Magic emperor chapitre 504


Traducteur: Ych
————–

[Mort ?]

Zhuo Fan regarda You Ming, “De quoi parle le premier ministre Zhuge ?”

You Ming expliqua : ” Intendant Zhuo, l’empereur sentait son heure arriver et craignait qu’un monde avec le premier ministre Zhuge en son sein n’agite les terres. Il m’a demandé d’abattre le premier ministre Zhuge. Mais comme j’avais répondu à l’appel de l’intendant Zhuo qui voulait le premier ministre Zhuge, j’ai fait simuler la mort de ce dernier à l’aide d’une pilule. À présent, sain et sauf, j’ai donné l’antidote.”

Zhuo Fan acquiesce.

Zhuge Changfeng dit : “Je vois que Sir You Ming est avec l’intendant Zhuo. Que s’est-il passé ? Avec l’esprit rusé de Sa Majesté, il est impossible qu’il laisse You Ming en vie.”

Les deux hommes se mirent à rire.

“Il n’est plus de mon côté depuis hier soir. Sa Majesté n’avait aucun moyen de comprendre notre lien non plus. Tout ce que nous avions entre nous, c’était une transaction.” Zhuo Fan sourit.

You Ming acquiesce : ” Avant le jubilé de Sa Majesté, l’intendant Zhuo et moi nous sommes rencontrés, à mon grand bénéfice. À cette époque d’anarchie, où tout le monde se disputait le trône, l’intendant Zhuo m’a fait une promesse. Il suffisait que je fasse deux petites choses pour lui et il me prendrait à son service. Peu importe que mes actions futures affectent les intérêts du clan Luo par la suite, une fois qu’il se serait emparé du monde, je pourrais utiliser cette promesse pour rejoindre le clan Luo, devenant ainsi le vainqueur de cette guerre civile.”

Zhuge Changfeng leva le pouce, ” Intendant Zhuo, pourquoi n’y ai-je pas pensé ? Non seulement lier l’adversaire, mais aussi le séduire. Cela facilitera la tâche des autres. Et cette méthode n’a pas réussi qu’avec lui, n’est-ce pas ?”

“Juste un autre.”

Zhuo Fan s’est dérobé à l’éloge, “J’ai fait des promesses avec des candidats au potentiel. L’un est You Ming, l’autre est Leng Wuchang.”

“Et moi ? Je n’ai pas de potentiel ?” Le sourcil de Zhuge Changfeng a tremblé.

Zhuo Fan rit, “Le premier ministre monsieur en a à revendre, mais à l’époque, tu n’étais qu’un concurrent parmi d’autres. Devais-je attirer un rival ? C’est comme si tu l’avais cherché.”

“Ha-ha-ha, c’est tout à fait vrai.” Le premier ministre Zhuge acquiesce.

You Ming poursuit : “L’intendant Zhuo m’a fait pousser le deuxième prince à se quereller lors du jubilé, en inventant une excuse pour quitter la capitale impériale afin de tout mettre en place, tout en fomentant la guerre avec tout le monde au passage. L’autre affaire consistait à jeter de l’huile sur le feu de la rébellion du deuxième prince pendant qu’il combattait le Domaine Regent. Bien que beaucoup de gens m’aient posé des questions à ce sujet à l’époque, le Domaine Regent et l’intendant Zhuo voulaient tous deux utiliser une attaque contre la cour comme moyen de retarder l’armée de Dugu. Tandis que l’empereur s’en est servi pour attirer le premier ministre et te faire tomber d’un seul coup en jetant le traître de la nation sur la liste de tes crimes.”

“Oh, la rébellion avait été la plus grande erreur de ce vieil homme. Uhm, n’en parlons pas.” Zhuge Changfeng soupire.

Zhuo Fan et You Ming ont souri.

You Ming a ajouté : ” Après ces tâches, l’intendant Zhuo m’a présenté une tâche facultative : sauver le premier ministre de la mort. Au début, je ne voulais pas le faire, de peur que l’empereur ne le découvre, mais l’intendant Zhuo est trop cruel, il a choisi la Vallée de l’Enfer comme première maison à éliminer. C’est comme si j’avais perdu mon chemin. Bientôt vint la fin du Domaine de Regent et il ne me resta plus que la famille impériale et le clan Luo. Bien sûr, j’ai dû les écouter tous les deux. ”

You Ming regarda Zhuo Fan avec un peu d’agacement, pourtant l’homme avait le même sourire ineffable de vainqueur.

Zhuge Changfeng demanda, dubitatif : ” Intendant Zhuo, pourquoi me montrer tant d’attention ? ”

“Ha-ha-ha, je respecte les capacités du premier ministre et je souhaite t’inviter dans le clan Luo.” Zhuo Fan a mis ses mains en coupe.

Zhuge Changfeng marqua une pause : “Que ferait le clan Luo de moi alors qu’il possède l’invincible intendant Zhuo ? Je ne deviendrai qu’un fardeau pour l’intendant Zhuo.”

“Monsieur le Premier ministre, je n’ai pu voir aujourd’hui que des méthodes louches. Mais quand il s’agit de gouverner Tianyu, c’est le premier ministre qui prend la couronne.”

Zhuo Fan prit un air morose, “Pour traiter avec les Quanrong et la famille impériale réunis, j’ai dû durcir le ton et faire une demande à la Secte des complots démoniaques, ce qui me permet de leur être redevable. Pour leur rendre la pareille, je dois me présenter à la secte, sans savoir quand je reviendrai. J’ai besoin de la sagesse de monsieur le premier ministre pour diriger le clan Luo, contrôler le grand ordre des choses et l’éloigner du désastre.”

“La secte des démons comploteurs ? Cela signifie que tu as battu les Quanrong et Sa Majesté tout en empêchant les trois sectes gardiennes de l’empire d’avoir vent de cette affaire ?” Zhuge Changfeng a tremblé : “Cela sonnera le glas de la famille impériale de Tianyu telle que nous la connaissons, devenant une marionnette, avec le clan Luo comme dirigeant suprême.”

“Ha-ha-ha, monsieur le premier ministre a la même vision que moi. En venant au clan Luo, monsieur aura la scène préparée pour montrer ses compétences. Je ne déshonorerai pas le plus grand esprit de Tianyu.” Zhuo Fan sourit.

Zhuge Changfeng fit les cent pas dans la pièce : ” Ainsi, le poste d’intendant du clan Luo ne sera pas différent de celui de premier ministre de Tianyu. Et avec ton départ, à qui reviendra-t-il ?”

Zhuo Fan rayonne, “Le Premier ministre Zhuge a tenu Tianyu en équilibre pendant un siècle et en connaît les tenants et les aboutissants. Comme ce poste et celui d’intendant du clan Luo sont identiques, après mon départ, il appartiendra au Premier ministre Zhuge, ha-ha-ha…”

Cette phrase a touché une corde sensible dans le cœur du vieux Zhuge Changfeng. Il avait été premier ministre aussi longtemps qu’il le savait, et pourtant il n’avait aucune rancœur à laisser cette vie derrière lui.

En se calmant, il s’est rendu compte qu’il ne pouvait rien faire d’autre. Mais en reprenant son ancien métier, il n’avait pas vraiment l’habitude de travailler sous les ordres de quelqu’un.

Le poste d’intendant du clan Luo était donc le meilleur choix.

Zhuge Changfeng afficha un sourire gêné : “Euh, dès que tu partiras, je te volerai ton poste. Ce ne serait pas très gentil.”

“Tout va bien. L’intendant est en charge de toutes les affaires du clan. Et avec un clan Luo qui ne cesse de grandir, ces affaires ne feront que s’étendre. Ce poste ne sera jamais vide. Il y aura toujours quelqu’un pour le prendre. Si le premier ministre Zhuge trouve que rejoindre le clan Luo n’est pas un bon choix, pas de problème, je confierai le poste à Leng Wuchang. Il n’aime pas sa place actuelle, celle de conseiller militaire.” Zhuo Fan sourit.

Zhuge Changfeng fit un signe de la main, “Oh non non non, ça ne va pas du tout. Leng Wuchang a été un intendant du Domaine Regent toute sa vie, se souciant rarement des affaires. Avec le clan Luo qui grandit dans son rôle d’empereur dans l’ombre, l’expérience légère de Leng Wuchang ne serait d’aucune aide pour gérer les affaires compliquées de Tianyu.”

“Je viens d’un clan encore plus petit et pourtant tu ne ressens pas la même chose pour moi ?” Zhuo Fan s’assombrit.

Zhuge Changfeng secoua la tête, “Intendant Zhuo, s’il te plaît, ne te moque pas. Tu es d’un talent inouï, capable de tout et n’importe quoi, d’une immense majesté et d’une grande ouverture d’esprit. Quel petit intendant peut en faire autant ? Je ne connais pas le passé de l’intendant Zhuo, mais je suis persuadé que tu as un talent incomparable.”

“Monsieur le premier ministre Zhuge, tu sais vraiment comment flatter. Mais ce n’est pas grave. Tout ce que je veux savoir, c’est si tu es dedans ou pas ?”

” Dedans. ” Zhuge Changfeng acquiesce.

Zhuo Fan se détendit et présenta un ver de sang, “Selon les règles du clan, tout nouvel arrivant doit manger ceci.”

“Qu’est-ce que c’est ?” Zhuge Changfeng demanda en déglutissant.

Zhuo Fan l’aurait tué depuis longtemps s’il l’avait voulu. Pourquoi se donner tant de mal ? Plus on était sage, plus Zhuo Fan posait rapidement ses conditions.

Avec un sourire mauvais, la main de Zhuo Fan se transforma en signe et Zhuge Changfeng commença à transpirer à grosses gouttes à cause de son mal de ventre.

En relâchant la pression sur le signe, Zhuge Changfeng ressentit une terreur sans pareille, même si la douleur fut de courte durée.

“Ha-ha-ha, ça !” Zhuo Fan ricane.

Zhuge Changfeng grogna et se plaignit : “Intendant Zhuo, était-ce nécessaire ? Je ne suis qu’un érudit. Je ne suis pas un expert et ne nécessite pas ces méthodes pour me contrôler.”

“Ha-ha-ha, un érudit ? Monsieur le premier ministre est trop modeste, tu es un maître d’œuvre sournois et sans scrupules. Je ne serai pas tranquille si je ne te tiens pas en laisse.”

Zhuo Fan soupire : ” La fratrie Luo n’est ni astucieuse ni coriace, de simples moutons. Amener autant de bêtes autour de leur enclos, c’est tout simplement pour les protéger. Mais quand je reviendrai, l’enclos ne sera-t-il pas vide parce que les bêtes les auront toutes dévorées ? Vous tenir en laisse est tout à fait raisonnable, ha-ha-ha…”

Zhuge Changfeng et You Ming secouèrent la tête, ne trouvant aucune réplique à la logique de ce démon.

[Car cet archonte démon a sacrément raison…]

——–

J’espère que vous avez apprécié ce chapitre de Magic Emperor. Si vous voulez lire la suite, n’hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, où vous pourrez accéder a plus de 200 chapitres inédits en avant-première et sans publicité. En cliquant-ici.

Merci pour le soutien😁

🎖️ Tipeurs récents :

Lucas028482
Marine
Kévin Dulap
——–


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser