Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 331

Petit renard spirituel, Du Juan

Auteur : The Glass Pearl

Traductrice : Moonkissed

***

Feng Qingge avait les yeux pleins d’étoiles, le petit monstre dans son cœur l’appelant. Elle n’en pouvait plus, elle devenait homosexuelle.

Elle pinça le visage de Qin Yi, les yeux pétillants, et insista : « N’en parle pas. »

Qin Yi repoussa les griffes démoniaques de Feng Qingge. Qin Yi pouvait voir que cette fille aimait la tripoter, alors il valait mieux qu’elle ne soit pas trop agréable ou amicale avec elle.

Bien qu’elle n’ait aucune expression sur son visage en ce moment…

Feng Qingge ne taquina plus Qin Yi et se contenta de lui tenir la main tandis qu’elles descendaient la montagne. Cette promenade avait ouvert les yeux de Qin Yi à toutes sortes de fleurs et d’animaux étranges qui la laissaient perplexe.

Feng Qingge savait que Qin Yi n’était pas très familière avec cette dimension, alors elle lui expliqua tout patiemment. Lorsqu’ils arrivèrent au pied de la montagne, Qin Yi avait acquis une meilleure compréhension du Continent Étoile.

Sur ce continent, les forts étaient respectés et les gens cultivaient une sorte de pouvoir spirituel plutôt que des capacités. Il y avait également différents métiers, comme les maîtres spirituels, les invocateurs, et bien d’autres encore.

Cela rendit Qin Yi encore plus curieuse de ce continent.

Après être arrivées au pied de la montagne, elles devaient encore traverser une forêt. Feng Qingge était de bonne humeur, expliquant : « C’est la forêt des démons et il y a de nombreuses bêtes spirituelles à l’intérieur. Oh, elles sont comme Xiao Lan et Scarlet. Petite Yiyi, si tu en vois une qui te plaît, nous pourrons signer un contrat avec elle. »

Alors qu’elle parlait, une petite silhouette surgit de nulle part à grande vitesse et sauta directement dans l’étreinte de Qin Yi. Elle était pitoyable alors qu’elle se blottissait dans ses bras et n’arrêtait pas de couiner.

Qin Yi fronça les sourcils en prenant la petite chose dans ses bras. Il était adorable – il était blanc et avait de petites oreilles pointues. Ses yeux, cependant, étaient violets, d’un violet clair très beau, comme la plus belle des pierres précieuses.

« Qu’est-ce que c’est ? »

Feng Qingge se frotta le menton et jeta un coup d’œil, puis sourit : « Ce doit être un renard spirituel. Ce type de bête spirituelle comprend la nature humaine et est très intelligente, mais elle n’a pas une grande puissance de combat. Les invocateurs ne les apprécient pas vraiment, mais certaines personnes issues de grandes familles aristocratiques les gardent comme animaux de compagnie. »

Le petit renard spirituel couina et ses membres s’agrippèrent fermement à la main de Qin Yi. C’était une petite boule de fourrure, qui semblait être un nouveau-né, et qui était plutôt agréable à tenir.

Les yeux de Qin Yi étaient indifférents.

« Tu veux que je te sauve ? »

Les yeux du petit renard spirituel s’illuminèrent et il hocha fermement la tête. Il pointa derrière lui ses petites griffes et continua d’appeler.

Du Juan jeta un regard implorant, sentant qu’il n’avait pas de chance. Il voulait juste trouver du nectar. Qui aurait pu savoir qu’une femme laide serait attirée par lui et insisterait pour l’avoir comme animal de compagnie ?

Du Juan était le descendant du renard à neuf queues ! Il ne pouvait pas simplement céder.

Qin Yi regarda froidement le petit renard spirituel et ne donna pas de réponse, ce qui fit battre le cœur de Du Juan à tout rompre. Oh, a-t-il cherché la mauvaise personne ? Mais ce grand frère est si beau, comment pourrait-il être une mauvaise personne ?

D’accord, le renard à neuf queues, naturellement beau, était aussi une race qui se souciait de son apparence.

« Hé, arrête-toi là, Grande Mademoiselle. J’avais les yeux rivés sur ce petit bâtard, alors laisse tomber tout de suite », résonna une voix arrogante.

Qin Yi leva les yeux et vit une jeune femme en bleu tenant un fouet à la main. Le fouet avait une faible lumière bleue et Qin Yi n’était pas sûr de la matière dont il était fait, mais il était couvert d’épines.

La jeune femme était plutôt belle, avec une tête couverte d’épingles à cheveux en or, mais l’arrogance de son visage avait gâché sa beauté. Cependant, ses cheveux en désordre attiraient l’attention.

Qin Yi riait au fond de son cœur, mais ne le montrait pas du tout sur son visage. Elle regarda le petit renard spirituel, sans joie ni colère dans son ton, et demanda : « C’est toi qui as fait ça ? »


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser