Supreme Magus chapitre 1113

Mage parmi les dieux Partie 1

Traducteur: Ych
———

Le Maître ne pouvait pas croire que des êtres vieux de plusieurs millénaires puissent aussi être stupides au point d’affronter Baba Yaga avec des artefacts périmés. Malheureusement, l’adamant était rare et pour équiper une seule créature de la taille de n’importe quelle lignée de Gardiens, il fallait des tonnes de métal enchanté.

Après que Xenagrosh a purifié l’adamant jusqu’à sa limite extrême avec les flammes d’origine, sa qualité a décuplé, mais sa masse a diminué d’autant. Le Maître ne pouvait pas se permettre de se battre avec les Gardiens sans donner aux Abominations ce que l’argent pouvait offrir de mieux.

Le Davross était si rare que même les Abominations Eldritch plus anciennes que les Gardiens avaient juste accumulé quelques lingots. Assez pour un homme, mais à peine assez pour couvrir l’une des serres de Xenagrosh après sa métamorphose.

Le Maître avait renoncé à trouver suffisamment de Davross pour fabriquer de l’équipement et comptait sur le marché noir pour s’approvisionner régulièrement en Adamant . Les Gorgones vivant dans le repaire de Leegaain produisaient ce métal inestimable simplement en respirant de l’herbe, ce qui le rendait inépuisable.

Le Gardien mettait de temps en temps des lots d’Adamant sur le marché, pour permettre aux puissants maîtres de forge de mettre leurs capacités à l’épreuve et d’améliorer leurs compétences, mais c’est une histoire pour un autre jour.

“Tu es injuste !” Xenagrosh s’avança pour protéger Tezka de la fureur du Maître. “Nous l’avons fait uniquement pour toi. Lith n’est pas seulement mon petit frère, il est aussi précieux pour tes projets. En plus, sa famille était attaquée et…”

“Bien essayé, mais je ne te crois pas.” Le Maître fit apparaître au milieu de la pièce l’hologramme de la forme hybride de Lith combattant Nuit. L’Organisation avait les moyens de mettre la main sur le rapport du capitaine Locrias dès qu’il le soumettrait.

“Un sort de nécromancie inconnu, une armée de bêtes magiques, des Flammes d’Origine, et même un réseau assez puissant pour faire plier le genou à un Cavalier. Verhen n’avait pas besoin de votre aide. Il aurait trouvé tout seul le chemin de la victoire, il le fait toujours.”

Le Maître repassa les images en boucle, soupirant d’admiration et d’envie.

Nandi faisait de son mieux pour lire la pièce, mais son instinct comme son esprit aiguisé ne parvenaient pas à donner un sens aux événements qui se déroulaient devant ses yeux. Quelle que soit l’apparence des hybrides monstre-Abomination, ils étaient des titans alors que le Maître n’était qu’un humain.

Peu importe la puissance du noyau de mana du Maître ou leur taille. Face aux êtres immortels qui descendaient des Gardiens, tous les autres avaient l’air d’une fourmi. Quelque chose qui devrait rester tranquille et prier pour ne pas se faire piétiner.

Le Maître, au contraire, se comportait comme un père mécontent réprimandant ses enfants indisciplinés et les Abominations ne pouvaient même pas les regarder dans les yeux.

‘Peut-être que le fait de passer trop de temps seul m’a rendu fou et que Baba Yaga l’a supprimé pendant que je vivais avec elle, car cela n’a aucun sens.’ pensa Nandi. ‘Je vais jouer le jeu encore un peu avant de partir’.

“Nandi. La voix du maître le sortit de sa rêverie. “Es-tu sûr de ta décision ? D’après ce que j’ai compris, tu portes la marque des Premiers-Nés de Baba Yaga et mon Organisation ne s’entend pas avec elle.

“Je ne peux pas me permettre de perdre du temps et des ressources avec un allié peu fiable. J’ai besoin de savoir où se situe vraiment ton allégeance avant de t’admettre dans nos rangs. Réponds-moi et réponds-moi honnêtement.

“Serais-tu capable de traiter la sorcière comme une ennemie si tu devais la rencontrer sur le champ de bataille ou ta relation passée obscurcit-elle ton jugement ?”

“Je ne sais pas comment tu sais pour la marque, mais mes affaires personnelles ne regardent que moi. Ce que je décide de faire ne dépend que de…” Nandi tente de s’exprimer.

“Agenouille-toi.” Un seul mot du Maître suffit à mettre à genoux le puissant Minotaure, qui eut besoin de toute sa volonté pour éviter que sa tête ne heurte le sol.

“Tu me crois stupide à ce point ?” Un geste de la main du Maître donna à Nandi l’impression que son corps était en feu.

“J’ai créé le processus qui vous a donné naissance à vous, les hybrides monstre-Abomination. Je connaissais ton corps mieux que quiconque dès l’instant où j’ai posé les yeux sur toi. Baba Yaga t’a peut-être donné sa bénédiction après avoir fusionné tes deux moitiés, mais elle a fait du mauvais travail.”

‘Comment le Maître sait-il ce qui s’est passé et comment le travail de Baba Yaga peut-il être considéré comme bâclé ?’ Nandi sentait ses deux noyaux, noir et monstre, se dérégler, ce qui lui causait une douleur indicible, mais sa curiosité brûlait plus fort.

“Tu n’es pas le premier revenant que nous avons reçu ici. Un clone qui a battu son original et pris son identité. J’ai conçu des réseaux pour défendre cet endroit contre les gens comme toi et des sorts qui me permettent d’identifier ceux qui frappent à ma porte.” Le Maître dit.

“Je te donne ma parole que je ne te tuerai pas, quelle que soit ta réponse, mais j’ai besoin de savoir. Où se situe vraiment ton allégeance ?”

“Que veux-tu que je dise ? Je te connais à peine, toi et tes projets, alors que j’ai vécu avec Baba Yaga pendant des mois, partageant son pain et ses enseignements. Bien sûr, je ne la combattrai pas sans une bonne raison.” dit Nandi au milieu de grognements alors qu’il tentait de se libérer de l’emprise du Maître.

“Cependant, si ce que Tezka m’a dit de toi et si ce que même Baba Yaga m’a dit est vrai, je me joindrai volontiers à ton camp. Si vous vous affrontez tous les deux, le mieux que je puisse te promettre est de n’aider ni l’un ni l’autre, mais seulement si tu as l’intention de m’aider et pas seulement de m’exploiter.”

“Ça me paraît juste.” Un claquement de doigt du Maître désactiva les réseaux, permettant à Nandi de se lever.

“C’est tout ? Tu me crois vraiment ?” Le minotaure s’est emporté, incapable de réprimer sa surprise.

“Une créature aussi puissante que toi n’a pas besoin de mentir. Si tu voulais vraiment me faire du mal ou t’échapper, il te suffisait de manipuler l’énergie du monde dans la pièce et d’arrêter mes réseaux.” Le Maître dit, surprenant encore plus Nandi par sa compréhension précise des capacités du Minotaure malgré le fait qu’ils venaient juste de se rencontrer.

“Bien sûr, si tu avais fait ça, la deuxième série de réseaux t’aurait mis à terre pour de bon. Bienvenue dans la famille, Nandi. Ton rôle sera de faire de nous une mine de cristaux et d’utiliser tes capacités pour nourrir tes frères et sœurs avec l’énergie du monde.

” Vous n’avez aucune idée de la quantité d’énergie qu’il faut pour développer complètement vos corps. Ce que vous avez n’est qu’un début.” Le maître activa deux sorts de niveau cinq, Maître de vie et Maître scalpel.

Il s’agissait respectivement des versions améliorées des sorts Scanner et Ciseau. Ensemble, ils permirent au Maître de stimuler la force vitale de Nandi afin que ses deux natures s’harmonisent encore plus et que sa puissance atteigne de nouveaux sommets.

” Tu vois ? Le traitement de la sorcière n’était pas mauvais pour un débutant, mais elle n’a pas pris en compte le fait que blesser ton corps mélangeait tes forces vitales de façon chaotique. Elles ne doivent pas simplement s’écouler ensemble, elles doivent devenir une seule et même chose, sinon tu n’atteindras jamais la perfection.

“Je ne modifierai pas tes forces vitales, mais en les étudiant, je peux concevoir des méthodes qui te permettront d’exploiter les meilleures capacités des orcs et des abominations sans être entravée par leurs limites respectives.” Le maître dit.

“Merci, je vais me mettre au travail immédiatement.” Nandi fit instinctivement une petite révérence au Maître. Il ne respectait pas les gens pour leur race, seulement pour leur savoir et le Maître avait prouvé qu’il en avait beaucoup.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser