Supreme Magus chapitre 1045

Tours et effets - Partie 1

Traducteur: Ych
———

‘Personne n’a survécu, enfant naïf’. pensa Jirni.

‘Il n’y a pas d’autre explication possible au fait que toutes les ressources du royaume n’aient pas permis de retrouver un seul traître en vie. L’armée a déployé sur place plusieurs équipes d’enquêteurs en quelques heures après qu’Orion a donné l’alerte et ils n’ont encore rien trouvé.’

‘Qu’il s’agisse d’humains ou de morts-vivants, les runes de contact de toutes les personnes impliquées dans l’attaque ont disparu de la surface de Mogar. Même mes contacts à la Cour des morts-vivants ont signalé la disparition de plusieurs membres importants à peu près au même moment.

‘Une enquête approfondie prendra un certain temps, mais pour l’instant, nous n’avons trouvé que des cadavres et des tas de cendres. Une chose, peut-être Lith, les a tous massacrés.

“Je suis prêt à témoigner, Archon Ernas. La vérité doit être révélée.” Wyra prit le silence de Jirni pour une réflexion sur les risques qu’un procès impliquait.

“C’est aussi courageux de ta part que ce serait inutile. Tu n’as pas vu l’hologramme de Deirus ni ne l’as entendu donner un quelconque ordre. Tout ce que nous avons, c’est ta parole contre à la fois un mort qui ne peut être interrogé et l’un des Archimages les plus influents du Royaume.

“À moins que tu ne souhaites mourir, ne mentionne pas Deirus à moins qu’un Constable ne demande les mots exacts de Kallion. Sinon, Deirus aurait beau jeu de prétendre que soit tu l’accuses en raison de ta loyauté envers la maison Ernas, soit que Kallion s’est simplement vanté.” dit Jirni.

“Es-tu en train de dire qu’après tout ce qu’il a fait, Deirus ne fera pas face à la justice ?” Phloria s’est levée d’un bond.

“Oui, ma chère. Tu t’en es sorti avec ta vie, et c’est plus que ce que la plupart des membres de ce camp peuvent dire. Ne t’inquiète pas pour ça. Jouer au plus malin est un jeu auquel on peut jouer à deux.” Le doux sourire de Jirni, alors qu’elle pensait à son adversaire, fit passer un frisson glacial dans le dos de tout le monde.

***

Cour du crépuscule, quelques heures après que les deux tours de mage ont quitté les mines de Feymar.

Après que les runes de contact des fonctionnaires de la Cour du Crépuscule impliqués dans la mission conjointe avec Deirus eurent disparu de son amulette de contact, le Roi Hushed avait mobilisé à la fois ses meilleurs éclaireurs et espions.

Il avait chargé les premiers de vérifier les événements survenus à Feymar et les seconds de découvrir si les humains ou le Conseil étaient responsables du massacre. Pourtant, après des jours d’enquête et la dépense d’un petit trésor pour graisser les rouages habituels, ils étaient tous revenus bredouilles.

“Redis-moi ce que tu as à dire. Comment un bataillon fort de 500 anciens morts-vivants plus un autre de 1000 thralls que nous avons passé des années à infiltrer dans l’armée peuvent-ils disparaître du jour au lendemain avec la plupart des membres originaux de l’expédition ?” Lorsque Crépuscule était plus jeune, il avait l’habitude de tuer le messager qui apportait de mauvaises nouvelles.

Le problème d’une telle attitude, c’est que le messager suivant livrait toujours les mêmes nouvelles, mais cela prenait plus de temps puisque personne ne voulait lui rapporter quoi que ce soit.

“Nous n’en avons aucune idée”. Lukah le vampire, l’assistant personnel de Crépuscule, dit.

“Et les mines ? Comment pourrions-nous les perdre sans nous battre suffisamment pour qu’aucune personne ne vive pour raconter l’histoire ?”

“Nous n’en avons aucune idée.” Lukah haussa les épaules.

“Ça n’a pas de sens. Mes sources au sein du Conseil des Éveillés me disent qu’aucun ancien puissant ne s’intéressait à notre opération ni aux filles Ernas. Pourtant, pour provoquer une telle dévastation aussi rapidement, il faudrait les prouesses de Maman, celles d’une équipe d’assaut d’Éveillés, ou au moins quelqu’un comme Raagu.” Crépuscule tambourina des doigts sur son trône de Davross.

“Continuez à enquêter et ne négligez aucune piste. Si c’est l’œuvre d’un acteur inconnu, cela pourrait compromettre d’autres opérations. Les mines et Deirus n’ont rien à voir, mais nous ne pouvons pas laisser cette ombre nous prendre à nouveau par surprise.”

***

Quelques jours plus tard, village de Lutia, ménage de Verhen.

La distorsion de la tour et le fait que Phloria ait échangé sa rune de communication avec Solus lui ont permis d’entrer facilement en contact avec Tista. La sœur de Lith a enseigné à Phloria les bases de l’Éveil, en commençant par les techniques de respiration Invigoration et Accumulation.

Phloria avait encore beaucoup de choses en tête et aurait préféré se tenir à l’écart de tout ce qui touchait de près ou de loin à Lith, mais la magie spirituelle lui a forcé la main.

Toutes les créatures vivantes de Mogar étaient bien plus que de la chair et du sang. Elles avaient non seulement une force vitale, mais aussi du mana qui provenait de leur noyau. Dans des conditions normales, le noyau sommeillait en raison de l’effet d’amortissement des impuretés.

Une fois éveillé, cependant, un noyau produit constamment un flux de mana parallèle à la circulation sanguine, que son propriétaire connaisse ou non des techniques de respiration, comme les auto-éveillés, comme les plumes de Salaark ou le corps de la reine Tyris.

La production de mana d’un noyau éveillé peut être stimulée par la volonté et les émotions du mage. La magie spirituelle est la conséquence du lien entre le noyau du mage et sa volonté.

Contrairement aux autres types de magie, elle n’avait pas besoin d’être reliée à l’énergie du monde, ce qui la rendait à la fois plus polyvalente et plus sauvage.

Lith l’avait découverte alors qu’il n’était encore qu’un bambin et que son noyau était si faible que la magie spirituelle pouvait à peine enfoncer des cuillères dans la gorge de son frère. Il avait passé des mois à maîtriser la magie spirituelle jusqu’à ce qu’il puisse l’utiliser comme s’il s’agissait d’un autre de ses membres.

Tista s’était éveillée avec un noyau cyan et avait reçu l’entraînement de Lith dès le premier jour, ce qui lui permettait de ne pas blesser involontairement ses camarades d’académie. Phloria, elle, avait un noyau bleu et n’avait que de vagues notions de ce qu’impliquait le fait d’être un Éveillé.

Lorsqu’elle était en colère, le premier malheureux qui la dérangeait pouvait sentir une main invisible lui écraser la gorge ou l’entrejambe, tandis que lorsqu’elle était triste, les objets de la maison flottaient devant les yeux terrifiés du personnel domestique.

Les rumeurs selon lesquelles la maison Ernas serait maudite augmentaient de jour en jour et après que Phloria eut réalisé que l’autodiscipline ne suffisait pas à enrayer ces phénomènes, elle avait été obligée de demander de l’aide.

Elle avait déjà assez de mal à s’adapter à ses nouvelles prouesses physiques qui faisaient que Phloria cassait une tasse sur les deux qu’elle utilisait, mais blesser des gens était bien pire. Les objets pouvaient simplement être achetés, mais la peur et la douleur qu’elle infligeait involontairement à ses victimes ne pouvaient pas être réparées aussi facilement.

“Ne t’inquiète pas. La magie spirituelle à son niveau zéro est facile. Il te suffit d’apprendre les techniques de respiration de Lith.” dit Tista.

“Tu veux dire que ce n’est que de la première magie ?” Phloria avait presque tué plusieurs personnes et détruit beaucoup de choses même à grande distance, chose impossible pour la première magie élémentaire.

“Oui. Maintenant, respire avec nous.” Tista acquiesce.

Les trois femmes étaient assises les jambes croisées au rez-de-chaussée de la tour. En raison de la nature violente de son Éveil, Phloria n’avait jamais appris à percevoir le flux d’énergie du monde dans son environnement.

Une telle compétence était la première étape pour contrôler la magie spirituelle.

“Respire profondément à partir de ton diaphragme et tu aspireras également de petites quantités d’énergie du monde. Après avoir inspiré, contracte tes muscles inférieurs, tu retiendras ainsi ta respiration et l’énergie aussi. Avant d’expirer, essaie de sentir l’excès de mana qui se trouve dans ton corps.

“Une fois que tu y arrives, tu dois te concentrer sur l’énergie du monde qui entre et sort de ton corps à chaque respiration. À ce moment-là, tout ce que tu as à faire, c’est d’utiliser ton noyau pour aspirer et absorber de grandes quantités d’énergie du monde au lieu de petits morceaux.” Solus a utilisé la magie de l’air pour parler tout en montrant à Phloria le bon rythme de respiration.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser