Magic emperor chapitre 641


Traducteur: Ych
———

“Ha-ha-ha, c’est génial. Il voulait encore nous faire porter le chapeau et s’est pourtant enfoncé encore plus dans ce pétrin !”

De bonne heure, Fiend Yang riait à gorge déployée depuis sa petite cour. Les deux autres fiends derrière lui s’amusaient également.

Zhuo Fan entra et les vit d’un air excentrique : ” Qu’est-ce qui vous rend si enthousiastes ? ”

“He-he-he, extatique, c’est plutôt ça !” Fiend Yang ricana, “Et les morveux ? Est-ce qu’ils vont sortir ? Je veux partager l’excellente nouvelle.”

“J’en ai assez de vos démonstrations. J’ai fait en sorte que les morveux placent des barrières et méditent. Ils viennent d’avancer et ont besoin de temps pour se stabiliser.”

“Ha-ha-ha, c’est vrai, c’est vrai. C’est très prévenant de ta part puisque nous sommes des hommes allant toujours de l’avant vers de plus grands défis. Un simple stade des trois sectes inférieures ne peut plus nous retenir.”

Fiend Yang était exubérant, “Intendant Zhuo, sais-tu ce que nous avons fait ce matin ?”

Zhuo Fan secoua la tête, “Je ne sais pas, je m’en fiche. Le plus que vous puissiez faire, c’est d’être interpellé au sujet de l’affaire d’hier.”

Ugh !

Fiend Yang haussa les épaules : “Tu as vraiment le don d’énerver les gens. Tu peux savoir ce qui se passe, mais ce qui sort de ta bouche, c’est le déni. Tu as enlevé tout le côté amusant de la chose.”

“Ha-ha-ha, fiends Yang, il n’y a rien que tu puisses lui montrer qui l’excite. Vas-y et dis-lui simplement ce qui s’est passé, ou je le ferai moi-même.” Fiend Yin gloussa.

Fiend Yang refusa frénétiquement : ” Non non non, c’est moi qui le dirai. La seule façon de me sentir bien, c’est de le faire moi-même !”

Les autres gloussèrent devant son attitude, comme s’il racontait une nouvelle monumentale.

[Le voyou n’aime rien de plus que de parler, laisse-le faire !].

“Ce matin, nous avons été réveillés par une voix grossière. En sortant, nous avons vu un homme d’âge moyen dans des vêtements miteux. Il avait l’air tout à fait moyen et pourtant sa puissance était hors du commun…” Fiend Yang a commencé à faire tourner les événements en un conte de fées.

Le visage de Zhuo Fan s’est crispé : ” Va droit au but, déjà ! ”

“C’est le garçon de course du manoir du Double Dragon qui est venu nous chercher pour que le grabuge d’hier soit expliqué.” Le visage de Fiends Yang s’affaissa, grommelant : ” Tu ne peux pas sympathiser avec un collègue conteur pour une fois ? Il faut d’abord créer l’ambiance, et pourtant tu dois l’écraser dans l’œuf.”

Zhuo Fan secoua la tête, comprenant enfin pourquoi tous les anciens et vénérables de la secte du complot démoniaque craignaient qu’il ne transmette des nouvelles, quelles qu’elles soient. Il aimait tout simplement raconter des histoires à dormir debout.

Voyant que Zhuo Fan n’était pas perturbé, Fiend Yang continua après une pause : ” Nous l’avons suivi jusqu’à la scène, maintenant en ruines, désolée et dans la solitude. Mais juste au moment où l’intérêt s’est estompé, deux figures inspirant la dignité et la puissance se tenaient là, faisant trembler nos cœurs…”

“Le point !”

La bouche de Zhuo Fan tressaillit : “Et je n’ai pas seulement fait tomber un mur ou quelque chose comme ça ? En quoi est-ce une ruine ?”

Fiend Yang fit un signe de la main haineux, “Très bien, très bien, puisque tu n’aimes pas mon talent artistique, je vais l’utiliser ailleurs. Nous avons été appelés aujourd’hui pour voir les doubles dragons exaltés ainsi que le juge et l’ancien de l’âme restant de la secte des dompteurs de bêtes. Ils nous ont interrogés pour faire toute la lumière sur ce qui s’est passé.”

“Les doubles dragons exaltés en personne ?” Zhuo Fan vacille.

Fiend Yang acquiesça. “Avec la scène des trois sectes inférieures faisant une telle scène, leur présence était évidente. Les deux ont également été très choqués. Au final, ils ont décidé de superviser le reste de l’étape des trois sectes inférieures pour que tu ne fasses plus de trous, ha-ha-ha…”

“Les doubles dragons exaltés sont venus te voir en particulier. C’est un grand honneur !” Le fiends Yin acquiesça.

Zhuo Fan trouva cependant cela étrange : “C’est comme ça que l’événement a été éclairci ?”.

“À quoi d’autre t’attendais-tu ? Je leur ai dit que ton adversaire sur scène était Hui Xiong et que tu l’avais attaqué. Les disciples de la secte des dompteurs de bêtes qui se trouvaient en dessous ont été entraînés dans l’attaque, mais ce n’est pas de notre faute s’ils sont morts. C’est là que le juge est entré en scène et a également exposé les faits. Les doubles dragons exaltés sont des modèles d’équité et ne nous accuseraient pas pour rien.” Fiends Yang a dit cela comme si c’était évident.

Zhuo Fan était pensif : ” Comment l’aîné Lu l’a-t-il pris ? ”

“Qu’en penses-tu ? Mais il a beau essayer de se défouler et de tourner la situation en sa faveur, le Double Dragon Exalté ne l’entendrait pas de cette oreille. Tout ce qui compte, c’est la force. Tous ceux qui sont venus au rassemblement du Double Dragon étaient prêts à subir de lourdes pertes, bien que son cas soit anéanti jusqu’au dernier, ha-ha-ha…”

Le rire débridé de Fiend Yang retentit. “Oh, il a aussi dit qu’on lui avait menti, qu’on ne t’avait pas montré lorsqu’ils sont venus défier nos élites, en disant que tu n’étais pas de notre secte. Mais là, je me suis énervée et je lui ai crié que ce sont des travailleurs. Tu aurais dû voir l’air stupide de son visage ! Puis il a commencé à accuser le chef de la secte de s’abaisser à de tels stratagèmes. Les doubles dragons exaltés ont été agacés par ses vociférations et lui ont dit d’aller se trouver un nouveau corps avant qu’il ne disparaisse. Ha-ha-ha, je parie qu’il est encore furieux aujourd’hui.”

Les autres rirent également.

L’infortuné aîné Lu n’avait pas eu son mot à dire. [Bien qu’il ait raison sur un point, notre chef de secte est méprisable.]

Ils se regardèrent tous les uns les autres et craquèrent à nouveau.

“Zhuo Fan, c’est grave ! Quelqu’un a enlevé Shuang’er !”

Les quatre sursautèrent et virent la princesse Yongning accourir, paniquée.

“Encore cette fille ? Ce n’est pas elle qui t’a félicité hier ? Maintenant, elle s’est fait enlever son autre amie ?” Fiend Yang haussa un sourcil, ” Qui serait assez bête pour faire ça dans le manoir du Double Dragon ? Sont-ils suicidaires ?”

Le cœur de Zhuo Fan se serra, aidant Yongning à se stabiliser en deux temps trois mouvements. “Qu’est-ce qui s’est passé ?”

“Zhuo Fan, nous venons de sortir et un prince a commencé à nous draguer. Shuang’er les a arrêtés pour que je puisse appeler à l’aide. Elle doit être entre leurs mains en ce moment…” Yongning était désemparée, des larmes coulaient, ses yeux étaient affolés.

Les fiends froncèrent les sourcils : ” Quel gaspilleur ignorant oserait faire une scène au manoir du Double Dragon ? Même les dignitaires du royaume ne tenteraient rien. De plus, tu aurais pu demander à n’importe quel employé du manoir du Double Dragon de s’en mêler. Pourquoi venir chez nous et si loin ?”

Zhuo Fan fronce les sourcils.

“Zhuo Fan, écoute-moi…” Yongning a senti leur incrédulité et a été prise d’une panique encore plus grande. À en croire ses expressions et ses supplications, il était impossible qu’elles soient fausses, surtout ses yeux désespérés.

Fiend Yang roula des yeux, “Cette fille a dû être effrayée à en perdre la raison, elle est plus logique que même moi.”

“J’ai compris. Nous allons aller sauver Shuang’er !” Les yeux de Zhuo Fan s’illuminèrent.

Fiend Yang fut interloqué : ” Tu y vas quand même, sachant que ça pue ?”

Zhuo Fan les ignora en attrapant la taille de Yongning et en s’envolant.

Fiend Yang resta bouche bée, mais Fiend Yin lui tapota l’épaule, ” Ce n’est pas grave, le gamin est bien plus fourbe que toi. Si tu peux voir le problème, il le peut aussi.”

“Il y va malgré le fait qu’il le sache ?” Fiend Yang gloussa puis soupira : “Ce minable a le plus gros culot que j’ai jamais vu.”

Les fiends retournèrent dans leurs chambres, ne se souciant plus de ce qui arrivait à Zhuo Fan….

Pendant ce temps, dans une forêt dense, Shuang’er reposait paisiblement les yeux fermés contre un arbre, telle une belle endormie.

Elle était entourée d’une barrière bleue autour de laquelle volait un papillon bleu d’un mètre de long.

Whoosh~

Les yeux de Shuang’er s’ouvrent et l’on peut y voir des étoiles. Une étrange puissance s’est répandue autour de la zone et la barrière s’est brisée. Puis elle ferma les yeux et dormit.

Le papillon trembla et parla d’un ton très familier : “Mais qui est cette fille ? Pourquoi ne puis-je pas entrer dans son esprit et prendre le contrôle d’elle ? Tout ce que j’ai réussi à faire, c’est de la rendre inconsciente. Qu’est-ce que c’est que ça ?”

Ce n’était autre que l’aîné Lu.

Lorsque son corps a été détruit, il n’a pas montré sa vraie forme, de peur que quelqu’un ne devine son pouvoir. À présent, il voulait absolument se venger et utiliserait tout ce qu’il avait à sa disposition.

Si les fiends étaient là, ils seraient choqués.

Car la forme d’âme de l’aîné Lu était très rare, un papillon qui emprisonnait l’esprit dans un enfer sans fin, le Papillon de Rêve….


La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

AW_
selaz
TakeVape
onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser