Supreme Magus chapitre 1068

Le fardeau du pouvoir, partie 2 |

Traducteur: Ych
———

Jorl trouva l’offre de Tyris si offensante qu’il resta silencieux pendant plus d’une minute. Il avait de nombreux défauts, mais la stupidité n’en faisait pas partie. Jorl savait à quel point sa mère était vraiment puissante et la mettre en colère ne lui vaudrait rien d’autre qu’une raclée.

“Je suis désolé, mère, mais passer le reste de ma vie à m’occuper d’êtres inférieurs est indigne de moi.” Jorl était venu pour un ticket rapide vers le pouvoir, pas pour un travail.

“Sylpha, sais-tu ce que ton mari et Valeron ont en commun ?” Tyris a ignoré son fils et a regardé la reine dans les yeux.

“Ni l’un ni l’autre ne voulait être roi. Meron a passé le test uniquement pour faire plaisir à ses parents et la première chose qu’il m’a demandée, c’est d’épargner sa vie. Il m’a dit qu’il ne se sentait pas digne de la Couronne, que l’idée que des milliers de personnes meurent juste parce qu’il avait pris la mauvaise décision lui donnait des cauchemars.

“Meron pensait que le rôle de roi conviendrait mieux à une personne plus forte et plus résolue que lui. C’est pourquoi j’ai épargné sa vie et l’ai fait roi. Comment la force pourrait-elle être une condition préalable alors que je peux accorder un raffinement parfait du corps et de l’esprit ?

“Ce que j’ai cherché, c’est quelqu’un qui comprenne le fardeau de la couronne, tout comme Valeron.”

“Attends, quoi ? Valeron n’était-il pas un puissant guerrier qui a unifié le royaume pour apporter la paix à nos terres ?” Sylpha était sidérée.

“C’est juste la version officielle pour rallier les troupes. La vérité, cependant, est bien différente. Lorsque j’ai rencontré pour la première fois le futur roi du royaume du griffon, il était à peine un gamin de quatorze ans.

“À l’époque, c’était le moment où un garçon devenait un homme et devait apprendre à manier les armes pour défendre son village. Les talents magiques étaient rares car la plupart des mages mouraient avant de réaliser leurs pouvoirs ou ne rencontraient tout simplement jamais de maître de toute leur vie.

“La fausse magie était également terrible et valait à peine la peine d’être apprise. J’ai choisi de l’Éveiller non pas parce que j’ai eu le coup de foudre comme le disent les légendes, mais parce que Valeron était faible, pauvre et n’avait aucune raison de vivre.

“J’espérais qu’avec un passé aussi trouble, il ne s’enivrerait pas de pouvoir et ne l’utiliserait pas à bon escient. Sinon, je l’aurais tout simplement tué, comme je l’avais déjà fait un nombre incalculable de fois par le passé.

Comme tous les Éveillés, j’étais responsable de son action pendant cent ans et je n’avais aucune envie de passer ce temps à nettoyer ses dégâts. Valeron m’a bien sûr prise pour une déesse.

“Quand il a enfin compris que j’étais une femme, il m’a demandée en mariage et j’ai dû le rejeter une douzaine de fois avant qu’il ne commence à m’écouter vraiment. J’ai enseigné à Valeron la magie, la façon de se battre, puis j’ai attendu.

“Il est devenu le dieu du champ de bataille et pourtant, quand on lui a proposé le rôle de chef de village, il a refusé. Valeron détestait à la fois la guerre et le pouvoir politique. Il ne se battait pas parce qu’il aimait ça, seulement pour protéger sa maison et la vie qu’il chérissait.

“Comparée à la magie, la politique est un puits empoisonné. Plus tu es puissant, plus tu es corrompu. Valeron préférait être un guérisseur qu’un leader, apporter des sourires plutôt que de s’opposer constamment à la cupidité de ses voisins.

“Pourtant, à chaque victoire qu’il remportait, son village grandissait en taille et en puissance. À chaque ennemi qu’ils vainquaient, les esclaves et les prisonniers de guerre étaient considérés comme une denrée standard. Valeron se sentait coupable pour cela, mais en tant que guerrier et guérisseur, il ne pouvait pas changer les choses.

“Après que ses meilleurs efforts pour abolir l’esclavage ne lui aient valu que plusieurs tentatives de meurtres et d’empoisonnements, Valeron a finalement accepté le rôle de maire. Les villes voisines se sont senties menacées en apprenant que le légendaire général était devenu un véritable leader, surtout parce que leurs citoyens ont quitté leurs domaines corrompus pour chercher une vie meilleure sous la bannière de Valeron.

“À ce moment-là, la guerre était inévitable. Plus de gens signifiait qu’il fallait plus de terres agricoles pour les nourrir et personne ne croyait que la ville de Valeron, en constante expansion, ne deviendrait pas un jour une menace pour ses voisins.

“Valeron n’a jamais attaqué le premier, mais chaque victoire lui apportait plus d’ennuis et de responsabilités. Il pleurait chaque nuit qu’il ne passait pas à chercher une bonne façon d’organiser ce qui était plus qu’une ville mais moins qu’un royaume.

“C’était un homme inculte et il n’avait aucune idée de la façon de créer un système de lois qui ne pourrait pas être exploité pour ruiner ses années de dur labeur, mais il n’a jamais abandonné. Il demanda de l’aide à d’autres Éveillés, rechercha les bêtes empereurs pour leur sagesse, et les Fae pour lui apprendre à prendre soin de ses terres.

“Il n’a jamais hésité à admettre ses défauts et à reconnaître ses limites. Chaque fois qu’il savait qu’il n’était pas à la hauteur, Valeron cherchait quelqu’un de meilleur que lui. Bien sûr, il a fait beaucoup d’erreurs, a fait confiance aux mauvaises personnes, et bientôt son pays s’est retrouvé au bord de la guerre civile.

“C’est alors qu’il m’a demandé en mariage pour la 128e fois et j’ai accepté. Ce dont je suis tombée amoureuse, ce n’est pas de son pouvoir ou de son beau visage, mais de sa volonté de sacrifier tant de choses pour construire un endroit meilleur pour tout le monde.

“Sa détermination à ne jamais se rendre, même lorsqu’il était obligé de mendier ou de ramper dans la merde de cheval. Je l’ai aidé à se débarrasser des mauvais conseillers, des officiers corrompus, et à écrire des lois qui avaient du sens.

“Le royaume des griffons n’est pas né d’un homme avide de pouvoir qui croyait savoir ce qui était le mieux pour tout le monde, mais d’un garçon de ferme qui voulait seulement que sa conscience lui permette de dormir paisiblement la nuit.”

Des larmes coulent des yeux de Tyris tandis qu’elle regarde la statue de Valeron assise sur le trône à côté du sien.

“Quand je lui ai donné des enfants, il a été un si bon père qu’ils ont voulu lui ressembler plutôt qu’à moi. C’étaient des hybrides qui auraient pu devenir des Griffons tout-puissants, mais ils ont choisi de devenir des humains pour mieux pouvoir comprendre les besoins et les difficultés de leurs sujets.

“Dis-moi, Jorl. À quand remonte la dernière fois où tu t’es endormi le ventre vide ? Que tu as eu peur de ton avenir ? Crois-tu que tu pourrais faire mieux que ces “puces” si tu n’étais pas né griffon ?” Tyris caressa la joue de la statue et sa froideur lui piqua le cœur rouvrant de vieilles blessures.

“Cette anecdote pathétique est-elle censée répondre à ma question ?” demanda Jorl.

“Sylpha, vire son c*l ingrat d’ici”. Les yeux de Tyris flamboyèrent de mana qui sécha ses larmes tandis que sa voix devenait froide comme de la pierre….

“S’il te plaît, Mère. Elle a peut-être un noyau violet, mais ce n’est pas une vraie Éveillée. Ton chiot est humain, et épuisé de surcroît.” Jorl dit avec un petit rire une seconde avant que l’uppercut de Sylpha ne le fasse taire.

Jorl grogna et se transforma en Griffon, s’imprégnant de la puissance de tous les éléments. Sa taille au garrot dépassait les 30 mètres de haut et les 52,5 mètres de long, mais le palais souterrain était assez grand pour accueillir le vrai corps de Tyris, sans parler de sa progéniture.

Sylpha a simplement saisi l’énorme bec qui est apparu devant elle avec ses deux bras et l’a frappé avec ses genoux dans un enchaînement rapide. Son genou gauche a frappé avec une telle force que seule sa prise a empêché la tête de Jorl de basculer en arrière.

Son genou droit frappa une fraction de seconde plus tard, fissurant le bec et faisant gémir Jorl de douleur.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
22 jours il y a

Merci pour le chapitre

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser