Supreme Magus chapitre 1046

Tours et effets Partie 2 |

Traducteur: Ych
———

Grâce à la perception fine du mana de Phloria et à deux excellents professeurs, il lui fallut moins d’une heure pour maîtriser à la fois l’Invigoration et l’Accumulation.

“Maintenant, utilise l’Invigoration pour étudier ton propre corps et ton flux de mana.” dit Solus. “Évite d’utiliser l’Accumulation tant que ton corps ne se stabilise pas, sinon tu risques une rupture du noyau.”

Phloria déglutit à cette idée et fit ce qu’on lui demandait.

“C’est la partie la plus difficile. Ouvre les yeux mais continue d’étudier ton noyau de mana tout en te concentrant aussi sur le monde extérieur.” Tista plaça un petit caillou juste devant les jambes de Phloria.

“Concentre-toi sur le caillou et fais en sorte qu’il flotte.”

Au début, tout ce que Phloria réussit à faire, c’est plisser les yeux et froncer les sourcils. À chaque tentative ratée, sa frustration grandissait jusqu’à ce qu’elle abandonne dans un accès de rage et que le caillou atteigne le plafond.

“C’est moi qui ai fait ça ?” Phloria venait de percevoir une vrille de mana provenant de son noyau s’abattre comme un fouet et envoyer la pierre voler.

“Oui, tu l’as fait.” Solus pointa son doigt vers une petite marque de brûlure sur le sol, là où le fouet avait frappé.

“Recommence, mais cette fois-ci, n’affecte pas ton entourage”. Solus plaça une poignée de sable devant Phloria et le caillou par-dessus. “Une fois que tu auras réussi à déplacer le caillou sans toucher au sable, tu pourras y aller”.

Entre sa perception du mana, la possibilité de voir la vrille de mana avec Vision de Vie et quelques indications, Phloria n’a eu besoin que de quelques essais pour réussir. Elle a ensuite appris à déplacer plus de cailloux en même temps et a continué à s’entraîner jusqu’à ce qu’elle soit capable d’appliquer la magie de l’esprit à ses coups d’épée.

En quelques heures, son estoc, Reaver, dansa dans les airs avec la même grâce et la même vitesse que s’il était dans sa main.

“Bon Dieu, c’est incroyable ! Pourquoi Lith n’a-t-il jamais utilisé la magie spirituelle pour se battre de cette façon ?” Phloria haletait, trempée de sueur à cause de l’effort constant malgré ses utilisations répétées de l’Invigoration.

Pourtant, elle souriait du fond du cœur comme si rien ne s’était passé depuis le début de son procès militaire. Phloria aimait la magie, mais entre sa carrière qui stagnait et le fait d’avoir plafonné dans les spécialisations qu’elle connaissait déjà, elle ne pouvait pas faire grand-chose à part inventer de nouveaux sorts.

Aujourd’hui, cependant, elle se sentait comme lors de son premier jour à l’académie.

“Pour plusieurs raisons.” dit Solus. “D’abord, quiconque le verra comprendra que quelque chose ne va pas. L’éveil est une affaire secrète. Deuxièmement…”

Une vrille de son propre mana interféra avec celui de Phloria, faisant bouger le Reaver comme si son porteur était un marin ivre pendant une tempête. Phloria tenta de reprendre le contrôle de la lame, mais la magie spirituelle était très sensible aux signatures énergétiques.

“Troisièmement…” Solus exploita la distraction de Phloria pour clignoter à ses côtés, un petit couteau pointé sur sa gorge.

“En fin de compte, ça n’en vaut pas la peine. C’est une technique tape-à-l’œil qui demande trop de concentration et qui te laisse plein d’ouvertures.” dit Solus.

“J’ai compris, merci.” Phloria s’assit par terre, sans cesser de sourire.

Elle n’était pas en colère contre elle-même pour ses erreurs ni contre Solus pour ses méthodes d’enseignement strictes. Phloria avait appris de son père que seul un professeur indifférent laisserait son élève devenir prétentieux.

Un bon professeur souligne toutes les erreurs de l’élève ainsi que ses réussites, afin d’augmenter ses chances de survie sur le champ de bataille.

“Qu’est-ce qu’il y a de plus ? demande Phloria.

“Maintenant, tu prends une douche, tu manges et tu te reposes”. dit Tista. “Tu ne t’es éveillée que récemment et je n’aime pas que tu utilises l’Invigoration autant de fois en une seule journée.”

“Pourquoi ? Il me suffit de quelques respirations pour être à nouveau pleine d’énergie.” Phloria haussa les épaules.

“Plus tu l’utilises, moins elle est efficace. En plus de cela, même si tu te sens bien, tu mets à rude épreuve à la fois ton corps et ton noyau de mana. Ils en ont bavé et le repos fait partie intégrante de l’entraînement.” dit Tista.

“Mon Dieu, vous ressemblez tous les deux à mon père. Ou à Lith.” Phloria glousse. “Où est-ce qu’on mange ?”

“Eh bien, tu peux retourner chez toi, chez Lith, mais tu risques de les rencontrer, lui et Kamila, ou bien tu peux manger ici avec nous”. dit Solus.

“Ce qui veut dire ?” Phloria tamponne sa sueur avec une serviette.

“Quand Lith est avec Kamila, Solus, moi et une de nos amies organisons une soirée entre filles. Tu peux te joindre à nous.” dit Tista.

“J’accepte volontiers votre offre. Après le dîner, la maison est vide car mes parents doivent retourner au travail, Quylla répète son discours pour Faluel et Friya s’occupe de sa guilde. Je n’ai pas envie de rester seule et je n’ai pas envie de voir Lith.” Phloria répondit.

“Tu as l’air d’être une femme merveilleuse, Solus. Je comprends maintenant pourquoi toi et Lith avez fait ce que vous avez fait. Pourtant, cela ne facilite pas l’acceptation du fait qu’il m’a menti en face pendant toute la durée de notre relation et cela ne change rien au fait qu’il m’a profondément blessée.”

***

Lorsque Lith est retournée à Lutia, Phloria avait appris les bases de la vraie magie et avait déjà converti certains de ses meilleurs sorts sous leur forme de vraie magie. Tisser des runes avec son esprit était plus facile que d’utiliser des mots et des signes de la main, mais c’était encore un monde nouveau pour elle.

Pour ne rien arranger, elle devait convertir tout son grimoire, ce qui représentait des centaines de sorts. Quelques jours lui avaient à peine suffi pour s’habituer à lancer les sorts qui étaient son pain et son beurre avec la vraie magie.

“Comment te sens-tu ?” demanda Lith.

“Bien, merci. Je peux presque me déplacer avec la même grâce qu’avant l’Éveil et je n’écrase plus tout ce que je touche.” Elle essaya de sourire, mais c’était forcé, tout comme elle n’arrivait pas à cacher le tranchant de sa voix.

“Il n’est pas nécessaire de prétendre que tu m’apprécies. Je savais que cela pourrait arriver quand je t’ai révélé l’existence de Solus. Pourtant, je préfère un Mogar où tu es vivante et où tu me détestes à un monde où tu es morte en m’aimant.” Les paroles de Lith s’apparentaient à un coup de poing dans le cœur de Phloria.

Ses sentiments désordonnés ne pouvaient qu’empirer en entendant à quel point son affection pour elle était profonde. Elle ouvrit et ferma la bouche à plusieurs reprises, mais aucune voix ne sortit. L’arrivée de ses sœurs mit fin à son impression de poisson rouge.

“Maintenant que vous êtes tous là, quelques mots avant de rencontrer Faluel”. Lith les regarda dans les yeux l’une après l’autre, pour s’assurer qu’ils comprenaient bien son sérieux.

“Faluel l’Hydre est non seulement la plus gentille des Éveillées que j’ai rencontrées, mais elle est aussi incroyablement forte et la digne héritière de l’héritage de la lignée Hydre. Des millénaires de connaissances reposent sur ses épaules, alors quoi que vous vouliez lui dire, soyez toujours respectueux.

“Même si elle a l’air inoffensive, elle pourrait tous nous tuer en un clin d’œil si elle le voulait. Aucun d’entre nous n’a droit à quoi que ce soit. C’est uniquement par bonté d’âme qu’elle va nous enseigner, à Phloria, à Solus et à moi.

“Elle ne nous doit rien, alors avant de parler, souvenez-vous que vous demandez une faveur. Le culot et l’arrogance ne vous mèneront nulle part car vous n’avez rien de ce qu’elle veut.”

“Merci, capitaine évident.” Quylla tenta de plaisanter, mais sa voix sortit raide.

Elle avait planifié son discours comme si elle s’adressait à un autre universitaire. Lorsqu’elle affrontait de vieux schnocks, elle employait la confiance et le cran, alors que d’après les paroles de Lith, traiter avec l’Hydre nécessitait de la traiter comme les Royaux.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser