nous censés entrer ?” Friya dit, en espérant qu’il puisse encore les entendre.

‘J’ai encore du chemin à faire avant de retrouver toutes mes forces, mais je suis surpris qu’ils aient réussi à rester silencieux aussi longtemps, surtout cet abruti.’ Nalrond prit quelques profondes inspirations avant d’ouvrir les yeux pour préparer ses nerfs à l’absurdité vivante qu’était son invité indésirable.

À sa grande surprise, Morok semblait être parti et les filles être devenues muettes. Nalrond pouvait les voir bouger la bouche, mais aucun son n’en sortait.

“Vous êtes des idiotes ! Et si quelqu’un nous avait attaqués ? J’aurais été une cible facile.” Il dit, mais la zone de silence bloqua chaque mot, l’obligeant à se répéter une fois qu’il l’eut dissipée.

“S’il te plaît, arrête d’être aussi pessimiste. Notre ligne de mire est libre sur des kilomètres et il y a tellement de silence qu’on entendrait une souris qui essaierait de se faufiler jusqu’à nous. Plus important encore, Morok est entré dans la Frange il y a un moment et n’en est toujours pas revenu.” dit Friya.

“C’est impossible.” Nalrond la regarda comme si elle était devenue folle.

“On n’entre pas dans une Frange juste parce qu’on le veut. Même ceux qui sont nés à l’intérieur, comme moi, ont besoin qu’on leur apprenne à communiquer avec la barrière dimensionnelle. Sinon, il est impossible d’y entrer ou d’en sortir. Le processus est tellement long que je ne vais même pas vous l’enseigner.”

“Crois-le ou non, c’est exactement ce qui s’est passé”. dit Quylla.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser