Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 332

Magnifique grand frère

Auteur : The Glass Pearl

Traductrice : Moonkissed

***

Le petit renard spirituel Du Juan hésita un moment avant d’acquiescer honnêtement. Ce joli grand frère avait des yeux terrifiants ; c’était comme si rien ne pouvait échapper à ces yeux de phénix silencieux.

Qin Yi secoua le petit renard spirituel et dit à la jeune femme en face d’elle : « Tu parles de ça ? »

Nan Tingxiang regarda le prince en blanc devant elle, les yeux éblouis. Elle n’avait jamais vu un jeune homme aussi fringant.

Vêtu de blanc, avec une peau blanche comme la neige, son teint était semblable au jade, et il avait des yeux noirs, une arête de nez haute, et des lèvres rouges séduisantes.

Ses yeux de phénix étaient clairs et profonds, et ses longs cheveux noirs pendaient sur ses épaules avec une faible lueur, alors qu’il se tenait aussi gracieusement qu’un être céleste.

Nan Tingxiang sentit que le prince en blanc était définitivement comparable aux Sept Fils de la Nébuleuse.

Feng Qingge jeta un regard amusé à Qin Yi et se pencha pour lui chuchoter à l’oreille, « Petite Yiyi, tu es vraiment charmante, hein ? Tu as fait craquer une princesse dès ton arrivée. C’est la fille préférée de l’empereur du Sud. Tsk, tsk. Quelle chance ! »

Par le passé, des milliers de filles s’étaient éprises d’elle, mais elle ne s’attendait pas à ce que la petite Yiyi lui vole la vedette dès son arrivée ici.

Qin Yi fronça les sourcils. Elle ne voyait pas ce qu’il y avait de si chanceux là-dedans, et avait seulement l’impression que Feng Qingge se réjouissait de sa misère.

Feng Qingge lui avait déjà dit qu’il y avait des empereurs dans cette dimension. Bien que le pouvoir impérial ne domine pas exclusivement, l’empereur disposait tout de même d’un certain pouvoir.

Rien n’était plus ennuyeux qu’une princesse gâtée issue d’une famille impériale.

Elle jeta un coup d’œil à Feng Qingge avec désinvolture, sa voix étant aussi claire qu’un ruisseau, « Qingge, tu serais certainement plus attirante si tu étais habillée comme un homme. Veux-tu tenter le coup ou dois-je dire à cette princesse que tu es le Prince Fleur de Pêcher, l’un des Sept Fils de la Nébuleuse ? Qu’en penses-tu ? »

Le sourire de Feng Qingge se figea – pas question ! Elle s’était souvenue que la Princesse Xiangxiang l’avait déjà poursuivie sans relâche. Elle était bien trop effrayante.

Feng Qingge rit sourdement et baissa sa petite tête, « Petite Yiyi, j’avais tort. »

Un grand homme savait quand il fallait céder et quand il ne fallait pas. De toute façon, la petite Yiyi allait bientôt quitter cet endroit, alors ce n’était pas forcément une mauvaise chose de l’aider à bloquer quelques femmes peu attirantes.

À cette pensée, les yeux de Feng Qingge s’illuminèrent. Oh oui, la petite Yiyi pouvait l’aider à bloquer des femmes peu attirantes. Oh, il semblerait qu’elle doive se rendre à l’académie avec Qin Yi.

La bouche de Qin Yi tressaillit – cette personne n’avait aucune morale.

Le petit renard spirituel Du Juan dans la main de Qin Yi regarda Feng Qingge avec une pointe de dédain dans les yeux. Il y avait vraiment un homme qui aimait s’habiller comme une fille ? Était-ce un pervers ? Pas étonnant qu’il soit si laid et totalement incomparable au joli grand frère.

Pardonnez-le petit renard spirituel, c’est une femme.

Nan Tingxiang fixa rapidement ses cheveux puis rougit en marchant vers Qin Yi, « Jeune homme, mon nom est Nan Tingxiang, mais tu peux m’appeler Xiangxiang. Le renard spirituel dans ta main est mon animal de compagnie. Je me demande si tu peux me le rendre ? »

Qin Yi jeta un coup d’œil au petit renard spirituel, qui tremblait en s’agrippant fermement à la main de Qin Yi.

‘Joli grand frère, s’il te plaît, ne me remets pas à cette femme laide, je ne veux pas aller avec elle,’ s’écria-t-il.

Qin Yi avait mal à la tête à cause des cris du petit renard. Elle frotta la tête du renard avec son doigt et l’amadoua habilement.

La température corporelle de Qin Yi était inférieure à celle d’une personne ordinaire, mais lorsque son doigt se posa sur la tête du petit renard spirituel, Du Juan ne la trouva pas très froide. Au contraire, il était tellement à l’aise qu’il voulait se retourner et révéler son ventre blanc, laissant cette paire de mains le frotter.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser