Magic emperor chapitre 642


Traducteur: Ych
———

Whoosh !

Zhuo Fan amena Yongning distraite au-dessus d’une étendue de forêt, cherchant dans la direction qu’elle indiquait.

” He-he-he t’a pris assez de temps. Une fois que je t’aurai mis en pièces, je m’assurerai d’envoyer ces deux morveux après.” L’aîné Lu ricana, s’aventurant profondément dans la forêt et disparaissant après avoir passé un arbre. Seule Shuang’er resta, adossée à un arbre dans un sommeil paisible.

Zhuo Fan flottait au-dessus de la mer d’arbres tout en regardant autour de lui, jusqu’à ce que Yongning pointe du doigt un grand arbre : ” Regarde, c’est Shuang’er ! ”

“Ha-ha-ha, tu as en fait des yeux plus aiguisés que moi”. Zhuo Fan gloussa en descendant, “Allons là-bas”.

Whoosh~

Zhuo Fan atterrit en un instant et vit que Shuang’er se reposait paisiblement sur l’arbre.

Zhuo Fan rapprocha Yongning, ses yeux scrutant chaque mouvement, chaque bruissement, avec un sourire insidieux.

Hum~

Les deux n’avaient pas encore atteint Shuang’er qu’ils sentirent le monde clignoter devant eux, suivi d’une brume bleue qui descendait. Le monde s’estompa jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un espace complètement vide, blanc à perte de vue.

Yongning, à côté de lui, avait l’air mal en point et s’estompa elle aussi. Il ne restait plus que Zhuo Fan.

“Illusion ?”

Zhuo Fan fronce les sourcils et se moque, “Je me suis dit que ce serait un piège. Puisque je n’ai senti aucun signe de réseaux dans les environs, alors ce doit être l’œuvre de quelqu’un.”

“Ha-ha-ha, tu t’es jeté à l’eau sans savoir ? Petit morveux, ton arrogance ne connaît pas de limites ! ”

Une voix âgée retentit et Zhuo Fan sourit, ” Aîné Lu ? Tu n’as pas le moins du monde honte, en tant qu’expert de stade éthéré, d’utiliser deux petites filles comme appât ?”

L’aîné Lu se défila, ” Et… Comme tu es dans le manoir du Double Dragon et que trois vénérables t’entourent, le seul choix était d’utiliser ma tête. J’ai remarqué hier que tu étais assez proche de ces deux-là, alors j’avais désorienté leurs esprits pour t’attirer. Mais qu’est-ce qui ne va pas avec l’une d’entre elles ? Peu importe ce que j’ai essayé, elle a refusé de m’obéir.”

“Oh, c’est Shuang’er.”

Zhuo Fan acquiesça, totalement refroidi par la situation alors qu’il prenait le temps d’expliquer : ” C’est la Sainte Vierge de Tianyu, experte pour percer le voile du destin et tous les artifices de l’esprit. S’attaquer à elle avec des illusions, c’est comme mettre une cible sur ta tête.”

L’aîné Lu s’exclama : “C’est donc pour ça. J’ai entendu dire que Tianyu avait des clans étranges. Maintenant, je vois qu’ils sont tout sauf normaux. Mais petit, pourquoi me racontes-tu tout ça ? Ça ne te fait rien que je l’emmène et que j’en fasse mon cobaye ? ”

” Comme si, les morts ne pouvaient pas faire de recherches sur la merde ! ”

La bouche de Zhuo Fan prit son sourire diabolique caractéristique, ” Je t’ai raconté tout ça parce que je sais que tu garderas le secret. Les morts sont connus pour être les meilleurs dans ce domaine.”

L’aîné Lu se fendit d’un sourire, “Tu sais vraiment comment parler grand. Maintenant que je te tiens là où je le voulais, tu crois que tu peux m’ôter la vie ?”

“Hi-hi-hi, j’ai eu ton corps, n’est-ce pas ? En prenant aussi ton âme, je ne transpirerais pas beaucoup.”

De grandes ailes colorées se déployèrent dans le dos de Zhuo Fan, envoyant une lueur brumeuse, ” Vieux fou, tu devrais savoir maintenant qu’aucune illusion ne pourra jamais s’approcher de la réalité. Mes ailes de fantôme des mers t’enverront également dans une illusion au moment où tu entreras dans leur brume et briseras ta propre illusion.”

Zhuo Fan battit des ailes, envoyant la brume vers l’aîné Lu, qui se moqua : ” Sale gosse, tu es comme un singe sans cervelle avec toutes les bonnes compétences. Les ailes de fantôme des mers sont rares, certes, mais elles n’affectent que le corps. Je ne suis qu’une âme, alors ça ne marche pas sur moi, ha-ha-ha…”

Zhuo Fan fronça les sourcils, car il venait lui aussi de remarquer ce défaut.

Il retira donc les ailes, sa main droite clignotant en rouge à la place, “Humph, aucune illusion n’est réelle, mais mon poing ne pourrait pas être plus vrai. Une illusion est mise en place en fonction de la réalité qui nous entoure. Je vais simplement ruiner l’endroit qui nous entoure et voir comment ton illusion s’effondrera en même temps que lui. ”

Les yeux de Zhuo Fan clignotèrent, sa main rouge brilla plus fort, tandis qu’il donnait un coup de poing au sol.

Boum !

La terre trembla et se stabilisa peu après. L’éclat rouge, Zhuo Fan, fut soufflé et envoyé en l’air, crachant du sang en volant.

“Ha-ha-ha, tu en as assez ? Peu importe ta force de frappe, tu ne pourras jamais briser mon illusion !” L’aîné Lu ricana à nouveau.

Zhuo Fan se redressa, secouant la tête en signe de doute. “Ce n’est pas possible, le recul doit être une illusion. Mon poing a dû abîmer le sol. Encore quelques coups de poing et l’illusion devrait s’effondrer.”

Aussitôt dit, aussitôt fait, Zhuo Fan se mit à donner des coups de poing dans tous les sens avec une puissance sans limite. Pourtant, à chaque fois, la zone qu’il frappait tremblait un peu, puis retournait le pack d’attaque.

En seulement cinq coups de poing, Zhuo Fan était dans un triste état. Il était tellement blessé qu’on pouvait à peine penser qu’il était humain.

L’aîné Lu ricana sur le côté, s’amusant de son combat. “Peu importe ta force, cette fois, tu es fini. C’est mon monde. Ici, je suis un dieu !”

Ressemblant à la personnification même du roi des enfers, l’aîné Lu se moquait de lui. L’espace se déforma et tourna, les jambes de Zhuo Fan se plantant dans une mare de sang.

En plus des hurlements et des cris que seuls les fantômes peuvent produire, des milliers et des milliers de spectres s’attaquèrent à Zhuo Fan. Ils étaient hideux et sanguinolents, les yeux brillants de cruauté et de soif de sang.

“Zhuo Fan, rends-moi la vie !”

“Zhuo Fan, rends-moi la vie !”

Il y en avait beaucoup parmi ces spectres que Zhuo Fan avait déjà tués auparavant, et qui venaient maintenant lui ôter la vie.

Zhuo Fan plissa les yeux et s’écria : ” Impossible, c’est une illusion ! Je vais encore te briser en morceaux !”

Zhuo Fan rugit et tenta de donner un nouveau coup de poing, mais il s’aperçut que son bras était coincé. Zhuo Fan se retourna pour voir les fantômes ramper sur lui et mâcher son bras. L’incroyable bras du Qilin était complètement rongé, os et tout.

Zhuo Fan secoua la tête en signe d’incrédulité, “Non, cela ne peut pas se produire dans une illusion. Ce n’est pas réel…”

“C’est vrai, c’est une illusion, mais quand quelqu’un meurt dans une illusion, il meurt aussi dans le monde réel, ha-ha-ha…” L’aîné Lu gloussa d’une joie débridée.

Zhuo Fan rugit en sentant les morsures sur son corps, puis la douleur, mais il ne pouvait rien faire pour l’arrêter. Voyant son corps dévoré vivant une bouchée à la fois, il découvrit à son grand désespoir qu’il s’enfonçait dans la mare de sang jusqu’à ce qu’elle l’engloutisse tout entier…

Pendant ce temps, dans la forêt, Zhuo Fan se tenait debout, les yeux fermés. Un profond froncement de sourcils se dessine sur son visage tandis qu’il grimace de douleur. Ses jambes tremblaient, mais n’arrivaient pas à bouger.

Un papillon bleu flottait autour de lui, le recouvrant d’une lueur brumeuse tout en riant comme un fou, “He-he-he, garçon stupide, tu t’es trompé dès le début. Mon âme est celle du papillon des rêves. J’envoie les gens dans des cauchemars, pas dans des illusions. Peu importe ce que tu essaies de faire, rien n’y fera, car c’est moi qui contrôle ton cauchemar !”

“Dans ce monde, je suis un dieu. Vas-y, bats-toi autant que tu veux, cela ne t’aidera en rien. Le poing dans le rêve n’est pas le même que la réalité. La seule chose qui te relie à la réalité, c’est la vie. Si tu meurs dans le rêve, tu meurs aussi ici. Mais même cela est sous mon contrôle. Je te ferai traverser un monde de souffrances pour avoir tué les disciples de ma secte !”

“Ha-ha-ha, dommage que tu ne réussisses jamais !” Un gloussement retentit à ses oreilles.

Il trembla de tous ses membres tandis que le papillon de rêve se tournait vers le corps dont l’esprit était à présent coincé dans un cauchemar. Il s’écria : ” T-tu es réveillé ? ”

“Je ne me suis jamais endormi pour commencer.”

La douleur sur son visage s’atténua et se détendit, remplacée par le sourire en coin de Zhuo Fan. ” Le papillon de rêve est une forme d’âme vraiment rare, douée pour prendre l’autre au dépourvu. Dommage que tu aies dû m’affronter, moi, ton fléau !”

L’aîné Lu regarda partout, pour trouver la brume bleue de son toujours, “Pas possible, tu me dis que tu t’es réveillé de mon cauchemar ?”.

“Ha-ha-ha, tu n’as pas écouté ? J’ai dit que je ne m’étais même pas endormi.” Zhuo Fan grimaça, et sa silhouette s’effaça.

L’aîné Lu eut un sursaut d’effroi.

Un autre Zhuo Fan, non loin d’ici, était appuyé sur un arbre et riait tout seul. Trois halos dorés clignotaient dans son œil droit. Autour du papillon de rêve qu’était l’aîné Lu, il y avait une barrière invisible qui ondulait de temps en temps…


La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

AW_
selaz
TakeVape
onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser