Magic emperor chapitre 724


Traducteur: Ych
———

Dix jours plus tard, Zhuo Fan ouvrit sa porte pour prendre une grande bouffée d’air frais. Il était de meilleure humeur maintenant que ses blessures étaient guéries.

Ce qui l’attendait à l’extérieur était son équipe, les neuf disciples et les trois fiends de la secte du complot démoniaque. Ils avaient toujours attendu que Zhuo Fan aille mieux et rentre à la maison.

Ces jours-ci, les autres sectes étaient déjà parties, les laissant derrière. Ils étaient arrivés les derniers et maintenant ils partaient les derniers.

Mais l’ambiance était complètement différente. Ils n’étaient plus tendus, mais en pleine jubilation.

“Zhuo Fan, tu es le seul qui reste. On peut y aller maintenant ?”

Fiend Yang sourit à Zhuo Fan, “J’ai déjà envoyé à la secte un jade d’envoi, disant que nous reviendrons dans deux mois, mais… he-he, je ne leur ai pas encore annoncé la bonne nouvelle.”

Zhuo Fan haussa un sourcil et remarqua le sourire pourri de Fiend Yang. “Tu vas les rendre malades d’inquiétude.”

“Ha-ha-ha, cela rendra les choses plus intéressantes. Alors que nous avons risqué nos vies ici, ils n’avaient fait qu’attendre nonchalamment les nouvelles. C’est trop facile pour eux.”

Fiend Yang fit un clin d’œil à Zhuo Fan, ” Tu vas partir de toute façon. Tu devrais profiter de cette occasion pour te venger de ces vieux imbéciles maintenant, pendant que tu le peux encore. De plus, une fois que nous leur aurons envoyé la grande nouvelle, leur fureur démesurée s’éteindra d’elle-même, n’est-ce pas ?”

Les autres se sont mis à rire.

Zhuo Fan haussa les épaules. “Très bien, je pars de toute façon, alors je vais prendre ce fardeau. Prenez-le comme ma farce.”

“Ha-ha-ha, merveilleux. Voilà notre grand intendant !” Fiend Yang lui tapota l’épaule et les autres acquiescèrent avec des yeux doux.

Ils savaient que leurs jours avec Zhuo Fan étaient comptés…

“Zhuo Fan, es-tu… en train de quitter la secte du complot démoniaque ?” Une fille s’est écriée. Zhuo Fan se retourna pour voir Yongning qui le regarda soudain avec stupeur. “Où vas-tu ? Tu ferais mieux de nous donner une position claire ou nous ne pourrons pas te trouver ?”

Les yeux de Zhuo Fan se sont adoucis, “Vous n’avez pas besoin de me chercher. Une fois que j’aurai fini de faire mon rapport à la secte du complot démoniaque, je rentrerai à la maison à Tianyu.”

“Vraiment ?” Les filles applaudissent.

Zhuo Fan acquiesça. ” Bien sûr, sinon pourquoi pensais-tu que je t’avais demandé d’attendre ? Oublie la secte du Ciel mystique et viens avec nous. Une fois que j’aurai terminé à la secte, nous rentrerons ensemble à la maison, alors tu ne rencontreras pas d’ennuis sur le chemin.”

Les filles hochèrent la tête avec allégresse. Avec Zhuo Fan de retour dans le clan Luo, les filles n’auraient plus à souffrir de l’amère solitude d’être si éloignées les unes des autres.

Mais le fait que Chu Qingcheng ne puisse pas les accompagner les rendait tristes. Personne d’autre ne connaissait Zhuo Fan mieux qu’elle.

Même s’ils étaient rivaux en amour, le fait qu’elle ne soit pas auprès de Zhuo Fan était pour eux une grande perte.

En fait, la position gracieuse de Chu Qingcheng avait ému les filles. Si elles pouvaient partir toutes ensemble, ce serait tellement mieux.

“Maintenant, mettons-nous en route !”

Zhuo Fan cria, brisant ainsi leurs pensées. En les voyant tous partir, les filles les rattrapèrent.

Mais Shuang’er décrocha et ses yeux devinrent noirs en reflétant le ciel étoilé. Son cœur palpitait dans sa poitrine et elle haletait.

“Qu’est-ce qui ne va pas, Shuang’er ?” Commence Yongning, inquiète.

Zhuo Fan fronça les sourcils en s’approchant : “Que s’est-il passé ?”

“Je ne sais pas. Mon cœur est soudainement devenu frénétique. Je vais mieux maintenant.” Shuang’er avait l’air perdue en secouant la tête.

Elle a ressenti un danger soudain, comme si quelqu’un venait la chercher. Mais ce sentiment est parti aussi vite qu’il était venu.

Zhuo Fan observa les alentours d’un regard attentif avant de se rassurer.

[C’est sûrement parce que Shuang’er n’est pas en forme. Une fois que nous serons rentrés, elle ira mieux].

C’est ainsi qu’ils quittèrent le manoir du Double Dragon, ignorant que le cœur affolé de Shuang’er était un présage de l’avenir….

Bam !

Dans une forêt, un rocher recouvert de mousse fut pulvérisé.

Les rayons lumineux du soleil éclairèrent les profondeurs d’une grotte sombre et humide, longtemps cachée du monde. Deux silhouettes haletantes se tenaient devant elle, en proie à la joie.

“Deuxième prince, nous avons enfin trouvé la maison ancestrale du clan Yun ! Ha-ha-ha…” Un simple expert du Ciel Profond, tout de noir vêtu, regardait l’autre avec allégresse.

Souriant, le jeune hocha la tête en serrant la soie jaune dans sa main : ” Tant d’années et voilà que nous avons enfin trouvé cet endroit maudit.”

“Grand frère, père impérial, une fois que j’aurai percé le secret de la maison ancestrale du clan Yun, je trouverai ce qu’il y a de mieux dans les terres de l’ouest et je rendrai les terres au clan Yuwen. Je vous vengerai. Et toi, vieux troisième, cochon déshonorant, tes jours sont comptés. Ha-ha-ha !” Le jeune homme gloussa comme un fou, les yeux consumés par la haine.

Le type en noir soupira, hochant la tête pour lui-même.

[Les mensonges que le prince héritier a tissés ont fait en sorte que le deuxième prince cherche à se venger plutôt qu’à nous instruire. Il était vraiment sage].

[Seule la haine peut pousser quelqu’un à se venger !]

Ces hommes étaient des hommes du prince héritier. Ils n’avaient aucune querelle avec la famille impériale ou Yuwen Cong. Après la mort du prince héritier, tous ses hommes loyaux étaient recherchés dans toute la nation. Se déplacer comme des rats pendant tant d’années les avait épuisés.

Il en allait de même pour ceux qui avaient accompagné le second prince dans la maison ancestrale du clan Yun. Après la vie amère qu’ils avaient vécue ces dernières années, c’en était trop pour la plupart d’entre eux qui partaient l’un après l’autre.

Le laissant tout seul. Malgré cela, même lui a dû battre en retraite précipitamment face à certains des dangers auxquels ils étaient confrontés.

Aujourd’hui, grâce au prince héritier qui a incité Yuwen Yong à se venger, ils sont finalement arrivés avec son aide.

Cela prouve une fois de plus que la haine peut pousser une personne à bout.

S’il s’agissait de leur mission, ils l’auraient abandonnée depuis longtemps. Seul le deuxième prince a persévéré, pour restaurer l’empire sans faillir.

Le type en noir se surprenait même à admirer le deuxième prince. Bien que la royauté désemparée ait été jouée comme une marionnette sur une ficelle.

Regardant devant lui, le type en noir prit les devants, “Votre Altesse, je vais partir en éclaireur. Restez derrière moi et soyez prudent !”

“Merci, Hei Ying !” Le deuxième prince acquiesce.

(Note: le nom est littéralement : faucon noir.)

Après des années de labeur, le deuxième prince s’est enfin débarrassé de son excès de confiance en tant que prince impérial. Il a enfin fait preuve de respect envers les sages.

Le type en noir est touché : “Votre Altesse, vous êtes trop aimable. C’est mon devoir.”

“Vous êtes trop humble. Hei Ying, sans toi, je ne serais jamais arrivé jusqu’ici.” Étant proche tout au long de leur voyage, le deuxième prince soupira : “Pour trouver la maison ancestrale du clan Yun, nous avons traversé tant de dangers, et nous nous sommes perdus plus de fois que je ne peux le compter. Nous avons même été piégés à plusieurs reprises. À la fin, combien sont morts, combien sont restés ? Maintenant, je suis seul, avec toi comme unique compagnon avec qui partager la vie et la mort. À partir de maintenant, tu es mon frère !”

Le type en noir trembla, touché au plus profond de lui-même. Il n’avait jamais imaginé que le deuxième prince qu’on leur avait ordonné d’utiliser comme pion le traiterait ainsi.

Il se sentait honteux. Il voulait tout déballer et ne pas laisser Son Altesse souffrir de la vengeance d’un autre.

Tout le monde a un cœur, même les partisans inconditionnels du prince héritier. Après avoir passé tant d’années avec le deuxième prince, il avait changé d’avis.

Il ne pouvait pas supporter que son nouveau maître soit blessé pour avoir suivi cette haine stupide. Mais cela signifierait que le dernier souhait du prince héritier….

“Votre Altesse, en fait…” Hei Ying était en conflit, fronçant les sourcils alors qu’il voulait dire quelque chose….

Dans son moment d’inattention, il a marché sur quelque chose et est tombé.

Plop !

Dans l’obscurité, Hei Ying disparut soudainement et le deuxième prince s’écria : “Hei Ying…”

Il tomba à son tour, et sous lui, il n’y avait rien d’autre que le noir absolu, un trou sombre qui l’engloutissait tout entier…

————————–

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

Valentin
Nacimo
panebflo
Punner
Toto
Ahmed
AW_
selaz
TakeVape
onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser