Supreme Magus chapitre 1098

Les plans bien préparés, partie 2

Traducteur: Ych
———

Deux des chiroptères la rejoignirent et poussèrent Lith vers le bas, bloquant chacun un de ses bras. Leurs griffes infusées de ténèbres transpercèrent l’armure du marcheur de peau et répandirent leur venin enchanté à l’intérieur de son système sanguin, tandis que le troisième chiroptère avait un tir net sur Kamila.

C’est du moins ce que pensait le vampire jusqu’à ce qu’il s’écrase contre le dôme doré rempli de veines émeraude qui était apparu autour d’elle de toutes pièces.

Lith était encore loin du niveau de compétence nécessaire pour être considéré comme un maître de la lumière, mais entre les leçons de Faluel et de Nalrond, arrêter un seul chiroptère était un jeu d’enfant.

Lith avait mélangé l’esprit à la magie de la lumière, rendant sa construction plus solide qu’un mur de pierre. L’impact avait brisé les griffes du Vampire et brisé ses mains, mais c’était la surprise qui lui faisait le plus mal.

“Surprise, enfoiré !” Kamila activa plusieurs baguettes des ténèbres en même temps, à une distance à bout portant.

Le chiroptère se transforma en cendres, mais la volée de balles ne s’arrêta pas. Kamila continua à tirer des magies des ténèbres, visant à quelques mètres au-dessus de la tête de Lith. Ce dernier les vit arriver avec Garde complète et cessa de se retenir.

Il souleva sans effort les deux chiroptères et la goule, les plaçant dans la ligne de mire tout en fléchissant ses muscles pour emprisonner les griffes des morts-vivants à l’intérieur de son corps. Le barrage de sorts les tua sur place tandis que la capacité Miroir du monde de Guerre prit le contrôle de l’excès de magie et le redirigea contre les ennemis les plus proches.

Croyant Kamila déjà morte, tous les assassins restants avaient convergé vers Lith pour le tuer également. Ils ne se doutaient pas que Lith avait laissé Kamila seule précisément pour les attirer.

Les morts-vivants tentaient d’esquiver les sorts de Kamila, mais Guerre les transformait en projectiles à tête chercheuse qui suivaient sans relâche leur cible respective, tandis que Lith utilisait la magie spirituelle pour les rendre plus rapides et Domination pour ajouter un peu de mana de son côté.

L’essaim de sphères noires ressemblait à une armée de spectres en colère qui tournaient autour de l’épée levée de Lith et attaquaient quiconque s’approchait trop près. Les thralls tombèrent les premiers tandis que les morts-vivants durent pousser leurs corps améliorés à la limite pour survivre.

Puis, tout s’arrêta.

Quelques secondes à peine s’étaient écoulées depuis que Kamila avait installé son amulette, permettant au quartier général de l’armée de recevoir l’appel de détresse et d’utiliser le signal comme point de repère dimensionnel. Une porte dorée s’ouvrit dans le ciel nocturne à l’extérieur du réseau de scellement de l’air, laissant sortir plusieurs griffons humanoïdes.

“Les gardes royaux !” dit une goule avant qu’un rayon de lumière dorée ne le tue.

Chacun des gardes maniait des hallebardes qui tiraient des sorts inconnus capables de tuer les morts-vivants comme s’il s’agissait d’humains normaux. Ils pointaient, tiraient, et les morts-vivants s’évanouissaient comme la brume sous la lumière du soleil matinal.

Lith n’a pas cessé d’attaquer jusqu’à ce que tous les ennemis soient morts et que les gardes royaux aient érigé une barrière autour de lui et de Kamila.

‘Tu vas bien ? Ton plan fou ne mentionnait pas comment tu allais gérer le venin.’ demande Kamila.

Avec le réseau de scellement de l’air qui bloquait les sorts de communication comme le murmure, Lith ne pouvait pas se permettre de parler à voix haute, et il n’avait pas le temps de le faire. Les morts-vivants avaient des sens aussi aiguisés, sinon plus, que les siens, mais ils ne connaissaient pas la magie spirituelle.

Tout ce que Lith avait dit depuis le début avait pour but de tromper les morts-vivants pendant qu’il utilisait un lien mental pour communiquer avec Kamila, ce qui leur permettait de coordonner leur action.

Ils avaient attiré les ennemis à découvert et dans un piège dont il était impossible de s’échapper.

‘Ne t’inquiète pas. J’avais préparé un sort de désintoxication, mais je n’en ai pas eu besoin. Mon corps a purifié le venin enchanté tout seul. Je savais que ma résistance aux substances toxiques avait augmenté, mais même moi, je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi bonne.’ Il a répondu par l’intermédiaire de la liaison mentale.

Le corps de Lith avait isolé le venin tout seul avec de la magie de lumière, l’empêchant de pénétrer dans le sang. Ensuite, quelques impulsions de magie des ténèbres avaient détruit la menace inconnue.

“Tu as besoin qu’on te ramène chez toi ?” Une voix féminine provenant de l’armure du Griffon portant les rayures du capitaine sur sa manche dit.

“Merci, mais je dois d’abord sortir de ce maudit réseau. Je ne sais pas du tout s’ils ont attaqué Kamila parce qu’elle est constable ou à cause de moi.” Lith répond en sortant son amulette de communication.

“Bordel de merde !” Toutes les runes de contact étaient encore à leur place, mais toutes celles appartenant aux personnes qu’il connaissait à Lutia sauf Nalrond étaient indisponibles.

“Maman ne range jamais son amulette et Rena non plus. La seule explication possible est qu’elles sont elles aussi sous un réseau de scellement.” Lith ouvrit une conférence téléphonique, ajoutant Nalrond, Faluel et Solus, mais personne ne répondit.

“Prenez l’agent Yehval avec vous et ne la quittez sous aucun prétexte.” Il ordonna tout en préparant un Warp vers le Portail de la ville le plus proche.

‘S’il te plaît, prends soin de Zinya. Son amulette n’est pas disponible non plus.’ Kamila réussit à réfléchir avant que Lith ne disparaisse dans un éclat de lumière.

***

Village de Lutia, quelques minutes avant la tentative d’assassinat de Kamila.

Le restaurant Heavenly Wolf était aussi chaleureux que Lith l’avait décrit et le personnel n’avait servi que ses meilleurs plats dès qu’il avait reconnu l’insigne de Verhen que Rena avait fixé un peu plus tôt sur l’épaule de Nalrond en faisant semblant de redresser sa chemise.

Brina s’était révélée d’une agréable compagnie. Elle lui avait seulement demandé comment était la vie dans le Désert de Sang et pourquoi il avait déménagé à Lutia. Brina n’avait pas trop fouillé dans son passé, choisissant soigneusement des sujets qui ne le mettraient pas mal à l’aise.

Le seul problème que le Rezar a eu toute la soirée, c’est qu’il avait complètement oublié les coutumes du royaume du Griffon. Brina avait 21 ans tandis que Nalrond en avait 25, tous deux à ce qui était considéré comme un âge tardif pour se marier.

Contrairement au Désert de Sang, où la tribu prenait soin de ses membres et leur garantissait soins de santé et nourriture, la vie dans le Royaume du Griffon était plus rude et l’espérance de vie plus courte.

Dans le Désert, un homme pouvait se marier même après 30 ans, à condition d’avoir une bonne position dans la tribu et les moyens de subvenir aux besoins de sa famille. Nalrond n’avait ni l’un ni l’autre dans le Royaume, il avait donc supposé qu’il s’agissait d’un simple rendez-vous.

Brina, elle, avait accepté le rendez-vous avec un état d’esprit complètement différent.

Nalrond était connu pour être doux, travailleur, très doué avec les enfants, et il avait la bénédiction de Rena. À Lutia, les Verhens étaient considérés comme des membres de la famille royale, ce qui suffisait à faire de lui un prince charmant exotique.

Maintenant qu’il se faisait tard, Nalrond ne savait pas comment terminer la soirée sans être impoli. Il ne voulait pas laisser tomber Brina comme une mauvaise habitude, mais il ne trouvait pas les mots justes pour exprimer son malaise….

‘Bon sang ! Je suis sûr que personne ne sait que j’ai une part dans les mines d’argent, alors ce n’est pas une chercheuse d’or, mais elle cherche clairement plus qu’une simple sortie. Lith m’a prévenu que tous les membres de sa famille aimaient jouer les entremetteurs, mais je n’aurais jamais pensé que Rena m’inclurait dans ses plans’, pensa-t-il.

Les yeux de Nalrond regardèrent son amulette de communication avec espoir, souhaitant que Selia l’appelle pour l’aider avec les enfants. Cela lui donnerait une excellente porte de sortie sans risquer les bisous de bonne nuit ou pire.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
2 mois il y a

Merci pour le chapitre

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser