Supreme Magus chapitre 1021

Nouvelle Voie Partie 1

Traducteur: Ych
———

Grâce aux cristaux, Nandi stabilisa son corps et répara rapidement son arme.

‘Suis-moi, bon sang. Je ne veux pas rester coincé ici pour toujours.’ Pensa-t-il.

N’ayant plus d’autre choix et l’état de Phloria empirant, les Ernas suivirent le Minotaure à travers un court labyrinthe composé de veines de cristal d’une pureté croissante. Bientôt, ils furent entourés uniquement de pierres précieuses violettes et blanches.

Au milieu d’un tel trésor qui aurait rendu n’importe quel mage fou de cupidité, se trouvait ce qui ressemblait à une cabane de chasse. La petite maison en bois avait un toit en pente, une seule porte et une fenêtre de chaque côté.

Une corde à linge remplie de petits vêtements de différentes tailles se trouvait devant la cabane, donnant l’impression qu’une famille nombreuse s’y était retrouvée d’une manière ou d’une autre.

Quylla et Phloria reconnurent l’aura oppressante qui entourait l’endroit comme celle qu’ils avaient perçue jusqu’à la surface, mais qui semblait maintenant ne plus leur être hostile.

Phloria se sentit soudain beaucoup mieux. La douleur cessait de la hanter, son visage retrouvait ses couleurs et elle était désormais capable de marcher sans aide.

“Qu’est-ce qui m’arrive ?” Elle était à moitié soulagée et à moitié effrayée.

“Entre.” Après avoir ouvert la porte, Nandi dut se baisser pour entrer.

Phloria et les autres l’ont rapidement suivi, découvrant que ce qui les attendait était encore plus étonnant que les veines de cristal.

“Oh mon Dieu, c’est plus grand à l’intérieur !” Quylla s’exclama en remarquant à quel point la pièce était spacieuse.

Le salon dans lequel ils étaient entrés mesurait plus de dix mètres de long et quinze mètres de large. Il y avait un énorme chaudron au-dessus de la cheminée, rempli d’une nourriture bouillonnante inconnue qui sentait délicieusement bon.

Une immense table rectangulaire en bois, plus longue que celle sur laquelle ils dînaient lors des événements sociaux organisés chez les Ernas, avait été dressée avec suffisamment d’assiettes et de couverts pour nourrir un petit bataillon.

De plus, même si le salon lui-même était plus grand que ce que la hutte semblait être de l’extérieur, il y avait plusieurs portes et couloirs menant à d’autres pièces qui semblaient encore plus grandes.

La chose la plus étonnante, cependant, était la vision d’une vieille dame, assise sur une simple chaise en bois alors qu’elle était entourée de plus de vingt enfants. Elle lisait dans un livre tandis qu’ils notaient chacun de ses mots pour apprendre à écrire.

La vieille dame avait des cheveux gris et des yeux noirs expressifs. Son nez et ses oreilles étaient longs, son visage plein de rides. Des taches de vieillesse couvraient sa peau, lui donnant un air faible, mais sa voix était mélodieuse et gentille.

Les enfants étaient un mélange de tous les âges et de toutes les races. Certains avaient à peine quatre ans tandis que d’autres en avaient presque dix. Tous étaient des hybrides. Une fille avait des cheveux argentés et la lumière rouge de la non-mort brillait dans ses yeux.

Un garçon à peine plus âgé qu’Aran avait des mains palmées, des écailles sur les joues, et des branchies apparaissaient et disparaissaient sans cesse sur son cou. Certains avaient de la fourrure à la place des cheveux sur la tête, d’autres avaient des feuilles et une peau d’une couleur étrange.

Même Morok était tellement sidéré qu’aucune remarque bizarre ne trouva le chemin de sa bouche.

“Tu es en retard, Nandi. Les enfants ont fini leur test d’orthographe depuis un moment et ont dû prendre une leçon supplémentaire en t’attendant.” Baba Yaga, la première Éveillée à avoir jamais atteint le noyau blanc de l’immortalité, ferma le livre, mais les enfants continuèrent à écrire.

” Tu connais mon état de santé. Je ne pouvais pas prendre le risque de tuer tes invités au cas où je perdrais le contrôle d’un sort ou dans un accès de folie.” Il répondit.

“Qu’est-ce que la folie et comment l’épelle-t-on ?” demanda un beau garçon aux cheveux noirs.

Personne n’aurait pensé qu’il était un hybride si sa main droite n’avait ni chair ni sang, tout en étant capable de bouger normalement.

“Je te le dirai quand tu seras grand. La dictée est terminée. Allez vous laver les mains et le visage. Le dîner est presque prêt.” Baba Yaga se leva et la classe se dispersa rapidement après avoir ramassé ses affaires.

Au moment où le dernier enfant quitta le salon, toutes les portes se fermèrent d’elles-mêmes, scellant la pièce.

” Enseigne aux enfants le mauvais mot et je te tuerai. C’est ton dernier avertissement.” Ses yeux ont perdu toute chaleur et sont devenus froids comme la pierre.

La vieille dame avait le dos voûté et mesurait à peine 1,45 mètre, pourtant le minotaure se recroquevillait de peur. Elle émettait une aura écrasante qui couvrait tout le monde de sueurs froides alors que la pièce semblait plonger dans l’obscurité bien qu’elle soit parfaitement éclairée.

“Il en va de même pour vous tous. Tenez-vous bien devant les enfants ou vous en subirez les conséquences. Maintenant, approchez-vous. Nous avons beaucoup de choses à nous dire et il nous reste peu de temps.” Baba Yaga tapa du pied et cinq chaises en bois apparurent.

“Qui es-tu ?” demanda Friya.

“Que veux-tu de moi ?” Phloria était en quelque sorte sûre que la dame effrayante avait quelque chose à voir avec son état.

“Certains de ces enfants sont-ils vraiment à moitié morts-vivants ? Cela veut-il dire que les morts-vivants peuvent avoir des enfants ?” Le cerveau de Quylla avait cessé de fonctionner pendant un moment, mais les implications d’une telle découverte l’ont fait sortir de ses gonds.

“Je n’aime pas vraiment les deux autres Ernas, mais allons-nous vraiment tous mourir dans quelque temps ? Si c’est le cas, je pourrais au moins rayer un quatuor de ma liste de choses à faire.” Morok avait des priorités bien définies.

S’il devait partir, autant le faire en s’éclatant.

“J’ai fait ce que tu m’as demandé. Donne-moi ma récompense pour que je puisse enfin quitter cette prison et vivre !” dit Nandi.

“Voilà, je pensais avoir affaire à des adultes pour une fois. Parlez un par un ou ne parlez pas du tout. Pour ce qui est de ta question, tu peux m’appeler Nana, Friya. Je veux te parler, Phloria. Oui, aux deux questions, Quylla. Cela dépend de tes choix, Morok.

” Enfin et surtout, tu es loin d’avoir accompli ta tâche, Nandi. Je te dirai quand nous aurons terminé.” Nana s’assit et ses invités furent soudain contraints de faire de même.

“Nana ?” Quylla a poliment levé la main.

Utiliser ce mot après si longtemps lui procurait un sentiment étrange. Dans le passé, elle avait connu une autre personne qui avait fait de ce mot babillant que les petits enfants utilisaient pour leur grand-mère son surnom.

Dame Nerea, également connue sous le nom de Nana, avait été le premier professeur de magie de Lith. Les sœurs Ernas l’avaient rencontrée plus d’une fois et avaient assisté à ses funérailles. Appeler quelqu’un d’autre Nana était bizarre, car même si les deux femmes se ressemblaient terriblement, elles n’auraient pas pu être plus différentes.

Dame Nerea était une femme dure et cynique, mais ce n’était qu’une carapace pour cacher à quel point elle s’était sentie brisée après avoir perdu tout ce pour quoi elle avait travaillé. Elle ne s’était jamais remise d’avoir été rejetée par la communauté magique après avoir été piégée pour une mission ratée.

Baba Yaga, au contraire, avait des manières gentilles et douces, mais sous sa douce apparence se cachait la force d’une véritable souveraine. Il ne s’agissait pas seulement de ses étranges pouvoirs magiques que l’on pouvait percevoir même lorsqu’elle ne faisait rien, ni de sa maison impossible.

L’ensemble de sa personne dégageait une aura de confiance en soi et d’autorité qui laissait les gens bouche bée, même lorsqu’elle faisait quelque chose de banal comme un test d’orthographe.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser