Supreme Magus chapitre 1020

Hors du temps Partie 2 |

Traducteur: Ych
———

Pour rendre les choses encore plus effrayantes, le corps de la créature ne cessait de se transformer de ce qui ressemblait à de la chair et du sang en ombres vivantes, mais ses yeux étaient noirs comme de l’eau de roche au lieu d’être rouges.

Quoi qu’il en soit, la créature n’était ni une Bête Empereur, ni un mort-vivant.

“Je suis désolé pour mon apparence disgracieuse, mais je peux vous assurer que je ne vous veux aucun mal. Je suis encore en train de m’habituer à ma nouvelle forme. Je m’appelle Nandi et j’ai été envoyé pour vous sauver.” Le pata émit un grésillement qui fit pousser un juron à l’abomination d’Eldritch.

Nandi avait perdu le contrôle de l’énergie du Chaos qui parcourait son corps et qui dévorait à présent son arme si précieuse, l’obligeant à la retirer avant qu’il ne soit trop tard.

Le fait qu’ils soient encore en vie rassura Quylla et Friya sur sa sincérité. Elles le remercièrent rapidement et s’empressèrent de soigner leur sœur. Phloria avait subi des blessures si profondes qu’il y avait une mare de sang à ses pieds.

Pourtant, lorsque Quylla eut fini de chanter son sort de diagnostic, il révéla que le corps de Phloria était en pleine forme. Quylla n’avait trouvé que des blessures mineures qui saignaient à peine et même la vitalité de Phloria était supérieure à la sienne.

“Comment as-tu fait ? Je pensais que tu avais été gravement blessée.” demande Quylla.

“Je ne sais pas.” Phloria a répondu. “À un moment, mon corps avait l’impression de s’effondrer et l’instant d’après, j’étais à nouveau pleine d’énergie. Ne me demande pas comment j’ai tué cette goule car je n’en ai aucune idée.”

Une fois que les réseaux de Quylla lui ont confirmé qu’il n’y avait plus de menace pour leur vie, il était temps d’obtenir des réponses.

“Qu’est-ce que tu fais ici et qu’est-ce qui t’a pris tant de temps pour nous aider ?” Quylla demanda à Morok qui espérait en fait une romance provoquée par l’adrénaline plutôt qu’un interrogatoire.

“Je ne suis pas un stalker, je faisais juste mon travail”. Il mit la main sur son cœur comme s’il le jurait. “J’ai essayé d’entrer en contact avec toi plusieurs fois après Kulah, mais le personnel de ta maison m’en empêchait toujours en disant que tu ne voulais pas d’invités.”

Quylla hocha la tête pour qu’il continue. Jusqu’à présent, il disait la vérité. Elle avait bien demandé au personnel de l’académie et à celui des Ernas de s’assurer que personne en dehors de sa liste de contacts ne la dérangeait.

“Ensuite, après l’affaire du jugement de sang, ta mère m’a contacté et m’a proposé un travail. Elle m’a promis que si je veillais à la sécurité de ta sœur, elle te présenterait à nouveau à moi et que nous sortirions ensemble.” dit Morok en pointant Phloria du doigt.

“Elle a fait quoi ?” Quylla aurait aimé refuser l’idée que sa propre mère l’ait vendue pour poursuivre un objectif.

Pourtant, c’était exactement ce qu’elle savait que Jirni ferait. Après avoir pris sa retraite de l’armée, Morok avait obtenu son titre de baron avec les terres qui y étaient attachées, beaucoup de richesses et de responsabilités.

Bien sûr, il ne lui avait fallu que quelques mois pour s’ennuyer à mourir, laisser tomber les terres et les responsabilités et retourner travailler comme mercenaire. Après avoir lu son CV, Jirni savait qu’il était l’homme idéal pour le poste.

Morok était puissant, capable de vivre seul dans la nature pendant de longues périodes, et surtout, on pouvait se passer de lui. Sa vie ne valait rien dans l’ordre des choses et son engouement pour sa fille le rendait facilement exploitable.

“Je sais. J’aurais préféré te protéger pour que nous puissions nous connaître au fil du temps, mais Dame Ernas a été inflexible dans ses instructions. Quant à mon retard, as-tu la moindre idée du nombre de ces crapules qui vous suivaient ?

” Même avec l’aide de Nandi, j’ai mis du temps à me débarrasser d’eux et à attendre le bon moment pour intervenir. Un mauvais geste et ils auraient tué ta sœur. Dieu merci, elle est facilement prise pour un homme et les goules n’ont pas remarqué qu’elles avaient déjà leur prix avant qu’il ne soit trop tard.” dit Morok.

“Cela soulève une autre question. Pourquoi nous as-tu aidés ?” Phloria serra son estomac, ayant l’impression qu’il allait éclater à tout moment. “Je ne veux pas être ingrate, mais je reconnais une Abomination quand j’en vois une, et votre espèce n’est pas renouvelée pour être amicale.”

“Je ne suis pas une Abomination, ou du moins plus maintenant. Je suis un hybride monstre-Abomination pas si différent de l’homme dont vous portez tous l’odeur.” Nandi désigna le collier de Phloria et tous les cadeaux de Lith qu’ils portaient.

“Un hybride ?” Friya a fait écho en regardant l’anneau de maintien de la magie de niveau 4 que Lith lui avait offert pour son anniversaire.

Contrairement aux anneaux normaux, il pouvait stocker deux sorts différents. Elle le gardait précieusement et le cachait même à Orion, qui l’aurait autrement harcelée pour avoir l’occasion de l’étudier.

Soudain, les souvenirs de leur aventure à Zantia, lorsque Lith avait pris une forme démoniaque pour se faire passer pour le Tout-Père, prirent une toute autre signification. Friya avait vu Protecteur se métamorphoser en une forme hybride et savait que la progéniture de deux races différentes naîtrait hybride.

‘Normalement, je ne croirais pas un taureau venant d’un taureau, mais cela expliquerait beaucoup de choses. Pourquoi Lith est si fort, pourquoi il guérit si vite, et surtout pourquoi mes sœurs ne m’en ont pas parlé.’ Elle réfléchit.

“Pour ce qui est de la raison de ma présence ici, je ne suis pas différente de l’homme à la sale gueule. Je vous ai aidé parce qu’on me l’a demandé.” Nandi dit.

“Maman fait aussi des affaires avec les abominations ?” Les trois femmes dirent à l’unisson, se demandant quel genre de monstre leur mère pouvait être pour inculquer la loyauté même à des créatures aussi dangereuses.

” Mon Dieu, non. J’ai été envoyée à votre secours par une amie commune. C’est elle qui s’occupera des explications puisque je n’ai aucune idée de ses raisons. Maintenant, suis-moi si tu veux vivre. Il ne te reste plus beaucoup de temps.” Le minotaure se dirigea vers le couloir baigné de lumière, laissant les autres derrière lui.

“Comment ça, il ne lui reste plus beaucoup de temps ?” Quylla examina de nouveau Phloria, sans parvenir à trouver quoi que ce soit d’anormal.

Pourtant, l’expression peinée de sa sœur contrastait fortement avec les résultats de ses sorts de diagnostic.

“Elle n’a pas assez de temps pour une explication. Tu ferais mieux de bouger.” Il répondit sans même se retourner, émettant un gémissement de plaisir au moment où il se prélassait à nouveau dans la lumière des cristaux de mana.

Avant de se transformer en abomination, il avait été un minotaure, l’évolution de la bête empereur d’un Tyr (AN : bête magique de type taureau). Le Maître avait fusionné certains de ses morceaux avec une tribu d’ogres, donnant naissance à un hybride qui pouvait communier avec les pierres précieuses de mana comme la race déchue.

“Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ?” Phloria avait besoin d’une volonté à toute épreuve pour ne pas hurler de douleur.

Aucune des blessures ou des maladies qu’elle avait subies par le passé n’était comparable à ce qu’elle vivait. Même le poison de Balkor faisait pâle figure en comparaison.

Friya a essayé et échoué à la diagnostiquer également, ce qui a désespéré les sœurs.

“Sans vouloir te vexer, je ne te connais pas et ma sœur a besoin d’aide”. Friya a sorti son amulette de communication de son objet de rangement, pour découvrir qu’elle ne fonctionnait pas.

Ensuite, elle s’est suffisamment éloignée des veines de cristal pour lancer un pas de Warp menant à la surface, mais son sort a échoué.

“Je vous l’ai dit. Tu peux me suivre ou mourir. Ce ne sera pas de ma main, mais tu mourras quand même. Il n’est jamais poli de faire attendre son hôte.” dit le minotaure.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser