Magic emperor chapitre 505


Traducteur: Ych
————–

Le lendemain matin, Zhuo Fan emmena You Ming et Zhuge Changfeng au domaine de la prospérité. Avec la défaite de l’empereur, reprendre son manoir dans la capitale impériale était facile pour le clan Luo.

Les rues qu’ils traversaient étaient remplies de vêtements blancs et tous les magasins étaient fermés. C’était un deuil national pour l’empereur.

En franchissant les portes du domaine, les gardes crièrent son arrivée et tout le monde vint à la rencontre de Zhuo Fan.

Ce fut un choc de voir le grand premier ministre derrière lui. Leng Wuchang le prit de plein fouet, n’appréciant pas la tournure que prenaient les événements.

“Permettez-moi de clarifier les choses. Le premier ministre Zhuge est maintenant de notre côté.” Zhuo Fan sourit : “Voici You Ming, le conseiller de la vallée de l’enfer, qui est également avec nous.”

[L’intendant Zhuo est de retour avec plus de talents, et avec nul autre que le chef des Quatre Piliers en plus. Son style de recrutement est invincible].

Ils saluèrent tous les nouveaux venus avec des mains en coupe.

Leng Wuchang opta pour un grognement.

Zhuo Fan était sur le point de partir et le clan Luo, en tant que grande puissance, avait besoin d’un conseiller avisé dans les années à venir. [Mais l’esprit de Zhuo Fan est tellement tordu qu’il a fait en sorte que Zhuge Changfeng le rejoigne aussi.]

[C’est pour me garder sous contrôle !]

[Il va falloir oublier ma promotion maintenant.], se lamente Leng Wuchang.

Les plaisanteries terminées, il fit partir tous les autres : ” Monsieur Leng, viens avec nous. ”

Il emmena les trois tacticiens dans sa chambre. Prenant une chaise, il les regarda, “Nous sommes tous des gens intelligents ici et nous connaissons maintenant mes intentions. Oui, vous allez tous les trois établir des contrôles et des équilibres dans le clan Luo. Félicitations, ha-ha-ha…”

Zhuo Fan afficha un sourire éclatant, mais Leng Wuchang soupira son mécontentement, “Intendant Zhuo, tu as dirigé le clan Luo tout seul pendant tant d’années et depuis que j’ai appris ton départ, je me suis dit que mon heure de briller était enfin venue ; de montrer mes compétences. Mais tu avais prévu que deux autres personnes me retiennent.”

“Ha-ha-ha, équilibrer le pouvoir est la qualité d’un chef, surtout maintenant que les fonctionnaires sont plus forts que le seigneur. Sans l’intendant Zhuo qui tient les autres en échec avec les vers, les frères et sœurs Luo seraient devenus des proies depuis longtemps. Les actions de l’intendant Zhuo sont tout à fait justifiées.” Zhuge Changfeng l’a compris en écoutant leur conversation d’hier soir.

You Ming acquiesce.

Ces trois-là étaient des maîtres à penser. Si Zhuo Fan pouvait les contrôler, c’était uniquement grâce à un petit truc astucieux, sinon il ne leur laisserait jamais voir le lendemain. Pour ne rien dire du fait de les laisser autour des frères et sœurs naïfs.

[Pour s’emparer du pouvoir, pour établir un point d’appui inébranlable, ha-ha-ha, n’importe lequel de ces trois-là peut le faire en quelques jours. Mais ce n’est qu’avec eux tous que les choses continueront à se développer].

Leng Wuchang le voyait bien, mais la désillusion était trop lourde à porter.

Zhuo Fan sourit, “Vous êtes tous des hommes capables. Je vous retiendrai peut-être pour des raisons de sécurité, mais je ne m’opposerai pas à vos talents, je vous aiderai plutôt à les exploiter au maximum. D’ici là, vous serez tellement occupés que vous n’aurez plus le temps de vous jouer des tours.”

La main de Zhuo Fan tenait trois feuillets de jade, “Voici la prochaine phase de mon plan. Chacune de vos responsabilités y est incluse également. Monsieur Leng a remarqué quelque chose, mais ceci est la politique finale.”

Les trois l’ont lu et se sont tous écriés : “Alliance Luo ?”

“Alliance Luo.”

Zhuo Fan acquiesça, ses yeux clignotant alors qu’il révélait son plan d’ensemble, “Les sept Maisons Nobles se sont disputées le pouvoir, pour ces terres. Mais même si elles le saisissaient, elles seraient limitées à Tianyu seul. Nous sommes maintenant l’ombre de Tianyu, libérés des chaînes de l’empereur et nous pouvons dépasser les frontières de cette nation pour accueillir des clans renommés. Croissez et grandissez sans limites pour devenir un colosse que les sectes supérieures n’ont jamais vu !”

Le trio était abasourdi.

Zhuge Changfeng fit remarquer : ” Intendant Zhuo, c’est énorme. En faisant tomber les barrières de la nation, en prenant des clans extérieurs, nous deviendrons une organisation en dehors des frontières de cette nation. Nous aurons d’innombrables hommes et ressources. Nous pourrions même nous disputer le contrôle des terres de l’Ouest, en devenant son pouvoir suprême dans l’ombre.”

“Et nous sommes les seuls à pouvoir le faire puisque nous sommes l’ombre de cet empire, hors de son contrôle. En attirant les clans des autres régions, cela ne se retournera pas contre nous et les autres empires ne le remarqueront même pas. Nous deviendrons si grands qu’aucune nation ne pourra nous retenir.”

Zhuo Fan ricana : “Les trois contrôleurs auront-ils l’esprit pour de petites manigances lorsqu’ils auront le contrôle d’un tel colosse ?”

Le trio lui adressa un regard rempli de louanges.

Zhuge Changfeng mit ses mains en coupe, “L’intendant Zhuo est étonnant, rien que par son ambition. Je comprends maintenant pourquoi tu m’as dit que tu visais un plus grand prix. Tout est devenu clair maintenant.”

“Mes compétences sont indispensables pour accomplir une si grande mission et je l’accepterais sans hésiter, ha-ha-ha…” Leng Wuchang était satisfait.

Zhuo Fan poursuivit : “Le projet de l’Alliance Luo n’est connu que de nous quatre pour le moment. Laisser les maisons intéressées par la reconstruction de leur héritage y participer ne ferait que causer plus de tort que de bien. Je ne veux jamais revoir le même chaos qu’à l’époque des sept maisons. Vous trois êtes des hommes avisés. Votre première tâche sera de convaincre ces maisons d’abandonner leurs plans de reconstruction et de devenir nos premiers partisans de l’Alliance Luo !”

Le trio avait le même sourire condescendant : “La psychologie inversée ne peut pas être plus simple.”

Zhuo Fan acquiesça avec un large sourire.

[Avec ces trois-là au cœur des choses, l’avenir du clan Luo est assuré…]

“Je m’en vais maintenant. Vous pouvez vous occuper des responsabilités les uns des autres”, déclara Zhuo Fan avant de partir.

Leng Wuchang demanda : ” Intendant Zhuo, ton esprit est un véritable mystère. Comment as-tu eu l’idée de ce projet ?”

“Je l’ai vu se réaliser.” Zhuo Fan a souri.

Le trio était mystifié.

[L’avoir vu ? Quel clan de ce continent l’a fait ? Comment se fait-il que nous n’en ayons jamais entendu parler ?]

Personne ne savait que le grand Domaine Sacré avait pour noyau le clan Sheng, avec tous les autres clans dans son alliance, une montagne faisant régner la peur même dans les sectes….

Zhuo Fan entra dans une autre pièce, où deux sages l’attendaient.

Bien qu’avec leurs cultures scellées, ils ne pouvaient pas bouger et ne pouvaient que s’asseoir là, avec des visages cendrés.

“Cela fait longtemps, mes amis. Comment la vie vous a-t-elle traités ? Ha-ha-ha…”

Zhuo Fan fit un signe et les deux purent bouger, “C’est juste que j’ai été un peu occupé et que je n’ai pas pu m’occuper de vous. Pardonnez mon manque de manières.”

“Arrête de faire du théâtre. En tant que véritable vainqueur, que vas-tu faire, nous torturer ? Vas-y !” Le Sage du Ciel a parlé avec détermination.

Zhuo Fan ricana : “Tu te trompes sur mon compte. As-tu déjà vu une torture comme celle-ci, te laissant vivre à l’aise pendant deux mois ?”

“Comment appelles-tu ces trois jours de douleur épouvantable au moment où tu nous as attrapés ? J’ai plutôt eu l’impression de passer trois ans en enfer !” Le Sage de la Terre cracha.

Zhuo Fan soupira : ” Oh, voyons, je vous faisais une faveur. Avec la torture comme excuse, j’ai évité que vos vies ne finissent éclaboussées sous les sabots du jeune Sanzi. Une fois que je l’ai fait partir, la douleur s’est arrêtée et je vous ai même fait dîner avec style. Avez-vous oublié si vite ?”

Les deux ont échangé un regard, [Nous l’avons fait, n’est-ce pas ?]

Depuis que le travail de Gu Santong était terminé, il avait quitté le clan Luo et leur torture avait pris fin.

“Qu’est-ce que tu veux ? Crache le morceau !” Zhuo Fan n’était pas du genre à croire à la charité, alors le Sage du Ciel a crié.

Zhuo Fan sourit, ” J’espère que vous allez vous joindre à moi. ”

[Quoi ? !]

Les deux se moquèrent, “Pas question !”

“Et pourquoi pas ?” Zhuo Fan demanda : ” La famille impériale est finie, l’empereur est mort et le gros est sur le point de s’asseoir sur le trône en tant que ma future marionnette. Qu’y a-t-il de si génial à le suivre ? Ne me dites pas que vous êtes vous aussi des loyalistes éternels.”

Le Sage du Ciel se moqua, ” Nous ne sommes pas Dugu Zhantian ou le Sage Humain, mais nous sommes tout simplement des membres de la famille impériale. Nous sommes à la solde de la famille impériale, alors nous nous occupons de leurs affaires. Mais s’il y a bien un camp que nous ne rejoindrons jamais, c’est celui du clan Luo. Tout ça parce que tu es avec ce petit monstre.”

“Que t’a fait mon fils pour que tu le détestes à ce point ?” Zhuo Fan fronce les sourcils.

“Ce monstre a brisé le noyau de notre corps il y a trois cents ans, coupant toute perspective d’atteindre un jour le stade éthéré. Dis-moi si la haine n’est pas justifiée.”

Zhuo Fan présenta une fiole, “C’est tout ? Tu vois ici, c’est la pilule atteignant le ciel du clan Luo, de 10e grade. Elle répare les méridiens et resserre les os. L’aîné Li, qui était brisé, en a pris une et s’est remis sur pied en quelques secondes. Il est même passé au stade éthéré. Il vous suffit de laisser tomber la haine envers mon fils et de rejoindre le clan Luo pour l’avoir.”

Les deux hommes étaient abasourdis. [Le clan Luo possède une telle panacée ?]

Bien que la peur de se faire avoir à nouveau ait fait hésiter les sages, “Il est hors de question que l’intendant Zhuo accepte des remerciements en guise de rétribution pour cette ‘petite’ faveur. Nous serons tes garçons de course. Nous pouvons passer outre le problème de ton fils, mais si tu joues avec nous…”

” Vous êtes bêtes ou quoi ? Vos vies sont entre mes mains. À quoi cela servirait-il de mentir ? Et d’après le temps que vous avez passé au sommet du stade Radiant, à l’instant où vous guérirez, vous avancerez. Vous le saurez une fois que vous aurez pris la pilule.”

Les sages fixèrent la fiole et déglutirent.

Le désir était trop grand pour qu’ils l’ignorent et ils l’avalèrent instantanément.

Une douce énergie pénétra dans leurs fibres, leur arrachant un gémissement….

——–

J’espère que vous avez apprécié ce chapitre de Magic Emperor. Si vous voulez lire la suite, n’hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, où vous pourrez accéder a plus de 200 chapitres inédits en avant-première et sans publicité. En cliquant-ici.

Merci pour le soutien😁

🎖️ Tipeurs récents :

Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser