Supreme Magus chapitre 1095

Double rendez-vous Partie 1

Traducteur: Ych
———

“Pour faire court, après avoir rejoint l’armée, j’ai rencontré ce merveilleux garçon, Kron. Il appartenait à une riche famille de marchands et avait pour objectif de gravir les échelons de l’armée pour aider sa famille à développer ses affaires.

“Il était beau, gentil, doux, et était prêt à payer la potion de contrôle des naissances. J’étais jeune, excitée et stupide. Je me sentais flattée par son attention et je voulais me venger de mes parents en ruinant leurs plans concernant ma chasteté.

“Je suis tombée dans son piège comme une cancre et j’ai survécu de justesse à l’accident. Une fois qu’il a obtenu ce qu’il voulait, Cron m’a larguée et a fait des avances à ma camarade de chambre sous mes yeux. J’ai tellement pleuré et je me suis tellement mal comportée que j’ai failli être renvoyée du camp d’entraînement.

“Ce qu’il a fait était déjà grave, mais le pire, c’est que tout le monde s’est moqué de moi pour ma bêtise et m’a rappelé qu’un homme riche ne prendrait jamais au sérieux une femme qui s’est fait renier par sa propre famille.

“Après avoir échoué au camp d’entraînement et commencé à travailler comme employée de bureau, les choses se sont améliorées. J’avais des amis, de l’argent et un petit appartement. Mes collègues et moi partagions une profonde camaraderie car nous n’avions tous aucun endroit où revenir.

“L’armée était notre seule maison et nous étions la famille les uns des autres. J’ai rencontré Rufo, mon deuxième petit ami, après avoir été transférée à Ynca en raison du manque de personnel de la base. Je venais de perdre tous mes amis, le nouvel endroit me faisait peur et je me sentais seule.

“Il n’était ni riche ni beau, mais il m’a aidée à m’installer et m’a présentée à tous ses amis, ce qui m’a donné l’impression d’être à ma place. Il était vraiment gentil et ne m’a jamais mis la pression, si bien qu’au bout d’un moment, nous nous sommes retrouvés ensemble.

“Notre relation a duré plus de deux ans et nous avons même commencé à planifier notre mariage. Tout allait bien jusqu’à ce que nous postulions tous les deux pour la bourse de l’académie officielle et que je sois la seule à l’obtenir. À partir de là, tout s’est dégradé.

“Au début, Rufo a fait semblant d’être heureux pour moi et a prétendu qu’il ferait de son mieux pour soutenir ma carrière. Mais dès que j’ai obtenu ma promotion et qu’il a de nouveau échoué à la bourse, il est devenu acariâtre.

“Rufo se plaignait toujours du peu qu’il gagnait et voulait que je paie la totalité du loyer. Il a commencé à dépenser tous ses revenus pour des choses stupides, à me demander de l’argent, puis à s’emporter contre moi si je refusais.

“J’ai essayé de l’aider à étudier, j’ai fait tout ce que j’ai pu pour lui montrer que je me fichais du rang ou des revenus, que je voulais juste qu’il soit l’homme dont j’étais retombée amoureuse”. Après un verre de trop, Rufo m’a dit qu’il ne m’avait jamais aimée.

“Il s’est avéré qu’il m’avait invitée à sortir parce que j’étais la seule de notre groupe à avoir été reniée. Le fait de savoir que j’avais encore moins que lui a permis à Rufo de se sentir mieux dans sa peau. Il ne pouvait accepter ni ma promotion ni ses échecs répétés.

“C’est alors que j’ai compris que Rufo n’avait jamais chéri notre relation. Il l’utilisait juste comme une béquille pour son ego, se sentant heureux simplement parce que j’étais plus misérable que lui. Le lendemain, j’ai rompu avec Rufo et j’ai demandé un autre transfert.

“Il n’y avait pas un seul endroit à Ynca qui ne me faisait pas penser à lui et Rufo a eu du mal à convaincre mes ex-collègues que je l’avais largué parce que je me considérais trop bien pour lui.

“Il parlait dans mon dos depuis que j’avais changé de bureau à cause de la promotion, alors personne ne me croyait.” Kamila renifle en serrant fort sa serviette. “Les mêmes personnes qui, jusqu’à la veille, m’aidaient à organiser notre mariage me reprochaient maintenant tout.”

“Je dirais que c’est assez de tristes souvenirs pour une soirée”. Lith lui a tenu la main jusqu’à ce qu’elle parvienne à se calmer. “Je suis désolée d’avoir gâché notre rendez-vous.”

“Non, tu as bien fait.” Kamila a utilisé un mouchoir pour sécher ses larmes et se moucher. “Je suis la seule à pouvoir combattre mes démons intérieurs, mais le fait de les garder secrets crée un fossé entre nous.

“En parler avec toi me met le cœur à l’aise. Merci d’écouter mes problèmes au lieu d’essayer de les régler à ma place.”

Le sourire radieux de Kamila rendit Lith heureux d’avoir attendu avant de lui proposer de retrouver et de tuer ses ex.

***

Village de Lutia, en même temps .

Nalrond n’avait pas d’armure de Marcheur de peau, alors après avoir quitté la tour, il devait rentrer chez lui pour se doucher et se changer avec des vêtements propres. Sa garde-robe était déjà limitée et l’entraînement de Faluel l’avait obligé à la renouveler souvent.

Ses membres graciles s’étaient musclés et il avait pris plusieurs kilogrammes de muscles purs, rendant ses anciens vêtements si serrés que Nalrond ne pouvait plus les porter. Il lui suffirait d’une profonde inspiration pour les mettre en lambeaux.

‘Dieu merci, Selia est meilleure que la plupart des tailleurs. Toute cette couture à cause des enfants a fait d’elle une professionnelle’. pensa Nalrond. ‘Pourtant, ses créations sont trop simples pour mon premier rendez-vous en cinq ans.

‘Heureusement, Lith a accepté un plan de paiement pour ma dette. Ainsi, toute ma part des mines ne va pas dans ses poches et j’ai pu m’offrir quelques vêtements.’ Il portait une simple chemise en coton blanc et un pantalon en coton marron.

Ni lui ni Brina n’étaient riches et, pour un rendez-vous à Lutia, même une veste serait trop habillée. Au cours des deux dernières années, le village avait triplé sa superficie, mais il était encore loin de devenir ne serait-ce qu’une petite ville.

Pourtant, il grouillait désormais de monde, même après le coucher du soleil, et plusieurs établissements s’étaient agrandis ou avaient ouvert leurs portes.

Nalrond se rendit à la périphérie du village pour ne pas révéler ses talents de magicien et fit le reste du chemin à pied jusqu’à la maison de Rena pour aller chercher Brina.

La maison de Zekell avait été récemment rénovée. Le forgeron avait acheté la maison de son voisin, la transformant en un nouvel atelier mieux équipé après avoir converti l’ancienne forge en pièces d’habitation.

Lith apportait la plupart de ses invendus en argent à Lutia, les remettant à Zekell qui fabriquait tous les objets que Lith enchanterait dans sa tour. Les affaires marchaient si bien que Zekell avait divisé l’atelier en un forgeron et un orfèvre.

Le premier s’occupait des commandes d’Orichalque tandis que le second fabriquait les outils et les breloques en argent fin dont Lith avait besoin pour ses expériences. Senton, le mari de Rena, était jeune et fort, ce qui le rendait parfait pour manipuler le métal magique.

Zekell se faisait vieux et l’activité était trop frénétique. Après avoir travaillé toute sa vie, il voulait juste faire une pause et profiter de ses petits-enfants. Zekell aidait encore son fils à s’occuper des procédures les plus complexes liées à l’orichalque et réalisait personnellement les commandes de Lith, mais il déléguait tout le reste à ses apprentis.

Zekell n’était pas l’homme le plus riche de Lutia, mais il était sûrement le plus heureux. À l’époque où le roi avait accordé un nom de famille à Lith, Zekell avait veillé à ce que Rena et sa petite-fille conservent le nom de Verhen.

Les armoiries de leur famille étaient peintes sur toutes les portes et fenêtres de la maison de Zekell, si bien que personne n’osait lui chercher des noises, pas même les nobles du coin. Il pouvait laisser les portes de la boutique ouvertes la nuit et tout retrouver là où il l’avait laissé.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser