Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 288

Chère grande sœur Qin Yi

Chapitre 288 : Chère grande sœur Qin Yi

***

Auteur : The Glass Pearl
Traductrice : Moonkissed

***

Pour Qin Jiaojiao, Chuchu était comme sa grande sœur illégitime. Elle jouait avec elle comme un animal de compagnie lorsqu’elle s’ennuyait et la maudissait et la grondait lorsqu’elle était de mauvaise humeur.

Chuchu ricana, une pointe de ridicule sur son visage exquis. « Tsk, tsk, Qin Jiaojiao. Pour qui te prends-tu ? »

Quand Qin Jiaojiao vit l’expression énigmatique de Chuchu, elle se mit en colère. « Quel genre d’attitude est-ce là ? Va-t’en ! Je ne veux plus être ton amie. »

Chuchu s’assit nonchalamment, un sourire moqueur apparaissant sur son visage tandis qu’elle jeta le morceau de papier au visage de Qin Jiaojiao et jubila, « Lis d’abord ceci, puis réfléchis si tu veux me chasser ou non. »

Qin Jiaojiao prit le papier avec colère. Il y avait de la haine dans son cœur. Elle se plaindrait certainement à son frère aîné plus tard, et s’assurerait qu’il donne une leçon à cette Chuchu.

Mais après avoir lu la note, Qin Jiaojiao pâlit instantanément, les yeux écarquillés d’incrédulité. Ses lèvres roses devinrent blanches et ses mains tenant le papier tremblaient.

« Cela… Comment est-ce possible ? Comment est-ce possible ? Ce n’est pas réel, tu dois me mentir ! »

Qin Jiaojiao se jeta sur Chuchu comme une folle tout à coup, de l’animosité dans les yeux.

‘Ce n’est pas possible… Si c’est le cas, je vais mourir’, pensa Qin Jiaojiao avec un frisson.

Cependant, Chuchu n’était pas une femme faible, et repoussa facilement Qin Jiaojiao, puis se lissa élégamment les cheveux. Un sourire moqueur se dessina dans ses yeux tandis qu’elle continua, « Qin Jiaojiao, arrête de te tromper et de tromper les autres. Tu y crois déjà au fond de toi, n’est-ce pas ? Pour l’instant, le plus important est de s’occuper de cette salope ou de ruiner complètement sa réputation. »

Qin Jiaojiao se calma immédiatement. ‘C’est vrai, ce n’est pas le moment de blâmer Chuchu. Que cette histoire soit réelle ou non, Qin Yi ne peut pas continuer à vivre.’

Qin Jiaojiao se moqua, ses yeux larmoyants n’étant plus aussi doux et pitoyables qu’auparavant. « Je vais t’écouter, et puisque tu as cette chose, tu sais forcément où elle se trouve. Dis-le-moi, et je te ferai une faveur. »

Les yeux larmoyants de Qin Jiaojiao étaient vicieux. Elle ne s’attendait pas à ce que sa grande sœur bien-aimée soit également venue à la base.

Chuchu se moqua, ses yeux de phénix rouge débordant d’émotions. « Tsk, où est-elle ? Qin Jiaojiao, elle nous a tous trompés. Sais-tu qui est ta grande sœur ? C’est le prince charmant de la base : Qin Yi. »

Les pupilles de Qin Jiaojiao se contractèrent et son ton devint glacial tandis qu’elle marmonna : « C’est donc elle, hein ? »

Il n’est pas étonnant qu’elle ait été envoûtée par cette maudite personne portant le même nom. Mais lorsqu’elle se souvint de la façon dont Qin Yi l’avait traitée, Qin Jiaojiao devint légèrement suspicieuse. Pourquoi l’attitude de cette petite garce avait-elle changé si radicalement ? Elle était extrêmement respectueuse avant l’apocalypse.

Il y avait également de la haine dans les yeux de Chuchu. « C’est elle. On nous a tous menti et le grand frère Huan déteste vraiment que les gens lui mentent. De plus, il déteste les femmes, alors nous allons voir ce que cette petite salope va faire. »

Elle voulait dévoiler l’identité de Qin Yi. Elle allait faire savoir à tout le monde à la base que leur soi-disant prince charmant n’était en fait qu’un menteur, et elle voulait faire voir à Yun Huan le vrai visage de cette petite salope.

Qin Jiaojiao réfléchit et demanda lentement : « Tu dis… »

Chuchu sourit et répondit, « Viens, on peut le faire… »

En l’espace de trois mois, un certain nombre de changements se produisirent à la base. Le chef de la base avait découvert que les utilisateurs de la capacité du bois pouvaient produire des légumes et du riz, alors il avait installé une immense tente pour les cultiver.

Les utilisateurs de la capacité bois et ceux de la capacité eau pouvaient s’y rendre pour accomplir des missions, et en ce moment, Zhang Hui arrosait patiemment les légumes.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser