Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 287

Le papier dans le sac en brocart

Chapitre 287 : Le papier dans le sac en brocart

***

Auteur : The Glass Pearl
Traductrice : Moonkissed

***

Son doux parfum se répandit, et Yun Huan se sentit dégoûté. Il repoussa Chuchu d’un coup de pied sans ménagement et se mit à vomir.

Il marcha rapidement vers la chambre et il y avait une glace entre ses sourcils qui n’aurait pas pu fondre en mille ans. C’était trop dégoûtant ; il devait prendre une douche et se laver le corps une centaine de fois.

Chuchu s’assit sur le sol. Son estomac lui faisait mal, mais la douleur physique n’était pas comparable à celle qu’elle ressentait dans son cœur. Yun Huan s’était mit à vomir – était-elle vraiment si dégoûtante ? Comment cela était-il possible ?

Elle l’aimait tellement. Comment pouvait-il la blesser de la sorte ?

Ses ongles s’enfoncèrent dans sa paume et du sang frais commença à couler. Mais Chuchu ne sentait aucune douleur à cet endroit. Ses yeux rouges de phénix brillaient de folie et de possessivité. Yun Huan était à elle. Il appartenait à Chuchu. Son visage sinistre était comme un démon sortant des 18 niveaux de l’enfer.

Chuchu se serra l’estomac et se leva lentement. Soudain, un objet blanc posé sur le canapé attira son attention. Elle s’approcha et le prit. N’est-ce pas le sac de brocart que cette salope avait donné à Yun Huan ?

Une lueur étrange brilla dans les yeux de Chuchu et elle ouvrit rapidement le sac de brocart. Il y avait un morceau de papier à l’intérieur et Chuchu le garda. Elle y plaça ensuite un morceau de papier qui se trouvait sur la table basse et remit le sac à sa place d’origine.

En pinçant ce morceau de papier, Chuchu retourna lentement dans sa chambre.

Dans sa chambre, Chuchu ouvrit froidement le morceau de papier. Elle voulait voir quel était le secret de cette petite salope. Lorsqu’elle finit de le lire, il y avait un soupçon de surprise dans ses yeux. Puis, elle gloussa doucement comme une folle. Le ciel l’aidait vraiment. Si elle révélait cette affaire, elle voulait voir si Yun Huan continuerait à penser à cette salope.

Chuchu se leva, se changea, puis sortit furtivement pour retrouver Qin Jiaojiao.

Yun Huan sortit de la salle de bain. La glace entre ses sourcils était toujours là et il avait beau se doucher, ce parfum dégoûtant ne pouvait être éliminé.

Yun Huan porta ses vêtements avec indifférence, ébouriffa ses cheveux et se mit à chercher le sac de brocart. Pas ici, pas ici, où est passé le sac de brocart ?

Les yeux de Yun Huan changèrent et il descendit les escaliers en courant. En effet, le sac de brocart blanc avec des fleurs noires était posé sur le canapé.

Yun Huan l’avait pris et l’avait pincé de ses doigts clairs – la chose à l’intérieur était toujours là. Il le sentit et il n’y avait pas de parfum dégoûtant. On aurait dit que Chuchu n’y avait pas touché.

Les lèvres pincées de Yun Huan se détendirent légèrement, puis il porta le sac de brocart à son cou et jeta un coup d’œil dégoûté à la chambre de Chuchu. Le regard de Yun Huan était froid et dégageait une aura inquiétante.

Chuchu sortit pour chercher Qin Jiaojiao, et par coïncidence, il n’y avait que Qin Jiaojiao seule dans la maison des Qin. Lorsque Chuchu s’y rendit, Qin Jiaojiao était en train de choisir ses vêtements dans la chambre.

L’élégant petit visage de Qin Jiaojiao était glacial et elle jeta les vêtements sur le lit en signe de frustration. Tous les vêtements étaient laids. Qu’allait-elle porter ?

Qin Jiaojiao blâma Qin Hanyu pour cela. C’était son second frère qui créait des problèmes à l’extérieur et blessait le cœur de quelqu’un, ce qui poussait les gens à se venger d’eux. Ces derniers mois, ils avaient été pris pour cible et n’avaient pas pu effectuer de nombreuses missions. Elle avait maigri, et si cela continuait, elle se demandait si Zheng Zhong ne commencerait pas à la détester.

Chuchu était proche de Qin Jiaojiao depuis quelques mois. Elle poussa directement la porte et entra. Qin Jiaojiao était frustrée à ce moment-là et son tempérament de grande dame se manifesta en un instant. « Tu ne sais pas frapper à la porte ? Tu n’as pas de bonnes manières. »

En vérité, Qin Jiaojiao était peut-être proche de Chuchu, mais elle la méprisait. Qin Jiaojiao savait que Chuchu était la fille illégitime de la famille Chu et qu’elle avait un statut inférieur.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser