Supreme Magus chapitre 1099

Le deuil des morts, partie 1

Traducteur: Ych
———

“Tu as vraiment besoin de te montrer autant ?” Brina ricana tout en balayant ses cheveux dorés derrière l’oreille et en exposant son cou gracile. “Tout le monde sait que tu es avec les Verhens, c’est juste exagéré”.

Elle tapota l’insigne sur son épaule, ce qui fit intérieurement maudire Nalrond contre Rena à nouveau et contre lui-même pour sa naïveté. Les amulettes de communication étaient des outils courants dans n’importe quelle tribu de Peuples-Garous, mais dans le reste de Mogar, elles étaient la marque de gros sous.

“Il ne s’agit pas de se montrer.” Même si sa peau était bronzée, Nalrond parvint à rougir.

“J’ai quitté le désert de sang après la mort de tout mon village. Je n’oublierai jamais avoir vu leurs runes disparaître les unes après les autres jusqu’à ce que mon amulette redevienne une table rase. Depuis que j’ai une nouvelle famille, je ne la range jamais car elle me permet de prendre de leurs nouvelles.”

Il pointe du doigt les différentes runes de communication gravées sur l’argent.

“Oh, mon Dieu, je suis vraiment désolé. Je n’en avais aucune idée.” Brina pâlit en réalisant sa bévue. “C’est à cause de la suzeraine Salaark ? J’ai entendu dire que c’était un tyran sans cœur.”

“Non, elle ne ferait jamais une telle chose. C’était…” La bouche de Nalrond devint sèche lorsque presque toutes les runes de son amulette s’obscurcirent en même temps.

Seules celles appartenant à Tista, Solus, Protecteur et Faluel étaient encore disponibles, mais il savait qu’elles étaient toutes hors de Lutia. Protecteur était parti en mission, Faluel était parti avec quelques-uns de ses amis, et les filles passaient une soirée.

Il les contacta en conférence téléphonique tout en désactivant les hologrammes pour ne pas attirer davantage l’attention.

“Oh, mon Dieu. C’est mon premier jour de congé depuis des mois et l’un de mes enfants m’appelle juste au moment où j’allais me détendre.” Faluel gémit malgré tous les efforts de sa masseuse pour soulager la tension de ses épaules.

Le Bain du Dragon était l’un des meilleurs établissements de l’Empire des Gorgones et il acceptait toutes les races tant que les clients se comportaient bien. On y trouvait des sources d’eau chaude, des bains de boue thermale et les meilleurs cuisiniers du continent Garlen.

“C’est pour ça que je ne prends pas d’apprentis et que je ne veux pas de louveteaux pendant un certain temps”. Scarlett la Scorpicore rit de l’infortune de l’Hydre. “Trop d’ennuis. Je préfère que les choses restent simples. Soit je fais confiance à quelqu’un, soit je le mange.”

“Peu importe. Si elle s’en va, je demande un droit sur ses en-cas.” Feela le Béhémoth ne comprenait pas pourquoi les portions des humains étaient si petites. Chaque fois qu’elle se rendait dans un spa, le chef du Conseil des bêtes dépensait une petite fortune en nourriture.

“Alors je m’occupe de ses boissons.” Scarlett répond.

“Merci de vous en préoccuper, les filles.” Faluel grogna tout en répondant. “Nalrond, quelle partie de “je ne veux pas être dérangé” tu n’as pas compris ?”.

“Maître, peux-tu s’il te plaît vérifier ce qui ne va pas avec Lutia ?” Nalrond ignore sa question et va droit au but.

“C’est quoi ce bordel ?” Faluel a sauté sur la table de massage, ce qui a fait virer l’expression de ses amis au sérieux.

“Je ne sens plus aucune des protections que j’ai posées”. Elle sortit un cristal de contrôle de son amulette dimensionnelle et découvrit que sa lumière avait disparu.

“Quelqu’un les a non seulement toutes désactivées, mais il a aussi réussi à ne déclencher aucune des alarmes. Je serai là dans un… Oh, bon sang ! Je peux à peine sentir mon repaire. Quelqu’un a placé un réseau de scellement d’air tout autour pour m’empêcher de me téléporter directement chez moi.”

“Ne t’inquiète pas, je peux…” Feela n’a pas réussi à contacter son repaire non plus, tout comme Scarlett.

“Quelqu’un a planifié cela avec soin. Ils savent où tu es et avec qui tu es. Je parie que…” Scarlett tenta de répondre.

“Es-tu en train de me dire que mes enfants sont en danger ?” Le protecteur lui coupe la parole. Son ton était encore moins respectueux que celui de Nalrond. ” Au diable la mission, j’y retourne. ”

“Tista, j’irais voir Rena si j’étais toi.” dit Nalrond tout en essayant et en échouant à ouvrir une porte dimensionnelle près de la maison de Selia. “La maison de Lith est protégée par plus de réseaux que je ne peux en compter et par le corps de la reine alors que Selia n’a rien d’autre que ses outils de chasse !”.

À cet instant, Nalrond se fiche éperdument que les clients du Heavenly Wolf le voient utiliser la magie. Une marche Warp menant aux bois de Trawn s’est ouverte juste à côté de sa table et s’est refermée au moment où il l’a franchie.

Il mit fin à l’appel tout en prenant sa forme de Rezar et en volant à toute vitesse. Les images de son village en flammes repassaient sans cesse devant ses yeux, l’empêchant de ranger l’amulette de communication.

Les runes de contact étaient le seul moyen dont disposait Nalrond pour s’assurer que les quelques personnes qui savaient vraiment qui il était et qui se souciaient de lui étaient encore en vie.

“Mort-vivant.” Feela compléta la phrase pour Scarlett, ignorant le manque de respect d’un disciple envers son maître pour la première fois depuis des siècles. “Ils ne peuvent pas beaucoup utiliser la magie dimensionnelle et ils aiment sceller la magie de l’air pour égaliser le terrain.”

” Pouvez-vous m’aider à rentrer chez moi ? ” Faluel a demandé tout en conjurant ses vêtements.

“Je ferai plus que ça. Ces sangsues ne se sont pas contentées de s’en prendre à l’un de tes disciples, elles ont osé toucher à ta maison et même à la mienne ! Je me fiche des humains, mais si c’est une guerre que les morts-vivants veulent, je l’amènerai volontiers à leur porte.”

L’amulette de Feela était recouverte de tant de runes que leur lumière empêchait de voir le Davross qui se trouvait dessous. Pourtant, il lui suffit d’un geste de la main pour les activer toutes en même temps.

***

La seule chose que Lith détestait à Lutia, c’était qu’à part le geyser de mana situé au plus profond des bois de Trawn, il n’y en avait pas d’autre à près de mille kilomètres à la ronde.

Cela signifiait que, même si Solus était avec lui, il aurait été obligé d’emprunter un Portail jusqu’à Derios, la capitale du marquisat de Distar, puis de rentrer chez lui. Avec ses déplacements suivis par le système du Royaume, se rendre au geyser de mana d’Ynca avec sa famille en danger de mort soulèverait trop de questions.

Pourtant, avant de donner sa destination à l’employé du Portail, Lith tenta de contacter Faluel, remarquant enfin tous les appels manqués. Tista, Solus et l’Hydre le mirent rapidement au courant.

“Derios, vite !” A-t-il dit dès qu’il a appris que le mystérieux agresseur avait désactivé même le réseau du Portail des Bêtes.

“Maître Faluel, combien de temps te faudra-t-il pour retourner à Lutia ?”

“Je suis dans l’Empire, alors ma réponse est : trop longtemps. Je peux utiliser notre réseau pour retourner dans le Royaume, mais de là, je devrai rejoindre Derios tout comme toi.” Faluel comprit à quel point la situation était désastreuse lorsque Lith l’appela “maître” au lieu de “professeur”.

Inconsciemment, il ne la beurrait que lorsqu’il était désespéré.

“Je vais chez Rena pendant que Solus t’attendra à l’endroit habituel”. dit Tista avant de mettre fin à l’appel.

Solus se sentit impuissante une fois de trop. Sans geyser de mana pour donner de l’énergie à la tour, sans Lith pour alimenter son noyau brisé, elle n’était pas différente d’un faux mage moyen.

Pour ne rien arranger, le geyser du bois de Trawn était trop éloigné de la maison de Lith pour leur permettre de se battre comme ils l’avaient fait dans les mines de Feymar.

Lith maudit intérieurement sa malchance et la planification minutieuse de l’ennemi. Ils avaient attendu le moment précis où Faluel et tous les êtres les plus puissants du comté de Lustria étaient absents pour frapper.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser