Supreme Magus chapitre 1134

Changement de décor Partie 2 |

Traducteur: Ych
———

“Il n’est pas à moi et tu le sais. Maintenant, laisse-les passer. Nous en avons assez de tes jacassements.” Leegaain ne perdit pas son calme et s’éloigna le premier du Portail.

Le Léviathan n’appréciait pas la façon dont le Dragon avait facilement balayé ses paroles, mais il dégagea également le passage.

“Les amulettes de communication fonctionnent-elles à partir d’un continent éloigné ?” dit Lith.

“Les amulettes ordinaires ne couvrent pas de telles distances, à moins que tu ne les renforces avec suffisamment de mana. En revanche, l’amulette de ton Conseil possède un cristal blanc qui la rend assez puissante pour fonctionner dans tous les coins de Mogar.” dit Tyris.

“Les gens que vous laissez ici continueront à voir votre rune indisponible pendant toute la durée de votre séjour à Jiera.”

Le groupe se sentit découragé à l’idée de ne pas pouvoir parler à leurs familles respectives, jusqu’à ce qu’ils se souviennent du warp de la tour de Solus. Ils ne savaient pas du tout si elle avait des limites, mais ils avaient hâte de le découvrir.

“Combien de temps dois-je rester là-bas ?” demanda Lith.

“Jusqu’à ce que tu sentes qu’il n’y a plus rien à apprendre. C’est une question de sagesse, Lith. On ne peut pas programmer les choses, il faut les laisser arriver. Rappelle-toi ce que je t’ai dit à propos du noyau violet et reste sur tes gardes.

“Il y a plein de Xedros qui circulent.” dit Faluel en pensant à son stupide fils et aux nouvelles que Scarlett lui avait apportées.

L’Hydre craignait que le mauvais jugement de Sedra n’ait scellé son destin et elle voulait éviter à Lith de commettre les mêmes erreurs.

Le groupe franchit le tunnel dimensionnel, ayant l’impression d’être entré dans un autre monde. Tout, de l’odeur de l’air au sol sous leurs pieds, leur semblait étranger.

‘C’est comme lorsque je suis retourné à Lutia depuis l’extrême nord du royaume, mais c’est cent fois pire.’ pensa Lith.

De l’autre côté de Mogar, un bel homme et une femme frêle et d’apparence âgée les attendaient.

“Lequel d’entre vous est Lith ?” L’homme a demandé en déplaçant son regard de Tista à Lith. Reconnaître un Éveillé dès son plus jeune âge était facile, mais l’écart de beauté et de puissance entre eux faisait qu’il était difficile de comprendre lequel d’entre eux était le maître.

“Je suis Lith Verhen, hybride et membre du conseil des bêtes de Garlen. Enchanté de te rencontrer.” Lith n’utilisa que des titres qui auraient un sens dans tous les coins de Mogar et fit une petite révérence à l’étranger pour éviter à Solus d’être découvert par une technique de respiration.

“Je suis Aren Dolm le Jǫrmungrandr, Léviathan inférieur, et chef du conseil des bêtes de Jiera.” Il avait l’air d’un homme d’une trentaine d’années, mesurant environ 1,88 mètre, avec des cheveux blond clair striés de vert, de jaune et de bleu un peu partout.

Il avait des yeux verts clairs et un menton fendu qui soulignait ses traits doux. Avec son corps musclé et son sourire charmeur, il y avait de quoi faire tourner la tête de la plupart des femmes à son passage.

Il portait une simple chemise blanche et un pantalon en lin marron sur des chaussures en cuir qui le faisaient ressembler à un fermier plutôt qu’à l’un des êtres les plus forts de Jiera. Aren lui rendit la révérence tout en regardant les compagnons de Lith.

Heureusement, les leçons de Faluel comprenaient l’étiquette du Conseil et elle ne changeait pas en fonction du continent. Les éveillés vivaient depuis assez longtemps et avaient assez de ressources pour traverser l’océan s’ils le voulaient.

Ils avaient établi des règles communes il y a des lustres et un protocole pour aider ceux qui voulaient s’installer ou simplement visiter une terre étrangère.

“Voici mes Éveillés. Tista Verhen, ma sœur, et Phloria Erna, une bonne amie à moi.” dit Lith en les désignant par le terme que le Conseil utilisait pour définir les personnes dont la vie appartenait à leur maître depuis cent ans.

“Enchanté, monsieur.” Les filles dirent à leur tour tout en lui faisant une profonde révérence.

Après un bref échange de salutations, Lith se tourna vers l’humaine, découvrant qu’elle s’était endormie en s’appuyant contre le mur.

“Oh, dieu. Je suis vraiment désolée.” Dit-elle avec un gros bâillement après qu’Aren l’a réveillée en douceur.

“C’est juste que je ne fais pas de pause depuis des mois et que la querelle du Léviathan avec le Dragon était apaisante comparée aux hurlements incessants de centaines de voix qui hantent mon bureau tous les jours”.

“Je suis Gyrwin Isaar, représentante humaine du Conseil.” Elle leur adressa un petit sourire, révélant être bien plus jeune qu’elle n’en avait l’air.

Gyrwin n’était pas tant vieille qu’épuisée et trop maigre. Elle avait des poches sous les yeux et de nombreuses rides étaient dues à l’épuisement qui la faisait s’endormir sur son bureau rempli de papier plus souvent que sur son lit.

Lith estima qu’en des temps meilleurs, Gyrwin ressemblerait à une femme d’une quarantaine d’années, mais à cet instant, elle semblait avoir au moins vingt ans de plus. Elle mesurait environ 1,75 mètre, avec des cheveux blanc sale striés de bleu, de jaune et d’orange sur tout le corps.

Gyrwin portait une robe bleue aux motifs élaborés qui, après que le stress lui ait fait perdre trop de poids, était maintenant si grande qu’elle lui donnait l’air d’une mendiante portant des vêtements d’occasion plutôt que d’une mage puissante.

“La situation dans les villes humaines est-elle si mauvaise ?” demanda Lith, incapable de contenir sa curiosité après avoir remarqué à quel point les deux chefs du Conseil semblaient s’en sortir différemment.

“C’est pire.” Gyrwin soupire. “Les gens ne sont jamais satisfaits par nature et je n’ai jamais prévu de devenir un seigneur féodal. Donner des ordres à de puissants mages est facile, instruire des adultes qui se comportent comme de petits enfants, ça ne l’est pas.

“Sais-tu pourquoi mes cheveux ressemblent à ça ?” Elle pointe du doigt la tignasse grise sur sa tête.

“C’est ce qui arrive quand on souffre d’un abus de mana pendant trop longtemps. La même chose est arrivée à mon corps. J’ai juste besoin de quelques jours de repos pour récupérer, mais c’est presque impossible.

“Ces salauds veulent être traités comme des adultes, mais ils attendent des autres qu’ils s’occupent de leurs problèmes, comme mes enfants adolescents !”

“Je suis désolée, mais pourquoi ne les as-tu pas simplement ignorés ?” demande Phloria.

“Nous avons essayé cela au début et le résultat a été la mort d’un dixième des survivants. La moitié est morte dans des émeutes pour la nourriture, l’autre moitié s’est suicidée en pensant que nous les avions abandonnés.” Gyrwin griffa sa main dans ses cheveux, résistant à l’envie de les arracher.

“Nous n’avons pas pu choisir qui survivrait, mon enfant. La plupart des humains restants sont ceux qui étaient naturellement immunisés contre la maladie. Seuls quelques-uns ont survécu parce qu’un Éveillé les a sauvés.

“Les humains de Jiera ont tout perdu. Ils sont enclins à la violence et à la dépression. Il y a d’innombrables choses que nous pourrions essayer si nous avions affaire à des gens rationnels, mais nos sujets sont tous sauf. .

“Il n’y a pas assez d’Éveillés pour repeupler le continent de Jiera et avec chaque personne que nous perdons, les humains se rapprochent de l’extinction.”

“Pourquoi le dis-tu comme si c’était une mauvaise chose ?” Aren rit. “Dans le pire des cas, vous allez migrer vers Garlen.”

“Et tout laisser à vous, les bêtes et les plantes ?” La fureur illumina les yeux de Gyrwin, lui redonnant une partie de sa jeunesse. “Je perdrais ma maison, mes laboratoires finement réglés, et pire que tout, je devrais repartir de zéro dans l’autre Conseil.”

“Encore une fois, ça me paraît bien.” Le sourire féral d’Aren indiqua à Lith que le Conseil de Jiera ne valait pas mieux que celui de Garlen.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser